67544 - Wissembourg

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Wissembourg
Blason Wissembourg-67544.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 67 - Blason - Bas-Rhin.png    Bas-Rhin
Métropole
Canton Blason Wissembourg-67544.png   67-23   Wissembourg

Blason Wissembourg-67544.png   67-34   Wissembourg (Ancien canton)

Code INSEE 67544
Code postal 67160
Population 7662 hab. (2015)
Nom des habitants Wissembourgeois, Wissembourgeoises
Superficie 4818 hectares
Densité 159,02 hab./km²
Altitude Mini: 133 m
Point culminant 527 m
Coordonnées
géographiques
49.038333° / 7.946944° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
67544 - Wissembourg carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Sommaire

HHistoire.pngistoire de la commune

Topo.jpg Toponymie

Héraldique

De gueules au château coulissé d'argent, ouvert du champ, ajouré et maçonné de sable.

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... : ....
  • Arrondissement - 1801-.... : ....
  • Canton - 1801-.... : ....
  • Commune - 1801-.... : ....

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :


1911 : jumelage avec Le Dorat (Haute-Vienne).

Lieux-dits

Commune associée

Patrimoine.png Patrimoine


Au top 10 des plus beaux villages d'Alsace, Wissembourg est riche d'un patrimoine aussi divers que varié : son abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul, ses églises, ses maisons à colombages, ses remparts. Il fait bon de flâner dans les rues de la ville à la découverte de ce patrimoine. Wissembourg a reçu le label « 100 plus beaux détours de France ».


La mairie

La mairie
Photo P. BELLIER


L'ancienne mairie a été détruite lors de l'incendie du 25 janvier 1677. Un nouvel édifice a été construit entre 1741 et 1752, remplaçant l'ancien Rathaus (mairie).

Localisation : Place de la République

Le bâtiment est inscrit aux monuments historiques sous la référence PA00085251


Les remparts

Les remparts
Photo P. BELLIER


Ancienne ville fortifiée, Wisembourg a magnifiquement conservé ses anciens remparts.

Le long de ceux-ci, un chemin a été aménagé permettant à tout un chacun de découvrir autrement la ville.



La tour de la poudrière

La tour de la poudrière
Photo P. BELLIER


Construite au XIIIe siècle en grès des Vosges, la tour de la poudrière faisait partie de l'enceinte médiévale de Wissembourg et a servi de prison. Au pied de la tour débute un souterrain permettant de rallier la ville.



La tour Hausgenossen

La tour Hausgenossen
Photo P. BELLIER


Datée de 1420, la tour des Hausgenossen permettait la surveillance de la porte de Bitche qui fut supprimée au XVIIe siècle.



Le lavoir du Bruch

Le lavoir du Bruch
Photo P. BELLIER


Dans des temps anciens, les femmes venaient aux lavoirs pour y effectuer leur lessive. A Wissembourg, les lavoirs servaient à l'assouplissement et au blanchiment des toiles tissées au domicile. Celles-ci étaient ensuite acheminées aux entreprises de Weiler pour la finalisation du blanchiment.

Localisation : 24 quai du 24 Novembre



La maison du sel

La maison du sel
Photo P. BELLIER

A l'origine, en 1448, ce bâtiment fut un hôpital avant de devenir une boucherie jusqu'en 1610, un dépôt de sel, un abattoir.
Ensemble remarquable, ce bâtiment dispose d'un toit pentu à lucarnes à quatre niveaux. Jadis, ce toit servait de séchoir à houblon, les longues ouvertures de celui-ci permet une bonne aération.

Propriété privée, ce bâtiment ne se visite pas.

Localisation : 2a, rue du Marché-aux-Poissons


Le doyenné

Le doyenné
Photo P. BELLIER


La sous-préfecture fut installée dans cet hôtel de style néo-classique construit dans le dernier quart du 18e siècle.

Le bâtiment est inscrit à l'inventaire général du patrimoine culturel sous la référence PA00132524.

Localisation : 10 rue du chapitre


Aux moines bénédictins

Aux moines bénédictins
Photo P. BELLIER


La statue d'un moine souvent assimilé à Otfried de Wissembourg a été érigée aux abords de l'abbatiale. Les habitants de la cité rendent ainsi hommage aux moines bénédictins, fondateurs de l'abbaye Saint-Pierre-et-Paul. Cette abbaye ne cessera de se développer et deviendra la plus riche d'Alsace.

Bas-relief Otfried de Wissembourg

Otfrid de Wissembourg
Photo P. BELLIER


Après ses études à l'abbaye de Wissembourg, puis à celles de Fulda et de Saint-Gall (Suisse), Otfrid de Wissembourg devint moine puis directeur de l'abbaye de Wissembourg. Il fut aussi un poète.

Otfried de Wissembourg est l'auteur du Livre des Évangiles (vers 870), écrit en vieil allemand. Ce livre relatant la vie du Christ fait partie des plus anciens écrits de la littérature germanique.

Localisation : mur de la Grange aux Dîmes


Abbaye Saint-Pierre et Saint-Paul

Abbaye Saint-Pierre et Saint-Paul
Photo P. BELLIER


L'abbaye Saint-Pierre-et-Paul a été construite au XIIIe et au XIVe siècle à l’emplacement de l'église romane. De cette dernière, il subsiste le clocher.

De par sa superficie, l'abbaye est le deuxième plus grand édifice d'Alsace après la cathédrale de Strasbourg.



Pictos recherche.png Article détaillé : Wissembourg - Abbaye Saint-Pierre et Saint-Paul - Galerie photos
Pictos recherche.png Article détaillé : Wissembourg - Abbaye Saint-Pierre et Saint-Paul - Chapelle Romane

L'église Saint Jean

Église saint Jean
Photo P. BELLIER


L’église Saint Jean fut construite entre le XIIIe et le XVIe siècle. Le théologien Martin Brucer y prêcha la réforme de 1522. Une plaque commémorant le 500e anniversaire de la naissance de Martin Brucer est apposée sur le mur extérieur de l’église.

Cette église fonctionna, de 1684 à la Révolution, sous le régime du simultanéum, c’est-à-dire que les cultes catholique et protestant y étaient pratiqués en alternance. Depuis le début du XIXe siècle, l’église est exclusivement réservée au culte protestant.

Durant la guerre 1939-1945, l’église fut durement touchée, l’orgue ayant étant détruite. Une nouvelle orgue d’un style plus contemporain a été installée.



La synagogue

La synagogue
29 juillet 2018
Photo P. BELLIER




Inaugurée en 1960, cette synagogue remplace la précédente détruite pendant la guerre de 1939-1945.


Localisation : rue des Carmes


La grange aux dîmes

La grange aux dîmes
Photo P. BELLIER


Épousant non pas la courbe de la rue mais celle de l’ancienne enceinte de la ville, le bâtiment servait au stockage des dîmes perçues par l’abbaye. Percé de six portes, cet édifice est doté d’un toit haut comportant des lucarnes sur trois niveaux.

La grange aux dîmes n’est pas à confondre avec la maison aux dîmes.

Localisation : 6, rue Stanislas


La maison aux dîmes

La maison aux dîmes fut construite par Edelin, abbé de Wissembourg, en 1288. Au XVIIIe siècle, des travaux de transformation ont eu lieu (plafonds, fenêtres, toit). La ville de Wissembourg en fit l’acquisition en 1937. Plusieurs plaques et le bas-relief d’Otfried ont été encastrés sur le mur nord.

La maison aux dîmes n’est pas à confondre avec la grange aux dîmes.

Le musée Westercamp

Le musée Westercamp
Photo P. BELLIER


Créé à l’initiative de notables et d’érudits de la commune en 1913, le musée Westercamp qui doit son nom au bienfaiteur Paul Westercamp, a élu domicile dans deux magnifiques demeures du XVIe siècle et s’est agrandi en 1928. Notaire, mécène, Paul Westercamp a légué une partie de son patrimoine au musée. La collection du musée s’est enrichie des lègues de Auguste Spinner (collections militaires).

Le moulin de la Walck

Le moulin de la Walck
Photo P. BELLIER


Incendié en 1677, le moulin fut reconstruit en 1679. Si sa vocation première était de fournir de la farine, de l'huile, il n'en a pas toujours été de même au travers du temps. Le moulin a servi de lieu de travail du tabac avant d'être une fabrique d'allumettes puis une scierie.

Il ne subsiste de l'ancien moulin que les deux roues. Les anciens bâtiments ne sont plus, de nouveaux ont été reconstruits. La destination de cet établissement a changé puisqu'une famille exploite depuis plusieurs générations un hôtel-restaurant.

La maison des chevaliers

La maison des chevaliers
Façade
Photo P. BELLIER


Cette maison, dite Maison des Chevaliers, abritait jusqu'en 1620 le Tribunal des Chevaliers.

Localisation : 1, avenue de la Sous-Préfecture


La maison Holzapfel

Maison Holzapfel
Photo P. BELLIER

Aussi appelée "Bürgerhof", la maison des corporations, la maison Holzapfel a été construite au XVe siècle (vraisemblablement vers 1475) en grès des Vosges, pour l'avoué du duc des Deux-Ponts, Heinrich Holzapfel.
La dalle située au dessus du portail de l'entrée reprend les armoiries de la maison d'Autriche et de la ville de Wissembourg tenues par un Hercule.

Localisation : 35, rue Nationale

La maison "À l'Écrevisse"

Maison "À l'Écrevisse"
Photo P. BELLIER


Le bourgmestre Georges Steuernagel fit construire, en 1603, cette maison qui servit de chancellerie entre 1677 à 1752.

Localisation : 8 rue des Cordonniers


La Maison Vogelsberger

Maison Vogelsberger
Photo P. BELLIER


Sébastien Vogelsberger, colonel, qui acquit en 1542 le droit de bourgeoisie de Wissembourg, a fait construire cette magnifique demeure en 1540.

En 1548, Sébastien Vogelsberger fut décapité pour trahison sur ordre de Charles Quint. Il avait assisté au couronnement du roi de France Henri II. Confisquée, sa maison a été acquise par la ville en 1551.

Les armes de Vogelsberger sont visibles sur la sous-face du balcon qui surplombe le portail. L'année de construction, 1540, a été sculptée sur le fronton du portail. De part et d'autre des armoiries, sont représentés Sébastien Vogelsberger et Thomas Wolf en armure du XVIe siècle.

Localisation : Quai Anselmann


La Maison Kobold

Maison Kobold
Photo P. BELLIER


Maison traditionnelle à colombages construite en 1592 par la famille Spittler, famille de praticiens. Le portail est décoré des armoiries de celle-ci.

Localisation : 20 rue de l'étoile



La Maison Stanislas

Plaque sur mur d'enceinte de la maison Stanislas
Photo P. BELLIER


Construite par J.G. Jaeger en 1722, cette maison fut tour à tour demeure, collège (1869), hôpital (1875-1973) et maison de retraite (Jusqu'en début des années (2000)). Cette maison prendra le nom de "Palais Stanislas".

Stanislas Lesczynski, roi détrôné de Pologne de 1704 à 1709, séjourna dans cette magnifique demeure avec sa fille Marie. Marie Lesczynski sera reine de France, le roi de France Louis XV l'ayant choisi comme élue. Leur union (mariage par procuration) eu lieu en la cathédrale de Strasbourg. Stanislas Leszynski s'installa par la suite au château de Lunéville, le Versailles lorrain.

Localisation : Rue Stanislas


Les lavoirs

Le lavoir 1


Le lavoir
Photo P. BELLIER


Le lavoir 2


Le lavoir
Photo P. BELLIER
Le lavoir
29 juillet 2018
Photo P. BELLIER


Le lavoir
29 juillet 2018
Photo P. BELLIER


La fontaine Stichaner

La fontaine Stichaner
Photo P. BELLIER


Né à Spire (Allemagne) le 01/07/1838 et décédé à Strasbourg le 14/04/1889, Joseph von Stichaner fut sous-préfet allemand (1871-1886) lors de l'intégration de l'Alsace-Lorraine à l'Empire Allemand (1870 - 1918), Wissembourg faisant partie intégrante du district dont le siège est Strasbourg.

Les habitants de Wissembourg firent ériger un monument en mémoire de Joseph von Stichaner.


La commanderie de l'ordre Teutonique

La commanderie de l'ordre Teutonique
Photo P. BELLIER


L'ordre Teutonique, ordre militaro-religieux, était installé en ces lieux de 1250 à la Révolution. Cet édifice est le dernier vestige de la commanderie de l'ordre.
Après la Révolution, ce bâtiment devient tour à tour sous-préfecture, prison, tribunal et lycée.


La fontaine

La fontaine
29 juillet 2018
Photo P. BELLIER


Datant de 1895, cette fontaine comporte plusieurs bassins, des têtes sculptées. Décorée de fruits et légumes, elle est surmontée d'un candélabre

Localisation : place du Marché-aux-Choux


Maisons traditionnelles

Pictos recherche.png Article détaillé : Wissembourg - Maisons traditionnelles - Galerie photos

Repère géographique.png Repères géographiques

Commune alsacienne du département du Bas-Rhin, Wissembourg est au nord du département et est à la frontière avec l'Allemagne. La commune est située à 66 kilomètres de Strasbourg, à 81 kilomètres de l'aéroport international de Strasbourg-Entzheim, à 31 kilomètres de Haguenau.

Prenant naissance sur le territoire de la commune de Niederschlettenbach (Allemagne), la rivière la Lauter traverse la commune de Wissembourg, et poursuivant son chemin, se jette dans le Rhin en Allemagne, après la commune de Lauterbourg.

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance et de décès de

Ville de naissance

  • Jean OHLEYER : Enseignant, bibliothécaire, professeur ès sciences, érudit.
    Né le 20/06/1816, décédé à Wissembourg le 05/03/1888.
    Fils de Jean OHLEYER et de Elisabeth INNINGER.
    Il épouse à Wissembourg, le 16/08/1841, Louise Philippine Friedérika HELD, née à Wissembourg le 19/02/1817, fille de Charles HELD et de Florentine Andrèse OHLWERTH.
    Photo sur le site des Dernières Nouvelles d'Alsace.
    Une école de Wissembourg porte son nom.

Ville de décès

Démographie.png Démographie

Wissembourg absorbe en 1866 l'ancien village de Weiler.

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 3 685 4 097 4 763 5 696 6 097 6 245 6 811 6 884 6 550 5 784
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 5 376 5 570 5 886 6 152 6 185 5 968 5 846 6 260 6 946 6 788
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 6 772 5 116 5 332 5 336 5 738 4 779 4 940 5 278 5 704 6 784
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 7 311 7 443 8 170 8 008 7 780 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini , INSEE 2006, 2011 & 2015.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Enseignes

Pictos recherche.png Article détaillé : Wissembourg - Enseignes - Galerie photos

Au bord de la Lauter

Écluse

Charrue ancienne

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
Benjamin ANSELMANN - Propriétaire. Maire en 1839 selon acte de naissance de Paul WESTERCAMP.
Chevalier de la Légion d'honneur (Voir Wissembourg les titulaires de la Légion d'honneur  
- -  
Edouard GAUCKLER - Maire en 1871. Notaire
Source : Archives départementales du Bas-Rhin - Acte de décès  
- -  
- -  
- -  
Pierre BERTRAND 1989-1995 Voir ci-dessous  
Pierre BERTRAND 1995-2001 Voir ci-dessous  
Pierre BERTRAND 2001-2008 Conseiller Général (1985-2015).
Vice-président honoraire du Conseil Général du Bas-Rhin.
Président de l'amicale des Conseillers Départementaux et anciens Conseillers Généraux du Bas-Rhin (2009-2015). Président d'honneur de l'amicale.
Membre de l'Assemblée Départementale (1985-2015). Premier vice-président (2001-2008). Ancien président de la commission de la coopération transfrontalière.
Membre du bureau et du conseil d'administration de l'association des maires du département du Bas-Rhin.
Membre fondateur de la COMCOM (Communauté de Communes du pays de Wissembourg). Vice-Président (2001-2008).
Membre fondateur et président de l'association touristique Pays de Bade-Alsace-Palatinat - "Vis-à-Vis" (1996-2015). Président d'honneur.
Administrateur de la Maison d'Enfants Alphonse Oberlé.
Administrateur de la SIBAR représentant le Conseil Départemental.
Membre de la communauté de travail PAMINA (1991-2002). Membre du bureau et de l'assemblée de l'Eurodistrict PAMINA (2003-2015).
Président du SICTOM (1989-2008).
Président du Conseil d'administration du centre hospitalier de la Lauter de Wissembourg (1989-2008).
Président du SIVOM (1989-2008).

Né vers 1947, décédé le 01/09/2017. La cérémonie religieuse des obsèques a eu lieu en l'église Saint-Pierre-et-Paul de Wissembourg le 07/09/2017.
Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace.  
Christian GLIECH 2008 - (2020)  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Edouard GAUCKLER - Voir Wissembourg - Les maires  
Achille PICHÉ - Notaire en 1865, en 1870.
Source : Acte de décès - Archives départementales du Bas-Rhin  
- -  
Jean Charles Émile WESTERCAMP - Notaire. Député du Bas-Rhin à l’Assemblée Constituante.
A la naissance de son fils Paul (ci-dessous), il est dit notaire et domicilié à Wissembourg.  
- -  
- -  
Paul WESTERCAMP - Notaire, mécène, grand collectionneur, rentier (au décès).
Né le 11/05/1839, décédé à Strasbourg le 06/03/1920. Paul Westercamp est décédé en son domicile à Strasbourg au 26 avenue de la Robertsau.
Fils de Jean Charles Émile WESTERCAMP, notaire, et de Marie Louise Clémentine PFENDER.
Époux de Élise RÉBHALZ.
Photo.  
- -  
Laurent JOURDAIN - En activité 4 Rue du Tibunal
BP 20061
67162 WISSEMBOURG CEDEX
Tél : 03 88 54 92 92
Fax : 03 88 54 35 69
Contact  
- -  

Les princes-abbés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
PRINCIPUS Avant 650 Évêque de Spire (650-659)  
RAGOBOD Avant 660 Évêque de Spire (660-700)  
RATFRIED 1 693 - 724  
CHRODOÏN 729  
ERLOALD 730 - 739  
WIELAND 739 - 743  
DAVID 744 - 760  
ERMBERT 765 - 792  
GERBERT - Délégué par Ermbert  
JUSTULF 797 - 809  
ANSTRAMNE - Délégué par Justulf  
WERHNER 811 - 825  
GERHOH 1 819 - 826 Délégué  
FOLKWIG 828 - 830  
MIMOLD - Délégué par Folkwig  
RATFRIED 2 830  
OTGAR Avant 838 - Après 838  
GRIMALD 833 - 861 Administrateur à compter de 833  
VOLCOD -  
HATTON 902 Archevêque de Mayence  
GERHOH 2 957 - 965  
ERKANBERT 965 - 967  
Adalbert de MAGDEBOURG 966 - 967  
SANDRADE le bienheureux 981 - 985  
GISILHAIRE 985 - 989  
GERRICH 3 989 - 1001  
SIGEBOD 1002  
LIUTHARD 1002 - 1032  
FOLMAR 1032 - 1043  
Arnold Comte de FALKENBOURG 1043 - 1056  
SAMUEL 1056 - 1098 Il fit construire la tour occidentale  
ETIENNE 1102  
MEINGAUDUS 1111 - 1113  
UDALRIC 1118  
WERNHER 2 -  
ERNEST -  
BENOÎT 1135 - 1145  
ENGELSCHALK 1145 - 1168  
GUNDELACH 1168 - 1187  
GODEFRIED 1187 - 1195  
WOLFRAM 1185 - 1222  
CUNON 1222 - 1248  
CONRAD 1248 - 1251  
FRÉDÉRIC 1251 - 1262  
EDELIN 1262 - 1293 Entreprend la reconstruction de l'abbatiale et fortifie la ville  
GUILLAUME 1 1293 - 1301  
GILLES 1301 - 1312  
BARTHÉLÉMY 1312 - 1316  
GUILLAUME 2 1316 - 1322  
Jean 1 de FRANKENSTEIN 1322 - 1337  
Eberhard Comte de SARREBRUCK 1337 - 1381  
Hugues de NOHFELDEN 1381 - 1402  
Jean 2 Comte de VELDENZ 1402 - 1439  
Phlippe SCHENCK d'ERBACH 1439 - 1467  
Jean Baron de BRUCK 1467 - 1472  
Antoine de LINANGE - Administrateur intérimaire  
de CLINGENMÜNSTER - Administrateur intérimaire  
Henri de HOMBOURG - Administrateur intérimaire  
Guillaume 3 d'EYB 1418 - 1513  
Rudiger FISCHER - Dernier abbé. Élu en 1500, confirmé en 1513 par la pape Léon X. Abbé jusqu'en 1524. Décédé en l'abbaye de Sainte Walpurge de Walbourg.  
- -
En 1546, Le couvent est intégré à l'évêché de Spire (Allemagne).
 

Source : Livre "L'abbaye et la ville de Wissembourg avec quelques châteaux-forts de la Basse-Alsace et du palatinat" de J. Rheinwald paru en 1863 - Imprimerie-Librairie de Fr. Wentzel Fils.

Les évêques de Spire, abbés-prévôts de Wissembourg

Prénom(s) NOM Période Observations
Philippe de FLOERSCHEIM - Premier abbé-prévôt. Décédé en 1552.  
Rodolphe de FRANKENSTEIN 1552 - 1560 Évêque de Spire (Allemagne) et abbé-prévôt de Wissembourg.  
Marquard de HATTSTEIN 1560 - 1580 Évêque de Spire (Allemagne) et abbé-prévôt de Wissembourg.  
Eberhard de DIENHEIM 1580 - 1610 Évêque de Spire (Allemagne) et abbé-prévôt de Wissembourg.  
Philippe-Christophe de SOETERN 1610 - 1652 Évêque de Spire (Allemagne) et abbé-prévôt de Wissembourg.  
Lothaire-Frédéric de METTERNICH-BURSCHEID 1652 - 1675 Évêque de Spire (Allemagne) et abbé-prévôt de Wissembourg.  
Jean-Hugues d'ORSBECK 1675 - 1711 Évêque de Spire (Allemagne) et abbé-prévôt de Wissembourg.  
Henri Hartard de ROLLINGEN 1711 - 1719 Évêque de Spire (Allemagne) et abbé-prévôt de Wissembourg.
Né au château d'Ansembourg (Helperknapp - Grand-Duché du Luwembourg) le 13/09/1633, décédé à Spire (Allemagne) le 30/11/1719.
Photo  
Damien-Hugues-Philippe de SCHOENBORN 1719 - 1743 Évêque de Spire (Allemagne) et abbé-prévôt de Wissembourg.  
François-Christophe de HUTTEN 1743 - 1770 Évêque de Spire (Allemagne) et abbé-prévôt de Wissembourg.  
Auguste-Philippe-Charles de LIMBURG-STIRUM 1770 - 1797 Évêque de Spire (Allemagne) et abbé-prévôt de Wissembourg.  
Philippe-François Wilderich de WALDERDORF 1797 - 1810 Évêque de Spire (Allemagne) et abbé-prévôt de Wissembourg.  
- -
A partir de la révolution, l'abbatial devient l'église catholique de Wissembourg.
 

Source : Livre "L'abbaye et la ville de Wissembourg avec quelques châteaux-forts de la Basse-Alsace et du palatinat" de J. Rheinwald paru en 1863 - Imprimerie-Librairie de Fr. Wentzel Fils.

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Charles BARON 1800 - 1803  
Ignace OBERLE 1803 - 1814 Né à Obernai le 11/06/1760, décédé à Obernai le 29/11/1842.
Curé à Wissembourg (1803-1814) puis à Obernai (1814-1842).
Officier de l'université de France.
Chamoine honoraire de la cathédrale Notre Dame de Strasbourg.
Conseiller ecclésiastique du roi de Bavière.
Principal du collège d'Obernai.  
Georges PAULUS 1814 - 1832 Châmoine honoraire et curé.
Né à La Wantzenau le 02/05/1774, décédé à Wissembourg le 07/03/1832.
Fils de Jean Thiebeut PAULUS et de Catherine BAUM.  
Thiebaut PAULUS 1832 - 1862  
Jacques SCHAFFNER 1862 - 1872 Né à Geispolsheim, décédé le 30/01/1872.
Fils de François Joseph SCHAFFNER et de Marie MULLER.  
Louis RUMPLER 1872 - 1894 Né à Obernai le 11/04/1817, décédé à Wissembourg le 15/04/1894.
Fils de François Aloïse RUMPLER et de Marie Madeleine STREICHER.  
Jean-Baptiste STEPHAN (ou STEFFAN) 1894 - 1918 décédé en 1918  
Aloïse POSTINA 1918 - 1940  
Hippolyte SCHMITT 1941 - 1963  
Aloïse DURMANN 1963 - 1986  
Gérard WACHENHEIM 1986 - 2000  
Gérard HELMER 2000 - 2008  
Dominique MOOG 10/2008 -  
- -  
- -  

Les pasteurs de l'église Saint-Jean

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Martin BURGER 1522 - 1523 Réformateur et humaniste. Pasteur à l'église Saint-Jean.
Né à Sélestat le 11/11/1491, décédé à Cambrigde (Angleterre) le 28/02/1551.
Source : Plaque sur le mur de l'église.  
- -  
- 1622 - 1654 Pas de pasteur en titre mais il y aurait un desservant.  
- -  
Gothard GRIMMER Après 1760 - Avant 1807  
C.C. HEYLER -  
J.M. FUSCH -  
- -  
Jean-Henri HEYLER -  
WEBER -  
- 1841 - 1855-  
WELTEN -  
Frédéric Charles PFENDER -  
J. WINDER -  
Frédéric BASTIAN 1865 - 1893  
- -  
Charles ALTORFFER 1919 - 1929  
Edmond BASSET 1865 - 1893  
- -  
- -  
André APPEL 1949 - 1955  
- -  
Alfred ROTH 1968 - 1979  
Alice SCHLOTTERBECK 1973 - 1979  
- -  
- -  
Alfred SCHULER 1992 - 2000  
Bernard NIESS 1982 - 2000  
Manfred RIEB 2000 - 2002  
Dominique KLEISS 2002 - 2005  
Marc SEIWERT 2003 - 2008  
Chrisotphe ZENSES 2006 - 2009  
- -  

Source : Wissembourg - Liste des pasteurs

Les décorés

Médaille - Légion d'honneur.png Les titulaires de la Légion d'honneur
Pictos recherche.png Article détaillé : Wissembourg - Légion d'honneur
Les titulaires de la médaille de Sainte Hélène

La médaille de Sainte Hélène, créée par Napoléon III, récompense les 405000 soldats encore vivants en 1857, qui ont combattu aux côtés de Napoléon 1er pendant les guerres de 1792-1815.
Les personnes citées dans le tableau ci-dessous sont nées dans la commune.

Medaille st helene 2.jpg
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
François Philippe GINSER 14/06/1784 - Réside à Colmar.
Chirurgien à l'ambulance de l'armée.
Période : 1806 - 1848.  
Louis Guillaume HORNUS 16/01/1789 27/02/1864
Ensisheim
Réside à Ensisheim.
1er régiment de fusiliers, chasseurs de la garde.
Période : 1808 - 1816.  
Ernest NAHRING 11/01/1789 - Réside à Belfort.
Chasseur au 15e régiment de chasseurs à cheval.
Période : 1809 - 1817.  
Jean Joseph REGULATO 1789 02/03/1862
Paris 07e
Réside à Paris 07e arrondissement à l'hôtel des Invalides.
Décédé à à l'hôtel des Invalides.
Inhumé à Saint Louis des Invalides le 05/03/1862.  
Thomas REITER 16/07/1775 - Réside à Altenach.
61e régiment de ligne et 1er régiment de chasseurs à cheval.
Période: 1797 - 1805.  
Charles STUPFEL 30/03/1799 - Réside à Mulhouse.
Trompette au 2e régiment de chasseurs à cheval.
Période : 1815.  

Source : Les médaillés de Sainte-Hélène

Les autres personnalités

  • Jean Frédéric WENTZEL : né le 15/10/1807 à Wissembourg, y décédé le 27/07/1869, fils de Philippe Frédéric, gantier à Wissembourg, et de Catherine LEHR.
    Il épouse :
- En premières noces, à Wissembourg, le 07/08/1831, Marie Sophie ESSER, née à Wissembourg le 15/08/1805, décédée à Wissembourg le 07/05/1846, fille de Jean Thomas ESSER et de Marguerite Sophie MULLER.
- En secondes noces, à Wissembourg, le 03/02/1848, Caroline Wilhelmine GILLMANN, née à Wissembourg le 20/05/1821, décédée + ap. 1869.
Il aura en tout 6 enfants (4 filles et 2 garçons).
De confession protestante. Relieur, puis libraire (1833), lithographe (1835), imagier, imprimeur (1851) et propriétaire. Il fut un temps le premier employeur de la ville.
Propriétaire et éditeur du journal local, Weissenburger Wochenblatt (les Affiches de la ville de Wissembourg) qui totalisait 350 abonnés.
Adjoint au maire (catholique) de 1852 à 1856.
Son fils Frédéric Charles, décédé en 1877, avait ajouté un volet supplémentaire : l'édition pour enfants. Sa veuve cède l'affaire en 1880 au fondé de pouvoir de l'entreprise, Charles BURGHARDT.

Émigration

Émigration en Algérie

Pictos recherche.png Article détaillé : Wissembourg - Émigration en Algérie

Émigration aux Etats-Unis d'Amérique

Pictos recherche.png Article détaillé : Wissembourg - Emigration aux États-Unis d'Amérique

Émigration en Nouvelle-Calédonie

Pictos recherche.png Article détaillé : Wissembourg - Emigration en Nouvelle-Calédonie

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts


Le monument aux morts
Photo P. BELLIER
Plaque commémorative Abbaye Saint-Pierre et Saint-Paul
Photo P. BELLIER


Le mur des turcos
Photo P. BELLIER


Monument allemand des "Trois Peupliers" du Geisberg
Photo P. BELLIER
Le monument allemand
Photo P. BELLIER


Le monument allemand aux lions
Photo P. BELLIER
Monument commémoratif du Geisberg
Photo P. BELLIER


La stèle commémorative du Général Douay
Photo P. BELLIER
Le monument commémoratif
Photo P. BELLIER


Pictos recherche.png Article détaillé : Wissembourg - Morts aux guerres


Décès de militaires

Guerre 1870-1871

Liste des militaires décédés dans ou hors de la commune, nés dans ou hors la commune, ne figurant pas sur le monument aux morts

Cette liste est non exhaustive.

  • Mathurin Marie CARIMALO : Soldat au 50e Régiment d'Infanterie.
    Décédé à Wissembourg le 07/08/1870 à l'ambulance des Dominicains.
    Domicilié à Loudéac.
    Source : Acte de décès - Archives départementales du Bas-Rhin.
  • Michel LUTZ : Chasseur de 1ère classe au 8e bataillon de chasseurs à pied.
    Né le 22/09/1842, décédé à Froeschwiller le 06/08/1870 par suite de blessures reçues sur le champ de bataille.
    Source : Acte de décès (Transcription du Procès Verbal de déclaration de décès de Toulouse)- Archives départementales du Bas-Rhin.
  • Eugène Thiébaut MALLET : Maréchal des logis chef de l'artillerie de la garde nationale mobile.
    Né à Vaise (Rhône) le 02/04/1830, décédé à Strasbourg le 03/11/1871 à l'hôpital militaire.
    Fils de Anghein MALLET et de Marie Louise APPFEL.
    Il épouse à Wissembourg, le 23/01/1866, Sophie Siegrist, née à Schleithal le 16/05/1842.
    Source : Acte de décès (Transcription de l'acte de décès de Strasbourg) - Archives départementales du Bas-Rhin.
  • Charles Frédéric MULLER : Garde-mobile. Artillerie. Prisonnier de guerre.
    Né le 08/07/1847 (Acte de naissance), décédé à Rastatt (Allemagne) le 01/11/1870 dès suite d'une inflammation pulmonaire.
    Fils de Louis Guillaume MULLER et de Henriette LANG.
    Source : Acte de décès (Transcription de l'acte de décès de Rastatt]- Archives Départementales du Bas-Rhin.
  • Jean NAUTILLE : Ex-casernier à Wissembourg. Domicilié à Wissembourg.
    Né à Loubieng ( Pyrénées-Atlantiques), décédé à Wissembourg le 04/08/1870.
    L'acte de décès indique :
" ... lequel décès est de notoriété publique puisque le corps de J. Nautille a été déposé dans le nouveau cimetière avec le corps des autres militaires tombés au combat".
Fils de Pierre NAUTILE et de Anne MISTROT.
Source : Acte de décès - Archives Départementales du Bas-Rhin.
  • Albert TOURANGIN : Capitaine au 1er Régiment de Tirailleurs Algériens.
    Né à Besançon, décédé à Wissembourg le 04/08/1870, "tué à la bataille de Wissembourg" (extrait acte de décès).
    La mention marginale de l'acte de décès indique également :
"TOURANGIN Albert tué à la bataille de Wissembourg le 4 août 1870"..
Domicilié à Menetou-Salon (Cher).
Fils de Denis Victor TOURANGIN, ancien sénateur, et de Louise MILHIET.
Époux de Emma DUBOYS.
Source : Acte de décès - Archives Départementales du Bas-Rhin.

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Les informations ci-dessous sont données à titre indicatif et ne saurait remplacer un contact direct avec la mairie pour les connaître.

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 08h30 - 12h00 08h30 - 12h00 08h30 - 12h00 08h30 - 12h00 08h30 - 12h00 - -
Après-midi 13h30 - 17h30 13h30 - 17h30 13h30 - 17h30 13h30 - 17h30 13h30 - 16h30 - -
67544 Wissembourg 050005 Mairie.JPG

Mairie
Photo P. BELLIER
Adresse : 11, place de la république - 67160 WISSEMBOURG

Tél : 03 88 54 87 87 - Fax : 03 88 73 22 94

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : ()

Dépouillements des registres paroissiaux et d'état civil

Pour Wissembourg

Les registres paroissiaux et l'état civil sont consultables en ligne sur le site Adeloch des Archives départementales : Adeloch.

Les recensements sont également consultables en ligne sur le site Ellenbach : Ellenbach.

Pour Altenstadt

Les registres paroissiaux et l'état civil sont consultables en ligne sur le site Adeloch des Archives départementales : Adeloch.

Les recensements sont également consultables en ligne sur le site Ellenbach : Ellenbach.

Remarque : A partir de 1974, il est impératif de consulter les registres de Wissembourg, Altenstadt ayant fusionné avec Wissembourg.

Pour Weiler

Les registres paroissiaux sont consultables en ligne sur le site Adeloch des Archives départementales, commune de Wissembourg : Adeloch.

Les registres d'Etat-civil de Weiler sont consultables en ligne sur le site Adeloch des Archives départementales : Adeloch. Ils ont été dépouillés voir fan-genealogie.

Les recensements sont également consultables en ligne sur le site Ellenbach : Ellenbach.

Remarque : A partir de 1872 pour l'état civil et à partir de 1866 pour les recensements, il est impératif de consulter les registres de Wissembourg, Weiler ayant fusionné avec Wissembourg.

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.