69100 - Irigny

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Irigny
Blason d'Irigny
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 69 - Blason - Rhône.png    Rhône
Métropole Blason Lyon-69123.png   69 M   Métropole de Lyon
Canton Blason Irigny-69100.png   69-48   Irigny (Ancien canton)
Code INSEE 69100
Code postal 69540
Population 8 279 habitants (2006)
Nom des habitants Irignois
Superficie 884 hectares
Densité 936,53 hab./km²
Altitude Mini: 155 m
Point culminant 271 m
Coordonnées
géographiques
45.67416° / 4.823333° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
69100 - Irigny carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

  • Oullins devient une commune indépendante suite a sa séparation d'Irigny en 1791.

Héraldique

D’azur à trois torches d’argent enflammées de gueules, rangées en fasce ; au chef cousu de gueules chargé de trois étoiles d’or.

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... : Rhône
  • Arrondissement - 1801-.... : Lyon
  • Canton -
    • 1801-1985 : Saint-Genis-Laval
    • 1985-.... : Irigny

Résumé chronologique

  • 1801-1985 : Cton de Saint-Genis-Laval, arr. de Lyon, dép. du Rhône
  • 1985-.... : Cton d'Irigny, arr. de Lyon, dép. du Rhône

Patrimoine.png Patrimoine

Chapelle Saint-Martin du château d'Yvours


Chapelle attachée à la maison forte des seigneurs d'Yvours. La première mention d'un seigneur d'Yvours cite Hugonin d'AULGEROLLES qui rend hommage à l'archevêque en 1319.
De nombreuse familles se succédèrent jusqu'en 1793, année où Jean Pierre TERRASSE fut fusillé à Lyon.
Cette chapelle renferme les tombes de Jacques CAMUS seigneur d'Yvours décédé le 1er septembre 1676 et de Claudius ALBISSE, noble florentin mort de la peste à Lyon 12 octobre 1564 à Lyon.
En 1930 désaffectée , abandonnée et envahie par la végétation, elle servait d’entrepôt.
La chapelle a été sauvée de la démolition en 1984, mais laissée à l'abandon. En 1996, le défrichage fut réalisé et en 2007, la chapelle fut réhabilitée.
source[1]

Église Saint-André


Lors de la visite du vicaire général le 3 janvier 1686, il juge l'église du lieu insalubre et menaçant la ruine. Il fut alors décidé de construire une nouvelle église. La pose de la première pierre par le curé de la paroisse eut lieu le 3 mars 1689. Dès juillet 1690 elle est utilisée pour le culte , mais ne sera bénite qu'en 1700 par le chanoine CROPPET, frère du seigneur d'Irigny.
L'église visible actuellement est peu différente de celle de 1700. En 1858 , les fonts baptismaux ont été ajoutés et la façade ouest modifiée. Par ailleurs le clocher a lui aussi subi diverses transformations.
L'édifice a toujours été la propriété des habitants et à ce titre elle n'a pas été vendue comme bien national à la révolution , ni saisie en 1905.
L'organisation de la construction est celle d'un édifice du moyen-âge avec trois nefs et un déambulatoire.
Les vitraux datent de la période 1868 / 1869.
Une restauration a été effectuée en 1993.
Le clocher:
En 1690, le clocher, c'était une tour carrée comportant deux baies géminées par face et coiffé d'une toiture à quatre pans surmontée d'une croix de bois.
En 1835, on installe sur la toiture le télégraphe CHAPPE qui fait le relais entre Ternay et Sainte-Foy-lès-Lyon. Il sera exploité pendant 20 ans environ.
En 1854, lors de la suppression du relais, un campanile est construit au dessus de la tour, une horloge est installée aux frais de l'administration du télégraphe.
Le 1 janvier 1949, le vent violent provenant du sud entraîne la chute du campanile et la détérioration de la voûte de la nef et de la toiture .
Les cloches:
Elles sont au nombre de trois. La petite , la moyenne de 1864 et la plus grosse de 1879.

La seconde fondue par BURDIN fils ainé à Lyon mesure 89 cm et pèse 450kg et elle date de 1804.

La troisième fondue par BURDIN pèse 750kg a 105 cm de diamètre et sonne le Fa dièse, elle date de 1879.

Source[2]


Église Saint-Pie X


Église de la Cité d'Aiy.


Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 146 1 104 1 098 1 073 1 156 1 156 1 113 1 177 1 170 1 311
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 222 1 345 1 379 1 389 1 366 1 366 1 451 1 451 1 535 1 549
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 580 1 580 1 879 2 025 1 939 2 109 2 558 3 337 3 679 5 226
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 6 828 7 955 8 330 8 258 8 266 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Pierre GUILLOT 1790 - -  
- - -  
Alexandre MARDUEL - 1802 Démission - (1748-1825)  
- - -  
Joseph PAVY 1822 - 1827 -  
- - -  
Claude RIVOIRE - Maire en 1862[3]  
- - -  
- - -  
Paul COMTE 1980 - 1995 -  
Jean-Luc Da PASSANO 1995 - (2020) Réélu en 2001 & 2008. Né le 14/04/1949 ; Photo  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
Mathieu CHAMBON 11 février 1615 - Source[4]  
Jean ROYET 22 avril 1655 - Source[4]  
Antoine ou Louis (?) PATAC - Source[4] - Curé en mars 1689 pour la pose de la 1e pierre de l'église  
André ROCHE 24 juillet 1733 - Source[4]  
André ROCHE 7 mars 1759 - 1789 Source[4]  
- - Période révolutionnaire  
Marc Antoine FERRAND 1803 - Source[5]  
Marc RIVIÉRE - Source[5]  
Antoine PAUZE Novembre 1817 - Source[5]  
Ferdinand François Auguste DONNET Septembre 1821 - 1827 (1795 - 1882) - Puis curé de Villefranche-sur-Saône  
Louis MONTBERNIER Octobre 1822 - Source[5] - Décès par noyade accidentelle  
Pierre Marie FROGET Août 1826 - Source[5]  
Joseph Antoine VINCENT Novembre 1835 - Source[5]  
Louis PERRIN Février 1844 - Source[5]  
Jean Marie MARTINIÈRE Janvier 1880 - 1907 (1835 - 1907) - Source[5]  
Claude GAREL 1907 - 1913 (1853 - 1929) - Puis curé de Saint-Genis-Terrenoire  
Jean Baptiste BOUSQUET 1913 - 1921 (1863 - 1923) - Ex curé de Salles  
Antoine TRUCHET 1921 - 1951 (1873 - 1952) - Né à Villechenève - Fondateur d'une société immobilière ayant réalisé une salle des fêtes et une école catholique qui aujourd'hui porte son nom  
- - -  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - de 08h30 à 11h45 de 08h30 à 11h45 de 08h30 à 11h45 de 08h30 à 11h45 de 08h30 à 11h30 -
Après-midi de 13h30 à 18h00 de 13h30 à 17h00 de 13h30 à 17h00 de 13h30 à 17h00 de 13h30 à 17h00 - -
69100 - Irigny Mairie.JPG

Mairie
Adresse : 7, avenue de Bezange - 69540 IRIGNY

Tél : 04 72 30 50 50 - Fax : 04 72 30 50 59

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Mairie (22/01/2009)

Dépouillements des registres paroissiaux

Emmanuelle Visseaux : relevé exhaustif des BMS de la commune d'Irigny de 1780 à 1790

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références