69234 - Saint-Romain-de-Popey

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Saint-Romain-de-Popey
Blason deSaint-Romain-de-Popey
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 69 - Blason - Rhône.png    Rhône
Métropole -
Canton Blason Tarare-69243.png   69-10   Tarare

Blason Tarare-69243.png   69-29   Tarare (Ancien canton)

Code INSEE 69234
Code postal 69490
Population 1560 habitants (2017)
Nom des habitants Les Saint-Rominois
Superficie 1702 hectares
Densité 91,65 hab./km²
Altitude Mini: 252 m
Point culminant 657 m
Coordonnées
géographiques
45.848056° / 4.531944° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
69234 - Saint-Romain-de-Popey carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Héraldique

Taillé: au 1er d'azur à la montagne cousue de sinople, croisetée d'argent, chargée d'une tour d'or ouverte et maçonnée de sable, au 2e d'or au cep de vigne et à l'arbre fruitier le tout de sinople et rangés en barre.

Histoire administrative

  • Département - 1801-2020 : Rhône
  • Arrondissement - 1801-2020 : Villefranche(-sur-Saône)
  • Canton - 1801-2020 : Tarare
  • Commune - 1801-2020 : Romain ; Saint-Romain-de-Popey

Résumé chronologique :

  • 1801-.... : Cton de Tarare , Arrt. de Villefranche(-sur-Saône), Dép. du Rhône.

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Saint-Romain

Histoire de l’église

L’histoire de la construction de cette église de style néo-gothique commence en 1836. La population de Saint-Romain augmente , l’église est jugée trop petite et menace de tomber en ruine. Il est jugé urgent de la réparer et de l’agrandir ou de construire une nouvelle église. Pour la municipalité, il faut construire une nouvelle église et il est envisagé de lancer un emprunt de 25000 francs et de lancer une souscription et également de demander à la population de participer par divers moyens (transport de matériaux, heures de travail, dons) à ce projet. La municipalité décide de construire le nouvel édifice sur l’emplacement de l’ancienne église pour en récupérer les matériaux. Mais pour cela il faut démolir l’ancien bâtiment et déplacer le cimetière. Le curé et la population sont opposés à ce projet et celui-ci ne verra pas le jour.

  • 1838, cette fois la décision est prise et le projet devra voir le jour ; l’ancienne église sera démolie. Les plans et devis de l’architecte DURET ne seront pas acceptés et le projer reporté.
  • 1839 Un terrain est acquis pour l’établissement d’un nouveau cimetière. Le nouveau cimetière sera agrandi et mis au carré en 1868. En 1840, les inhumations seront effectives dans ce nouveau cimetière.
  • 1843, sept ans déjà que le projet est lancé et le conseil municipal examine les plans et devis de l’architecte départemental Mr BENOIT. Il propose de reprendre certains matériaux : beffroi, autel et surtout le portail gothique de l’ancienne église datant du XVème siècle. Le conseil municipal accepte à l’unanimité les plans et le devis de 67000 francs dressé par Claude-Anthelme BENOIT.

16 janvier 1845 Les adjudications pour la réalisation du projet sont lancées auprès de 13 entreprises. C’est Pierre FAURE de Saint-Symphorien de Lay qui sera en charge de la réalisation. Il a proposé une offre avec un rabais de 14,25%. Toujours en 1845, l’ancienne église sera déconstruite.

  • 1846, l’entrepreneur achète des pierres de l’Ormet (sur la commune de saint-Romain pour la construction de l’église) et des pierres d’Oncin (Carrière de Glay) pour le clocher, le portail, les portes, les croisés.
  • 1849 Un état estimatif du taillage et sculpture des chapiteaux de la voûte de la grande nef est présenté.
  • 1851 Le C.M approuve le travail de sculpture pour ne pas retarder la confection des voûtes. Il doit faire appel à de nouveaux dons, les travaux restant à effectuer se montent à la somme de 24000 francs. La population se plaint du déroulement du chantier. Le sieur FOUILLZAND, maître maçon à Lyon se voit confier la réalisation de la fin du clocher et la réalisation de la flèche. Les problèmes financiers s’accumulent le gouvernement doit verser un secours de 3000 francs.
  • 1852 Achèvement du clocher et taillage des quatre clochetons. Pose de la croix et du coq exécutés à Lyon par BRUSSET.
  • 1856 Dallage du Chœur avec les anciens carreaux, dessous et entourage de l’Autel en pierre de Villebois.
  • 1857 Pose des meneaux et vitraux. Les vitraux des deux nefs latérales sont posés par PAGNON et DESCHELETTE, maîtres verriers à Lyon.
  • 1858, l’église n’étant pas achevée la municipalité doit voter une somme de 5000 francs avec les plus imposés. L’ensemble des vitraux est posé. Pose du dallage des trois nefs en pierre de Bully.
  • 1870 Les boiseries du chœur sont posées et l’église est enfin achevée.
  • 1922 Pose de l’horloge du clocher par L.D DOBEY horloger de Morez
  • 1927 Electrification de l’église.

Notes sur le mobilier et l’architecture

  • Portail de style gothique flamboyant. Deux pinacles de chaque côté. Arc plein cintre nervuré, avec motifs d’amortissements, choux frisés. A l’extrême droite de l’arc une chouette avale un lézard (remplois de l’ancienne église - 1498 [1].)
  • Tympan style flamboyant avec trèfles taillés à jour, dans lequel s’inscrivent trois niches vides devant représenter le Christ et les patrons.
  • La rosace au dessus du portail est de style néo-gothique ainsi que les deux éclairant les bas-côtés.
  • Le clocher est de section carré, chaque angle possède un embout mouluré et au dessus une gargouille surmontée d’un clocheton. Le clocher est recouvert par une flèche à six pans en ardoises. Le clocher abrite deux cloches fondue par BURDIN, fondeur à Lyon. La plus grosse date de 1816 et la petite de 1848.
  • Nef avec deux collatéraux de 5 travées. Les piliers sont ornées de chapiteaux sculptés d’une frise végétale.
  • Les cinq vitraux de l’abside sont a deux lancettes sont surmontés d’un quadrilobe. Dans les collatéraux il y a une baie par travée. Les vitraux sont des maîtres verriers PAGNON DESCHELETTE de Lyon.
  • Les fonts baptismaux date de 1857 sont donnés par la famille GARNOUD.


Photos intérieur de l'église

Photos extérieur

Photos de vitraux et statues

Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la page dédiée ...

Chapelle de Clévy


La Chapelle de Clévy est une chapelle votive située au hameau de Clévy, autrefois dédiée à la Sainte-Vierge[1].
Édifice constitué d'une nef et d'une chapelle latérale. La première partie de la nef est du XVIIIe siècle siècle et son plafond couvert d'un lambris plat à petits compartiments carrés. Cette partie se prolonge par deux travées voûtées d'ogives du XVe siècle dont les clés de voûte sont ornées des armes des Varey, la seconde travée constituant la voûte du chœur.
Au dessus de l'entrée de la chapelle, a été placée sur le pinacle de la façade une statue de la vierge avec la mention Don de Mr le Marquis et de la Mme la Marquise dAlbon, 1866.
Un clocheton pyramidal sommé d'une croix surmonte l'ensemble de l'édifice.
Source: La chapelle de Clévy

Autrefois au hameau de Clévy, existait un couvent du tiers-ordre de Saint-François (ordre de Picpus)[1].

Autres patrimoines

  • De nombreux châteaux: Château des Arnas, Château de la Malaudière, Château de Clévy, Château du Vavre, Château du Batailly, Château de Champs-Longs * De nombreux calvaires en pierres dorées.
  • Viaduc de Solemy, situé à l'est de la commune. Il est construit en pierres dorées. Il est utilisé par la SNCF ( chemin de fer ).
  • Mairie-École-Poste, construite en 1904 et restaurée en 2013. Depuis 2010, elle n'abrite plus l'école communale mais elle abrite toujours la mairie, la Poste et une micro-crèche.

Château d'Avauges

Carte postale


Le château fait l'objet d'une inscription au titre des Monuments historiques depuis le 22 décembre 1981[2]

Repère géographique.png Repères géographiques

Vue générale
Vue depuis le mont Popey - Photo J-P GALICHON


La commune se trouve sur l'ancienne Route N7 à environ 38 km au nord-ouest de Lyon. La commune est arrosée par la Turdine affluent de la Brévenne[3] .

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 035 898 1 221 1 349 1 474 1 596 1 552 1 656 1 602 1 582
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 506 1 550 1 545 1 550 1 591 1 596 1 531 1 424 1 242 1 207
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 112 1 012 1 003 936 871 736 758 768 732 707
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 870 1 010 1 203 1 384 1 440 1 558 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011, 2016 & 2017.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cartes postales

Photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Pierre NOVÉ-JOSSERAND 12/1792 - 1793 -  
Pierre VERCHERUS 1793 - 03/1794 -  
Jean Marie BERCHOUD 03/1794 - 1796 -  
Jean Marie CHATELUS 01/1796 - 1797 -  
- - -  
Polycarpe GIRIN 02/1800 - 05/1808 -  
André Suzanne d'ALBON 05/1808 - 05/1813 Marquis d'Albon, Conseiller Général du Rhône, Sénateur Maire de Lyon [4]  
Jean François PIERRON 05/1813 - 07/1815 -  
Jean-Marie DELORME 07/1815 - 12/1816 -  
Alexandre Edmé VILLETARD 12/1816 - 07/1821 -  
André Suzanne d'ALBON 07/1821 - 09/1830 Marquis d'Albon  
Claude François DESABIEZ 09/1830 - 09/1837 Notaire  
Jean Pierre ARLÈS 09/1837 - 02/1840 -  
Jean Guigues Marie Alexis d'ALBON 02/1840 - 11/1877 Conseiller général - Marquis d'Albon  
Jean-Claude Henry TRUCHET 07/1878 - 05/1888 -  
Benoît PIERRON 05/1888 - 09/1892 -  
Jean-Claude Henry TRUCHET 1892 - 1903 -  
Gabriel PIERRON 1903 - 1904 -  
Jean-Claude Henry TRUCHET 1904 - 1915 Décès  
Antoine Marie CORNU 09/1915-1919 Adjoint, remplaçant le maire décédé  
Antoine Marie CORNU 1919 - 1932 -  
François Nové JOSSERAND 1932 - 1942 -  
Pierre Nové JOSSERAND 1942 - 1977 -  
Alain MAYOUD 1977 - 1993 Député[5]  
André BAZIN 1993 - 2001 -  
François MICHALLET 2001 - 2008 -  
Pierre DESBOIS 2008 - (2014) - [ Photo]  
Guy JOYET 2014 - (2026) -  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
André DESCOMBES 1588 (?) - 1633 (?) -  
Guillaume D'ALBON 6 mars 1636 - Source[1]  
- - -  
André CHAPPELLE 1668 - Février 1678 -  
François-Hyacinthe GAUDON 9 février 1678 - Octobre 1681 Source[1]  
Antoine GRILLIER 1681 - 1700 -  
Jean GUERIN 9 avril 1700 - 1736 Source[1]  
Pierre LESTRA 16 octobre 1736 - 1776 Source[1] - Ex curé de Saint-Loup  
Jean CHAPPELLE 8 mai 1776 - 1787 Source[1]  
Marc-Antoine FERRAND Mars 1787 - 1791 Source[1]  
CHERPIN Août 1791 - ? -  
- - -  
Léonard CHERMETTE Février 1803 - Auparavant à Dième[6]  
Benoît BONJOUR mai 1825 - février 1842 Source[6] - Année 1826 pour la paroisse ?  
Jean Saturnin NEYRON Mars 1842 - 17 mai 1854 Source[6] - Inhumé au cimetière communal  
Henri PERRET 20 mai 1854 - 15 septembre 1860 Source[6]  
Philibert VACHERON 11 Octobre 1860 - Source[6]  
Antoine FAVIER 20 juillet 1885 - 18 octobre 1908 Source[6] - (1834 - 1911)[7] - Ex aumonier à Albigny  
Frédéric PLASSE 21 décembre 1908 - 1920 (1846 - 1923) - Ex aumônier de l'Hôtel-Dieu, à Belleville  
François GRATALOUP 25 mars 1920 - 30 août 1925 Puis curé de Sainte-Blandine à Lyon[8] - Ex vicaire à Saint-Nizier, à Lyon[9]  
Benoît BERLINGARD 27 septembre 1925 - 13 mars 1927 (1874 - 1927)[10] - Ex chapelain et vicaire de la Primatiale[11]  
Jean-Baptiste DALUD 10 mai 1927 - 1933 Ex vicaire à Ainay[12] - Puis archiprêtre de Saint-Denis, à Lyon[13]  
Antoine BELMONT 1933 - 1941 Ex curé de Bibost - Puis curé de Cuire[14]  
Antoine JACQUEMIN 1941 - Ex curé de Poleymieu[14]  
- - -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts



Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des inscrits sur le Monument aux Morts ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - de 09h00 à 12h00 de 09h00 à 12h00 de 09h00 à 12h00 de 09h00 à 12h00 de 09h00 à 12h00 -
Après-midi - - - - - - -
69234 - Saint-Romain-de-Popey-Mairie.jpg

Mairie
Adresse : Place de la mairie - 69490 SAINT-ROMAIN-DE-POPEY

Tél : 04 74 05 82 66 - Fax : 04 74 05 85 18

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Site (05/2011)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références