69273 - Corbas

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Corbas
Blason deCorbas
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 69 - Blason - Rhône.png    Rhône
Métropole Blason Lyon-69123.png   69 M   Métropole de Lyon
Canton Blason Saint-Fons-69199.png   69-49   Saint-Fons (Ancien canton)
Code INSEE 69273
Code postal 69960
Population 11 055 habitants (2015)
Nom des habitants Les Corbasiens, Corbasiennes
Superficie 1188 hectares
Densité 930,55 hab./km²
Altitude Mini: 188 m
Point culminant 228 m
Coordonnées
géographiques
45.66805556° / 4.90194444° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
69273 - Corbas carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

  • Des fouilles réalisées à l'occasion de la construction du Boulevard Urbain Sud ont ainsi permis de mettre à jour les preuves d'une occupation de son site à l'époque Gallo-Romaine.
  • 31/12/1967 Corbas est rattaché au département du Rhône alors que jusque là la commune dépendait du département de l'Isère (Loi 29/12/1967, JO 30/12/1967, effet 31/12/1967).

Le nom de Corbas

En 937 le sir Rofroi Rotson fait dont à l'église Saint-Maurice de Vienne de bien situés à la villa Corbatis du diocèse de Lyon (pagus Lugdunensis).
On trouve ensuite :
Corbai en 1225
Corbaise en 1686
Corbas à partir de 1693.

Naissance de la commune

Le 3 juin 1851, une pétition est présentée pour que le hameau de Corbas deviennent commune. Il faut dire que la démographie a évolué entre le relevé fait au cadastre de 1832 et cette époque. En 1832, on compte une quarantaine de bâtisses. (Au cadastre de 1860 on en compte 31 de plus). Les signataires font valoir qu'il y a sept kilomètres à parcourir pour se rendre à Marenne. Les autorités religieuses permettait un exercice du culte dans la chapelle de Corbas, preuve que les difficultés de circulation étaient réelles en hiver.
Le 9 juin 1851, un arrêté préfectoral autorise les habitants du hameau à nommer une « commission syndicale » de cinq membre pour donner un avis sur le projet.
Le 22 juin 49, des 64 électeurs proclament membre de la commission Jean MOLY ; Nicholas PITIOT ; Christophe CHARREYRE ; Louis et Benoît BARIOZ.
Les habitants de Marenne accepte le principe de scission mais discute les limites et souhaite la main sur les communaux.
La commission demande que la part de Corbas sur les biens communaux soit proportionnel à la population soit 380 habitants par rapport au 1414.
En août 1851, les divers autorités (Conseil d'arrondissement ; conseil général et préfet de l'Isère) un avis favorable à cette séparation. Mais sans accord sur les communaux il faudra encore attendre.
Le 12 avril 1854, le ministre de l'intérieur stop les discutions sur le partage. Le 27 septembre 1854, Corbas fait assigner en justice la commune de Marenne pour être déclarée copropriétaire des droits de pâturage sur le pré Magdelin. Le jugement est rendu en sa faveur mais Marenne conteste devant la cour d'appel de Grenoble. Le 10 juin 1857 Marenne est déboutée.

Le 27 mars 1860, Le Baron MASSY, préfet de l'Isère signe l'arrêter érigeant le hameau de Corbas en commune autonome. Le 28 Juin la loi confirme cet arrêté.
Le 17 août Nicholas PITIOT est nommé maire par le préfet. Le premier conseil municipal se réuni le 23 octobre, il est constitué de 10 élus dont PITIOT.

Héraldique

Le blason :
Créer par la municipalité de Charles JOCTEUR entre 1968 et 1970.
Couleur Bleu et rouge couleur de Lyon.
Le dauphin rappel le passé dauphinois.
La forme stylisée du planeur rappel l'activité de loisir pratiquée sur la commune.

De gueules à trois cellules d'abeilles hexagonales accolées de sable, bordées d’argent, remplies d'or, au chef cousu d'azur chargé d'un dauphin d'argent versé, la tête tournée vers dextre, soutenu d'un vol fait d'un filet en chevron renversé courbé du même.

Histoire administrative

  • Département - 1801 - 1967 : Isère --> 1967 - 2018 : Rhône
  • Arrondissement - 1860 - 1967 : Vienne --> 1967 - 2018 : Lyon
  • Canton - 1860 - 1985 : Saint-Symphorien-d'Ozon --> 1985 - 2015 : Saint-Fons
  • Commune - 1860-2018 : Corbas

Résumé chronologique

  • 1801 - 1860 : Marennes (C. de Saint-Symphorien-d'Ozon, Arr. de Vienne, Dép. de l'Isère)
  • 1860 - 1967 : Corbas (C. de Saint-Symphorien-d'Ozon, Arr. de Vienne, Dép. de l'Isère)
  • 1967 - 1985 : Corbas (C. de Saint-Symphorien-d'Ozon, Arr. de Lyon, Dép. du Rhône)
  • 1985 - .... : Corbas (C. de Saint-Fons, Arr. de Lyon, Dép. du Rhône)

Patrimoine.png Patrimoine

L'église Saint-Jacques

En 1693 le hameau de Corbas est rattaché à Marenne , mais le curé de Vénissieux continue d'officier au hameau de Corbas à la charge des habitants du hameau.
l’érection de Corbas en paroisse date de 1865 seulement.
Le projet de l'église actuelle date de 1867.
L'église a été bénit le 13 novembre 1870 l'abbé PUPAT délégué par l'évêque de Grenoble.
Le clocher a reçu ses cloches et une horloge en 1895, laquelle a été électrifiée en 1953.


Le Fort de Corbas

Construit entre 1878 et 1880 il avait pour mission de boucher le trou entre les forts de Bron et de Feyzin.
En 1883 le fort est équipé d'une tourelle tournante qui recevait deux canon de 155.
Pendant la guerre de 1939 - 1945 le fort accueil l'armée allemande qui stock des munitions.
Depuis juin 2004 il est déclassé du domaine militaire ; il est céder au service du déminage de la Protection civil (Ministère de l'intérieur).

Repère géographique.png Repères géographiques

Corbas est situé à 10 km au sud-est de Lyon.

Démographie.png Démographie

Corbas ne devient une commune qu'en 1860 après sa séparation d'avec Marennes(69281).

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population - - - - - - - - - -
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 354 377 374 396 427 412 408 387 414 457
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 437 422 515 585 630 607 734 1 362 2 208 3 225
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 6 375 8 101 9 259 9 486 10 621 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Nicolas PITIOT 1860 - 1869 Premier maire de Corbas.  
Jean-baptiste BARIOZ 1870 -  
Jean GEOFFRAY 1871 - 1874  
Alfred PITIOT 1874 - 1884  
Étienne BARIOZ 1884 - 1911 Démission.  
Antoine LOUVIER 1911 - 1924 Décès.  
Claude DULAQUAIS 1924 - 1929  
Jules PELLET 1929 - 1945  
Charles JOCTEUR 1945 - 1976  
Pierre RIVIÈRE 1977 - 1995  
André SARDAT 1995 - 2008 Réélu en 2001.  
Thierry BUTIN 2008 - 2014  
Jean-Claude TALBOT 2014 - (2020)  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Souce : Bibliographie.

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
BULLY 1859 - 1867  
- - Pas de desservant.  
Marie-Joseph Luc PUPAT 1870 - 1871  
Raymond DAVID 1872 - 1893 Suicide.  
Louis JOLY 06/1893 - 1897  
Eugène Marius BRACOUD 1897 - 1907  
Philippe GRANGER 1908 - 1922  
Florimond FASSION 1922 - 1942  
- -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Monument de Corbas - Photo J-P GALICHON

Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des inscrits sur le Monument aux Morts ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h30 à 12h00 8h30 à 12h00 8h30 à 12h00 8h30 à 12h00 8h30 à 1200h 8h30 à 12h00 -
Après-midi 13h30 à 17h30 13h30 à 17h30 13h30 à 17h30 13h30 à 17h30 13h30 à 17h30 - -
69273 - Corbas-Mairie.jpg

Mairie
Adresse : Place Charles Jocteur - 69960 CORBAS

Tél : 04 72 90 03 00 - Fax : 04 72 50 36 04

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : 45.66805556° / 4.90194444° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Mairie (08/2011)

Associations d'histoire locale

Remarques

A proximité : Cercle de Généalogie de Mions Site du Cercle de Généalogie de Mions (association à vocation culturelle et intercommunale).

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Corbas du hameau à la ville. ISBN 978-2-74662302-6 Mémoires Corbasiennes

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.