68281 - Roggenhouse

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Roggenhouse
Blason Roggenhouse-68281.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 68 - Blason - Haut-Rhin.png    Haut-Rhin
Métropole -
Canton Blason Ensisheim-68082.png   68-06   Ensisheim

Blason Ensisheim-68082.png   68-06   Ensisheim (Ancien canton)

Code INSEE 68281
Code postal 68740
Population 472 habitants (2013)
Nom des habitants Roggenhousiens, Roggenhousiennes
Superficie 645 hectares
Densité 73 hab./km²
Altitude Mini : 213 m
Point culminant 219 m
Coordonnées
géographiques
47.8906° / 7.4717° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
68281 - Roggenhouse carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Préhistoire :
Au Néolithique, un foyer de peuplement occupe les alentours d'Ensisheim. Selon Suzanne Plouin, chargée des collections d'archéologie du musée d'Unterlinden à Colmar : « Les découvertes d'habitats restent encore peu fréquentes, mais cette lacune est vraisemblablement due à un manque de recherches. Un seul site est attesté, entre Munchhouse et Roggenhouse, sur le ban de cette dernière commune »[1].

Moyen Âge :

  • En 1004, le roi Henri II offre la forêt de la Hardt à l'évêque de Bâle. Le 25 avril 1040, Henri III confirme cette donation, et l'acte d'archive précise les localités incluses : Roggenhusen y figure.
  • « En 1303, le village est cité dans le terrier général des Habsbourg ; ses redevances sont données en fief à Henri Stoer depuis 1291 »[2]. Il semblerait que le village soit apparu plus tard que ses voisins, à la fin de la période des grands défrichements.
Les sols caillouteux et peu profonds n'étaient guère favorables aux cultures, et les bergers amenaient leurs troupeaux sur le ban du village. Des vanniers étaient aussi présents : d'ailleurs les habitants sont surnommés "lieurs de balais".

XVIIe siècle :
À cette époque, Roggenhouse appartient au bailliage inférieur de Landser, et le fief échoit aux nobles d'Hervart.
En 1634, lors de l'invasion des Suédois, les habitants se cachent dans la forêt toute proche en emportant vivres et animaux.
Mais ils sont découverts et massacrés. Les rares survivants recherchent le bétail qui s'est enfui : ils implorent saint Antoine et retrouvent une grande partie de leurs bêtes. En hommage, ils érigent un oratoire encore visible dans la forêt.
« Le village fut anéanti, ruiné et probablement abandonné à l'issue de la guerre de Trente Ans »[3].

Seconde Guerre mondiale :
En septembre 1939, tout comme les habitants d'Hirtzfelden, ceux de Roggenhouse sont évacués dans les Landes, et répartis dans différents petits villages. Ce qui explique l'existence d'une rue des Landes dans la commune.

Libération :

  • Le 22 janvier 1945, c'est un survol incessant de Munchouse, Roggenhouse, et alentours, par des avions de reconnaissance. « A proximité de Roggenhouse, dix-sept bombes sont lancées le même jour »[4].
  • Au matin du 7 février 1945, après avoir libéré Réguisheim, la 9e compagnie du 5e Régiment de Tirailleurs Marocains parvient au bois du Rothleible, puis à l'écluse 49 (du canal du Rhône au Rhin) où l'ennemi s'est retranché. Parallèlement, la section Reboul, appuyée d'un char, fait sauter un bouchon laissé à l'écluse 50. La 10e compagnie parvient à franchir le canal sur la poutrelle de l'écluse, et pénètre dans Roggenhouse vers 21 heures. Le lendemain, les deux compagnies partent vers Blodelsheim [5].
En souvenir de cette histoire mouvementée, on trouve dans le village un chemin des Malgré Nous, et une rue du 7 Février, inaugurée le 12 février 1995, en présence du maire R. BAPST et du conseiller général du canton.

Toponymie

Le nom du village se modifie au fil du temps :
Roggenhusen (1303), Rokenhusen (XIVe siècle), Rockenhausen (1609), Roggenhausen (1793), Roggeuhaussen (1801) [6].
Le toponyme se décompose en "roggen" qui signifie seigle, et "house" qui signifie maison.

Héraldique

Création d'armoiries en 1978.

Blasonnement :
Parti, au premier d'argent au hibou de gueules, au second de gueules à l'épi de seigle tigé et feuillé d'or posé en sautoir sur une houlette de même posée en barre.

Signification :
« La partie dextre s'inspire des armoiries de la famille d'Hervart, seigneur de Landser au XVIIe siècle, qui portait "d'argent à la chouette de gueules". L'épi de seigle évoque l'étymologie de Roggenhouse, la houlette est l'attribut de saint Wendelin, patron de l'église »[7].

Histoire administrative

  • Département - 1801-1871 : Haut-Rhin, 1871-1919 : Haut-Rhin (Allemagne), 1919-2019 : Haut-Rhin
  • Arrondissement - 1801-1871 : Colmar, 1871-1919 : Kreis Guebwiller, 1919-2015 : Guebwiller, 2015-2019 : Thann-Guebwiller
  • Canton - 1801-2019 : Ensisheim

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

L'église

Église Saint Wendelin Photo B.ohland

L'église paroissiale relevant du doyenné "Citrà Rhenum" (en-deça du Rhin) est citée depuis 1302.
« En 1703, le doyen du chapitre Jean DUSER bénit le cimetière et l'oratoire de Roggenhausen, et dans la même année eut lieu la pose de la première pierre de la nouvelle église, qui fût dédiée à saint Wendelin »[8]. Puis, le 14 juillet 1705, s'installe le curé François Antoine SCHMOLL.

Statut de saint Wendelin

Roggenhouse devient alors un lieu de pèlerinage où l'on invoque la protection de saint Wendelin (patron des bergers). Chaque 20 octobre, des bergers et des villageois des alentours se réunissent pour une célébration qui se transforme en jour de fête : « Les adultes profitent de l'occasion pour se désaltérer dans l'unique bistrot du village, "bim Frida", tandis que les enfants font le tour des rares stands de friandises dressés devant l'église »[9].

À l'extérieur, à l'abri dans une "Schaefferhutte", saint Wendelin veille avec chien et moutons, et des fonds baptismaux datant du XVIe siècle ont résisté au temps et à ses aléas.

Il existait à Roggenhouse un presbytère, à colombages, qui a été vendu à la commune de Blodelsheim, démonté et remonté là-bas en 1959 [10].


Intérieur de l'église :
L'église possède une œuvre représentant l'apôtre saint Jacques le Majeur, tableau anonyme, en bois, datant de 1747, et restauré en 2012 « à l'initiative de l'association des Amis de Saint Jacques et le soutien financier de la Fondation du Patrimoine, qui a fait appel aux dons des particuliers »[11]. Un autre tableau, enchâssé dans un autel latéral démonté en 1964, représente la Vierge et l'Enfant. Il est en cours de restauration, grâce là aussi à l'appui de la Fondation du Patrimoine [12].

Dans l'allée centrale, on peut admirer un tronc taillé dans une pièce de chêne portant l'inscription 1704. Deux statues en bois polychrome encadrent la nef centrale : sainte Anne trinitaire, qui pourrait dater du XIXe siècle, et saint François d'Assise, peut-être du XVIIIe siècle.


Une opinion tranchée :
En 1865, le curé-doyen d'Ensisheim organise une inspection des églises du canton et adresse son rapport à l'évêque. Voici son avis : « L'église de Roggenhausen, annexe de Munchhouse, semble être un musée de figures grotesques en tout genre. On se croirait transporté dans une pagode »[13].

Un calvaire

Monument en grès jaune de Rouffach, ce calvaire a été érigé en 1823 par l'aïeul des Furling du village, et restauré en 2006 par Joseph FURLING [14].

L'école

« L' école du village fut construite sur des plans de l'architecte Laubser en 1840 »[15]. Elle a servi d'école et de mairie jusqu'en 1957. On a ensuite construit un bâtiment en dur, où il y avait une classe unique jusque dans les années 1870. L'effectif augmentant, on a installé un préfabriqué, puis deux. Enfin, une extension a vu le jour en 1983 (en même temps que la construction d'une nouvelle mairie), et l'école a été baptisée "la clé des champs" [16].
Le tout premier bâtiment (photo ci-dessous) abrite actuellement le corps de sapeurs pompiers.


Repère géographique.png Repères géographiques

Carte des alentours

Roggenhouse est une commune du Haut-Rhin (nouvelle région Grand Est), située dans la plaine de la Hardt, entre Colmar et Mulhouse (dans le sens Nord-Sud) et Ensisheim et Fessenheim (dans le sens Ouest-Est).
Le ban communal est traversé par l'ancien canal du Rhône au Rhin, maintenant déclassé.
« Le terroir se prête à la culture de céréales pauvres comme le seigle (Roggen), qui est cité avec l'avoine, dès 1303 »[17].
Actuellement, se succèdent plutôt des cultures de colza, maïs, parfois sorgho.

La commune de Roggenhouse, dans le canton d'Ensiheim, fait partie depuis 2017 de la Communauté de Communes "Pays Rhin-Brisach" (résultat d'une fusion entre les communautés "Essor du Rhin" et "Pays de Brisach")

Le village se trouve sur le parcours "Fessenheim-Ensisheim" du chemin de Saint Jacques de Compostelle, et constitue la 14e étape entre Rottenburg et Thann.


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 181 172 149 182 206 240 236 280 274 250
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 230 240 226 222 242 229 231 226 227 209
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 212 186 205 201 193 200 178 186 205 231
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 317 377 396 462 479 470 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2013

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jean ZELLER 1790  
François Joseph DANNER 1795  
Dominique BIEHLER 1798  
Dominique FURLING 1800  
Jean FÜRLING 1820  
Sébastien FÜRLING 1822  
François Joseph RUSCH 1826  
Sébastien DANNER 1827  
Sébastien FURLING 1830  
Sébastien DANNER 1837  
Jean RUSCH 1838  
Antoine RUSCH 1840  
Jean RUSCH 1844  
François Antoine FURLING 1848  
Ferdinand FURLING 1871  
Sébastien DANNER 1876  
Sébastien HÜSSER 1896  
Stephen FURLING 1901  
Johann MUNSCHY 1910  
Bernhard FURLING 1919  
Joseph HUSSHER 1924  
Blaise BIHLER 1929  
Auguste MUNCHY 1935  
- 1941 - 1945 De 1941 à la Libération, la commune de Roggenhouse est rattachée à celle de Munchhouse  
Xavier FURLING 1945 - 1945  
Auguste MUNCHY 1945  
François FURLING 1955 - 1971  
Alfred FURLING 1971 - 1983 A été distingué "maire honoraire" en 1996, en raison de son dévouement au sein de la commune.  
Robert BAPST 1983 - 2001  
Henri MASSON 2001 - (2020)  

Cfr : Mairesgenweb ou Archives

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Isabelle BOISUMEAU et Michèle COUSTAU - Etude à Ensisheim  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Georges GÖPFERT 1689 - De Soultzmatt. Également curé de Hirtzfelden à cette époque  
- -  
François Antoine SCHMOLL 1705 - 1736 Premier curé de la paroisse depuis la reconstruction de l'église. Décédé en 1736  
Joseph Christian VOGEL - 1738 D'Ensisheim  
X JUNCKER -  
Laurent SCHMOLL - 1790 D'Oberhergheim. Après la révolution, ce prêtre revient à Roggenhouse, puis est nommé curé de Rustenhart en 1809, où il décède en 1826  
- -  
René BOLLIA 1978 - 1990 De Hastatt. Décédé en 1990  
André HASSENFORDER 1991 - 2005 D'Issenheim  
Bernard MUNSCH 2005 - Août 2006 Curé doyen d'Ensisheim, par intérim  
Père Christophe SMOTER Sept. 2006 - Sept. 2009  
Armand MARTZ Octobre 2009 Communauté de paroisses St-Eloi de la Hardt, presbytère de Fessenheim  
- -  

Les titulaires de la médaille de Sainte-Hélène

Medaille st helene 2.jpg
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Séraphin RUSCH 30 janvier 1793 11 août 1864 Code F68, régiment 39e de ligne et 10e léger, période 1813 à 1820, dossier 138203. Tisserand, marié à Marie-Anne FÜRLING le 19 juin 1825. 72 ans à son décès [18].  
Sébastien DANNER 10 janvier 1793 15 mars 1878 Code F68, 39e de ligne, année 1813. Cultivateur, marié à Marie-Catherine RUSCH le 15 avril 1823, maire de Roggenhouse. 85 ans à son décès [19].  

Source : Les médaillés de Sainte-Hélène

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Le monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Article détaillé : Roggenhouse - Morts aux guerres

Émigration

Émigration aux États-Unis d'Amérique

  • Philippe FURLING, tailleur d'habits, né à Roggenhouse, a émigré à New York en 1847, âgé de 35 ans en décembre 1847 [20].

Les optants

  • André OTH, (repéré dans la liste sur Les optants mais pas trouvé dans les archives, ni sur Généanet, ni sur ANOM)

- né le 11 juillet 1847 à Roggenhouse
- 3e zouaves - date d'option : le 8 mai 1872 - domicilié à Philippeville (Algérie)

  • François Antoine FURLING, (trouvé sur www.ancestry.fr, confirmé par l'état civil de Roggenhouse et de Paris)

- né le 6 juillet 1834 à Roggenhouse
- fils d'Etienne FURLING et Marie-Rose KIEFFER
- date d'option : 26 juin 1872
- domicilié à Paris, 67 rue du Faubourg St-Martin lors des publications de son mariage le 23 avril 1882
- marié le 5 mai 1882, Paris 9e avec Ernestine Céline POUSSIN


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives


Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - de 10h ... - - - - -
Après-midi 17h - 19h ... à 13h - 13h - 17h - - -
68281-Roggenhouse Mairie.JPG

Mairie
Adresse : 4, rue d'Ensisheim - 68740 ROGGENHOUSE

Tél : 03 89 81 27 14 - Fax : 03 89 83 81 03

Courriel : Contact

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : L'annuaire Service Public (Décembre 2016)

Dépouillements des registres paroissiaux

Les archives numérisées du Haut-Rhin se limitent aux registres d'état civil de 1793 à 1892.
Pour les BMS, recensements ou registres de matricules, il faut se déplacer aux Archives Départementales de Colmar ou au CDHF de Guebwiller.

Archives notariales

Patronymes

Trois patronymes sont fortement implantés dans le village : Rusch, Furling, Hussherr.
On rencontre aussi, dans une moindre mesure : Danner, Munschy, Vonflie.

Remarques

Nom de la commune en langues régionales

  • en alsacien : Roggahüsa
  • en allemand : Roggenhausen

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Bulletins municipaux de Roggenhouse depuis 1983, puis Bull'Infos "Rétrospective annuelle" de 1983 à nos jours.
  • Bull'Infos Fiche mensuelle de 2000 à nos jours
  • Monique DECOVILLE-FALLER, La Hardt Haut-Rhinoise, contribution à l'étude d'une région agricole en voie de développement, collection "Recherches et documents", Tome V, Colmar, Les éditions d'Alsace, 1968 (consulté en CDI)
  • KAUFFMANN Marie-Madeleine et ALBARRACIO Christiane, Munchhouse, une petite histoire dans la grande, Mulhouse, Journal des ménagères, 2003, 240 pages, ISSN 0908 K 832551
  • POINSOT Gilbert, HAUSS Alain, LIND Olivia, SCHNEIDER-BARDOUT Michèle, Canton d'Ensisheim, collection "Images du patrimoine", Illkirch (67), Le Verger éditeur, 1990, 72 pages, ISBN 2-908367-19-X
  • Annuaire de la société d'histoire de la Hardt et du Ried, n° 25, 2013, 200pages, ISSN 0990-6894, (aimablement mis à ma disposition par la mairie)

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Page 9 in KAUFFMANN Marie-Madeleine et ALBARRACIO Christiane, Munchhouse, une petite histoire dans la grande, Mulhouse, Journal des ménagères, 2003, 240 pages, ISSN 0908 K 83551
  2. Bulletin municipal de Roggenhouse, n° 71, année 1993
  3. Bull'infos de Roggenhouse, rétrospective 2003
  4. Page 79 in KAUFFMANN Marie-Madeleine et ALBARRACIO Christiane, Munchhouse, une petite histoire dans la grande, Mulhouse, Journal des ménagères, 2003, 240 pages, ISSN 0908 K 83551
  5. Résumé de "La libération de Roggenhouse", témoignage d'anciens combattants, in Bulletin municipal n° 13, année 1995
  6. Wikipédia
  7. Archives Départementales du Haut-Rhin, sous-série "Armoiries des communes du Haut-Rhin"
  8. État de l'Église d'Alsace avant la Révolution, SCHICKELÉ Modeste, 2e partie : le diocèse de Bâle, doyenné Citrà Rhenum
  9. Page 40, in KAUFFMANN Marie-Madeleine et ALBARRACIO Christine, Munchhouse, une petite histoire dans la grande, Mulhouse, Journal des ménagères, 2003, 240 pages, ISSN 0908 K 83551
  10. Information donnée par le maire Henri Masson le 17 novembre 2016.
  11. Page 17, in Bull'Infos annuel de Roggenhouse, Rétrospective 2012
  12. Page 15, in Bull'Infos annuel de Roggenhouse, Rétrospective 2015
  13. Page 84 dans l'article de Claude Muller "L'oeil épiscopal : la visite des églises du canton d'Ensisheim par Apollinaire Freyburger en 1865", pages 83 à 86, in Annuaire de la société d'histoire de la Hardt et du Ried, n) 25, 2013, 200pages, ISSN 0990-6894
  14. Bull' Infos mensuel, avril 2006
  15. Page 60, in POINSOT Gilbert, HAUSS Alain, LIND Olivia, SCHNEIDER-BARDOUT Michèle, Canton d'Ensisheim, collection "Images du patrimoine", Illkirch (67), Le Verger éditeur, 1990, 72 pages, ISBN 2-908367-19-X
  16. Précisions apportées par le maire le 13 octobre 2016
  17. Bulletin municipal n° 71, année 1993
  18. État civil de Roggenhouse, décès 1863-1872
  19. État civil de Roggenhouse, décès 1873-1882
  20. CDHF de Guebwiller


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.