69110 - Larajasse

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Larajasse
150px
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 69 - Blason - Rhône.png    Rhône
Métropole -
Canton Blason Vaugneray-69255.png   69-12   Vaugneray

Blason Saint-Symphorien-sur-Coise-69238.png   69-28   Saint-Symphorien-sur-Coise (Ancien canton)

Code INSEE 69110
Code postal 69590
Population 1 856 habitants (2015)
Nom des habitants Les Jarsaires
Superficie 3361 hectares
Densité 55,22 hab./km²
Altitude Mini: 509 m
Point culminant 940 m (Crêt des Loives)
Coordonnées
géographiques
45.614722° / 4.501944° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
69110 - Larajasse carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

  • La commune est formée de 3 villages : Larajasse, l’Aubépin et Lamure.

Les habitants de Larajasse sont les Jarsaires.
Les habitants de l’Aubépin sont les Aubépinois.
Les habitants de Lamure sont les Murataires.
Elle possède trois églises, trois cimetières et trois monuments aux morts.


Territoire communal

  • Les 3 villages sont regroupés en une seule commune depuis 1814 (Fusion avec l'Aubépin).
  • Cède en 1868, avec Saint-Christo-en-Jarez une partie de son territoire qui donne naissance à Marcenod (Département de la Loire).

Histoire administrative

  • Département - 1801-2020 : Rhône
  • Arrondissement - 1801-2014 : Lyon --> 2015-2017: Villefranche-sur-Saône --> 2017-2020 : Lyon
  • Canton - 1801-2015 : Saint-Symphorien-sur-Coise --> 2015-2020 - Vaugneray
  • Commune - 1801-2020 : Larajasse

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

  • 01/02/2017 : Larajasse passe de l'arrondissement de Villefranche-sur-Saône (692) à l'arrondissement de Lyon (691).
  • 01/01/2015 : Larajasse passe de l'arrondissement de Lyon (691) à l'arrondissement de Villefranche-sur-Saône (692).

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Sainte-Anne


Église du village de Larajasse.

Édifice de style gothique avec certains éléments romans. Le portail date du XVe siècle. L'édifice fut agrandi une première fois au XVIe siècle, où on lui adjoint 4 chapelles et la travée surmontée du clocher. Au XIXe, après le rattachement de la paroisse de l'Aubépin à celle de Larajasse, le chœur est agrandi. Église restaurée en 1988 et 1989. Le clocher est équipé de quatre cloches dont le bourdon, daté de 1517, est classé aux M.H [1].
Le maître autel a été installé en 1811. Il est en marbre orné de sculptures en noyer et doré. Il est classé aux M.H depuis 1908 [2]
17 signes héraldiques sont peints sur les écus décorant les culots des arcs à la tombée des voûtes.
Les fonts baptismaux sont constitués avec la cuve de la chaire à prêcher.
Les vitraux de la nef sont signés MAUVERNAY - Saint-Galmier.


Église Saint-Jacques et Saint-Philippe

Fresque JP Néel -
Photo J-P GALICHON


Église du village de L'Aubépin.
La première église du village (hameau aujourd'hui) de l'Aubépin fut édifiée au XIIe puis agrandie au XVe siècle par Isabelle d'HARCOURT à la place de la chapelle primitive.
Vers 1864, l'église était en très mauvais état et fut détruite pour être rebâtie à l'emplacement actuel sur un terrain offert par Joseph PIPON. La première pierre fut posée le 13 juin 1864. La réalisation de l'église coûtât 50000 Francs. A noter que le clocher qui a des allures de tour crénelée ne sera pas achevé. L'inauguration par le curé Antoine CHARRET eu lieu le 13 juin 1864. La réalisation de l'église a duré dix ans environ.
Le chœur de l'église a été décoré par une fresque illustrant la vie de Jean Pierre NÉEL réalisée par le grand prix de Rome Louise COTTIN en 1938.
La fresque représente les trois phases principales : le jeune berger de Sainte-Catherine, sa vie au petit séminaire de l'Aubépin, puis sa mort à Kay Tchéoun en Chine.
Le clocher accueille quatre cloches fondues par les établissements BURDIN Ainé de Lyon entre 1826 et 1843. Elles sont dédiées à la Vierge (300 kg), à Saint-Pierre (200Kg), à Saint-Jacques et Saint-Philippe (270 Kg) ; enfin la dernière doit protéger les maisons et les cultures de la foudre (500 Kg).

Jean Pierre NÉEL (1832-1862) né au hameau de Soleymieux sur la commune de Sainte-Catherine, est un prêtre missionnaire de la Société des Missions Étrangères. Missionnaire martyrisé en Chine en 1862 et béatifié en 1909, il fut canonisé le 1er octobre 2000 par le Pape Jean Paul II .


Église de l'Immaculée Conception


Église du village de Lamure (Paroisse de Mazel).

En 1862, l'abbé Édouard intervient auprès de l'archevêque de Lyon pour qu'une église desserve les hameaux de Mazel, car les paroissiens doivent se rendre à l'église de l'Aubépin pour assister aux offices.
Le cardinal De BONNALD autorise la construction d'une église le 5 mars 1862.
Les deux hameaux du "Grand Mazel" et du "Petit Mazel" aimeraient voir ériger l'église sur leur territoire respectif, mais au final, l'église sera édifiée au hameau de Lamure, situé entre les deux Mazel. Les habitants participent à la réalisation, une partie des matériaux proviendront de l'ancien moulin du Mazel.
Le 6 janvier 1864, on inaugure cette nouvelle paroisse en présence du curé Auguste GIRAUDIER, nommé comme curé fondateur de la nouvelle paroisse "Du Mazel".
Le 3 octobre 1999 a lieu l'inauguration de l'église rénovée. Une plaque posée a cette occasion commémore la cérémonie.

L'église comporte 11 vitraux, entre autres Saint Joseph, Sainte Marie, le Sacré Cœur, le Rosaire. Ils datent de 1888 à 1898. Les vitraux de la nef ont été réalisés à Saint Galmier par les ateliers MAUVERNAY. Les trois vitraux du chœur sont de J. MAGNIN, rue Saint-George à Lyon et datent de 1879.

Au fond de l’église, on peut voir l’ancien mécanisme de l’horloge qui a été entièrement restauré en 2006.

Vitraux

Chapelle Saint Pierre


La chapelle actuelle date de 1706 et fut reconstruite sur l'emplacement de l'ancienne église paroissiale qui se trouvait dans l'enceinte du château.
Vendu comme bien national à un habitant de Larajasse le 17 décembre 1792. En 1874, elle était en ruine et a été restaurée en 1880 par le propriétaire Claude CROZIER.
Édifice rectangulaire à chevet plat édifié sur la colline qui domine l'Aubépin à 906 m d'altitude.
Au XIXe siècle, la chapelle attirait des pèlerins. On y amenait des enfants pour les protéger des maladies. Les jeunes gens venaient y chercher les grâces du mariage.
Le clocheton de la chapelle est une construction récente puisqu'il date des années 1950.

Chapelle de La Salette


Chapelle située sur le "village" de l'Aubépin.

La chapelle actuelle date de 1870. Elle a remplacé une ancienne chapelle de Pèlerinage, la chapelle Notre Dame de Fontillon qui était située près d'une source, à 500 m environ du lieu actuel.
Chapelle de style romano-gothique, comprenant une nef rectangulaire prolongée par une abside.

Logo internet.png Site en ligne : Pour en savoir plus....
Logo internet.png Site en ligne : Pour en savoir plus....


Chapelle Saint-Appolinaire


Chapelle de pèlerinage, située au sud-est de Larajasse dans le hameau de Saint-Appolinaire après le hameau de Lamure, elle figure sur la carte de Cassini.
Elle aurait été construite au XIIIe siècle par Hugues de l'Aubespin.
Chapelle mentionnée en 1559 dans les biens du chapitre de Saint-Paul.
Cette chapelle a connu de nombreuses restaurations en particulier au XXe siècle :

  • 1938 : remise en état de l'intérieur, Pétrus FONT, entrepreneur à Larajasse, a réalisé la décoration étoilée du plafond.
  • 1971 : le crépis extérieur est refait. Le clocheton en bois en ruine a été remplacé par le clocheton actuel en pierres.
  • 1972 : un autel en pierres a été élevé à l'extérieur pour célébrer les offices les jours de grande affluence. Le sol a été rénové. Les tomettes en bon état ont été placées sous les bancs et l'allée centrale a reçu des pierres.
  • 1985 : pose sur le côté de la chapelle d'une stèle en souvenir de la résistance.

source[3]


Chapelle du cimetière


Le conseil municipal a reçu une lettre de Mr le curé RIBIER, au mois de juin 1819, demandant l'autorisation de construire une chapelle dans le cimetière, entièrement à ses frais. Le conseil municipal a délibéré le 13 juin pour lui accorder cette construction qu'il a entreprise de suite. Cela lui a coûté 2400 F. Sa condition était qu'il y ait trois tombes à l'intérieur, une pour les prêtres décédés à Larajasse, une pour la famille Savaron et une pour la famille Laurent en reconnaissance de l'attachement que ces deux familles ont toujours témoigné à la commune. Le curé César RIBIER, curé de 1806 à 1827, y est inhumé.

Source: Journée du patrimoine 2016

Chapelle de la "Providence"

Vue d'ensemble - Photo J-P GALICHON
Tombe des soeurs - Photo J-P GALICHON


Chapelle dédiée à Sainte-Anne.
En 1820, deux sœurs de la congrégation du Sacré Cœur de Pic Pus souhaitant fonder une nouvelle maison arrivent par hasard à Larajasse.
Bien accueillies par le curé RIBIER, elles sont hébergées au château de Varax. RIBIER a obtenu l'agrément du vicaire général, Mr Brochard, qui donna comme nom à cette nouvelle communauté « la communauté de la Providence du Sacré Cœur ». Elles se sont installées exactement le 4 août 1820.
Le 8 août 1821, la communauté achète la maison Néel (Euphrasie Néel, vient de faire ses vœux dans la congrégation et le bien est acquit pour une somme modeste)
Les travaux nécessaires ont duré plus d'un an. La chapelle a été réalisée en 1824. Ces travaux ont été rendus possibles par les dons des paroissiens et la générosité de Mrs Ribier et de Savaron. Les sœurs occupent la maison à partir du 8 novembre 1822. La commune a fait construire, en 1823, une passerelle couverte, au-dessus de la route, pour permettre aux sœurs de se rendre à l'église sans passer par l'extérieur.
Les religieuses quittent Larajasse en 1982.
La passerelle a été détruite en 1997.

Source[4] et Journée du patrimoine 2016

Oratoire de Montbret


Sur les hauteurs de Montbret, il existait une chapelle dédiée à sainte-Anne.
Oratoire construit en 1958 par les familles RIVOLLIER RAGEY. Les grosses pierres de l'oratoire proviennent de cette ancienne chapelle.

Châteaux

Deux châteaux en bon état et habités :

Le château de Lafay qui date du XIVe siècle était possédé par une branche de la famille des Arod qui fournit, en 1536 et 1537, un échevin à la ville de Lyon (Pierre Arod, seigneur de la Fay) . Le château est de forme rectangulaire, flanqué de tours rondes. Le Château de Lafay a été remanié au XVIIe siècle et restauré au XIXe et remanié (une façade et une tour ont été ajouté, reliant ainsi l'ancienne battisse à la chapelle. Inscrit partiellement aux monuments historiques depuis 1982[5]
Le château de Varax qui date du XVIIe siècle par Jean Jacques GAYOT, seigneur de Larajasse et de Pitaval (fief de Duerne). En 1755, le Château de Varax ira dans la famille Chappuis, puis à la famille Savaron, propriétaire des terres de La Fay et Vaudragon. Au fil des siècles, il a fait l'objet de nombreuses évolutions.

Un château en ruines :

Le château de Vaudragon qui date du XIVe siècle

Deux châteaux entièrement détruits :

Le château de Saint Pierre construit au IXe siècle, détruit au XIIIe siècle (Des restes sont visibles au dessus de la chapelle)
Le château de l'Aubépin construit au XIIe siècle, détruit.

Un château transformé en ferme fortifiée :

Le château de la Faverge qui date du XIIIesiècle, devenu ferme après la Révolution.

Pont "Rocaille" sur le Rosson [6]


Ce pont est bien la réalisation de l'homme car, entre les pierres, il y a des traces de ciment. A la fin du XIXe siècle, Franck de JERPHANION[7] propriétaires du Château de Lafay souhaite faire de ce lieu une sorte de jardin resplendissant et décide de créer le pont artificiel. Ce lieu devait être pour lui le lieu où il irait se ressourcer de ses activités politiques (Conseiller général du Rhône[8] ); de celle d'écrivain[9] et de chercheur membre de la Diana [10].

Autres patrimoines

  • En 1995 64 croix ont recensées ( 35 sur la paroisse de Larajasse, 15 sur la paroisse de l'Aubépin, 14 sur la paroisse du Mazel ).
  • La commune a possédé 6 anciens moulins, le long de la rivière Coise :
- le moulin du Mazel, disparu, dont les pierres ont servi à construire l'église de Lamure.
- le moulin Fayolle
- le moulin Bénière
- le moulin Veillon, appelé aussi moulin de Montaland
- le moulin Vert
- le moulin du Pinay, appelé aussi moulin de la Thenaudière.

Repère géographique.png Repères géographiques

La commune de Larajasse se situe au sud-ouest de Lyon,à environ 45 Km de Lyon et 40 Km de Saint-Étienne.

La commune de Larajasse se compose de trois villages : Larajasse, l'Aubépin et Lamure. Chaque bourg possédant son église, son cimetière, son monument aux morts.

"La Coise", rivière qui traverse la commune, prend sa source vers le But d’Arpin sur la commune de Saint-Romain-en-Jarez . Elle traverse les communes de Sainte-Catherine, Saint-Martin-en-Haut, Larajasse, Saint-Symphorien-sur-Coise, Coise, puis elle quitte le département du Rhône pour retrouver celui de la Loire, où elle ira se jeter dans le fleuve à Montrond-les-Bains [11].

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 840 1 740 1 860 2 197 2 612 2 545 2 565 2 543 2 663 2 617
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 2 559 2 588 2 341 2 371 2 396 2 441 2 341 2 298 2 218 2 156
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 2 046 1 794 1 713 1 679 1 712 1 756 1 604 1 486 1 442 1 335
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 1 358 1 371 1 477 1 668 1 821 1 857 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Cartes postales

Photos

Familles notables.png Notables

Larajasse

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
Jean Antoine FLÉCHET 10/1803 - 11/1815 Premier acte signé le 1/10/1803 [12] - Maire en 1809 [13] - Dernier acte signé le 15 novembre 1815[14]  
Antoine GRANJON 11/1815 - 04/1817 Premier acte signé le 20 novembre 1815[15] - Maire en 1817 dernier acte signé le 30 mars[16] - Décédé le 18/04/1817  
Jean BRUYAS 07/1817 - 01/1826 Premier acte signé le 04/07[17] - Dernier acte signé le 23 janvier 1826[18]  
Claude FLÉCHET 01/1826 - 08/1830 Premier acte signé le 30/01[19] - Dernier acte signé le 28/08 [20]  
Jean Antoine PIEGAY 09/1830 - Premier acte signé le 10/09[21]  
- - -  
Clément PIEGAY - Maire en 1866[22]  
André Jules de JERPHANION 1870 (?)- 1894 (1807 - 1894) - Propriétaire du château de Lafay  
Henri RIVÉRIEULX de VARAX - 1916 Mort pour la France  
- - Période sans maire - Le maire est mobilisé puis décède en 1916  
Claude-Marie FLÉCHET 12/1919 - Premier acte signé le 30/01[23] - Maire en 1931 - 1936  
- - -  
Bernard JACOUD 1984 - 2001 Maire en 1984  
Paul BORDET 2001 - 2008 -  
Janine VIRICEL 2008 - 2014 - [ Photo]  
Fabrice BOUCHUT 2014 - (2020) -  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
Bernard De COSTE 1530 - Source[24]  
- - -  
Michel COLINY - Source[24]  
Jean PIERRE 4 mai 1635 - Source[24]  
Nicolas DESCHAMPS 25 septembre 1636 - Source[24]  
Denis DESCHAMPS 19 janvier 1684 - Source[24]  
RICHARD 1693 - Source[24]  
Louis PETIT 1710 - Source[24]  
Mathieu COMBE 12 mars 1732 - Source[24]  
PRIXMOREL <1761 - 1791 Source[24]  
JOANNIN 1791 - 1792 Source[24]  
- - Période révolutionnaire  
André DOEUVRE 1803 - 1807 Source[25] - Décès  
César RIBIER 1807 - 14 mai 1826 -  
Jean Georges ROUX Mai 1826 - Source[25] - Âgé de 64 ans - Ancien vicaire de la paroisse de Saint-Nizier à Lyon - (1762-1826)  
André GUIGNON Mars 1862 - Source[25]  
Claude DUTEL Mars 1863 - Source[25]  
Esprit Germain LOUISON 1869 - 1906 (1825 - 1906)  
Jean Baptiste FAY 1906 - 1931 (1853 - 1931) - Ex curé de Rontalon  
François RESSICAUD 1931 - Curé en 1934 - Ex curé de La Chapelle-sur-Coise  
- - -  
- - -  
Joseph GRANGE 1979 - Y était encore en 1989 lors de l'inauguration de l'église Sainte Anne  

L'Aubépin

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
MATRAT - -  
Jean-Pierre THIZY 04/1813 - 1814 Maire au moment de la fusion - Premier acte signé comme maire le 17 avril 1813[26]  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Pierre JALANDON 9 janvier 1644 -  
Nicolas DESCHAMPS 27 août 1646 -  
Jacques BILLIAN 15 mai 1648 -  
Jean CHOULA 1649 -  
Jacques DAURELLE 25 août 1690 -  
Balthazar SAPPIN 12 novembre 1734 - Source[27]  
Mathieu CLUZEL 17 octobre 1749 -  
Benoît PONCET 9 mai 1763 -  
RADIX - Avant 1781  
GAUDIN 1785 - 1789 Dates approximatives  
- - Période révolutionnaire  
Jacques MALIEN 1803 - Source[28]  
César RIBIER Juillet 1808 - Source[28]  
Jean Marie VIGNON Octobre 1815 - Réuni à Larajasse [28]  
Joseph BERGER Juillet 1826 - Source[28]  
Antoine BESSON Septembre 1834 - Source[28]  
Jean Antoine CHARRET Août 1839 - Source[28]  
Régis PEYRARD Mai 1876 - 1891 Source[28]  
Joseph Marie BESSON Février 1891 - Source[28]  
- -  
Joseph Marius POIZAT 1905 - 1906 (1859 - 1906) - Ex vicaire de la paroisse  
Michel VIAL 06/1906 - 1916 (1864 - 1937) - Puis archiprêtre à Saint-Nizier d'Azergue  
Jean Marie COUCHOUX 1916 - 1935 (1868 - 1935) - Ex curé de saint-Sorlin [29][30]  
Benjamin THOMAS - 1937 Puis curé de Monsols  
Marius VIALLETON 1937 -  

Lamure

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Auguste GIRAUDIER 1865 - (1822 - 1895) - Puis curé de Sourcieux  
GODDARD 1871 -  
Jean Baptiste CLAVENARD 1876 -  
Claude Léon LARUE 1890 -  
Michel NOYEL 07/1895 - 1902 Puis curé de Maclas  
Jean-Baptiste CHARLES 1902 - 1909 Ex vicaire à Saint-Jean - Puis curé d'Ampuis  
Pierre POYARD 1909 - Ex vicaire à Saint-Jean à Rive-de-Gier - Puis curé de Courzieu  
Jean-Claude PUPIER 1917 - Ex curé de Marcy-l'Étoile  
- -  
- -  
Paul CRETINON 1961 - Curé de Mazel et l'Aubépin  
Jean-Marie BENIER 1967 - Curé de Mazel et l'Aubépin  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts


Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des inscrits sur les Monuments aux Morts ...

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h30 à 12h 8h30 à 12h 8h30 à 12h 8h30 à 12h 8h30 à 12h 8h30 à 12h -
Après-midi - - - - - - -
69110 - Larajasse Mairie.jpg

Mairie
Adresse : Place de la Mairie - 69590 LARAJASSE

Tél : 04 78 48 42 87 - Fax : 04 78 44 59 08

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : 45.614722° / 4.501944° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Mairie (12/2012)

Consultation des registres en ligne

Dépouillements des registres

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Numérisation des registres

Les photos des registres de 1641 à 1894 sont en ligne sur geneagier

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.