67388 - Reichshoffen

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Reichshoffen
Blason Reichshoffent-67388.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 67 - Blason - Bas-Rhin.png    Bas-Rhin
Métropole
Canton Blason Reichshoffent-67388.png   67-13   Reichshoffen

Blason Niederbronn les bains 67324.svg   67-15   Niederbronn-les-Bains (Ancien canton)

Code INSEE 67388
Code postal 67110
Population 5092 habitants (2016)
Nom des habitants Reichshoffenois, Reichshoffenoises
Superficie 1764 hectares
Densité 289 hab./km²
Altitude Mini:170 m
Point culminant 301 m
Coordonnées
géographiques
48.935° / 7.666944° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
250px
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Héraldique

D'azur à la tour ouverte d'or maçonnée de sable au chef d'argent chargé de trois fleurs de lis de gueules.

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... : ....
  • Arrondissement - 1801-.... : ....
  • Canton - 1801-.... : ....
  • Commune - 1801-.... : ....

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

Église Saint-Michel

Photo Clément POLLET


Sur la base des plans de CHRISTIANI, l'église Saint-Michel fut construite entre 1772 et 1774 par Christian GSTYR et François Joseph MESSNER. Le cartouche situé au dessus du portail porte la date de la pose de la première pierre : 1772.

A l'arrière du chœur se situe le cimetière qui abrite d'anciennes sépultures et le monument aux morts de la guerre 1918-1918.

Localisation : rue du Général Leclerc


La synagogue

La synagogue
29 juillet 2018
Photo P. BELLIER



La synagogue a été construite entre 1851 et 1852 dans un style néo mauresque par l'architecte Albert HAAS. Elle a fonctionné jusqu'en 1967, date à laquelle plus aucun culte n'est donné.

Localisation : Rue de la synagogue



La tour des Suédois

La tour des Suédois
29 juillet 2018
Photo P. BELLIER



Pour protéger la ville de Reichshoffen qui ne cesse de s'accroître, une troisième enceinte fut construite au 14e siècle avec rempart, cinq tours et trois portes. En 1633, les Suédois mirent à mal ce dispositif défensif.

Au cours du 19e siècle, deux tours ont été totalement démolies, la troisième l'a été partiellement, de telle sorte qu'il ne subsiste que deux tours. L'une d'elle, la tour des Suédois, se dresse fièrement place du château.

Des travaux de restauration de la tour des Suédois ont eu lieu en 2007.


L'école

L'école de garçons
29 juillet 2018
Photo P. BELLIER



Ce magnifique bâtiment est l'école de garçons construite entre 1885 et 1886 sur les plans de l'architecte J. SCHALLER. Le fronton renferme d'ailleurs en son sein les deux dates citées. Des travaux de ré-haussement du bâtiment ont eu lieu en 1912.

Localisation : 26-28 rue de la Liberté


Les maisons à colombage


Repère géographique.png Repères géographiques

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 542 2 022 2 244 2 592 2 661 2 678 2 542 2 828 2 737 2 642
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 2 713 2 885 2 880 2 862 3 084 3 014 3 056 2 800 2 903 2 887
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 3 008 3 055 3 095 3 207 3 198 3 281 3 458 4 030 4 283 5 029
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 5 034 5 092 5 183 5 612 5 562 5 393 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Joseph MILLET 1789 - 1790  
François SCHLEININGER 25/07/1790 - 1799  
Antoine HEBERLE 1799 - 1811 Maire.  
Peter SATTLER 1811 - 1830 Maire.  
François André BLUM 1830 - 1837  
Athanase Paul Renouard Vicomte de BUSSIÈRE 1837 - 1840 Né à Yverdon-les-Bains (Suisse) le 9 avril 1776, décédé à Paris le 18 avril 1848.  
Marie-Théodore Vicomte de BUSSIÈRE 1840 - 1843 Né à Strasbourg le 18 juin 1802, décédé à Reischoffen (au château) le 21 janvier 1865.
Fils du vicomte Athanase Paul Renouard de BUSSIÈRE et de Frédérique Wilhelmine de FRANCK.  
Joseph STEUERER 1843 - 1848  
Jean-Baptiste GEIGER 1848 - 1854  
Antoine MILLET 1854 - 1865  
Paul de LEUSSE 1865 - 1871  
Michel FLEISCHEL 1871 - 1874  
Joseph SCHALLER 1874 - 1888  
Jules SENENTZ 1887 - 1906  
Joseph WACKERMANN 1906 - 1914  
Jacques IFFLAND 1914 - 1919  
Jean de LEUSSE 1920 - 1940  
Eugène EIBEL 06/1940 - 04/1941  
Albert MAI 05/1941 - 1945  
Jean de LEUSSE 1945 - 1953  
Pierre de LEUSSE 1953 - 1971  
François GRUSSENMAYER 1971 - 1989  
Charles Antoine ZIMMER 1989 - 2001  
Hubert WALTER 2001 - (2020)  
- -  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Amédée STAUBHAR 1768 Curé.  
- -  
PLAGNIEUX 1793 Curé. Le Conseil déplore que le citoyen Plagnieux, curé assermenté de Reichshoffen depuis 18 mois, n'a officié que deux fois du fait qu'il est constamment en déplacement. Les nouveaux nés restent plusieurs jours sans être baptisés et les morts sont enterrés par leurs concitoyens. Le Conseil rédige une pétition pour obtenir la nomination d'un curé qui doit s'installer sur place sans interruption et qui mérite la confiance d'une population aussi importante que celle de Reichshoffen. (Société d'histoire de Reichshoffen et environs, n°13, décembre 1993).  
- -  
Antoine WENDLING - 1829 - Vicaire (certainement) à Reichshoffen, puis curé à Mittelbergheim, à Albé, à Durningen, puis à Wittisheim  
- -  

Les autres personnalités

  • Mathieu FAVIER  : publiciste du Ministre des Affaires extérieures, membre de la Légion d'Honneur (le dossier n'est pas numérisé), et propriétaire du château de Reichshoffen.
    (Société d'Histoire de Reichshoffen et environs, n°13, décembre 1993).
  • Maître Roger RENDLER : Avocat à Strasbourg et en Côte d'Ivoire.
    Né à REICHSHOFFEN le 20 août 1925, décédé le 28 février 2014. La cérémonie religieuse des obsèques a été célébrée en l'église Saint-Antoine à Strasbourg. Il a été inhumé au cimetière Sainte-Hélène de Strasbourg.

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Le monument aux morts principal
29 juillet 2018
Photo P. BELLIER
Le monument aux morts de la guerre 1914-1918
29 juillet 2018
Photo P. BELLIER


Le monument commémoratif 1870-1970
20 juillet 2018
Photo P. BELLIER


Pictos recherche.png Article détaillé : Reichshoffen - Morts aux guerres

Personnages divers nés à Reichshoffen

  • François Joseph HENTZ : Bagne de Toulon (Var) - Matricule 27886, journalier, cultivateur, fils de Jean et de Magdeleine SCHLEININGER, né en 1796 à Reichshoffen (Bas-Rhin), époux de Marie Anne BLUM. Condamné le 22/06/1836 à 5 ans. Motif : Avoir dans la nuit du 9 au 10 mars 1836, soustrait frauduleusement, à l'aide d'escalade et d'effraction, 80 écheveaux de fil, du froment, des plumes, des oeufs, dans la maison et au préjudice du sieur Jean MARX, cultivateur à Reichshoffen. Libéré le 26 juin 1841. Registre 10.158.
Nb : le sieur Jean MARX était son beau-frère... !
Qu'est-ce qui a pu pousser ainsi ce père de famille à commettre ces méfaits, pour des choses assez futiles ? Etait-il poussé par la misère ?

Les cuirassiers de Reichshoffen

La charge des cuirassiers immortalisée dans Reichshoffen de Aimé Morot.
Château de Versailles.


Le 6 août 1870, le maréchal de Mac-Mahon, dont les troupes étaient disposées sur la position Froeschwiller, Woerth, le Niederwald et Morsbronn, est attaqué à l'improviste par la IIIe armée allemande. L'armée française, très inférieure en nombre, est bientôt menacée d'un encerclement. Le moment est critique.
Le général MICHEL est chargé, avec ses cuirassiers, d'arrêter les progrès rapides de l'infanterie allemande. Le terrain est défectueux; mais les 8e et 9e cuirassiers n'hésitent pas devant le sacrifice qu'on leur demande.
Nos braves cavaliers s'élancent sur une infanterie bien embusquée qui disparaît dans les houblonnières, dans les plis de terrain, les laissant passer entre les feux croisés. Tous ceux qui ne tombent pas dans ce tourbillon de la mort se précipitent dans les rues de Morsbronn, fermées par des barricades. De toutes les maisons, des feux convergents abattent presque à bout portant nos malheureux cuirassiers. De ces deux beaux régiments, il ne reste que quelques rares survivants.
La lutte se resserre de plus en plus autour de Froeschwiller, le maréchal se rend compte que la partie est décidément perdue. Il donne l'ordre au général de BONNEMAIN d'arrêter l'élan de l'ennemi et de faire charger sa division.
Comme leurs camarades des 8e et 9e, les 1er, 2e 3e et 4e régiments de cuirassiers s'élancent successivement et, dans un terrain peu propice, chargent l'artillerie prussienne qu'ils n'arrivent même pas à atteindre, le feu ennemi ayant anéanti ou dispersé leurs escadrons.
C'est là qu'on vit le colonel de LACARRE, commandant le 3e cuirassiers, la tête emportée par un obus, rester un moment en selle sur son cheval emballé.
Cette seconde charge qui, avec la première, immortalisa les Cuirassiers de Reichshoffen et fut aussi héroïque, n'eut malheureusement guère plus de résultats.
Voir Bataille de Froeschwiller-Woerth (1870)
^ Sommaire


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 08h00 - 12h00 08h00 - 12h00 08h00 - 12h00 08h00 - 12h00 08h00 - 12h00 - -
Après-midi 13h30 - 17h30 13h30 - 17h30 13h30 - 17h30 13h30 - 17h30 13h30 - 16h30 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 8 rue des Cuirassiers - 67110 REICHSHOFFEN

Tél : 03 88 80 89 30 - Fax : 03 88 80 89 40

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.reichshoffen.fr/Horaires-et-Coordonnees.html ()

Dépouillements des registres paroissiaux et d'état civil

Les registres paroissiaux et l'état civil sont consultables en ligne sur le site Adeloch des Archives départementales : Adeloch

Les recensements sont également consultables en ligne sur le site Ellenbach : Ellenbach

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


^ Sommaire