68254 - Petit-Landau

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Petit-Landau
Blason Petit landau-68254.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 68 - Blason - Haut-Rhin.png    Haut-Rhin
Métropole
Canton Rixheim.png   68-13   Rixheim

Blason Illzach-68154.png   68-31   Illzach (Ancien canton)

Code INSEE 68254
Code postal 68490
Population 808 habitants (2015)
Nom des habitants Landaunais, Landaunaises
Superficie 1751 hectares
Densité 46,14 hab./km²
Altitude Mini: 223 m
Point culminant 242 m
Coordonnées
géographiques
47.7314° / 7.52° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
68254 - Petit-Landau carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Époque gallo-romaine

« Traces de fanum »[1].

Moyen-Âge

  • L'histoire du village est liée de près à celle de Butenheim et de son château, déjà attesté au XIe siècle. « Le village est mentionné à partir de l'an 1064 »[2] à l'endroit dénommé "Altdorf" (= vieux village). Il était alors situé sur la rive gauche d'un bras du vieux-Rhin.
Reconstitution du plan du château
  • C'est seulement en 1111 que l'on cite le château, date à laquelle il aurait été le théâtre de l'assassinat du comte Otto II de Habsbourg, dit "Le Docte". Mais le château aurait été construit bien avant, sur une motte castrale circulaire.
Là résidait la seigneurie de Butenheim, qui possédait aussi « les bans de Petit-Landau, Hombourg et Niffer »[3]. Établie en 1269, la seigneurie devint propriété des Habsbourg deux ans plus tard, puis elle fut « détenue à titre de fief mouvant par les nobles de Butenheim jusqu'en l'an 1337 »[4]. Cette famille éteinte, la seigneurie passa dans d'autres mains : celles des Huse puis des d'Andlau.


Fortification protégeant le donjon

Époque moderne

  • « Le château était encore habité en l'an 1594 »[2], mais fut mis à feu durant la guerre de Trente Ans.
  • À la fin du XVIIIe siècle il ne restait que des ruines, qui furent enlevées en 1865, mais des petits vestiges sont encore visibles dans un bosquet au milieu des champs.

Époque contemporaine

  • La proximité du Rhin était source de vie, que ce soit pour la pêche, pour tremper l'osier des vanniers ou pour chercher de l'or. Mais le fleuve n'étant pas encore canalisé, le village eut à souffrir de crues dévastatrices à de nombreuses reprises.
  • Un nouveau pont fut construit et terminé en 1825. « Un bac suspendu reliait Petit-Landau à Bad Bellingen en Allemagne »[4].
  • Lors de la seconde guerre mondiale, comme pour de nombreux villages voisins, les Landaunais furent évacués dans les Landes, notamment à Labouheyre, commune maintenant jumelée au village.
  • L'après-guerre fut l'occasion d'un regain d'activité et d'une croissance démographique grâce aux travaux de canalisation du fleuve et à la construction d'une usine hydroélectrique à Ottmarsheim.

Toponymie

  • Le nom du village s'est construit à partir de la racine allemande "Land" signifiant "Terre" et de l'ancien allemand "Auw" désignant une prairie humide. Landau correspondrait donc à des terres marécageuses, comme celles de Blodelsheim par exemple.
  • Plusieurs dénominations se sont succédées pour ce village : « Landovwa en 1309, Landeck en 1576, Landau en 1696, Landaw en 1722, Petit-Landau depuis 1772 pour le différencier de Landau situé dans le Palatinat allemand alors terre française »[2].

Héraldique

« De gueules au sautoir d'or, un écu au fer de lance de sable ajouré du champ posé en abîme ».
Le fer de lance rappelle la présence des Habsbourg, possesseurs du château de Butenheim, dont les vestiges se situent sur le ban communal, à la lisière de celui de Hombourg.

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... :
  • Arrondissement - 1801-.... :
  • Canton - 1801-1981 : Habsheim - mars 1982-2015 : Illzach (créé en 1982) - 2015-2017 : Rixheim

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

Église Saint-Martin

Vue latérale de l'église
Photo B. Regisser
Maître-Autel
Photo B. Regisser
  • Elle était au départ une annexe de l'église Saint-Martin de Butenheim. Et en 1620, lorsque cette dernière est retombée au rang de chapelle, celle de Petit-Landau en a repris le vocable. Elle reste « annexe de la paroisse de Hombourg avant de devenir paroissiale en 1752 »[5].
  • Au niveau d'une baie du clocher, un linteau porte la date de 1753. L' édifice a été agrandi dans les années 1890. Les premières cloches, bénies en 1780, ont été remplacées au début du XXe siècle.
  • Le mobilier et la décoration intérieure sont plutôt de style baroque.
  • Le maître-autel date de 1793 et provient du couvent des Capucins de Landser. Son tableau représente « un Roi de France à genoux devant la Vierge Marie »[5]. Louis XIII ou Saint-Louis ? Les avis divergent.
Ce tableau de 1780 est classé au titre des objets historiques [6].



Chapelle Saint-Martin de Butenheim

Chapelle St-Martin.
Photo B. Regisser
Intérieur.
Photo B. Regisser
Inscription.
Photo B. Regisser

Cette petite chapelle, au bord de la D468, se dresse devant la ferme Saint-Martin.
Elle a été construite à l'endroit du cimetière et de la deuxième église Saint-Martin de Butenheim, édifiée ici en 1470. Cette dernière remplaçait une première église, également dédiée à saint Martin, et située à l'est du château de Butenheim. Mais l'édifice tout comme l'ancien village ont été abandonnés et/ou détruits suite à des faits de guerre ou d'inondations du Rhin. Seules restent des traces de la motte castrale du XIe siècle, à quelques centaines de mètres de la chapelle actuelle et de la ferme.
Cette deuxième église Saint-Martin desservait les villages de Petit-Landau et Hombourg, comme paroisse du décanat "Citra Rhenum" du diocèse de Bâle, mais en 1620, elle fut rabaissée au rang de simple chapelle.

La décoration intérieure est très modeste, mais on peut remarquer des inscriptions funéraires rappelant le souvenir des principales familles du hameau : les MAYER, célèbres tuiliers, puis les MEYER, venus à la faveur d'un mariage conclu en 1878 entre Joseph MEYER, de Rixheim et Marie MAYER, originaire du village.

Chapelle de la Vierge

Chapelle de la Vierge.
Photo B. Regisser

Cette chapelle a été érigée au carrefour des routes D 468 et D 57, en 1852, par la famille Hœfferlin, en souvenir d'un accident de voiture hippomobile. Celui-ci impliquait un membre de la famille qui assurait un service de diligence et de voiturage en lien avec le port du Havre;

Ancien séchoir (Ferme St-Martin)

Vue prise depuis la route D468.
Photo B. Regisser
Façade Sud.
Photo B. Regisser

Situé à la Ferme Saint-Martin, cet ancien séchoir date de la fin du XVe siècle et début XVIe siècle. Il était un élément majeur d'une ancienne tuilerie, en activité jusqu'au XIXe siècle, et où il fallait cuire au four les tuiles façonnées à la main.
Ses murs sont en pans de bois avec assemblage en queue d'aronde et en hourdis troué en de multiples endroits pour assurer la ventilation. Au début, le niveau inférieur était même ouvert à tous vents pour faciliter le séchage.

Repère géographique.png Repères géographiques

  • Ce village haut-rhinois s'étale dans la plaine alluviale du Rhin, sur sa zone inondable.
  • Son ban communal, représentant 1750 hectares, est limité à l'ouest par la forêt de la Hardt et à l'est par le fleuve rhénan. Il est à noter que lors des travaux de creusement du Grand Canal d'Alsace, une partie du ban à été détachée et constitue aujourd'hui « la partie laudanaise de l'île du Rhin »[5].


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 432 490 617 584 689 686 710 749 848 756
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 781 794 743 682 691 615 591 534 538 544
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 531 462 459 456 431 391 490 465 461 547
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 603 646 592 670 745 832 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Les croix

  • La croix du lieu-dit Aufeld date de 1866.
  • La croix du lieu-dit Iserig porte l'inscription : « Im Kreuz ist heil. Mein Jesus Barmherzigkeit, 1937. Crux renovata 2005 ». Il s'agit en effet d'une nouvelle croix, en remplacement de celle de 1937 (donation de Mathilde Schirmer). Ce nouveau calvaire « est implanté sur un ancien abri souterrain militaire »[7] et a été inauguré en septembre 2006 par le curé doyen Joseph Goepfert.
  • La croix de la rue du Moulin est une croix d'indulgence dont l'inscription allemande peut être traduite ainsi : « Celui qui prie avec ferveur devant cette croix 5 "Notre Père", 5 "Je vous salue Marie" et le "Je crois en Dieu" gagne 40 jours d'indulgence.
  • La croix située rue de l'église menait à l'église initiale de Butenheim. Construite en 1881, elle porte l'inscription allemande « O heilige kreuz unsere hofnung sei gegrust », qui signifie « Ô sainte croix, notre espérance, que tu sois saluée ».
  • La croix de l'Oberfeld : elle portait autrefois le nom de « Kritz vum tota Mann », soit « Croix de l'homme mort », en souvenir d'un évènement tragique survenu à cet endroit du temps de Maria Kern (1877 - 1942). Elle a été construite à la sortie du village en 1953/1954 par Jules Kern (fils de Maria) suite à une promesse et pour invoquer la guérison de son fils. Entretenue par Jules jusqu'en 1966, par son fils François jusqu'en 2007, puis son fils Didier, elle a été déplacée vers le sud lors de la construction du nouveau cimetière et d'un grand lotissement. Son entretien est maintenant à la charge de la commune.
  • La croix de la rue du Rhin se trouve à l'est du village.

La grotte de Lourdes

Elle a été construite dans les années 1958 à 1960. Elle comportait à l'origine une autre statue, représentant sainte Bernadette.

Toutes les photos sont de B. Regisser, que nous remercions vivement pour ses contributions au Weekend Patrimoine.

Personnalités liées à la commune

  • Maximilien Charles RAPP, né à Petit-Landau le 15 novembre 1816. Fils du Général Jean RAPP (propriétaire du Jaegerhof) et de son épouse Albertine Charlotte Baronne de Rothberg. Décédé le 20 mai 1828 à Weimar (Allemagne).
  • Abbé Charles ROTHÉA, né à Petit-Landau le 4 juin 1791. Vicaire à Landser, curé à Saint-louis. Avec son frère Louis, il fait connaître en Alsace la Société de Marie, et devient directeur d'une école de frères marianistes. Décédé le 13 mars 1868.
  • Père Joseph Auguste SCHMIDLIN, né à Petit-Landau le 29 mars 1876. Ordonné prêtre en 1899. Historien ayant beaucoup travaillé sur le Sundgau et plus particulièrement le village de Blotzheim. Prisonnier au camp du Struthof à Schirmeck, il y décède le 10 janvier 1944.
  • Joseph SÉGER, né à Petit-Landau le 22 mars 1896. Sous-officier de carrière, adjudant-chef, il s'investit dans la Résistance en tant que passeur. Il est fusillé à Strasbourg le 15 juillet 1943.

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Antoine ESSLINGER 1788 - 1800  
Antoine HAAB 1800 - 1808 Né ici le 18 août 1764. Cultivateur, cabaretier. Marié ici le 3 mai 1790 à Catherine Muller, d'où 3 enfants. Décédé ici le 12 décembre 1838.  
Antoine ESSLINGER 1808 - 1813  
Martin HAAS 1813 - 1816  
Mathieu ESLINGER 1816 - 1821 Fils d'André et Jeanne Schrepff. Né ici le 22/09/1755. Cultivateur. Marié ici le 21/11/1786 à Françoise Uricher. Décédé ici le 7/10/1841.
C'est lui qui signe l'acte de naissance de Maximilien Charles Rapp.  
Martin HAAS 1821 - 1828  
Antoine HAAB 1828 - 1831  
Aloïse MESSNER 1831 - 1837  
François (Antoine) MULLER 1837 - 1858 Né ici le 6 août 1796. Cultivateur. Marié ici le 30 décembre 1824 à Victoire Hoefferlin, d'où 7 enfants. Décédé ici le 17 novembre 1858.  
Théodore MULLER 1858 - 1871 Né ici le 6 avril 1825. Cultivateur, marchand de bois. Chef de section des francs tireurs. Pas d'informations sur son décès.
Pictos recherche.png Voir "Coup de projecteur" réalisé par B. Regisser  
Martin MAYER
(noté par erreur MEYER dans les registres)
1871 - 1876 Fils de François Pierre et Caroline Hohler, il appartient à la famille des tuiliers du hameau de St-Martin. Né ici le 19/09/1822. Cultivateur. Marié à Bantzenheim le 1er/10/1846 avec Catherine Onimus.  
Jacques MULLER 1876 - 1908 Fils de Guillaume et Catherine Metzger. Né ici le 7/01/1841. Cultivateur, marchand de bois. Lieutenant des Sapeurs-Pompiers. Marié ici en août 1865 avec Marie-Afre Hoslin. Décédé ici le 5/08/1915.
68254 - Petit-Landau CPA Muller.JPG

Porte le chapeau devant sa maison sur la carte ci-contre.
Archives familiales Éliane Keller-Mentelé  
Louis ESCHER 1908 - 1914  
(François) Eugène MULLER 1914 - 1919 Né à Mulhouse le 23 septembre 1865. Cultivateur. Marié ici le 30 mai 1893 à Philomène Thuet, d'où 4 enfants. Décédé ici le 18 novembre 1938.  
Auguste HŒFFERLIN 10 décembre 1919 - 1952 Né ici le 27 mars 1921. Décoré de la Légion d'honneur. Marié le 14 octobre 1921 à Marie-Joséphine Hirschfeld, d'où 2 enfants. Décédé ici le 27 avril 1958.  
Célestin MULLER 1952 - 1965 Né ici le 24 octobre 1897. Agriculteur. Trésorier du conseil de fabrique. Marié à Ottmarsheim le 5 mai 1928 à Marguerite Meder, d'où 3 enfants. Décédé à Rixheim le 11 octobre 1984.  
Jean HOEFFERLIN 1965 - 1989 Né ici le 30 novembre 1925. Chevalier de l'Ordre national du Mérite. Comptable chez Rhône Poulenc. Président du football-club et de la MJC. Marié le 4 septembre 1954 à Marie-Thérèse Muller.  
Paul HEITZ 1989 - 1995  
Mathieu KAEMMERLEN 1995 - 2001  
Armand LE GAC 2001 -  
- -  

Source : plaque apposée dans la mairie, transmise par B. Regisser.
Cf. : [1]

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
LÉONARD 1527 - Curé de Hombourg et Petit-Landau  
- -  
Joseph PFLIMLIN 1758 - 1809 Décède en 1809.  
Joseph NEGELEN 1809 - 1816 Décède en 1816.  
- -  
Albert FOLTZER 1820 - 1859 Auparavant à Erstein. Décède en 1859.  
André BRUCKERT 1859 - 1868 Auparavant à Moos. Ensuite à Fislis  
Charles HERBST 1868 - 1872 Auparavant à Rimbach. Ensuite à Battenheim  
Martin FRISCH 1872 - 1877 Auparavant à Battenheim. Ensuite à Ottmarsheim  
Joseph BEHRA 1877 - 1879 Auparavant à Guebwiller. Ensuite à Bréchaumont. Il décède en 1885.  
Ferdinand ZUMBIEHL 1879 - 1883 Auparavant à Bréchaumont. ensuite à Rimbach.  
Joseph SORG 1883 - 1893 Auparavant à Mollau. Ensuite à Froeningen. Il y décède en 1920.  
Jacques PETER 1893 - 1898 Auparavant à Masevaux. Ensuite à Didenheim.  
Xavier CLAD 1898 - 1907 Auparavant à Stotzheim. Ensuite à Heidwiller.  
Eugène HARTMANN 1907 - 1920
68254 - Petit-Landau Curé Hartmann.jpg
Auparavant à Kientzheim.
Sera ensuite nommé à Folgensbourg où il meurt le 4 juillet 1924  
Édouard REBER 11 août 1920 - fin janvier 1929 Né le 30 janvier 1886 à Uffheim. Fils de Jean-Baptiste, maire d'Uffheim de 1881 à 1891, et de Geneviève Ginther. Ordonné prêtre en 1912. D'abord vicaire à Gueberschwihr puis Mulhouse. À partir du 1er février 1929, il devient curé de Leymen où il décède le 31 mars 1950.
Pictos recherche.png Voir Chronique écrite par B. Regisser  
Joseph GULLY 1929 - 1965
68254 - Petit-Landau Curé Gully.jpg
Il se retire le 1er juillet 1965.
Ayant commencé à servir à Bourges le 22 septembre 1917, il fête son jubilé à Petit-Landau le 24 septembre 1967. Il décède ici le 19 mars 1968, à l'âge de 76 ans, et y est inhumé le 23 mars 1968.  
Pierre HOMMEYER 1964 - 1968 Curé commun à Hombourg et Petit-Landau.  
Jean WICKY 1968 - 1983 Idem. Ancien professeur. Chevalier de la Légion d'honneur. Curé de Staffelfelden de 1960 à 1968. Décède le 18 septembre 1985 (à l'âge de 71 ans). Ses obsèques ont lieu à Marienthal où il est inhumé.  
Albert KETTERER 1983 - 1995 Idem  
Père Joseph GOEPFERT 1995 - 2011 Né à Kappelen le 3 mars 1949. Ordonné prêtre en juin 1976. Installé à petit-Landau, il est impressionné par le grand nombre de Religieuses et Religieux originaires de cette commune et présentés par Marie-Thérèse Keller.  
Alain AUBRY 2011 - 2016  
Vincent SIMON novembre 2016 -  
- -  

(Source : documents transmis par B. Regisser)

Les religieuses et religieux

Procession vers l'église en 1954


De nombreuses Landaunaises sont entrées au couvent de la Divine Providence de Ribeauvillé pour devenir religieuses. Des Landaunais sont également devenus Frères ou Pères.

Pictos recherche.png Voir leur liste détaillée


Les médaillés de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
François Joseph FRIEDERICH 24 mars 1832 27 mai 1913
Corbeil
Marié à Suzanne Bredennes le 11 mars 1869. Ouvrier d'État de 1ère classe à la direction d'artillerie de Cherbourg. Maréchal des logis à la 2e compagnie d'artificiers.
Chevalier le 28 décembre 1883. Son dossier  
Jacques Pierre Étienne FRITZ 14 septembre 1900 17 décembre 1965
Colmar
Marié à Marie-Louise Graff. Chef de rang à la Préfecture du Haut-Rhin.
Chevalier le 18 septembre 1954. Son dossier  
Nicolas GOETTELFINGER 21 février 1830 - Sergent au 65e régiment de ligne.
Chevalier le 8 décembre 1859. Son dossier  
Auguste HŒFFERLIN 27 mars 1880 27 avril 1958 Marié à Marie-Joséphine Hirschfeld le 14 octobre 1921. Maire de Petit-Landau de 1919 à 1952.
Chevalier le 21 septembre 1951. Son dossier
Un article du quotidien L'Alsace, daté du 28 novembre 1851, nous relate la journée de fête au village à l'occasion de la remise de la Croix de Chevalier. Étaient notamment présents M. le Préfet du Haut-Rhin, M. Bourgeois, député et président du conseil général, Mrs. Eskin-Hœfferlin de l'ambassade des États-Unis à Paris, ainsi que de nombreuses autres personnalités.  
François Antoine KERNN
(lié à Jules KERN)
23 juillet 1810 9 août 1875 Lieutenant à la 2e compagnie de gendarmes d'Afrique. Maréchal des logis à la compagnie de gendarmes du Var.
Chevalier le 19 septembre 1860. Son dossier  
- - -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Le monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 9h - 11h - - 9h - 11h 9h - 11h - -
Après-midi - 16h - 19h - 16h - 18h - - -
68254 - Petit-Landau Mairie.JPG

Mairie
Adresse : 3 rue de l'Adjudant-Chef Joseph Séger - 68490 PETIT-LANDAU

Tél : 03 89 48 37 15 - Fax : 03 89 48 49 99

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Daniel DELATTRE, Le Haut-Rhin, les 377 communes, Grandvilliers, Éditions Delattre, 2015, 240 pages, ISBN 978-2-36464-078-8
  • Bulletin communal de Petit-Landau, été 2004
  • Bulletin communal de Petit-Landau, hiver 2004
  • Article du journal L'Alsace du 17 septembre 2006
  • Article du journal L'Alsace du 19 juillet 2012

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Page 148, in Daniel DELATTRE, Le Haut-Rhin, les 377 communes, Grandvilliers, Éditions Delattre, 2015, 240 pages, ISBN 978-2-36464-078-8
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Page 30, dans l'article de A. Le Gac, intitulé "Page historique" première partie, in Bulletin communal de Petit-Landau, été 2004
  3. Article du journal l'Alsace du 19 juillet 2012
  4. 4,0 et 4,1 Page 31, dans l'article de A. Le Gac, intitulé "Page historique, première partie, in Bulletin communal de Petit-Landau, été 2004
  5. 5,0 5,1 et 5,2 Page 34, dans l'article de A. Le Gac, intitulé "La page historique", 2e partie, in Bulletin communal de Petit-Landau, hiver 2004
  6. Base Palissy
  7. Article de journal L'Alsace du 17 septembre 2006


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.