69162 - Quincié-en-Beaujolais

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Quincié-en-Beaujolais
Fichier:Blason Quincié-en-Beaujolais-69162.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 69 - Blason - Rhône.png    Rhône
Métropole -
Canton Blason Belleville-69019.png   69-03   Belleville

Blason Beaujeu-69018.png   69-04   Beaujeu (Ancien canton)

Code INSEE 69162
Code postal 69430
Population 1 325 habitants (2017)
Nom des habitants Les Quinciatons
Superficie 2 205 hectares
Densité 60,09 hab./km²
Altitude Mini: 236 m
Point culminant 729 m (Crêt David)
Coordonnées
géographiques
46.119722° / 4.617222° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
69162 - Quincié-en-Beaujolais carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Quincié-en-Beaujolais est dans la région viticole du Beaujolais et produit les appellations :

  • Durant la Seconde Guerre mondiale (le 11 août 1944), des résistants furent exécutés au lieu-dit le Pont-des-Samsons, où une stèle a été érigée en leur mémoire.

Héraldique

Histoire administrative

  • Département - 1801-2020 : Rhône
  • Arrondissement - 1801-2020 : Villefranche-sur-Saône
  • Canton - 1801-2015 : Beaujeu --> 2015-2020 : Belleville
  • Commune - 1801-1937 : Quincié --> 1937-2020 : Quincié-en-Beaujolais

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Trois châteaux sont visibles sur la commune :

Église Saint-Pierre


En 1856, le curé ROUX voulait doter sa paroisse d'une nouvelle église. Le conseil municipal accepta qu'une souscription soit ouverte. Les legs reçus par le conseil de fabrique s'élevèrent à 25000 francs, la souscription récolta 20000 francs.
L'architecte Pierre BERNARD de Lyon est choisi par la fabrique et propose différents plans et devis. Une commission municipale est nommée.
Le ministre de l'instruction et des cultes modifie le projet, puis la commission approuve celui-ci. L'autorisation par décret impérial a été reçue le 5 mars 1860.
L'expropriation du terrain a lieu le 28 mai 1860.
Le maître d’œuvre sera M. FAUGERON de Trévoux.
La réception du bâtiment a lieu le 1er Mai 1865.
Officiellement, le coût est de 88333,05 francs, couvert par une souscription de 23267 fr, un emprunt communal de 20000 fr, des subventions du département et de l'état pour 16000 fr. La fabrique couvrant le reste.
Première pierre posée par Mgr DUGELAY, supérieur du grand séminaire, le 30 juillet 1861.
La bénédiction eu lieu le 24 décembre 1864.
La consécration par Mgr CHARBONNEL, ancien évêque d'Amérique, eut lieu le 1er Août 1865.
Le perron fut édifié par un financement de Mme Sève en 1876.
La statue en albâtre de la vierge est de FABISCH père et celle de Saint-Pierre de FABISCH fils.
Les vitraux sont de MAUVERNAY de Saint-Galmier. Ils furent posés en 1864.
Don par le curé Roux du grand Autel œuvre du Lyonnais Guillaume BONNET (1820-1873).
L'ancienne église fut détruite en 1865.

La flèche réalisée plus tard fut couverte par une souscription pour 8210fr.


Église de style baroque en remplacement d'une église trop petite et trop coûteuse à réparer, elle fut démolie en 1856.


Château de Varennes


Demeure construite durant la Renaissance (XVIe siècle) sur les fondations d'une ancienne demeure.
Château privé appartenant à la famille CHARVERIAT depuis décembre 1809.

Logo internet.png Site en ligne : Pour en savoir plus....


Château de La Palud

Porte fortifiée - Photo J-P GALICHON


Édifice construit vers 1560 pour une famille puissante du Beaujolais. Acquis en 1680 par les religieuses de Chazeaux.
Classé aux MH le 20 décembre 1994[1]

Château de Souzy


Château du XVIIIe siècle. Construit en 1765, ce manoir domine la vallée de l’Ardières. Il appartenait à la famille du Général du Souzy, ancien aide de camp du Maréchal Lyautey. Propriété privée.
Ce manoir possède plusieurs dépendances dont une métairie et un pigeonnier.

Les trois pigeonniers

Vestige de la chapelle Saint-Émilian


Chapelle édifiée à proximité du château de Varennes.
Chapelle datée de 1577.


Repère géographique.png Repères géographiques

La commune est située à environ 55 km au nord de Lyon; 30 km au sud de Mâcon et 5 km du chef lieu de canton.
L'Ardière, le Samson, le Thiélas et la rivière d'Huire arrosent la commune.

Démographie.png Démographie

Année 1794 1800 1806 1820 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 145 1 172 1 175 1 241 1 369 - 1 497 - 1 618 -
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 568 - 1 632 1 732 1 622 1 709 1 569 1 601 1 635 1 657
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 527 1 223 1 170 1 144 1 173 1 110 1 139 1 047 1 056 1 022
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 1 018 1 059 1 121 1 164 1 222 1 322 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016 & 2017.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

  • Bernard PIVOT, est un journaliste français né à Lyon, animateur d'émissions culturelles à la télévision. Il alla à l'école élémentaire à Quincié. Ses parents du côté maternel sont originaires de la commune. Il possède une résidence à Quincié et la bibliothèque municipale porte son nom. De nombreux ouvrages comportent des annotations manuscrites de sa main. Il fut également conseiller municipal.

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
DURIEUX (?) 1789 -  
Jean TEYSSIER 1790 Vicaire -  
Jean SAINT-CYR 1791 - 1792 -  
Louis GUY 1792 - 1793 -  
Jean Marie DURIEU de VITRIE 1794 -  
Antoine JONERY-BOURGEOIS 11/1795 - 1797 -  
Jean Pierre JONERY-BOURGEOIS 04/1798-1800 -  
- - -  
Charles GUILLOT 10/1809 - 1814 -  
Antoine DURIEU du SOUZY 07/1814 - 1815 -  
Alexis MOGNIN 05/1815 - 1816 -  
Antoine DURIEU du SOUZY 01/1816 - 1830 Démission  
Jean MATHIEU-BEILLARD 09/1830 - 1837 -  
Benoît LAFON 08/1837 - 1840 -  
Jean MATHIEU-BEILLARD 07/1840 - 1853 -  
Nicolas DURIEU 02/1853 - 09/1853 Décès le 28 septembre 1853 Thomas MATRAY fait fonction de Maire  
Jean-Marie DESCROIX 06/1855 - 1862 Décès  
Benoit Marc SANLAVILLE 02/1862 - 1865 Sa généalogie[2]  
Benoît LAFOND 09/1865 - 1870 -  
Louis MILLION 09/1870 - 1874 Membre du conseil général de 1875 à 1888 - Né à Lyon le 18 septembre 1829 - Avocat à Lyon - Décès le 14 juillet 1901 à Épinal -Député de mars 1882 à Janvier 1900 [3] - Sénateur de Juillet 1899 à Janvier 1900[4]  
Antoine DURIEU du SOUZY 03/1874 - 1878 -  
Louis MILLION 01/1878 - 1892 -  
Jean-Marie VAILLANT 05/1892 - 1900 -  
Jean LARDET 05/1900 - 1908 (1849-1930) -  
Philippe JAMBON 05/1908 - 1912 (1851-1912) -  
Philippe DUMAS 05/1912 - 1919 (1852-1926) -  
Antoine CHERVET 12/1919 - 1935 (1870-1950) -  
Claude GEOFFRAY 02/1936 - 1944 (1869-1953) - Tonnelier  
Jules ROCHE 09/1944 - 1953 (1898-1964) - commerçant  
Georges François LAVARENNE 04/1953 - 1983 (1910-1990)- Viticulteur  
Louis VACHERON 03/1983 - 1995 -  
Bernard LAVARENNE 1995 - 2008 Réélu en 2001  
Daniel MICHAUD 2008 - (2026) -  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
Jean ROUBERT 17 juin 1615 - Source[5]  
Gabriel DESBROSSES - Source[5]  
Claude PELLETIER 26 août 1642 - Source[5]  
Luc JACQUET 5 décembre 1643 - Source[5]  
Claude DESBROSSES - Source[5]  
Philibert ROUSSEL 4 janvier 1653 - Source[5]  
Simon MATHON - Curé en 1657[5]  
Louis FAURE 1657 - Source[5]  
Antoine BOETTY 17 décembre 1688 - Source[5]  
Jacques GAITTE - Source[5]  
Anthelme BEILAZ 15 mars 1706 - Source[5]  
Pierre François PONCET - Source[5]  
Jean MASSUQUE 24 janvier 1719 - Source[5]  
Étienne François BEL 5 janvier 1741 - Curé en 1760 - Bienfaiteur de l'Hôtel de Beaujeu  
Antoine Maris DUMAS 31 mai 1760 - Source[5]  
Pierre Marie Spérat DUMAS 8 février 1786 - 1789 Source[5]  
- - Période révolutionnaire  
Jean Claude CHRESTIN 1797 - Envoyé par l'Abbé[6] LINSOLAS[5]  
Jean Claude CHRESTIN Février 1803 - (1744 - 1828) - Source[7] - Sa biographie [8] - Décédé le 28 juillet à l'age de 80 ans - Inhumé au cimetière communal  
Michel DANVE Juillet 1828 - Déjà vicaire à Quincié [7]  
Antoine VERNE Septembre 1832 - Source[7]  
Antoine BERGERON Mars 1833 - Parti pour la Louisiane en 1835[7]  
Barthélemy NÉEL Septembre 1835 - Source[7] - Décédé le 24 janvier 1851 à l'age de 64 ans - Inhumé au cimetière communal  
Jean Marie ROUX Février 1851 - 1872 Source[7] - Curé en charge de la construction de la nouvelle église - Décédé le 1e juin 1881 à l'age de 72 ans - Inhumé au caveau des curés au cimetière communal  
Jean BORIAS Juin 1881 - Source[7] - Curé Auxiliaire depuis 1872 devenu titulaire en 1881 au décès du curé ROUX- Ex vicaire à Saint-Symphorien-de-Lay – Né à La Renaudie (63) le 28 décembre 1832. Ordonné prêtre le 20 juin 1855 a Lyon. Décès le 23 juin 1897 à Quincié. Inhumé au caveau des curés de la commune - (1832-1897) - Né à Renaudie (Puy-de-Dôme)  
Mathieu Jean Marie LAFOND Juillet 1897 - 1922 (1844 - 1929) - Ex curé de La Ville - Retiré à Verrières  
Joseph BIERCE 1922 - 1948 Ex curé de Lucenay - Décédé le 19 juin 1950 - Inhumé au cimetière communal au caveau des curés  
Jean Marie JOMAIN 1948-1963 Décédé le 27 novembre 1967 à l'age de 82 ans - Inhumé au carré des curés  
Louis DUCREUX 1963-1969 (1926-1979) - Inhumé au carré des curés  
- - -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts


Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des inscrits sur le Monument aux Morts ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - 9h00 à 12h00 9h00 à 12h00 9h00 à 12h00 9h00 à 12h00 9h00 à 12h00 -
Après-midi - - - - - - -
69162 - Quincié-en-Beaujolais Mairie.jpg

Mairie
Adresse : Le Bourg - 69430 QUINCIÉ-EN-BEAUJOLAIS

Tél : 04 74 04 32 47 - Fax : 04 74 04 30 35

Courriel :

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Mairie (10/2013)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Regards sur Quincié-en-Beaujolais de A. ODIN 1991 ISBN 2-95025007-2-6

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références