69198 - Saint-Étienne-la-Varenne

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Saint-Étienne-la-Varenne
Fichier:Blason Saint-Étienne-la-Varenne-69198.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 69 - Blason - Rhône.png    Rhône
Métropole -
Canton Blason Belleville-69019.png   69-03   Belleville

Blason Belleville-69019.png   69-05   Belleville (Ancien canton)

Code INSEE 69198
Code postal 69460
Population 742 habitants (2015)
Nom des habitants
Superficie 696 hectares
Densité 106,60 hab./km²
Altitude Mini: 278 m
Point culminant 620 m
Coordonnées
géographiques
46.0775° / 4.631389° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
69198 - Saint-Étienne-la-Varenne carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

La Scission

En 1803 lorsque le culte catholique est rétabli, la chapelle du mamelon devint église paroissiale. Vers 1840 l'église située sur des rochers, était difficile d'accès et trop petite pour la population supérieure à 1600 habitants à cette époque. Par ailleurs elle était humide et en mauvais état.
Après les élections de 1840 le nouveau conseil municipal déclara que celle ci ne serait ni agrandie , ni réparée mais qu'un nouveau lieu de culte serait construit. La route de Villefranche à Beaujeu ayant été décidée, un emplacement près de la nouvelle voie de circulation s'imposait.

En 1845 une pétition a tenté d'obtenir que les électeurs soient répartis en deux sections et une commission examina cette demande, mais le conseil rejeta cette demande.

L'église commencée en 1843 fut achevée en 1848, un presbytère fut réalisé peut de temps après. Ces réalisations ont entièrement été réalisées par des dons.
En 1847 , les autorités diocésaines sollicitèrent le gouvernement pour obtenir l'érection de la succursale de la nouvelle église en paroisse, mais le conseil municipal se déclara hostile à ce projet .
Le 15 décembre 1848 le cardinal De BONALD prit des dispositions concernant la répartition des offices, baptêmes , sépultures et catéchisme entre l'ancienne église (La Varenne) et la nouvelle église (Les Oullières ).

Borne de séparation des deux saint-Etienne - Photo J-P GALICHON

En 1851 le cardinal et le préfet du Rhône s'entendirent pour faire cesser les conflits relatifs à une division officielle des territoires. Le 4 mai 1851 la célébration du culte fut séparée par la création d'une nouvelle paroisse.
En 1855 une pétition signée par une partie des propriétaire « du haut » réclamait l'érection d'une nouvelle commune .
Le 30 octobre 1865 les habitants du haut adressèrent au préfet une pétition demandant la division de la commune en deux communes. Les 8 et 15 juillet le conseil rejeta le projet, ceux du haut étant pour et ceux du bas étant contre. Enfin après accord des deux partis le conseil municipal à l'unanimité donna un avis favorable en février et août 1867.
Le 27 septembre 1867 par un arrêté du préfet la commune fut divisée en deux.

Au moment de la séparation en deux , Le « haut » resté sous le nom de Saint-Etienne-la-Varenne comptait 714 habitants pour une superficie de 696 ha et le bas qui prit le nom de Saint-Étienne-des-Oullières comptait 1194 habitants et une superficie de 973 ha. Les limites furent celles adoptées en 1851 pour la création de la paroisse.

Le TACOT Beaujolais

En 1891 le conseil municipal approuve la construction d'une ligne de chemin de fer de Villefranche à Beaujeu. Approbation réitérée en 1895 à condition que la future gare soit établie au hameau des Quatre-vents .
Une loi d'utilité publique datant de 1896 va permettre la construction de cette ligne qui ira finalement jusqu'à Monsols par Saint-Étienne-la-Varenne. La gare sera finalement réalisée quelques centaines de mètres plus bas au lieu dit « La Fourque ».
Les travaux débuteront en 1898 et en 1902 la ligne sera mise en service par La Compagnie des Chemins de Fer du Beaujolais ».
Fin septembre 1902 le CM demande l'installation d'un chef de gare.
Locomotive de type « Pinguely ».
Pour se rendre à Villefranche il faut compter deux heures de trajet.
En 1931 train à vapeur et autobus se partagent le trafic.
En 1934 la concurrence étant trop vive la ligne sera fermée.

Histoire administrative

  • Département - 1801-2018 : Rhône
  • Arrondissement - 1801-2018 : Villefranche(-sur-Saône)
  • Canton - 1801-2018 : Belleville
  • Commune - 1801-2018 : Saint-Étienne-la-Varenne

Résumé chronologique :

  • 1801-2018 : Canton de Belleville , Arrt. de Villefranche(-sur-Saône), Dép. du Rhône

Patrimoine.png Patrimoine

Église Saint-Étienne

La première église du village fut la chapelle du château des Tours édifiée par les moines clunisiens. A la fin du XIIe ou début du XIIIesiècle une l'église fut construite au sommet de la colline par ordre du prieur de Néry (Les Oullières) car l'existante était jugée trop petite.
Du sanctuaire du XIIe , il ne reste que le chœur et les deux chapelles latérales reconstruites en 1762 après les dégâts de la foudre.
La nef a été construite plus tardivement.
Le clocher carré coiffe le chœur, il a été lui aussi reconstruit en 1762. Des cloches d'origine une seule subsiste, elle est dûe au fondeur MONET de Lyon et date de 1673. Les autres ont été réquisitionnées pendant la révolution.
En 1817, une tribune accolée intérieurement à la façade fut érigée pour accueillir les paroissiens. Elle était éclairée par de petites fenêtres encore visibles de l’extérieur (voir les photos). Après la création de la paroisse de Saint-Étienne-des-Oullières la tribune fut démolie. Les matériaux ont servi à la construction du porche.
Patrimoine
Deux anges polychromés portant une corne d'abondance décorent le mur intérieur de la façade.
Les vitraux offerts par des paroissiens sont signés P. CAMPAGNE peintre verrier à Lyon et datent de 1934 à 1941.
Pour en savoir plus...


Le château des Tours


Tour sarrasine cylindrique construite au XIIe.

Repère géographique.png Repères géographiques


Saint-Étienne-la-Varenne est dans la région viticole du Beaujolais et produit les appellations :

Saint-Étienne-la-Varenne se trouve à environ 50 kilomètres au nord de Lyon et à la même distance au sud de Mâcon.
Son bourg, situé sur une colline, offre une vue sur toute la plaine de la Saône.

Saint-Étienne-la-Varenne est traversé par 5 ruisseaux ou rivières : rivière la vauxonne; ruisseau le sallerin; ruisseau le nerval; ruisseau le falcon ; ruisseau de botheland.


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 091 1 091 1 292 1 452 1 499 1 526 1 602 1 634 1 677 1 725
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 830 1 908 704 * 721 720 700 718 688 702 700
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 662 598 582 600 586 567 530 536 528 487
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 503 518 608 652 704 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2014.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Charles Louis DURAND 1790 - 1794 -  
Benoît DURIEU 1794 - 1795 -  
Charles Louis DURAND 1795 - 1798 -  
Benoît PICARD 1798 - 1801 -  
Jean COLLIER 1801 - 1804 -  
Aimé Guillin de POUGELON 1804 - 1814 -  
Charles Fleury DURIEU 1814 - 1815 -  
Claude CROZET 1815 - 1815 -  
Claude Fleury DURIEU 1815 - 1816 -  
Comte de CARNAZET 1816 - 1822 -  
Jean Marie DURIEU BONNETAIN 1822 - 1826 -  
Alphonse DURIEU 1826 - 1830 -  
Jean Marie DURIEU de LACARELLE 1830 - 1843 (1804 - 1874) - Chevalier de la Légion d'Honneur[1]  
Jean AUNIER 1843 - 1843 -  
Antoine SIGAUX 1843 - 1846 -  
Jean Marie DURIEU de LACARELLE 1846 - 1862 -  
Jean Charles BLANC 1862 - 1863 -  
Jean Marie DURIEU de LACARELLE 1863 - 1867 -  
Benoît BLAIN 1867 - 1870 -  
Michel POLLET 1870 - 1874 -  
Antoine CHAMARANDE 1874 - 1876 -  
Élie Benoît BLAIN 1876 - 1878 -  
Michel POLLET 1878 - 1884 -  
Fleury de SAINT-CHARLES 1884 - 1937 -  
François DÉCOLLE 1937 - 1945 -  
Philippe BELLEVILLE 1945 - 1945 -  
Théodore MONFRAY 1945 - 1947 -  
Pierre DÉCOLLE 1947 - 1957 (1892 - 1957) - Chevalier de la Légion d'Honneur[2]  
Jean SOTHIER 1957 - 1971 (1896 - 1985) - Chevalier de la Légion d'Honneur[3]  
- - -  
Michel LAPALU 1995 - 2008 -  
Daniel BASSET 2008 - (2020) - [ Photo]  
- - -  

Cf. : MairesGenWeb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  
André Guillaume de GUÉRY 13 février 1770 - Source [4]  
François Fleury TEISSIER 19 janvier 1771-1789 Source [4]  
- - Période révolutionnaire (THEVENET en 1795)  
Jacques GUTTON 09/1803 - Source[5]  
Pierre GRAS 08/1808 - Source[5]  
Benoît PERRA 04/1823 - Source[5]  
Philibert CHERVIÉ 01/1834 - Source[5]  
Augustin Marie AMIET 01/1838 - 1849 Source[5]  
Denis HORAND 1849 - 1851 Ancien curé de Bans  
OZIER - Curé en 1858[6]  
Laurent GONON 06/1859 - Source[5]  
Paul HUGUENET 01/1869 - 1878 Source[5]  
Paul Emilien GATTE 12/1878 - Source[5]  
Alphonse Marie YOULET 10/08/1898 - 19/02/1919 (1850 - 1919) - ancien vicaire de Thel puis de Pommier[7] - Source[5]  
Claude PEILLON 1919 - Ex vicaire à Saint- Julien-Molin-Molette[8]  
- - -  
- - -  
- - -  
LITZER 1948 - 1953 -  
PERRELLE 1953 - 1973 -  
- - -  
- - -  
- - -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts


Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des inscrits sur le Monument aux Morts ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives


Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - 8h30 à 12h00 - - -
Après-midi 14h30 à 18h30 - - - 14h30 à 18h30 - -
69198 - Saint-Étienne-la-Varenne-Mairie école.jpg

Mairie - École
Adresse : Le Bourg - 69460 SAINT ÉTIENNE LA VARENNE

Tél : 04 74 03 41 52 - Fax : 04 74 03 30 41

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Mairie (02/2014)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Saint-Étienne-la-Varenne ; Histoire d'un village. Association « Sin T CHIN D'IN Ô » 2011

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.