69032 - Bully

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Bully
Blason deBully
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 69 - Blason - Rhône.png    Rhône
Métropole -
Canton Blason Le Bois-d'Oingt-69.png   69-04   Le Bois-d'Oingt

Blason L'Arbresle-69010.png   69-03   L'Arbresle (Ancien canton

Code INSEE 69032
Code postal 69210
Population 1739 habitants (1999)
Nom des habitants
Superficie 1259 hectares
Densité 138,12 hab./km²
Altitude Mini: 230 m
Point culminant 427 m
Coordonnées
géographiques
45.851944° / 4.583889° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
69032 - Bully carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Hypothèses la plus probable pour l'origine du nom de Bully:

Du latin Bulliacus qui signifie propriété (acus) de Bully

L'église de Bully, citée dès le Xe siècle, appartenait à l'abbaye de Savigny (XIe siècle). Le château, propriété des seigneurs de Beaujeu jusqu'en 1398, fut cédé à l'archevêque de Lyon. La seigneurie fut l'objet de querelles pour sa possession qui ont duré trois siècles. Exploitation thermale au XIXe siècle, qui s'arrêta en 1905.

Héraldique

Losangé d'or et d'azur à la cotice de gueules brochant sur le tout.

Les armes de l’ancienne famille de BULLIEU ont été reprises ici mais brisées d’une cotice.

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... : Rhône
  • Arrondissement - 1801-.... : Lyon
  • Canton - 1801-.... : L'Arbresle

Résumé chronologique :

  • 1801-.... : Canton de L'Arbresle, Arrt. de Lyon, Dép. du Rhône

Anecdotes et faits divers

Le cinquième juin mil six cent nonante neuf la nuit d’entre le vendredy il est tombé de la neige qui a resté jusque neuf heure du matin dudit vendredy l’avant veille de la pentecôte
"François de la Rochefoucauld, Marquis de Rochebaron, Commandant pour le Roi dans la ville de Lyon et dans les provinces de Lyonnois, Forez, Beaujolois etc.
"Il est ordonné au brigadier de maréchaussée à la résidence de L'Arbresle, de se transporter avec sa brigade dans la paroisse de Bully, pour en désarmer les habitants qui lui seront désignés par Mademoiselle Chollier Dame du lieu, et de faire scier leurs fusils à un pied de canon, pour leur être rendu, afin qu'ils puissent seulement leur servir pour la garde de leurs maisons, il dressera procès verbal de ce qu'il aura fait en exécution de nos ordres pour nous être envoyé.
"Fait à Lyon le 5 septembre 1764

Patrimoine.png Patrimoine

La mairie

Bâtiment du XVIIe siècle sur des restes du XVe siècle de l'enceinte primitive. La galerie soutenue par les colonnes de pierres en saillie sur la façade date de 1927.

Église Saint-Polycarpe

Vitraux de l'abside -
Photo J-P GALICHON

Au début de la seconde moitié du XIXe siècle, l'église est devenue trop petite, l'abbé GIRAUD suggère l'édification d'une église plus vaste. Les plans seront dressés dans le style Pierre BOSSAN, l'architecte de Notre-Dame de Fourvière et la construction commencera en 1857 pour s'achever en 1861 sous la responsabilité de l'architecte JOURNOUD . L'église est livrée au culte sans attendre, le reste des travaux s'échelonnant jusqu'à la fin du XIXe siècle. L'édifice est réalisé en pierres ocres de Glay et pierres bleues d'Apinost, hameau de Bully et Lucenay pour les piliers.
Le clocher comporte trois cloches, fournies par le fondeur Paccard en 1949.

La rénovation de l'église fut réalisée courant 1995.

Les vitraux de l'abside sont l’œuvre du maître verrier lyonnais Jean-Baptiste BARRELLON et ont été posés en 1866. Au centre (photo) le couronnement de la vierge par le Christ. Les vitraux centraux sont encadrés par deux scènes de la nativité. D'autres vitraux sont signés MAUVERNAY, BÉGULE.
Le chemin de croix date de 1887, il est l'œuvre de Charles CHAMPIGNEULE.

Le château

Source: BML

Après la révolution le château fut acquis par M. GENISSIEUX
Le château fut revendu et ses dépendances en 1885 à François GILLET (1813 - 1895) industriel lyonnais investi dans l'industrie des colorants. Il s'adresse à Gaspard ANDRÉ pour la restauration et l'agrandissement mais le projet n'abouti pas. Les travaux seront en final exécutés par l'architecte ROGNIAT. En 1888, la tour hexagonale donnant sur la cour est ancienne et un nouveau bâtiment lui est adjoint.


Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 948 953 886 1 081 1 179 1 404 1 493 1 494 1 692 1 724
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 808 1 842 1 638 1 740 1 682 1 633 1 534 1 455 1 333 1 216
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 137 989 975 958 1 092 1 095 1 039 1 039 1 032 1 095
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 1 224 1 464 1 739 1 973 2 075 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2013

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

François GILLET: Naissance le 10 décembre 1813 dans la commune dans une famille de modestes paysans. En 1830 il quitte Bully pour Lyon, ou il sera apprenti chez un membre de sa famille teinturier spécialisé dans la teinte en noir. Ensuite il sera ouvrier dans cette même industrie.
En 1840 il épouse Marie PIERRON. Il fait une association avec les deux frère de son épouse et fonde à la Guillotière un atelier de teinture de soierie, spécialisé dans le noir. L'activité se développe et les ateliers déménagent "quai de Serin" . En [[1871] , avec son fils Joseph qui a étudié en Allemagne, il crée à Vaise une usine pour produire les différents composants des teintures. En 1873, les teintureries GILLET sont les plus importante de Lyon. Le 10 octobre 1885 , François GILLET décède dans son château de Bully.

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- - -  
- - -  
- - -  
Antoine Marie CORNATON  ? - 1888 Maire en 1882[1]  
François GILLET 1888 - 1895 -  
Louis RIBOULET 1896 - 1909 Décès [2]  
Marie Benoît VERMARE 9 février 1909 - 1912 Source[3]  
B. MARION 1912 - 1925 -  
Edmond Marie GILLET 1925 - 1931 Régent de la banque de France - Sa généalogie  
A. SORNET 1931 - 1935 -  
E. BIZOT 1935 - 1944 -  
JF DEBOURG 1944 - 1947 -  
B. RAMBAUD 1947 - 1952 -  
J. MARION 1952 - 1970 -  
E. PARET 1970 - 1983 -  
P. MERLIN 1983 - 1985 -  
C. CHALON 1985 - 1989 -  
Bruno SEPULCHRE 1989 - 1999 ( - 2013)  
André DUMONT - 2001 -  
Thierry DURET 2001 - 2014 Réélu en 2008 [ Photo]  
Charles Henri BERNARD 2014 - (2020) -  
- - -  

Cf. : Mairesgenweb
Source : Mairie

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Antoine SAIGE 20 avril 1595- Source[4]  
Jean BONNET 8 octobre 1607 - Source[4]  
François DESPLACES 13 août 1614 - Source[4]  
Antoine THÉVENET - Source[4]  
Jean BESSON 12 mai 1645 - Source[4]  
- - -  
Antoine SURRE - Décède en 1674[4]  
Claude CHANVON 12 juillet 1674 - -  
Antoine FIALIN - Source[4]  
Claude BAYARD 29 août 1720 - Source[4] - Archiprêtre en 1743  
Paul CHAVENT 5 mai 1753 - Source[4]  
Antoine GIRIN 23 novembre 1772 - 1792 Source[4]  
- - Curé constitutionnel  
Claude VILLET Janvier 1803 - Source[5]  
Jacques Marie CROZET Octobre 1824 - Source[5]  
Simon RIMAUD Septembre 1829 - Source[5]  
Claude POYET Février 1837 - Source[5]  
Jean François Régis COIFFIER Avril 1839 - Source[5]  
Claude Marie GIRAUD Octobre 1851 - Source[5] - Curé en 1853 et 1861 - Initiateur de la souscription pour l'église  
René MYON Mars 1862 - Source[5]  
Marc Antoine Bruno TEISSIEUX Mai 1880 - Source[5]  
Jean Pierre Benoît MERLE Décembre 1890 - 1891 Source[5] - (1841 - 1899)  
Jean Marie CELLE Avril 1891 - 1917 Source[5] - (1844 - 1917)  
Léon BUFFARD 1917 - 1923 (1862 - 1926) - Ex curé de Pont-Trambouze - Puis curé d'Éveux[6]  
Claude DUCLOS 1923 - 1933 (1878 - 1933) - Ex curé d'Éveux  
Jean SAUVIGNET 1933 - Ex curé de Lissieu  
- - -  

Seigneurs et propriétaires du château et domaine de Bully

Six familles ont possédé successivement le château et la terre de Bully.

Famille
Noms
Blason
Blasonnement
Notes
Famille de Bully
Le premier membre connu fut Ythier de BULLIEU cité dans dans de nombreuses chartes du cartulaire de Savigny (en 1070 comme témoin pour la première fois charte 801)

il eu quatre fils Achard ; Hugues ; Guillaume et Guy de BULLIEU et une fille qui épousa Etienne de VARENNES. Achard et Hugues périrent à la première croisade (1096-1099). Guillaume resta seul à Bullieu mais décède peu de temps après sans descendant. Guy qui était moine à Savigny héritier si les autres fils n'avait pas de descendant se retrouve unique hériter des biens. Mais Etienne de VARENNE conteste violemment la donation faite par son beau père. Ce denier s'empare par la force de la totalité des biens.

La famille de Bullieu donna son nom à Bully en Forez car il semble que Ythier soit le chef des deux seigneuries.
Famille - Blason - De Bullieu.png
Losangé d'or et d'azur
Jusqu'à 1110 environ
Famille de Varennes
Quelques seigneurs de VARENNES

Étienne de VARENNES 1110 à 1130
???
Étienne de VARENNES 1250 à 1293

Jean 1er de VARENNES 1293 à 1316
Famille - Blason - De Varennes.png
Losangé d'argent et d'azur 
de 1110 à 1370
Famille de Jarroles
Guichard de JARROLES puis son son frère car marié sans enfant.
Jean de JARROLES sans enfant.
de 1370 à 1410 environ
Famille Girin de Rosset 
Comment est arrivé le château à la famille GIRIN de ROSSET ??
Il semble que ce soit cette famille qui fit reconstruire le vieux château des de Bully sur l'emplacement de l'ancien.
Famille - Blason - Girin de Rosset.png
D'azur à une fasce de gueules accompagnée de trois rossets d'argent. 
de 1410 à 1590
Famille Amyot
Comment cette famille devint seigneur ??

Noblesse accordée à la famille par un édit de Charles VIII en 1495.
Clément AMYOT conseiller de Lyon fut le premier membre a possédé Bully.
André AMYOT fils du précédent maître de requette au parlement des Dombes.

Geneviève AMYOT héritière d'André épouse Daniel de CHOLIER en 1663.
Famille - Blason - Amyot.png 
D'azur à trois belettes passant l'une sur l'autre d'argent. 
de 1590 à 1663
Famille Cholier de Cibeins
Daniel de CHOLIER (Fils de Pierre échevin en 1647) décède le 28 novembre 1700. Il avait eu 9 enfants avec Geneviève d'AMYOT.

Pierre de CHOLIER seigneur de Bully de 1700 à 1738. Prévôt des marchands de 1719 à 1723. Marié à Marie anne BARRONAT ils eurent cinq enfants.
Louis Hector de CHOLIER

Laurent Gabriel De CHOLIER dernier seigneur de Bully échappa au massacre des royalistes de Lyon.
Famille - Blason - Cholier de Cibeins.png
D'or à trois bandes de sable au chef d 'azur chargé d'un lion passant 
de 1663 à la révolution

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - de 9h00 à 12h00 de 9h00 à 12h00 de 9h00 à 12h00 de 9h00 à 12h00 de 9h00 à 11h00 -
Après-midi de 14h00 à17h00 - - - - - -
69032 - Bully mairie 2.jpg

Mairie
Adresse : Allée Vingtain - 69210 BULLY

Tél : 04 74 01 00 67 - Fax : 04 74 01 33 92

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : 45.851944° / 4.583889° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : La mairie de la commune de Bully est ouverte aux horaires suivants :lundi de 14h à 17h ; mardi , mercredi ,jeudi , vendredi de 9h à 12h, samedi de 9h à 11h (fermée le samedi en Juillet et Août).

Source : Mairie (01/2010)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Bully et sa région

  • BULLY et sa région de Jean MIRIO ISBN 2-84448-003-9

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Morts aux guerres de 1870/71

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références