69123 - Église Saint-Vincent de Paul

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour édifices religieux de Lyon

Église localisée : place Louis Lebret, 69008 Lyon

Église Saint-Vincent de Paul
Photo J-P GALICHON

H
Histoire.pngistorique

Ancienne église

En 1855, le cardinal De BONALD décida de créer une nouvelle paroisse au lieu dit "le Grand Trou" au sud-est de Lyon entre les quartiers de Monplaisir et de Gerland, aux confins nord de Vénissieux. La population était formé de maraîchers et de jardiniers pour l'essentiel.
Le curé fondateur fut l'abbé Xavier GOUTHE-SOULARD (1819 - 1900) qui était issu du monde rural du Forez. Ce dernier était un homme d'action, solide théologien et connaissant bien le monde "rural". Après seize année passées dans la paroisse Saint-Vincent, le curé sera nommé vicaire général du diocèse de Lyon de 1870 à 1876, puis archevêque d'Aix-en-Provence à partir de 1886.
Le curé GOUTHE-SOULARD décida très rapidement de construire une église qu'il dédia à Saint-Vincent-de-Paul.
Dès 1856, les travaux débutèrent et le 8 mai 1859, le cardinal De BONALD bénissait le nouveau sanctuaire. Cet édifice était construit en pisé comme les résidence des alentours. L'église était en forme de croix grecque et avait une longueur de trente mètres. Celle-ci était très humble puisqu'il n'y avait pas de vitraux ou de décorations coûteuses. Le presbytère ne fut réalisé qu'en 1869 faute de moyens.
Les toitures de l'église et du presbytère furent endommagées par le vent et la grêle, le 21 juin 1874 elles sont réparées.
Un autre projet de reconstruction d'une nouvelle église fut élaboré en 1897, sur un terrain situé entre la route de Vienne et le groupe scolaire de la place Belleville. Comme le précédent ce projet n'aboutira pas.
Cette édifice réalisé à l'économie donnait des signes de faiblesse, environ vingt ans après sa construction, puisque les services de la ville affirmaient "qu'elle ne présentait plus les garanties de solidité voulues". On projeta la réalisation d'une nouvelle église et l'architecte BERNARD dressa des plans, mais l'administration oublia vite son "diagnostic" et l'église fut maintenue en activité.
En 1924, Marie Antoine Auguste CHALUMEAUX est nommé à la paroisse et il reprend le projet de construction d'une nouvelle église.
En 1925, le cardinal MAURIN prit à son compte le projet de construction car l'église en mauvais état était devenue insuffisante pour la population qui était passée de 2 000 environ à plus de 8 000 paroissiens. L'archevêché acheta à la ville de Lyon un terrain pour construire une nouvelle église. Le maire Édouard HERRIOT , bien que laïc, facilita cet achat en minimisant l'estimation du prix des terrains. C'est l'architecte Antoine Sainte-Marie-PERRIN, le fils de Louis architecte de Fourvière qui fut chargé des travaux. Au décès en 1928 d’Antoine Sainte-Marie-PERRIN, c'est l'architecte E. JACQUET qui achèvera les travaux. Le chantier débuta en 1926 et s'acheva en 1928 (première pierre posée le 21 novembre 1926 - consacrée le 13 décembre 1928). Cette nouvelle église fut construite en mâchefer avec piliers et arcatures en béton armé. Elle avait la forme d'une croix latine et sa longueur atteignait quarante cinq mètres.
Le 26 mai 1944 les bombes alliés écrasèrent totalement l'église située près des voies ferrées du sud de Lyon.
Il fallut attendre jusqu'en 1949 pour que les travaux de reconstruction de l'église soient entrepris. L'architecte Pierre LABROSSE la reconstruit à l'identique, entre 1949 et 1951 seul le petit clocheton qui se trouvait en haut à droite de la façade ne fut pas reconstruit. Par contre l'intérieur fut dépouillé de toutes fioritures démodées ou inutiles.
L'intérieur comprend une nef à quatre travées. Pour éviter l'impression de vide, une tenture blanche descend de la voûte jusqu'au sol au niveau de la deuxième travée.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Quelques curés de Saint-Vincent de Paul

Prénom(s) NOM Période Observations
Xavier GOUTHE-SOULARD 1855 - 1870 (1819 - 1900)[1]  
- -  
François Antoine DEVAUX 18/02/1879 - 1896 (1849 - 1918) - Ex vicaire à Sain-Bel - Puis chapelain de Notre Dame de Fourvière [2]  
Eugène PEYROT - 1907 (1852 - 1907) - Ex vicaire à Notre-Dame Saint-Louis, à Lyon, a été nommé curé auxiliaire de Saint-Vincent-de-Paul en 1896  
Félicien Émile Marie SAVEY 1907 - 1913 (1857 - 1935) - Ex curé de Saint-Genis-les-Ollières - Puis aumônier des Religieuses de la Propagation de la Foi  
François COLIN 1913 - 1919 Ex aumônier des sœurs Franciscaines de la Propagation de la Foi à Lyon - Puis curé à Sainte-Foy-lès-Lyon  
- -  
Marie Antoine Auguste CHALUMEAUX 1924 - (1869 - 1942)  
- -  
- -  

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Histoire des églises de Lyon, de Louis Jacquemin publiée par Elie Bellier éditeur

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références