69123 - Saint-Charles de Serin

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour édifices religieux de Lyon

Église localisée avenue de Birmingham - place de Serin, 69004 Lyon

Église Saint-Charles de Serin
Photo J-P GALICHON
Ancienne église Saint-Charles de Serin

H
Histoire.pngistorique

La paroisse de Serin fut créée en 1824 pendant le règne de Charles X, c'est la raison pour laquelle elle a été placée sous le vocable de Saint-Charles Borromée. La paroisse fut prise en grande partie sur Saint-Bruno et Saint-Vincent. Une chapelle provisoire fut installée dans la chapelle privée de M. le comte de Valence .
La première pierre d'une église définitive fut posée en 1874. L'église définitive fut réalisée par l'architecte Louis BRESSON de 1876 à 1883 dans le style néo-roman sur un terrain donné par les familles SOULIER et GILLET. La famille GILLET a par ailleurs soutenu très largement cette construction grâce à ses dons. Cette église était située plus au sud que l'église actuelle à l’extrémité de la Montée des Esses. Elle fut consacrée le 1er mai 1883 par le cardinal CAVEROT.

Après la Seconde Guerre mondiale, la municipalité dirigée par Édouard HERRIOT , réalisa l’achèvement du tunnel routier sous la Croix-Rousse et de ses voies d’accès. Dès lors, l’église Saint-Charles de Serin, située au débouché du tunnel, perturbait le projet et il fut décidé de la démolir après l’avoir remplacée par un nouvel édifice situé plus au nord hors des tracés prévus. L’architecte Louis MORTANET (architecte des Monuments historique) est chargé des plans de la nouvelle église. M. REROLLE ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, P. GANE entrepreneur et COQUET ont contribué à son édification. Pour cette réalisation l'architecte renoue avec la tradition des campaniles situés à l'écart. Il est surmonté d'une lanterne et il abrite quatre cloches baptisées : "Sarine, Clarine, Marguerite et Pauline". Le nouvel édifice en béton armé sera construit de février 1951 à mars 1952.
L'église est consacrée le 23 mars 1952 par le cardinal GERLIER.

L’église Saint-Charles Borromée a depuis longtemps été rebaptisée Saint-Charles de Serin par les Lyonnais.

Patrimoine.png Patrimoine

On entre dans l'église par un narthex sur lequel s'ouvrent deux chapelles. Celle de gauche reçoit les fonts baptismaux et celle de droite accueille une chapelle mortuaire.
De l'ancienne église il reste : "l'autel de la Vierge" avec son bas-relief représentant les apôtres entourant le tombeau vide, lequel est située à gauche comme dans l'ancien édifice ; "l'autel de Saint-Joseph" avec son bas relief représentant la mort de Saint-Joseph à droite; une statue de la Vierge de E. PAGNY de 1880 ; une statue de Saint Joseph de J. FABISCH.

Le narthex est orné d'un tableau du peintre autodidacte originaire de la paroisse Jean MARTIN (1911 - 1996) [1]. Le tableau est exécuté sur un panneau de bois avec le procédé de "La tempera" à l’œuf rehaussé d'or. La scène de fond représente le cours de la Saône à Lyon avec sur la colline enneigée la basilique de Fourvière. En suivant le cours de la rivière on distingue entre Marie et Joseph l'ancienne église saint-Charles ; puis la cathédrale saint-Jean et enfin la basilique saint-Martin d'Ainay.

Une des particularités de Saint-Charles c'est la richesse des dalles de verre qui équipent toutes les fenêtres. Les morceaux de verre de couleur de 2,5 cm d'épaisseur sont reliés entre eux par du ciment.
Quelques explications des vitraux du maître-verrier fidésien (Sainte-Foy-lès-Lyon) Jean COQUET (1907-1990) sur des dessin de Louis COTTIN.

Les vitraux de la chapelle funéraire retracent la passion du christ et de gauche à droite: le voile de Véronique, l'hysope et la lance, le fouet de la flagellation, la couronne d'épines, les instruments de la passion, le crâne du Golgotha.
Le Christ sauveur des hommes : dans l'ordre de haut en bas (1) Jésus, fils de Dieu, sauveur (ictus: le poisson); (2) l'Agneau, immaculé sur la croix; (3) Le Sacré-Cœur; (4) Le Christ-Roi (La couronne royale domine l'univers; à coté le glaive à double tranchant)
Les trois vertus théologales et la prière : dans l'ordre de haut en bas (1) La foi (ampoule allumée); (2) l'espérance (ancre à trois branches); (3) la charité (pélican nourrissant ses petits de sa propre chair; (4) la prière (enscensoir aux volutes )
La verrière du chœur coté Ouest : dans l'ordre de haut en bas (1) Le sceau privé de Charles X; (2) le blason de la famille de Valence; (3) les armes des agents de change de Lyon.
Les évangélistes : dans l'ordre de haut en bas (1) Saint Mathieu (Visage d'homme); (2) Saint Marc (le lio); (3) saint Luc le taureau); (4) saint Jean (l'aigle).
Saint Charles Borromée : dans l'ordre de haut en bas (1) Sa devise cardinalice; Sa générosité; son ascèse (le pain et l'eau); son apostolat.
Les colonnes de l'église: dans l'ordre de haut en bas (1) saint Pierre (les clés); (2) saint Paul (Le glaive figurant la parole de Dieu); (3) Saint Joseph (Outils de charpentier); (4) saint Irénée premier évêque de Lyon

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Dans le narthex

Œuvres de l'ancienne église

Vitraux

Autres

Quelques curés de Saint-Charles de Serin

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Jean François FERRIER - 1833  
- -  
DUPERRAY - 1863 Puis curé de Saint-Laurent-de-Chamousset  
- -  
Claude Marie CARIMALE 1884 - 1890 (1837 - 1925) - Sera curé de Chazay-d'Azergue en 1896  
Joseph Marie MILLION 1890 - 1896 (? - 1917) - Ex curé de Vourles - Puis aumônier des frères du Sacré-Cœur  
François GUILLOT (ou GUYOT) 1897 - 1899 (1842 - 1916) - Ex curé de Dardilly [2]  
Paul DEVUN 1899 - (1840 - 1921) - Curé en 1901 - Ex curé de Haute-Rivoire - Chevalier de la Légion d'honneur [3]  
Étienne CAVE 1907 - (1851 - 1918) - Ex curé de Vourles  
- -  
Jean Marie PÉLISSIER 1917 - 1925 (1859 - 1941) - Ex curé de Maizilly puis de Fontaine-Notre-Dame  
RIVIÈRE 1925 -  
Benoît MONTAGNON 1940 -  
Louis GITENET 1944 - Curé au moment de l'inauguration de l'église actuelle  
- -  

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Le Mythe de la primatie des Gaules et l'architecture religieuse en Lyonnais de Philippe DUFIEUX ISBN 2-7297-0726-3 ou GoogleBook.
  • Histoire de églises de Lyon par Louis JACQUEMIN 2-904547-03-07.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références