68101 - Galfingue

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Galfingue
Galfingue.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 68 - Blason - Haut-Rhin.png    Haut-Rhin
Métropole
Canton Kingersheim.png   68-08   Kingersheim

Blason Mulhouse-68224.png   68-17   Mulhouse - Sud (Ancien canton)

Code INSEE 68101
Code postal 68990
Population 804 habitants (2016)
Nom des habitants Galfinguois, Galfinguoises
Superficie 536 hectares
Densité 150 hab./km²
Altitude Mini : 290 m
Point culminant 306 m
Coordonnées
géographiques
47.705556° / 7.224167° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
68101 - Galfingue carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

  • Une nécropole carolingienne a été mise au jour au près du village, mais rien ne permet d'affirmer que le hameau de Galfingue se soit formé vers le Ve siècle.
  • La première mention attestée date de 1144 ou 1150 selon les sources. Les couvents de Feldbach et Saint-Léonard de Bâle, ainsi que l'abbaye de Masevaux y possédaient des biens. Le village appartient ensuite à la seigneurie de Thann, aux comtes de Ferrette puis aux Habsbourg de 1324 jusqu'au traité de Westphalie. Enfin, après 1659, il passe aux mains des ducs de Mazarin.
  • Lors de l'invasion des anglais en 1375, Galfingue est fortement détruit, et lors de la Guerre de Trente ans les habitants partent se réfugier à Mulhouse, si bien qu'il ne reste que douze habitants au village. Après la paix de Westphalie, des immigrants arrivent et contribuent au repeuplement.
  • À partir de la Révolution française, Galfingue change plusieurs fois de canton.
  • Situé sur la zone de combat lors de la Grande guerre, le village est fort malmené. En 1923, il est décoré de la Croix de guerre 1914-1918.
  • Durant la Seconde guerre mondiale, la population est évacuée et une vingtaine de maisons est détruite par les bombardements.

Héraldique

Les armoiries datent de 1979. Elles se blasonnent ainsi :
« D'azur à la crosse contourné d'or »

« La crosse figure sur les bornes de 1761 qui délimitent le finage de Galfingue »[1]. Elle fait référence à l'abbaye de Masevaux dont dépendait le village jusqu'à la Révolution.

Toponymie

La première forme, en 1150, est "Galvingen", qui va devenir "Galfingen".
Dans les patronymes d'origine germanique, le suffixe -ingen fait référence à un ensemble : « Un chef, rassemblant autour de lui un groupe de familles, fonde un nouvel habitat »[2].
Ce suffixe germanique en -ingen a souvent été francisé en -ingue dans le Haut-Rhin. Et le toponyme actuel se fixe en 1801.

Histoire administrative

  • Département - 1801-1871 : Haut-Rhin - 1871-1919 : Haut-Rhin (Allemagne) - 1919-2020 : Haut-Rhin
  • Arrondissement - 1801-1857 : Altkirch - 1857-1871 : Mulhouse - 1871-1919 : Kreis Mulhouse - 1919-2020 : Mulhouse
  • Canton - 1789-1795 : Brunstatt - 1795-1802 : Lutterbach - 1802-1861 : Mulhouse - 1861-2015 : Mulhouse - Sud - 2015-2020 : Kingersheim

Résumé chronologique :

  • 1801-.... : Cton de , Arrt. de , Dép. de

Patrimoine.png Patrimoine bâti

Église Saint-Gangolphe

Chevet et clocher Photo B.ohland
Façade et portail d'entrée
  • Le lieu de culte originel est mentionné en 1260 mais ne résiste pas à l'invasion des Anglais. C'était alors un rectorat qui était rattaché à la cure de Spechbach-le-Haut.
Une nouvelle église est reconstruite en 1469 et est érigée en paroisse autonome en 1475 « par les soins de l'abbesse de Vérène »[3].
L'église actuelle est élevée en 1753 comme le témoigne le millésime inscrit au-dessus du portail. Elle est restaurée en 1868, notamment au niveau de la flèche, par Jean-Baptiste Schacre, concepteur de trois édifices religieux importants à Mulhouse.
  • L'église à vaisseau unique est construite selon un plan allongé. Son chevet est semi-circulaire et sa toiture adopte de longs pans. Sa flèche est polygonale.

L'édifice est inscrit à l'inventaire général du patrimoine[4].

L'intérieur :
- le maître-autel est accompagné d'un retable en haut-relief, du XVIIIe siècle, où figurent sainte Agathe, saint Augustin et le Bon Pasteur. L'auteur d'origine est inconnu, mais deux restaurateurs sont identifiés : Cottin en 1837 et X.K. en 1936. Le retable est inscrit à l'inventaire des objets historiques[5].
- l'orgue, en chêne taillé, présente quatre tourelles et trois plates faces. Il est signé Claude Ignace CALLINET, en 1836.
- les fonts baptismaux adoptent un style néo-classique et datent du XVIIIe siècle, sans que l'auteur en soit connu.
- la chaire est de la même époque, sans auteur connu non plus.



Oratoire Notre-Dame de la Paix

68101 - Galfingue Oratoire ND Paix.JPG
Petits vitraux latéraux

Situé à la sortie du village, ce petit oratoire date du XVIIIe siècle.
En plus de son autel, il abrite une grande croix du Christ, e bois, et trois statues.

Sur chacun des murs latéraux sont apposées des plaques en marbre noir listant les enfants de la commune victimes des deux guerres mondiales.

Repère géographique.png Repères géographiques

Le village de Galfingue est situé dans le Sundgau, région du sud du département.
Il se trouve à 10 kilomètres au sud ouest de Mulhouse, et 13 kilomètres au nord d'Altkirch.
Son ban communal est traversé par deux ruisseaux : le Muehlenweihergraben et le Steinbaechlein.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 445 487 586 551 636 686 731 766 742 684
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 762 716 737 710 706 696 676 632 644 625
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 600 405 461 434 399 332 361 347 363 363
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 508 522 561 767 805 804 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016

Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Joseph ROMAN 1792-1793 -  
 ? MEYER 1793-1795 -  
Martin MEYER 1795-1804 -  
Georges MEYER 1804-1816 -  
Georges BISCHOFF 1816-1819 -  
Thiébaud RIMELIN 18191821 -  
Blaise BAUR 1821-1828 -  
Jean-Gaspard MEYER 1823-1835 -  
Guillaume JELGER 1835-1846 -  
Jean BAUR 1846-1848 -  
Pierre HITTER 1848-1852 -  
Jean BISCHOFF 1852-1865 -  
Guillaume JELGER 1865-1876 -  
Jean WIRTH 1876-1886 -  
Joseph BISCHOFF 1886-1897 -  
Joseph MEYER 1897-1924 -  
Georges HITTER 1924-1929 -  
Joseph HITTER 1929-1942 -  
Joseph BRUCHLEIN 1942-1944 -  
Joseph HITTER 1944-1947 -  
Joseph BISCHOFF 1977-1971 -  
Julien BINDLER 1971-2001 -  
André JELGER 2001-2008 -  
Christophe BITSCHENE 2008-(2020) Né en 1966. Gérant. [ Photo]  
- - -  


Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- - -  
- - -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Jean Barthélemy DEYBER 1804-1817 Né en 1757. Cordelier. En religion "Père Venant". Auparavant curé d'Oderen et archiprêtre du canton de Saint-Amarin. Sera ensuite curé à Richwiller. Décède en 1821.  
Jean Thiébaud GSCHWINDT 1817-1828 Né en 1764. Auparavant curé à Wittenheim. Sera ensuite curé à Richwiller. Se retire à Thann où il décède en 1848.  
Joseph Lang 1828-1866 Né en 1799. Auparavant curé à Neuwiller (68). Décède en 1877.  
Joseph BRUCKER 1866-1873 Né en 1830. Auparavant curé à Wattwiller. Sera ensuite curé à Buhl.  
Édouard HOLDER 1873-1888 Né en 1836. Auparavant curé à Buhl. Décède en 1890.  
Ignace KOEGLER 1888-1902 Auparavant curé à Urbès. Décède en 1902.  
Louis Auguste STIMPFLING 1902-1908 Né en 1855. Ordonné prêtre en 1821 au collège épiscopal de Zillisheim. Curé à Linthal avant son service ici. Décède en 1910.  
Camille RICHERT 1908-1912 Auparavant curé à Sainte-Madeleine à Strasbourg. Sera ensuite curé à Neuf-Brisach.  
Joseph KANNENGIESSER 1912-1915 Auparavant curé à Saint-Martin de Colmar. Sera ensuite curé à Guebwiller.  
André GRÜNENWALD 1915-1918 Auparavant curé à Saint-Fridolin de Mulhouse. Sera ensuite curé à Barembach.  
Ernest HIRTH 1918-1918 Auparavant aumônier. Ensuite curé à Stetten.  
Xavier BERNHARD 1918-1919 Auparavant curé à Mulhouse Dornach. Sera ensuite curé à Wittersdorf.  
Joseph WALTER 1919- Auparavant curé à Pfastatt.  
- - -  

(Source : Revue catholique de l'Alsace, août 1898/08 et arbres généalogiques de Geneanet)

Liste des titulaires de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Lucien Georges DECK 1er janvier 1912 - Dossier non communicable  
Joseph SENN 12 février 1817 21 mars 1881 Brigadier à la 5e Compagnie de cavaliers de remonte.

Chevalier en 1860. Son dossier  

- - -  

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Le monument aux morts
Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter la liste des soldats inscrits sur le monument...

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - 10h00 - 12h00 - - - -
Après-midi 16h00 - 19h00 - - - 14h00 - 16h00 - -
68101 - Galfingue Mairie.JPG

Mairie
Adresse : 9 rue du 25 novembre - 68990 GALFINGUE

Tél : 03 89 81 99 12 - Fax : 03 89 81 86 29

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : ()

Associations d'histoire locale

Nom de la commune en langues régionales

  • en alsacien : Gàlfenga
  • en allemand : Galfingen

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Jean SCHWEITZER, La toponymie alsacienne, collection "alsatiques", Éditions Jean-Paul Gisserot, 2001, 123 pages.

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Référence.png Notes et références

  1. Archives départementales de Colmar, Armoiries des communes du Haut-Rhin
  2. Jean SCHWEITZER, La toponymie alsacienne, collection "alsatiques", Éditions Jean-Paul Gisserot, 2001, 123 pages
  3. Revue catholique de l'Alsace, août 1898/08
  4. Base Mérimée
  5. Base Palissy