69123 - Église Saint-Bonaventure

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour édifices religieux de Lyon

Église localisée 26, rue de la République, 69002 Lyon.

Église Saint-Bonaventure
Photo J-P GALICHON

H
Histoire.pngistorique

Dans le premier quart du XIIIe siècle, les franciscains s'installent à Lyon pour secourir les pauvres. Le supérieur général Saint-Bonaventure décède en odeur de sainteté en 1274 et est enterré dans le couvent. Devant l'affluence des pèlerins, l'église est reconstruite à partir de 1327 dans le style gothique tardif dans un axe nord-Sud (L'axe habituel Est-Ouest n'aurait pas protéger l'édifice des crues du Rhône qui à l'est se serait trouvé trop prêt du fleuve).
La construction de l'église commence par l'abside en 1327. Elle est flanquée de deux chapelles identiques (celle de droite en regardant l'autel est fondée par Jean OGIER, consul membre de la confrérie de la trinité. Le fondateur de la chapelle de gauche est Anselme de DORCHES).
Le chœur est achevé en 1388.
Une chapelle est élevée vers 1394 (chœur de la chapelle de la Sainte-Vierge).
Le chœur achevé est prolongé par des nefs. L'église est ainsi agrandie de trois travées.
À partir de 1418, un certain nombre de chapelles sont construites.
L'achèvement de l'édifice est l’œuvre de Simon de PAVIE, médecin de Charles VII puis de Louis XI.
L’église sera achevée en 1471.
Le 6 avril 1484 l'église est bénite sous le vocable de Saint-Bonaventure (canonisé le 14 avril 1482).

En 1790 c'est la fin du couvent.
Après avoir été salpêtrière en 1794 puis halle aux grains en 1796 puis manège où le chœur servait à l’équitation d'un écuyer. L'église fut rendue au culte par un décret de février 1803 où elle devint succursale de Saint-Nizier mais devant le montant des travaux à réaliser les offices se déroulaient dans d'autres églises. En septembre 1803, l'église est affectée à la Légion d'honneur.
La chapelle de la Trinité où se déroulait les offices fut rapidement trop petite et en 1806, par décision impériale (appui en autre au cardinal FESCH), l'église est rendu au culte.
Le 1er mars 1807, le cardinal FESCH rétablit le culte dans un édifice « remis en ordre ».
Restauré en 1844 puis en 1858 par l’architecte Claude-Anthelme BENOÎT.
Construction du porche néogothique en 1848 masquant la porte de 1617.
La façade date de 1858/1860 sur des plans de BENOIT qui s'inspirent de la façade de 1471.

Après l'explosion en août 1944 du pont Lafayette, il a fallu remplacer une partie des vitraux. Entre 1950 et 1956 Mme LAMY-PAILLET réalise les vitraux d'après des cartons de Louis CHARRAT qui complètent les vitraux du XIXe siècle dus à STEINHEIL (Nativité 1851, Saint-Joseph et l'annonciation 1854) et à Maréchal de Metz (Les prophètes 1849/54 : David, Moïse, Abraham, Melchisédech).
Au fond de l'église sont tendues quatre tapisseries d'Aubusson relatant la vie du saint, données par M. BUISSON pour la première messe de son fils.
La grande rosace au dessus du portail central est de Émile THIBAUD (1853) de Clermont-Ferrand.

Seule église française conforme aux règles des Franciscains.

Quelques caractéristiques

  • Longueur 72,5 m
  • Largeur 37 m avec les chapelles au maximum
  • Hauteur de la grande nef 17,5 m et 10,5 m pour la plus petite

Intérieur

Extérieur

Chapelle de la Sainte Vierge

Quelques curés de Saint-Bonaventure

Prénom(s) NOM Période Observations
PASCAL 1803 - 18 août 1828 Premier curé de Saint-Bonaventure  
Antoine JORDAN 1828 - 1843 (1778 - 1843)  
Vincent PATER 1843 - 1860  
Claude Georges Auguste MARION 1860 - 1869  
MERLEY 1869 - 1878 (?) Ex curé de Sainte-Blandine  
Jean Marie MÉCHIN 1878 - 1902 (1824 - 1904) - Ex curé de Vaugneray et de Dardilly  
Pétrus PROTIÈRE 1902 - 1907 (1848 - 1909) - Ex curé du Bon-Pasteur  
Jean Baptiste VANEL 1907 - 1918 (1851-1929) - Ancien curé d'Essertine-en-Donzy et de Tassin [1]  
Charles RAPHANEL 1918 - 1934 (1863 - 1934) - Ex curé d'Oullins Saint-Martin  
Donat PANEL 1934-1965 Ex curé de Brignais  
- -  
- -  

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Un sanctuaire au cœur de Lyon Saint-Bonaventure, de l'abbé Jacques VIGNON (1982)
  • Guide des église de Lyon, de Dominique BERTIN, JF REYNAUD et Nicholas REVEYRON ISBN 2-84147-106-3.
  • Lyon et ses églises, de Dominique BERTIN, Jean François REYNAUD et Nicholas REVEYRON ISBN 9-78284147-220-8.
  • Histoire de églises de Lyon, par Louis JACQUEMIN ISBN 2-904547-03-07.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références