69123 - Couvent des Dames de La Visitation

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour Édifices religieux de Lyon

Monastère : 23, rue Roger Radisson, 69005 Lyon

Couvent des Dames de La Visitation
(vue générale depuis les jardins)
Couvent des Dames de La Visitation - Vue générale côté chapelle -
Photo J-P GALICHON

Histoire.pngHistorique

Les religieuses de la visitation étaient installées depuis 1839 à La Croix-Rousse. L'augmentation de la population et la révolte de 1848 poussent les religieuses à trouver un lieu d’accueil plus au calme.
Le 10 octobre 1850, l’ordre fait l’acquisition, avec les Carmélites, d’un terrain retiré, d’environ trois hectares, sur la colline de Fourvière, dans la rue qui deviendra la rue Roger Radisson. Les Visitandines obtiennent la partie occidentale, vierge de toute construction, bordée par les remparts de Saint-Just qui permettent de préserver leur clôture. Les Carmélites obtiennent la partie possédant les constructions. Les Visitandines vont faire édifier un nouveau couvent qui devait permettre financer par la vente des bâtiments de la Croix-Rousse.
En 1853, les travaux de construction démarrent par l’édification du mur de clôture. Pierre BOSSAN (1814-1888), l'architecte, choisi pour mener le chantier du couvent, connait bien cette congrégation puisque sa sœur Marie Aimée a rejoint l’ordre en 1852. Pour l'étude du couvent, il est tenu de se conformer au modèle imposé par le Coutumier de l’ordre rédigé en 1624.
La construction du couvent débute en 1854. C'est l'entreprise PAROT et BOUDET et le charpentier Clément MARTINANT qui sont chargés du chantier.
Pose de la première pierre par Mgr FRANZONI, archevêque de Turin, au nom du cardinal BONALD, le 6 juin 1854.
En 1855, le couvent de la Croix-Rousse est vendu.
Le 16 juin 1856, les sœurs sont officiellement installées dans leur nouveau couvent, bien que les travaux de l’église et de l’aile nord ne soient pas achevés. L’église et le chœur des religieuses seront bénis le 26 septembre suivant.
La baisse des vocations et les difficultés financières de l’ordre ont entraîné la vente à la ville de Lyon en 1965. Il abrite à partir de 1974 le service central des archives des Hospices civils de Lyon.
Le bâtiment est converti depuis début 2016 en hôtel de luxe qui comporte 75 chambres dont 10 suites. La réception sera installée dans l’ancienne chapelle du couvent (Chapelle dédiée à saint Joseph).

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Photos de l'ancienne chapelle

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références