69123 - Notre-Dame Saint-Louis

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour édifices religieux de Lyon

Église : 1, rue de la Madeleine, 69007 Lyon

Église Notre-Dame Saint-Louis
Photo J-P GALICHON
Église Notre-Dame Saint-Louis
(Vue intérieur)
Photo J-P GALICHON
Projet de reconstruction de Christophe CRÉPET de 1840

H
Histoire.pngistorique

En 1802, l'église du couvent Picpus est rendue au culte sous le nom de Notre-Dame Saint Louis, réunissant ainsi les patronymes de l'ancienne église paroissiale Notre-Dame des Grâces et du couvent Saint-Louis. Au vue de l'augmentation de la population, il est nécessaire d'adapter la chapelle aux besoins nouveaux et divers travaux sont lancés :
1810 : réparation sous la conduite de l'architecte MARCOUX
1822 : le clocher endommagé en 1793 est dessiné par l'architecte Antoine-Marie CHENAVARD, sa construction se déroulera de 1823 à avril 1825. Une salle ainsi que la mairie sont installées dans la base du clocher.
1823 : CREUZET propose au conseil de Fabrique de vendre un terrain pour réaliser une extension.
1840 : l'architecte Christophe CRÉPET fournit les plans et devis pour un agrandissement et restauration de l'édifice.
1842 : le 5 mai, le maire Jacques BERNARD de La Guillotière pose la première pierre de la reconstruction de l'église. C'est le cardinal De BONALD qui a béni la première pierre.

Les travaux d'agrandissement s’étaleront jusqu'en 1855 sous la conduite de Christophe CRÉPET jusqu'en 1848 et Antoine-Marie CHENAVARD jusqu'en 1855 sur les plans de l'architecte voyer Christophe CRÉPET. La consécration a eu lieu en 1855.

Les inondations et en particulier celle de 1856 vont sérieusement détériorer l'édifice. L'église en mauvais état va pousser les paroissiens sur d'autres lieux de culte. L'église a été entièrement restaurée entre 1994 et 1997.

Église de style néoclassique comprenant un vaisseau central et deux collatéraux. La nef comporte sept travées (dont la travée de chœur). Le clocher et l'abside sont les seuls restes de l'ancienne chapelle du couvent. La façade est ornée des quatre évangélistes placés dans des niches. Saint-Luc et Saint-Marc dans le registre supérieur encadrant un oculus, Saint-Mathieu et Saint-Jean l’Évangéliste au registre inférieur, de part et d'autre du portail.

L'église est construite en moellons de calcaire enduits.

Patrimoine.png Patrimoine

  • La cuve baptismale est du XIe siècle.
  • À gauche en entrant dans l'église remarquer la vierge du sculpteur Joseph-Hugues FABISCH.
  • Les quatre vitraux consacrés à la vie de saint Louis, dans la basse nef de droite, sont du peintre lyonnais Louis GUY, dans la basse nef de gauche quatre vitraux se rapportent à la vie de la sainte Vierge. Description de ceux-ci :
Vitrail N° 1 de haut en bas : Saint-Louis malade fait pour sa guérison vœu d'être croisé ; Départ pour la croisade ; En échange au renoncement à sa foi on lui propose la couronne de Sultan.
Vitrail N° 2 de haut en bas : Couronnement de Saint Louis ; Saint-Louis transporte la couronne d'épines ; Saint Louis entre dans le tiers ordre de Saint François.
Vitrail N° 3 de haut en bas : Saint Louis porte la Sainte couronne ; Il s'embarque pour la croisade ; mort de Saint Louis.
Vitrail N° 4 de bas en haut : L'annonciation ; La visitation ; La présentation de Jésus au temple.
Vitrail N° 5 de bas en haut : Naissance de Marie ; Sa présentation au temple ; Son Mariage
Vitrail N° 6 de bas en haut : Les anciens découvrent le tombeau ; Jacob ; Communion entre la mère et le fils.
  • Les vitraux qui éclairent l'abside sont :
La sainte vierge encadrée par Sainte Marie Madeleine et Saint Louis. La sainte vierge et Sainte Marie Madeleine sont du peintre-verrier Lyonnais Lucien BÉGULE.
  • Fresque du cul de four de l'abside par Louis BARDEY et L. ROGNIAT : Christ de majesté siégeant entre deux anges adorateurs.
  • La chapelle Saint Louis est décorée par un tableau représentant Saint Louis en prière.
  • L'orgue : instrument construit en 1946 par les établissements Michel - Merklin & Kuhn dans un double buffet de l'architecte Louis MORMAMET, de part et d'autre du chœur. Console séparée située dans le chœur. Doté de trois claviers de 61 notes et d'un pédalier de 32 notes, 39 jeux, il a été restauré par le facteur Jacques NONNET (orgues Giroud) en 2008, et fait partie des meilleurs instruments symphoniques de Lyon.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Extérieur

Intérieur

Nef, Chœur et Abside

Collatéraux

Collatéral de gauche

Collatéral de droite

Chapelles

Vitraux

Vitraux des nefs

Vitraux de l'abside

Vitrail de l'oculus

Plaques commémoratives

Enfants de la Paroisse Notre-Dame Saint-Louis Morts pour la France durant le Conflit 1914 - 1918

Les curés de Notre-Dame Saint-Louis

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Thomas PRUNEL 13 juin 1646 - Source[1]  
François PRUNELLE 23 avril 1664 - Source[1]  
Jean VILLEMOT - Source[1]  
Philippe VILLEMOT 21 juin 1683 - Astronome et physicien décédé à Paris en 1715[1] - Auteur de livres d'astronomie[2]  
Jean VILLEMOT 9 octobre 1711 - Source[1]  
Alexix PAGNON 30 décembre 1749 - Source[1]  
Louis Joseph MIDOR 22 décembre 1763 - 1789 Source[1]  
- - Période révolutionnaire  
Louis Joseph MIDOR 1803 - 1808 Source[3]  
Jean Baptiste ALLEGRET Juin 1808 - 1814 Source[3]  
Alphonse GRUFFAT Novembre 1814 - 1817 Source[3]  
Camille NEYRAT Septembre 1817 - 1829 Source[3]  
Jean Marie NOAILLY Octobre 1829 - Source[3] - Curé ayant assuré la construction  
Charles CHIRAT 1849 - Ex curé de Neuville-sur-Saône  
Claude CHABERT 1851 -  
Claude CHAPUY Août 1862 - 1881 Source[3]  
Philibert Émile COURDIOUX Février 1882 - 1898  
Hubert LAPRA Juin 1898 - 1913 (1842 - 1913) - Ex curé à Tassin-la-Demi-Lune  
Louis PONCET 1913 - 1933 (1863 - 1933) - Ex curé de Saint-Bel  
Étienne CASSON 1933 - Ex curé de Champagne-au-Mont-d'Or - Encore à St Louis en 1941  
- -  
- -  
- -  

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Guide des églises de Lyon, de Dominique BERTIN, Jean François REYNAUD et Nicholas REVEYRON ISBN 2-84147-106-3
  • Lyon et ses églises, de Dominique BERTIN, Jean François REYNAUD et Nicholas REVEYRON ISBN 9-78284147-220-8

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références