67551 - Wolfisheim

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour à la liste des communes du Bas-Rhin.
< Retour à Eurométropole de Strasbourg

Wolfisheim
Blason Wolfisheim-67551.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 67 - Blason - Bas-Rhin.png    Bas-Rhin
Métropole Eurométropole de Strasbourg‎
Canton Blason Hoenheim-67204.png   67-06   Hœnheim

Blason Mundolsheim-67309.png   67-43   Mundolsheim (Ancien canton)

Code INSEE 67551
Code postal 67202
Population 3 970 habitants (2011)
Nom des habitants Wolfisheimois, Wolfisheimoises
Superficie 557 hectares
Densité 712 hab./km²
Altitude Mini : 141 m
Point culminant 172 m
Coordonnées
géographiques
48.5875° / 7.667222° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
67551 - Wolfisheim carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Sommaire

HHistoire.pngistoire de la commune

Topo.jpg Toponymie

Héraldique

Blasonnements différents :

  • D'argent au crampon de piège à loup de sable posé en pal.
    (Source : La banque du blason)
  • D'or au crampon de piège à loup de sable posé en pal.
    (Source : Wikipédia), le site de la commune utilise ce blason en septembre 2014)


Marianne.jpg Histoire administrative

  • Département :
1801-1871 : Bas-Rhin
1871-1919 : Bas-Rhin (Allemagne)
1919-2019 : Bas-Rhin
  • District :
1793 : Strasbourg
  • Arrondissement :
1801-1871 : Strasbourg
1871-1919 : Landkreis Strassburg
1919-2019 : Strasbourg-Campagne
  • Canton :
1801-1835 : Oberhausbergen
1835-1973 : Schiltigheim
1973-2019 : Mundolsheim


Résumé chronologique :

  • 1801-.... :


Histoire religieuse.jpg Histoire religieuse

Le catholicisme

Le judaïsme

Présent en Alsace depuis plusieurs siècles, le judaïsme est implanté dans la commune comme en témoignent, d'une part la synagogue construite en 1894, et d'autre part, le cimetière juif. La communauté possédait également une école qui resta en fonction jusqu'en 1914. Les enfants de la commune, mais aussi d'autres communes, venaient s'y instruire.

Le protestantisme

Un regard sur la Chronique Historique est intéressant.

Patrimoine.png Patrimoine

La mairie

L'ancienne école protestante, actuelle mairie
Photo P. BELLIER


Construit après 1914, cet édifice comportant un rez-de-chaussée surélevé, un premier étage et des combles, abrita l'école protestante. Depuis 1974 et après travaux, il héberge la mairie. Le blason de la commune est apposé sur l'avant-corps central du bâtiment. Les fenêtres du rez-de-chaussée sont ornées d'un arc de briques rouges apparentes.

Le parking situé à l'avant du bâtiment permet aux administrés de stationner leur véhicule pour effectuer leurs démarches administratives. Une charrette a été posée sur le sens giratoire situé au centre du parking. La mairie et ses abords sont joliment fleuris.

Elle est inscrite à l'inventaire général du patrimoine culturel sous la référence IA67008008 [1].


La petite mairie

L'ancienne mairie
Photo P. BELLIER

La petite mairie dite Laube fut construite dans la première moitié du 19e siècle et inaugurée en juillet 1834. Depuis cette date et jusqu'en 1978, cet édifice abrita la mairie et le poste d'incendie. En 1978, la mairie fut transférée dans les locaux de l'ancienne école protestante, le bâtiment ne répondant plus aux normes en évolution constante.

Le Conseil Municipal approuva, dans sa séance du 19 mars 1973, un programme de transformation et de restructuration de l'édifice. Les travaux entrepris donnèrent un nouveau souffle à ce bâtiment qui abrite une salle polyvalente.

L'ancienne mairie en photo


Les lieux de culte

L'église catholique Saint-Pierre

Église protestante Saint-Pierre
Photo P. BELLIER


En raison de la croissance de la commune, la décision de construire une église catholique fut prise. La pose de la première pierre a eu lieu en 1960. Cette décision mit fin au simultaneum qui permit la célébration des cultes des deux grandes religions chrétiennes en l'église protestante Saint-Pierre.

L'église a été consacrée le 7 octobre 1962 par l'évêque de Strasbourg, Monseigneur Jean Julien Weber (Né le 13/02/1888 à Lutterbach - décédé le 13/02/1981 à Strasbourg).

Localisation : 38, rue du Général Leclerc.

Le presbytère catholique

Localisation : 1, rue Saint-Pierre

L'église protestante Saint-Pierre

Eglise protestante Saint-Pierre
Photo P. BELLIER

L'église Saint-Pierre avec sa tour datant de 1492 et sa nef érigée en 1529, entouré d'un cimetière clôturé fut une église mixte. Les cultes catholiques et protestants y furent célébrés de 1680 à 1962. Depuis 1962, seuls les cultes protestants sont célébrés dans cette église. Proche commune de la capitale alsacienne Strasbourg, au carrefour de nombreux axes, Wolfisheim n'a pas cessé d'évoluer, voyant ainsi sa population augmenter. La décision de construire une église dédiée au culte catholique fut donc prise.

Le cimetière entourant l'église renferme d'anciennes et de nouvelles sépultures ou stèles. Une dalle funéraire datant de 1669 est visible sur l'une des façades de l'église, à côté d'une porte. Elle est visible sur la photographie de l'église ci-contre.

Elle est inscrite à l'inventaire général du patrimoine culturel sous la référence IA67008026 [2].


Le presbytère protestant

Il a été construit en 1755, date se trouvant au dessus de la porte.

Il est inscrit à l'inventaire général du patrimoine culturel sous la référence IA67008026.

Localisation : 17 Rue de la Mairie

La synagogue

La Synagogue
Photo P. BELLIER


Construite en grès des Vosges dès 1894 en remplacement de l'ancien édifice datant de 1837, la synagogue a été épargnée de la destruction lors des différentes guerres. Son architecture est remarquable.

Localisation : rue du milieu.


Le cimetière chrétien

Il entoure l'église protestatnte Saint-Pierre, abritant d'anciennes et de nouvelles sépultures ou stèles. Parmi elles, celle de la femme du bailli de Wolfisheim datant de 1669.

Localisation : allée des Romains.

Le calvaire
Le calvaire
Photo P. BELLIER



Localisation : cimetière de l'église protestante Saint-Pierre.


La stèle
La stèle
Photo P. BELLIER



Cette stèle funéraire, admirablement bien conservée, est celle de la femme d'un bailli de Wolfisheim, décédée le 2 mars 1669, date lisible en haut à gauche de l'épitaphe. La stèle est située contre le mur de l'église protestante Saint-Pierre, non loin du calvaire.

Inscription de la cartouche :

- leich text ex psalm 73 herr wen ich nur dich habe so frage ich nichts nach himmel und hrden wen wir gleich leib und seel verschmacht so bist u. doch gott alle zeit meines hertzens trost undt mein heil
Inscription donnée sous réserve et sans garantie.

Elle est inscrite à l'inventaire général du patrimoine culturel sous la référence IM67010886 [3].


Le cimetière Juif

Le cimetière date du début du XXe siècle.

Localisation : rue de la Mairie. En retrait de la rue, à la limite des communes de Wolfisheim et d'Eckbolsheim.

Les maisons à colombages

Épargnées par les différentes guerres, les maisons et les fermes alsaciennes ont traversé les siècles pour arriver jusqu'à nous, pour notre plus grand bonheur. Leur remarquable architecture à colombage dont la beauté est accentuée par le fleurrissement de ces édifices à la belle saison, ne laisse pas de marbre le visiteur.

De nombreuses maisons ont été classées à l'inventaire général du patrimoine culturel.

La maison Schloessel

La maison Schloessel
Photo P. BELLIER

Située à l'entrée gauche du village en provenant de Holtzheim et en bordure du canal de la Bruche, cette maison de maître dite "Schloessel" date du XVIIIe siècle.

La maison est inscrite à l'inventaire général du patrimoine culturel sous la référence IA67008012 [4].

Localisation : 32 rue du Moulin.


La ferme rue du Moulin

Exploitation agricole
Photo P. BELLIER

Cette belle et grande exploitation agricole fut construite entre 1800 et 1825. Sébastien Ostermann et son épouse, Marie Catherine Bernhardt, rebâtirent le logis, détruit par un incendie. Au dessus de la porte, une plaque a été encastrée au dessus de la porte.

Un gigantesque portail permet d'accéder à l'intérieur de l'exploitation.

La maison est inscrite à l'inventaire général du patrimoine culturel sous la référence IA67008019 [5].

Localisation : 12 rue du Moulin


La plaque
Plaque
Photo P. BELLIER


Inscription :

"1851 - Sebastian Osterman Und Catharina Bernhard Alle Menschen Brüder werden Alle lieben wollen wir Keine Meinung soll uns trenen Duldung wohn im Hause hier".
Inscription donnée sous réserve et sans garantie.

Fils de Sébastien Ostermann et de Catherine Diemer, Sébastien Ostermann, né en cette commune le 22 septembre 1809, épouse le 26 novembre 1835 Marie Catherine Bernhardt, née à Breuschwickersheim le 7 mars 1814. Cultivateur, Sébastien Ostermann décède le 12 avril 1864 à 11 h du matin, à l'âge de cinquante quatre ans.


L'hôtel Henriette

L'hôtel Henriette
Photo P. BELLIER

En bordure de la ligne du tramway, jadis existant, assurant les liaisons avec la capitale alsacienne, Strasbourg, l'hôtel "Le Tramway" fut implanté. C'est sur l'emplacement de ce dernier que fut construit au début du XXe siècle le célèbre Hôtel Henriette.

Cette maison comporte un rez-de-chaussée et deux étages, chacun décoré d'un balcon central en fer forgé. De part et d'autre du balcon, deux fenêtres. Trois chien-assis sur rue agrémentent les combles. La cour entourant l'hôtel abrite une salle des fêtes, actuellement désaffectée. Elle connut des jours glorieux; à la Belle Epoque, de somptueuses fêtes y furent données.



L'hôtel Henriette est inscrit à l'inventaire général du patrimoine culturel sous la référence IA67008024 [6].



Localisation : 69, rue du Général Leclerc.


Le Fort Kléber

Le Fort Kléber
Photo P. BELLIER


Entre 1872 et 1875, le fort Fürst Bismarck fut construit par les Allemands, sur un terrain de 11,5 hectares, en vue d'assurer la défense de la ville de Strasbourg. Après 1895, le fort perdit de son intérêt, l'ouvrage fut converti en dépôt et garnison. Après 1918, c'est à dire après le rattachement de l'Alsace à la France, cet ouvrage fut appelé Fort Kléber. La commune rachète l'édifice en 1996. Des travaux de rénovation ont été entrepris. Le lieu est prisé des habitants en raison de la présence d'une mini ferme, d'aires de jeux pour les enfants; le calme règne à cet endroit.

Le Fort Kléber est restée en activité jusqu'au 30 juin 1996, c'est à dire qu'il fut occupé par une unité militaire (source : Site de la mairie).

Il est inscrit à l'inventaire général du patrimoine culturel sous la référence IA67008025 [7]


La maison de sous-officier

Cette maison fut construite en briques rouge courant premier quart du XX{e}} siècle. C'est dans cette maison que résidait le sous-officier chargé de l'entretien du fort. Elle peut facilement se transformer en petit fort (fortin) et abriter quelques hommes.

Elle est inscrite à l'inventaire général du patrimoine culturel sous la référence IA67008026.

Le canal de la Bruche

Canal de la Bruche
Photo P. BELLIER


Pictos recherche.png Article détaillé : Canal de la Bruche

Repère géographique.png Repères géographiques

Entrée de village
Photo P. BELLIER




Commune alsacienne du département du Bas-Rhin (Région Alsace), la commune de Wolfisheim est située à sept kilomètres de Strasbourg et à environ dix sept kilomètres de Molsheim. La commune est également toute proche de l'aéroport international de Strasbourg-Entzheim puisque située à moins de 8 kilomètres de celui-ci.

Wolfisheim est une des 28 communes de la Communauté Urbaine de Strasbourg (CUS), devenue "Strasbourg Eurométropole" depuis le 1er janvier 2015.


Le territoire de la commune est traversée :

- par la Bruche :

- par le Canal de la Bruche :


- par le Herrenwasser :


- par le Muehlach :


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 600 623 643 707 770 874 831 919 957 938
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 912 926 912 953 965 1 008 1 271 1 332 1 358 1 344
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 357 1 087 1 145 1 245 1 358 1 803 1 658 1 679 1 780 2 014
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 2 135 2 674 3 832 3 930 3 970 4 139 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

Ville de naissance

  • Georges Frédéric STRASS : joaillier. Inventeur d'une matière synthétique qui porte son nom : le strass. Par sa ressemblance, cette matière semble être un diamant.
    Né le 29 mai 1701, décédé à Paris le 22 décembre 1773.

Ville de décès

Familles notables.png Notables

Les maires

Sans précision de lieu de naissance ou de décès, naissance ou décès dans la commune.

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Lorentz SEYLER 1791 -  
Jean MATHIS 08/07/1799 - 24/02/1808  
Philippe PFITZENMEYER 25/02/1808 - 24/09/1808  
Michel SCHEER 25/09/1808 - 13/12/1810  
Martin BROSIUS 14/12/1810 - 09/01/1813  
Christophe PFITZENMEYER 10/01/1813 - 30/10/1813  
Jean ESCHERICH 30/09/1813 - 30/10/1813  
Martin BROSIUS 31/03/1813 - 27/05/1815  
Jean SEYLER 28/05/1815 - 30/03/1816  
Martin BROSIUS 31/03/1816 - 04/09/1819  
Jean-Georges LOBSTEIN 05/09/1819 - 03/08/1820  
Jean-Jacques SCHOETTEL 04/08/1820 - 16/06/1821  
Jean-Georges LOBSTEIN 17/06/1821 - 24/02/1826  
Jacques MATHIS 24/02/1826 - 27/05/1871 Fils de Jean MATHIS et de Catherine HEID (ou HEYDT), Jacques MATHIS est né le 25 janvier 1794 et est décédé le 08 mars 1873.
Il épouse à Wolfisheim, le 27 décembre 1814, Marie Marguerite FRANCK, née le 08 août 1792 à Entzheim.
Marie Catherine Franck est décédée le 28 août 1873.  
Thiebaut OSTERMANN 28/05/1871 - 14/06/1902  
Philippe Jacques SCHAER 15/06/1902 - 28/06/1920  
Michel NORTH 19/12/1921 - 27/11/1940  
Jacques NORTH 28/11/1940 - 16/08/1944  
Alfred SCHAER 16/08/1944 - 14/03/1965  
Ernest NORTH 15/03/1965 -14/03/1971  
Jules MICHEL 15/03/1971 - 10/03/1983  
Rémy SCHLICHTER 11/03/1983 - 11/03/2001 Rémy Schlichter était maire de Wolfisheim et Conseiller Général du département du Bas-Rhin.
Il est décédé le 21 février 2010. Ses obsèques ont été célébrées le 25 février 2010 en l'église du Thoronet. L'incinération a eu lieu le 26 février 2010 à Vidauban. Source : Nice Matin Avis de décès  
Éric AMIET 2001 - (2020) Eric Amiet est né le 12 janvier 1967.
Il a été élu Maire en 2001, réélu en 2008 et 2014. Il est également conseiller communautaire et vice président de la Communauté Urbaine de Strasbourg, devenue Strasbourg Eurométropole depuis le 01 janvier 2015.
Photo sur wolfisheim.fr  

Cf.: MairesGenWeb & Mairie

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les instituteurs

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les religieux

Les curés
Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  
Les prêtres
Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  
Les pasteurs
Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Les rabins
Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les autres personnalités

  • François FRANKEN : Conseiller municipal (2003-2008), directeur d'agence du Crédit Mutuel, membre du Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) de Wolfisheim.
    Né vers 1930, décédé le 04/12/2016. La cérémonie religieuse des obsèques a eu lieu en l'église Saint-Pierre de Wolfisheim le 09/12/2016. [8].

Les titulaires de la Légion d'honneur

Pictos recherche.png Article détaillé : Wolfisheim - Légion d'honneur

Émigration

Émigration en Algérie

Sans précision de lieu de naissance ou de décès, naissance ou décès dans la commune.

La commune ne fut pas touchée par l'émigration. Cependant, on notera :

  • Victor LACROIX : Né le 21/02/1845, décédé le 07/10/1898 à Aïn Sultan (Alger), brigadier de gendarmerie (1876) à l'Oued Foudda (Alger), chevalier de la Légion d'Honneur (voir ci-dessous), médaille militaire, fils de François Antoine LACROIX (né à Uberach le 30/05/1791, décédé le 04/10/1868), sabotier, puis douanier, et de Marie Elisabeth PAUTHIER (née en 1811 à Flangebouche (Doubs), décédée le 28 octobre 1877 à l'âge de 63 ans).
Voir le paragraphe "Les titulaires de la Légion d'honneur".
Victor LACROIX épouse à Aïn Sultan, arrondissement de Blida (Alger), le 19/10/1876, Marie MALOSSENE (MALAUCENE), née le 08/03/1857 à Aïn Sultan, décédée après 06/1902 en Algérie. Le couple aura au moins un fils :
Victor LACROIX, né le 20/08/1878 à Aïn Sultan. Employé de la Banque d'Algérie, domicilié à Alger, Victor LACROIX épouse à Mustapha (Alger), le 17/06/1902, Guillaumette Anna BARES, née le 11/08/1883 à Milhas, canton de Aspet, arrondissement de Saint-Gaudens, Haute-Garonne.
François Antoine LACROIX était douanier à Wolfisheim en 1842. Il avait des liens avec un collègue, Nicolas GUERINGER, douanier au même lieu, qui fut témoin de la naissance d'un de ses enfants, Scolastique GUERINGER. Sans doute les deux hommes avaient-ils élaboré ensemble un éventuel départ pour l'Algérie, mais seul Nicolas partira.
Deux des 9 enfants de Nicolas GUERINGER naîtrons à Wolfisheim : Scholastique née le 10/03/1842 (Prénom Chalastie selon son acte de naissance) et Antoine né le 26/07/1844. On ne peut pas dire que cette famille était originaire du village, mais on peut en dire quelques mots :


  • Nicolas GUERINGER : Né en 1803 (ou ?), décédé le 22/10/1855 à Gastonville, Philippeville (Constantine), Douanier en Algérie, puis colon propriétaire à Gastonville, époux de Marie SIMON. Le couple se sera beaucoup déplacé : dans un premier temps, en Moselle : Hombourg-Haut (1828,1830), puis dans le Bas-Rhin : Bischwiller (1833), Dalhunden (1835), Offendorf (1837), Wolfisheim (1842,1844) et Hindisheim (1847), avant d'émigrer en Algérie.
En avril 1853, à 50 ans, Nicolas est admis comme colon agricole dans la province de Constantine, avec sa famille (13 personnes). Il reçoit son certificat d'admission et son autorisation de passage gratuit pour le bateau. Il déclare posséder une pension annuelle de 201 francs, 180 francs en valeurs mobilières et immobilières, et une somme de 1.200 francs. Sa famille est composée de lui-même, son épouse, 9 enfants, un gendre et une petite-fille. Il aura une postérité en Algérie.


Enfin, un enfant de Wolfisheim perdra la vie en Algérie durant son service militaire :


  • Jacques METZGER : Né le 10/10/1813, à 17 h en la maison n°83, acte n° 10, à Wolfisheim, fils de Jacques METZGER, cultivateur et tailleur d'habits, et de Barbe METZGER. Jacques METZGER fut chasseur de 2ème classe au 1er régiment de Chasseurs d'Afrique, peloton hors rang, matricule 3116, entré à l'hôpital de Mustapha (Alger) le 07/12/1839, y est décédé le 03/01/1840 par suite de gastro entérite typhoïde.



Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Monument aux morts
Photo P. BELLIER


Pictos recherche.png Article détaillé : Wolfisheim - Morts aux guerres

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h - 12h 8h - 12h 8h - 12h 8h - 12h 8h - 12h - -
Après-midi 14h - 18h 14h - 18h 14h - 19h 14h - 18h 14h - 18h - -
67551-Wolfisheim 003005 la mairie.jpg

Mairie
Photo P. BELLIER
Adresse : 19, rue du Moulin - 67202 WOLFISHEIM

Tél : 03 88 78 14 19 - Fax : 03 88 77 02 75

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : L'annuaire Service Public & Mairie (Septembre 2014)

Dépouillements des registres paroissiaux et d'état civil

Les registres paroissiaux et l'état civil sont consultables en ligne sur le site Adeloch des Archives départementales : Adeloch

Les recensements sont également consultables en ligne sur le site Ellenbach : Ellenbach


Les registres de la paroisse catholique concernent :

- les baptêmes pour la période 1748-1787
- les mariages pour la période 1748-1787
- les sépultures pour la période 1751-1786
- les baptêmes, mariages et sépultures pour l'année 1788
- les mariages et sépultures pour l'année 1789
- les baptêmes, mariages et sépultures pour l'année 1790
- les baptêmes, mariages et sépultures pour l'année 1791


Les registres de la paroisse protestante concernent :

- les baptêmes, mariages et sépultures pour la période 1642-1701
- les baptêmes, mariages et sépultures pour la période 1686-1723
- les baptêmes pour la période 1724-1787
- les mariages et sépultures pour la période 1724-1787
- les baptêmes, mariages et sépultures pour l'année 1788
- les baptêmes, mariages et sépultures pour l'année 1789
- les baptêmes, mariages et sépultures pour l'année 1790
- les baptêmes, mariages et sépultures pour l'année 1791
- les baptêmes, mariages et sépultures pour l'année 1792

Archives notariales

Patronymes

  • Liste des patronymes commençant par "A"
  • Liste des patronymes commençant par "B"
  • Liste des patronymes commençant par "C"
  • Liste des patronymes commençant par "D"
  • Liste des patronymes commençant par "E"
  • Liste des patronymes commençant par "F"
  • Liste des patronymes commençant par "G"

GUERINGER Scolastique 1842- , fille de Nicolas et Marie SIMON

GUERINGER Antoine 1844-1856, fils de Nicolas et Marie SIMON

  • Liste des patronymes commençant par "H"
  • Liste des patronymes commençant par "I"
  • Liste des patronymes commençant par "J"
  • Liste des patronymes commençant par "K"
  • Liste des patronymes commençant par "L"

LACROIX Victor 1845-1898, fils de François Antoine et Elisabeth PAUTHIER, marié avec Marie MALOSSENE

  • Liste des patronymes commençant par "M"

METZGER Jacques 1813-1840, fils de Jacques et Barbe METZGER

  • Liste des patronymes commençant par "N"
  • Liste des patronymes commençant par "O"

OSTERMANN Laurent 1793-1855, fils de Laurent et Barbe DROMER

  • Liste des patronymes commençant par "P"

PFISTER Salomé , mariée avec François SPENER

  • Liste des patronymes commençant par "Q"
  • Liste des patronymes commençant par "R"
  • Liste des patronymes commençant par "S"
  • Liste des patronymes commençant par "T"
  • Liste des patronymes commençant par "U"
  • Liste des patronymes commençant par "V"
  • Liste des patronymes commençant par "W
  • Liste des patronymes commençant par "X"
  • Liste des patronymes commençant par "Y"
  • Liste des patronymes commençant par "Z"

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références



Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.