69107 - Lamure-sur-Azergues

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Lamure-sur-Azergues
Blason Lamure-sur-Azergues-69107.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 69 - Blason - Rhône.png    Rhône
Métropole -
Canton Blason Tarare-69243.png   69-10   Tarare

Blason Lamure-sur-Azergues-69107.png   69-09   Lamure-sur-Azergues (Ancien canton)

Code INSEE 69107
Code postal 69870
Population 871 habitants (1999)
Nom des habitants Lamuriens & Lamuriennes
Superficie 1561 hectares
Densité 55,79 hab./km²
Altitude Mini: 351 m
Point culminant 885 m (La Pyramide)
Coordonnées
géographiques
46.063056° / 4.492778° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
69107 - Lamure-sur-Azergues carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Toponymie

Divers hypothèses pour l’origine du nom de Lamure sur Azergue :

  • D’après l’abbé Janot (« Lamure dans le passé ») Lamure viendrait de « Mura » nom latin signifiant le mur. Cette hypothèse est la même que celle retenu pour Murat(Cantal) ou La Mure (Isère).
  • D’après le « Dictionnaire des noms de lieux de France » le nom viendrait de « Mur en ruine ».

Héraldique

De gueules au mur ruiné (la mure) d'argent, maçonné de sable, soutenu d'or et ouvert du champ, au chef aussi d'or chargé d'un lion issant aussi de sable, armé et lampassé aussi de gueules, surchargé d'un lambel de cinq pendants du même.

Blason datant de 1888, année ou la préfecture du Rhône fut construite. En effet, l'architecte LOUVIER qui était en charge du batiment décida de décorer la salle du conseil avec les armoiries des chef-lieux de canton. Lamure-sur-Azergues en étant dépourvu, l'héraldiste lyonnais STEYERT fut chargé de dessiner des armoiries.

La « mure » est ici une muraille en ruine et le chef rappel que Lamure est en « Beaujoais » puisque "le chef" est celui des Beaujeu.

Etymologie du nom "AZERGUE"

Quand à Azergue proviendrait de « Al Zerga » ou « Oued zerga » signifiant eaux vertes ou eaux bleues en arabe selon certains historiens ("De l'Azergues" par Paul Leutrat ). Pour d'autres, proviendrait de « as / ans : racine en rapport avec l’eau dans Anse (69 : Asa Paulina au IVe siècle) et dans Azergues, rivière qui se jette dans la Saône à Anse (69 : Aselica, Xe siècle), où l’on reconnaît grâce à cette attestation tardive, un dérivé de « asa » avec le passage de « l » à « r » et la sonorisation du « c » en « g » («Noms de lieux de la Loire et du Rhône par Anne-Marie Vurpas et Claude Michel).

Bref Historique

Par décret du 3 décembre 1892, Lamure devient officiellement Lamure-sur-Azergues afin d'éviter toute confusion avec La Mure dans l'Isère (38269).

L'arrivée du chemin de fer

La gare
1865 : Le conseil municipal et son maire exprime le souhait de l’ouverture d’une liaison ferroviaire sur Lyon et le Charollais.

1871 : Le conseil général adopte un vœu déposé par le conseiller général du canton de Lamure, Jacques Bonnevay demandant la création d’une liaison ferroviaire desservant Lentilly à Paray le Monial par Lamure.
1880: Un rapport est établi et présenté sur l’établissement d’une ligne Givors Paray-le-Monial.
1883 : Ligne déclarée d’utilité public et concession accordée au réseau P.L.M. (Paris Lyon Méditerranée).
1889 : Aucun travaux n’est commencé et La Compagnie du Chemin de Fer Fourvière et Ouest Lyonnais présente un projet de liaison La Demi-Lune Lamure.
1892 : Les travaux sont lancés et le projet de raccordement à Lentilly est annulé, la ligne rejoindra Lozanne puis Tassin-La-Demi-Lune et Givors.
1895 : Le 4 Octobre, la ligne jusqu'à Lozanne est mise en exploitation en voie unique. La gare est ainsi à l'époque le terminus.
1900 : Le 15 mai, la liaison avec Lozanne passe en voie double. Le 6 septembre, ouverture du tronçon Lamure Paray le Monial.
1906 : Lozanne est relié à Tassin le 25 novembre.
1910 : Le premier juin Tassin est enfin relié à Givors.
Cette liaison a été établie pour décharger la ligne Paris - Dijon - Lyon d'une partie du trafic marchandises.

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... : Rhône
  • Arrondissement - 1801-.... : Villefranche(-sur-Saône)
  • Canton - 1801-2000 : Saint-Nizier (renommé en 1836 : Lamure(-sur-Azergues) )

Résumé chronologique :

  • 1801-1836 : Lamure
    • Cton de Saint-Nizier, Arrt. de Villefranche(-sur-Saône), Dép. du Rhône
  • 1836-1892 : Lamure
    • Cton de Lamure, Arrt. de Villefranche(-sur-Saône), Dép. du Rhône.
  • 1892-.... : Lamure-sur-Azergues
    • Cton de Lamure-sur-Azergues, Arrt. de Villefranche(-sur-Saône), Dép. du Rhône.

Patrimoine.png Patrimoine

Église Saint Martin


Durant la seconde moitié du XVIIIe siècle, l'église initiale était devenue trop petite, trop vétuste et délabrée. Cette édifice primitif fut bâti sur son emplacement actuel vers le IXe siècle par les moines de l’abbaye de Savigny en l’honneur de Saint Martin. Ce n’était qu’une chapelle, puisque Lamure dépendait de Claveisolles.
Le 21 août 1785, une délibération devant notaire intervient sur un projet de reconstruction. Le 19 mai 1787, l'adjudication des travaux pour la reconstruction des murs de l'église et du cimetière. La nef actuelle date donc de cette époque.
Le clocher et le chœur datent eux de 1828.
Les vitraux de la nef datent de 1930 et 1931 et ils sont signé Augustin BURLET peintre-verrier à Lyon.


Vitraux

Chapelle Saint Roch


Cette chapelle existait déjà en 1550 et dans une charte de 1576.
Chapelle orientée au nord.
Chapelle avec un clocher-mur surmonté d'une croix en pierre.
Le fronton à redents et le campanile au dessus sont en béton est date de la fin du XXème siècle.
Probablement restaurée au XVI/XVIIème siècle.
Chapelle restaurée au XIX et XXème siècle [1].

Chapelle situé au hameau "des Arnauds".

Chapelle Notre Dame de Toutes Grâces


Chapelle privée située au hameau de Panissière édifiée en 1909.
Chapelle édifiée à la demande de Mme MUNET et de ses deux Filles.
Chapelle bénite le 15 août 1909 bien que inachevée.
La statue de la vierge rappelant celle de Fourvière surmonte l'entrée de l'édifice. L'autel de la chapelle est en bois. Construit en pierre, l'arc en plein cintre de la porte est orné d'une sorte de « gloire » en mosaïque.


Repère géographique.png Repères géographiques

L'Azergue présente la particularité d'avoir "une double source" : l'une à Poule-les-Écharmeaux et l'autre à Chénelette se réunissant au confins de Saint-Nizier et de Lamure au lieu dit "Les deux rivières". Cette double source surprend mais les deux bras ont la même origine, la Roche d'Ajoux. On considère au Service d’Administration Nationale des Données et Référentiels sur l’Eau que la branche principale est celle de Chénelette, la seconde étant affluent de la première sous le nom de "ruisseau l'Azergues".

Les hameaux

  • Les Arnauds; Le Chambon; Champaillard; Charbonnier; Les Charmes; Compichon; Les Craies; La Croix-de-la-Roue; La Croix Montmain; Le Croizillon; Panissière.

Les cours d'eau

  • Rivière L'Azergues[2]
  • Rivière De Grandris affluent de l'Azergues[3]
  • Ruisseau de Marsan affluent de l'Azergues [4]
  • Ruisseau de Merdanson affluent de l'Azergues[5]
  • Ruisseau de Biconne affluent de l'Azergues [6]
  • Ruisseau du Liseron affluent de l'Azergues[7]

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 864 874 949 1 017 1 111 1 268 1 184 1 214 1 188 1 215
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 134 1 124 1 047 1 086 1 201 1 256 1 126 1 329 1 123 1 060
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 148 958 976 978 985 1 037 993 1 026 852 826
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 799 782 871 1 034 1 042 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2013

Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Pierre ROCHE 28/01/1790 - 1791 -  
Etienne AUCOURT 20/11/1791 - 1800 -  
Claude-Louis DESCHAMPS 19/07/1800 - 1811 -  
Gilbert PERRIN 1811 - 1816 -  
Joseph COMBRICHON 08/12/1816 - 1819 -  
Gilbert PERRIN 10/03/1819 - 1840 -  
Jean-Claude CHERPIN 06/02/1840 - 1842 -  
Gilbert PERRIN 14/02/1842 - 1843 -  
Etienne POLLOCE 10/01/1843 - 1845 -  
Dominique OLLIER 01/06/1845 - 1846 -  
Gilbert PERRIN 08/11/1846 - 1848 Fils du Précédent Perrin  
JOMARD 12/03/1848 - 1852 -  
Jean-Antoine MONGOIN 16/05/1852 - 1852 -  
Léon DESARBRES 30/12/1852 - 1860 -  
Antoine MONGOIN 1860 - 1861 Maire provisoire  
Jean-Marie CUVILLIER 22/09/1861 - 1870 -  
Jean-Louis GRANGER 09/10/1870 - 1871 -  
OLLIER 18/06/1871 - 1876 -  
Jean Alphonse GONSOLIN 1881 - 1884 (1850 - 1918)  
Claude-Marie CHABERT 15/08/1884 - 1888 -  
C. GONNARD 13/05/1888 - 1892 -  
BAURE 15/05/1892 - 1895 Propriétaire du Château de Pramenoux à Saint-Nizier-d'Azergues  
Henri COLIN 17/11/1895 - 1904 -  
Alphonse GONSOLIN 08/05/1904 - 1919 -  
Henri GONSELIN 1919 - 1942 (1881 - 1951) - Démission - Docteur  
Délégation spéciale du gouvernement de Vichy 1942 - 1944 BURNIER désigné  
Jean SALQUE 12/12/1944 - 1950 Conseiller général  
Jean GIRIN 1950 - 1971 -  
Louis MICHON 1971 - 1983 -  
Lucien AUGER 1983 - ? -  
Jean BAUDIN - 2001 -  
Charles PIRAUDON 2001 - 2004 -  
Gérard COULEUR 2004 - 2008 -  
Bernard ROSSIER 2008 - (2020) - [ Photo]  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  

Les instituteurs

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  
- - -  
- - -  

Les religieux

Les curés
Prénom(s) NOM Période Observations
PUIMARCHE 1650 - Source[8]  
- -  
- -  
MARQUET 1694 -  
DAUVERGNE 1694 - Source[8]  
ARTGAUD 1695 - Source[8]  
VUTIER 1697 - Source[8]  
CHIVROT 1698 - Source[8]  
PRESSAVIN 1719 - Source[8]  
MICHAUD 1719 - Source[8]  
DISMERIC 1724 - Source[8]  
PERRET 1732 - Source[8]  
LESPINASSE 1741 - Source[8]  
VALETTE 1764 - Source[8]  
POYNET 1780 - Source[8]  
JANDARD 1783- Source[8]  
Claude SAINT-DIDIER 1791 - Curé constitutionnel  
Pierre PLASSE 1803 - 1825 Source[9]  
Thomas Auguste JACOB Décembre 1825 - 1832 Source[9]  
Jean Baptiste COEUR Janvier 1832 - 1841 Source[9]  
Pierre EMPERE Juin 1841 - 1855 Source[9]  
Jean Baptiste SUBTIL 1855 - 1863 Puis curé de Saint-Rambert[9]  
Jean Marie DESVIGNES Mai 1863 - 1897 Source[9] - Décédé le jour de l'ascension et inhumé à Lamure (1816-1897)  
Jean Baptiste PALLUY Juillet 1897 - 1908 1842 - 1916) - Ex curé de Cordelle - Source[9]  
François JANOT Juillet 1908 - 1911 (1862 - 1937) - Puis archiprêtre de Notre-Dame à Saint-Etienne  
Joseph PARET 1911 - 1925 Ex curé de Saint-Apollinaire  
Adrien MAGNOLOUX 1925 - 1931 Puis archiprêtre de Thizy  
Joseph GRANGE 1931 - 1936 Puis archiprêtre de Saint-Laurent-de-Chamousset  
Marius OGIER 1936 - 1947  
Théodore PLASSE 1947 - 1956  
Maurice FEYEUX 1956 - 1963 -  
Maurice REY 1963 - 1970  
André PELLET 1970 - 1980 -  
- -  

Source: Paroisse

Les vicaires
Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Louis Charles ESCOT - 1897 Puis vicaire à la Valla  
Benoît MARTRAY 1895 - 1899 Ex vicaire à Saint-Etienne-les-Oullières - Puis vicaire à Saint-Just, à Lyon  
Antoine GRANDJEAN 1899 - Ex vicaire à Saint-Forgeux  
Louis SARNIN 1893 - 1895  
Joannès MATRAY 1895 -  
Jean MOULAGER 11/1901 -  
François COGNET 1904 - 1905 Puis vicaire à Sorbier  
IMBERT 1907 -  
GRATALOUP - 1912 Puis vicaire à Notre-Dame, à Saint-Etienne  
- -  

Les autres personnalités

Les titulaires de la Légion d'Honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
-  
-  
-  
-  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts


Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - de 09h00 à 12h00 - de 09h00 à 12h00 - de 09h00 à 12h00 -
Après-midi - - de 14h00 à 16h00 - de 14h00 à 16h00 - -
69107 - Lamure-sur-Azergues Mairie.jpg

Mairie
Adresse : Place de la Mairie - 69 870 LAMURE-SUR-AZERGUES

Tél : 04 74 03 02 71 - Fax : 04 74 03 04 73

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : La mairie de la commune de Lamure-sur-Azergues est ouverte aux horaires suivants : les mardi ; jeudi et samedi matins de 9h00 à 12h00, et mercredi et vendredi après-midi de 14h00 à 16h00 .

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Lamure-sur-Azergue au fil du temps par Albert BERGERON 1984.
  • Lamure-sur-Azergue de 1900 au années 20 par Odile Boislène et Bernard Maron ISBN 2-952229902

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références



Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.