67450 - Schirrhoffen

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Schirrhoffen
Blason Schirrhoffen-67450.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 67 - Blason - Bas-Rhin.png    Bas-Rhin
Métropole
Canton Blason Bischwiller-67046.png   67-01   Bischwiller

Blason Bischwiller-67046.png   67-03   Bischwiller (Ancien canton)

Code INSEE 67450
Code postal 67240
Population 700 habitants (2016)
Nom des habitants Schirrhoffenois, schirrhoffenoises
Superficie 63 hectares
Densité 819 hab./km²
Altitude Mini: 119 m
Point culminant 138 m
Coordonnées
géographiques
48.8069° / 7.9228° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
67450 - Schirrhoffen carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Héraldique

Échiqueté d'or et d'azur, au ­chevron de gueules brochant.

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... : ....
  • Arrondissement - 1801-.... : ....
  • Canton - 1801-.... : ....
  • Commune - 1801-.... : ....

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 401 431 498 665 634 664 645 696 611 520
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 568 628 589 551 533 517 493 489 463 435
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 414 398 428 456 504 472 508 557 522 513
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 508 516 630 683 702 700 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2014.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
Raphaël LEVY 1844 - 1864 Originaire de Wingersheim. Il aura dix enfants.  
Léon WEIL 1865 - 1871 Originaire de Hatten.  
Abraham WEIL 1872 - 1881 Originaire de Schirrhoffen.  
Simon HEYMANN 1882 - 1905 Originaire de Schirrhoffen.  
Salomon KAHN 1905 - 1907 Originaire de Schirrhoffen  
- -  
- -  
Claude KERN 2001 - (2020)  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Les Rabbins

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Aron LAZARUS 1826 Il fut le premier rabbin de la cité. Né en Allemagne en 1787, il fut instituteur à Lauterbourg.  
Zacharie LAZARUS 1855 Fils du précédent.  
Simon LEVY 1875 Vient de Ingwiller.  
Zacharias WOLFF -  
Sylvain LEHMANN 1902 - 1910  
 
 

La communauté juive de Schirrhoffen

Pour SCHIRRHOFFEN, qui appartenait à la Noblesse Immédiate de Basse Alsace, un recensement local datant de 1725 mentionne la présence de quatre familles, originaires d'Allemagne, qui payaient aux seigneurs des lieux un droit de protection, le schirmgeld. Il s'agissait de Lazare Elie, installé depuis 1723, et de Salomon Moyse, Jacob Weyl et Gerstel Meytel, installés depuis 1725. La communauté s'est développée très vite et dès le début du 19ème siècle après la révolution, les Juifs se retrouvèrent largement majoritaires. Ils prirent alors logiquement en main pour un siècle la gestion de la commune. En 1841 il y avait 466 juifs et 179 chrétiens, en 1882 il y en avait encore 342 contre 183 chrétiens. Vers la fin du 19ème siècle et surtout au début du 20ème, s'amorce la décroissance des effectifs de la communauté. En 1910 il n'y a plus que 85 juifs sur une population de 414 personnes et en 1936 il n'y en a plus que 38 sur 504 personnes et finalement 2 en 1953. Les conséquences de la Shoah furent terribles pour toutes ces petites communautés.

En ce qui concerne la situation économique des juifs de Schirrhoffen, le recensement de 1851 fait ressortir que sur les 137 personnes exerçant un métier, 83 vivaient d'emploi subalternes ou de petits métiers (des domestiques, des servantes, ou des journaliers), une dizaine de personnes étaient considérées comme riches (des propriétaires et des marchands).

De 1844 à 1907, cinq juifs se sont succédés à la tête de la mairie. Il s'agissait de Raphaël LEVY, originaire de Wingersheim, (1844-1864), Léon WEIL, originaire de Hatten (1865-1871), Abraham WEIL, né à Schirrhoffen comme ses successeurs, (1872-1881), Simon HEYMANN (1882-1905) et Salomon KAHN (1905-1907). Le premier d'entre eux, Raphaël LEVY a eu dix enfants. Il est l'ancêtre des drapiers BLIN de Bischwiller, de l'écrivain André MAUROIS (de son vrai nom Emile HERZOG) ainsi que de Brice LALONDE qui est né LEVY.

La communauté disposait d'une synagogue à partir de 1730. Un nouvel édifice a été construit en 1818. Il a été agrandi et rénové en 1899 et a été utilisé jusque vers 1935 date à partir de laquelle les offices n'ont plus pu être organisés en raison du manque d'effectifs. Elle fut bombardée en 1945, incendiée puis rasée et le terrain a été cédé à un particulier.

Le premier rabbin, Aron LAZARUS, né en Allemagne en 1787, prit ses fonctions en 1826 et c'est son fils Zacharie qui lui succédera en 1855. Aron LAZARUS fut d'abord instituteur à Lauterbourg dès 1811 et avait demandé là-bas, en 1822, sa naturalisation. La commune la lui refusa considérant que, sans fortune, il serait à la charge de la société et le ministère de la Justice alla dans le même sens le considérant comme un étranger n'offrant pas les garanties que l'intérêt public exige. Le problème de la nationalité se posait déjà dans les termes de l'époque !

En 1875, le Rabbin Simon LEVY vint à Schirrhoffen après avoir exercé à Ingwiller et devint correspondant du Journal d'Alsace et de l'Univers Israélite pour évoquer la vie du judaïsme alsacien. Il s'opposait d'ailleurs violemment à l'enfant du pays, Alexandre WEILL. En 1898, Henry WEIL qui avait 18 ans devint le 'hazan de la Communauté pour trois ans. Il terminera sa carrière à Brumath et s'occupa de l'Association des Ministres Officiants d'Alsace et de Lorraine.

C'est aussi en 1898 qu'est arrivé le rabbin Zacharias WOLFF qui était un élève en Hongrie d'Israël HILDESHEIMER, futur directeur du séminaire de Berlin. Auparavant, Zacharias WOLFF avait dirigé l'école préparatoire rabbinique de Colmar et c'est lui qui envoya à son maître à Berlin, de nombreux futurs rabbins comme Joseph BLOCH, Max GUGGENHEIM ou Ernest WEILL, il termina sa carrière à Bischheim. Le rabbin Sylvain LEHMANN de Guebwiller, que Zacharias WOLFF avait aussi envoyé à Berlin, sera nommé rabbin en 1902 jusqu'en 1910, date à laquelle il pourra continuer à exercer son ministère à Bischwiller où le poste sera transféré. Une école, construite en 1844, a bien sûr fonctionné à Schirrhoffen et nécessitait en 1850 l'intervention du rabbin, du ministre-officiant, de deux instituteurs et d'un aide-instituteur pour près de 200 enfants à l'époque.

Concernant cette communauté, la figure d'Alexandre WEILL est incontournable. Né en 1811 à Schirrhoffen, ce fils de marchand de bestiaux, fut d'abord élève rabbin puis journaliste et écrivain fréquentant les prestigieux milieux littéraires de Paris (Hugo, Balzac, Lamartine). Il laisse par ailleurs de nombreux témoignages vivants et colorés de la vie des communautés juives rurales d'Alsace au 19ème siècle. Les Juifs de Schirrhoffen ont montré qu'ils pouvaient vivre en bonne entente avec la population, sans heurts significatifs, aussi bien lorsqu'ils étaient majoritaires que lorsqu'ils ne l'étaient plus. Un incident significatif dont Alexandre WEILL fut le tout jeune témoin vient illustrer ces propos.

A la veille de l'inauguration de la synagogue en 1818, un individu lança le bruit que des habitants de Soufflenheim et de Schirhein, un autre village voisin, allaient perturber la cérémonie pour que le nouveau bâtiment soit transformé en église. Le maire prévint le préfet qui envoya une compagnie de grenadiers sur place tambour en tête et bannière au vent au grand soulagement de la communauté. Il s'avéra que l'alerte n'était absolument pas fondée et les jeunes catholiques de Soufflenheim vinrent sur place pour le prouver et pour participer aux festivités finalement particulièrement réussies.

Source : Site de Alain KAHN

Émigration

Émigration en Algérie

Suivre ce lien.

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives


Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : - 67240 SCHIRRHOFFEN

Tél : - Fax :

Courriel :

Site internet :

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


^ Sommaire