67311 - Muttersholtz

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Muttersholtz
Muttersholtz.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 67 - Blason - Bas-Rhin.png    Bas-Rhin
Métropole
Canton Blason Sélestat-67462.png   67-16   Sélestat

Blason Marckolsheim-67081.png   67-12   Marckolsheim (Ancien canton)

Code INSEE 67311
Code postal 67600
Population 1 719 habitants (1999)
Nom des habitants Muttersholtzois, Muttersholtzoises
Superficie 1267 hectares
Densité 135,67 hab./km²
Altitude Mini: 162 m
Point culminant 170 m
Coordonnées
géographiques
48.2692° / 7.5347° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Bref historique

MUTTERSHOLTZ est l'un des grands villages du Ried Centre-Alsace.

D'origine romaine selon une inscription portant la mention "Locus Augusti", MUTTERSHOLTZ (littéralement Bois de la Mère) aurait été la tradition du lieu de vénération d'une déesse-mère. Son nom n'apparaît cependant pour la première fois qu'à l'époque carolingienne, dans un acte de Louis le Pieux daté de 817. Le village figurait alors parmi les dépendances de l'Abbaye d' Ebersmunster. Au XIe siècle, les moines y possédaient une ferme, mais il est toutefois probable qu'ils détenaient à l'époque l'ensemble de la localité.

Au XIVe siècle, le fief avait pour maîtres les puissants seigneurs de LICHTENBERG. Ils s'en défirent en 1367 au profit de la famille de RATHSAMHAUSEN qui devait en rester propriétaire jusqu'à la Révolution. Les religieux d' EBERSMUNSTER perdirent leurs droits sur MUTTERSHOLTZ, mais n'en conservèrent pas moins, pendant plusieurs siècles, le patronage de l'église paroissiale. Celle-ci, de fondation très ancienne, existait déjà en 1031.

Les 2 annexes d'Ehnwihr et de Rathsamhausen ont toujours partagé les destinées du village, mais ne conservent que peu de vestiges des châteaux que les Seigneurs du lieu y avaient fait construire.

La famille de RATHSAMHAUSEN, dont le château était situé à EHNWIHR, appartenait à la petite noblesse régionale. Afin de protéger au mieux ses intérêts face aux grandes puissances féodales, cette dernière devait s'associer en 1547 sous le nom de "Chevalerie d'Empire réunie". La plaine alsacienne était en effet morcelée en petites seigneuries, de dimensions parfois très modestes, mais qui demeuraient fort soucieuses de leur prérogatives. Les RATHSAMHAUSEN optèrent au XVIè siècle pour la Réforme, entraînant avec eux la Communauté de MUTTERSHOLTZ qui, selon le principe "cujus regio, ejus religio" établi par la paix d'Augsbourg, dût se conformer au choix de ses maîtres.

A la suite de la guerre de Trente Ans qui avait saigné à blanc la plupart des villes alsaciennes, le traité de NIMEGUE signé en 1679 confirma l'annexion de la province à la couronne de France, consacrant de la sorte la réintroduction du culte catholique. C'est pourquoi la paroisse de MUTTERHOLTZ adopta, à partir de 1687, la formule du "simultaneum", assez fréquente dans la région, qui permettait aux 2 religions de célébrer successivement leurs offices dans le même sanctuaire. Cette pratique ne fut supprimée qu'en 1892, lors de l'édification de la nouvelle église catholique.


L'effort louable des RATHSAMHAUSEN en matière de remembrement permit d'atteindre au XIIIè siècle des rendements agricoles honorables et d'assurer en conséquence une certaine aisance aux habitants du village.

Suivant l'exemple de Ste-Marie-aux-Mines, la filature et le tissage se sont fortement développés à MUTTERSHOLTZ. Très florissante au XIXe siècle, cette activité n'a pu résister à la dernière crise du textile et s'est éteinte lors de la fermeture de l'usine Scheidecker.

Un tel essor industriel ne fut pas étranger à la poussée démographique que connut la commune au cours du siècle passé. MUTTERSHOLTZ atteignit en effet en 1851 le chiffre de 2.359 habitants. Les guerres qui ont par la suite accablé la région et la récession économique qu'elles ont entraînée ont eu pour effet la diminution sensible du nombre des habitants tombé à 1.345 à la Libération.

Sous la domination allemande, divers travaux d'aménagement avaient été réalisés  :

  • le passage de la ligne de chemin de fer Sélestat-Sundhouse, "don de l'Empereur Guillaume II" ;
  • la construction d'une gare qui accrût la vitalité de la commune (elle avait "son docteur et sa pharmacie") ;
  • et, en 1898, l'installation d'une centrale hydro-électrique dans un moulin reconverti destinée à satisfaire les besoins de la commune en électricité.


Depuis la dernière guerre, la Commune de MUTTERSHOLTZ, qui a su préserver son caractère rural, s'est signalée par une croissance démographique régulière.

Profitant de sa situation géographique (à quelques kilomètres de Sélestat et de l'Allemagne), elle a pensé très tôt à s'étendre en créant dès 1960 son premier lotissement "Bruchfeld". Plus tard, furent successivement réalisés les lotissements "des Cigognes", "des Acacias", "de l'Etang", et enfin, "des Iris", actuellement en voie d'achèvement.

La population en 1975 était de 1.559 habitants. Lors des derniers recensements généraux de la population, le chiffre de la population de Muttersholtz est passé de 1658 (rec. de 1990) à 1748 (rec. de 1999).

A présent, la commune est la 4e commune du Canton de Marckolsheim par le nombre de ses habitants.

En 1976, Muttersholtz a vu naître le Centre Permanent d'Initiation à l'Environnement qui siège toujours à la Maison de la Nature à EHNWIHR.


Le ban de Muttersholtz comprend 1006 ha de terres agricoles (dont 450 situés en zone inondable et en nature de prés pour la plupart), 92 ha de forêts (dont 65 ha de forêts communales) et environ 40 ha de vergers.

En 2002, 8 exploitations agricoles à temps plein sont tournées essentiellement vers l'élevage spécialisé (lait ou taurillons), la polyculture associée à l'élevage et la production légumière.

Ainsi, MUTTERSHOLTZ reste un village à dominance rurale que ne démentiront ni la grande entreprise de charpentes en bois lamellé-collé, les Ets Paul MATHIS S.A., qui obtinrent en 1975 le diplôme "Prestige de la France", ni la Société Anonyme des Autocars SCHMITT, l'une des grandes entreprises régionales de transports en autobus.

En 1991 et 1992, les communes de Muttersholtz et de Reiskirchen, Land de la Hesse, ont conclu un traité d'amitité. Ce jumelage, conclu dans l'esprit européen, se traduit aujourd'hui par différents contacts tant officiels qu'entre associations et populations.


Mairie de Muttersholtz Février 2003

Héraldique

Dans ses armoiries, depuis l'an 1600, on retrouve les emblèmes de ses origines : un chêne, symbole de sa région fortement boisée, une houlette de berger et une gaffe, symboles de sa vocation pastorale sur les prés et de sa vocation batelière sur l'Ill et les bras du Rhin.

Vie religieuse

L'église de Muttersholtz a été restaurée en 1989. Le clocher du 13e siècle est curieusement intercalé entre le chœur polygonal du 15e siècle et la nef baroque, reconstruite en 1733. Les blasons des familles de Rathsamhausen et des Huss ornent les clefs de voûtes du chœur. Pendant la Révolution, une des deux cloches a été réquisitionnée. Soixante ans plus tard, la société Edel a fait fondre l'autre cloche et l'a reconvertie en deux cloches plus petites.

La paroisse protestante fut confiée pendant quelques années au pasteur Jean-Jacques BRION, père de la fameuse amie de Goethe, Frédérique BRION.

Patrimoine.png Patrimoine

Repère géographique.png Repères géographiques

MUTTERSHOLTZ, se trouve à 5 km à l'est de la ville de Sélestat, dans la plaine d'Alsace, à une altitude de 167 m.
La commune compte 2 annexes : EHNWIHR, et une partie de RATHSAMHAUSEN (Rathsamhausen-le-Bas). Elle s'étend sur 1.267 ha.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1819 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population - - - 1.736 - 2.119 2.102 2.261 2.359 2.278
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 2.298 2.240 - - - - - - - -
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population - - - - - - - - 1 450 1 559
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 1 629 1 651 1 719 1 877 1 938 2 023 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2013.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Trois fils de Muttersholtz sont particulièrement connus :

  • le musicien Louis ADAM (1758-1848), professeur de piano au Conservatoire de Paris et compositeur de talent, chevalier de la Légion d'Honneur Voir fiche [1]; (son fils Adolphe devait également atteindre une certaine notoriété sous le Second Empire). Voir fiche Wikipédia Louis ADAM
  • l'historien Henri WELSCHINGER (1846-1919), membre de l'Institut, officier de la Légion d'Honneur Voir fiche :[2] . Voir fiche Wikipédia Henri WELSCHINGER
  • le poète Jean-Paul de DADELSEN (1913 Strasbourg - 1957 Zurich). Voir fiche Wikipédia Jean-Paul de DADELSEN

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
BALTZINGER 1799 - 1805  
Frédéric WEICHEL 1805 - 1809  
BEYER 1809 - 1813  
Frédéric WEICHEL 1813 - 1815  
Mathias KELLERMANN 1815 - 1820  
Jean Jacob SIGWALD 1820 - 1826  
KASTLER 1826 - 1828  
Mathias KELLERMANN 1828 - 1840  
Gaspard SIGWALD 1840 - 1844  
Jean le 4ème SIGWALD 1844 - 1846  
Mathias KELLERMANN 1846 - 1869  
Jean SIGWALD 1869 - 1883  
Jean Georges KELLERMANN 1883 - 1897  
Edouard SIGWALD 1897 - 1901  
Alfred KELLERMANN 1901 - 1910  
Georges KLASTERER 1910 - 1914  
Emile HIRN 1914 - 1918  
Georges KLASTERER 1918 - 1919  
Virgile SIGWALD 1919 - 1925  
Charles SIGWALD 1925 - 1959  
Paul MATHIS 1959 - 1967  
Robert LUICK 1967 - 1989  
Marie-Paule SIGWALD-DEBES 1989 - 1995  
François BASCH 1995 - 2008  
Patrick BARBIER 2008 - (2020) Né le 18/04/1958.
Photo sur Viadeo.com  
- -  

Cf. : MairesGenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
-  
Antoine STEBLER 1803 - 1805 Il exerce à Muttersholtz, puis à Thannenkirch, puis à Wasserbourg, puis à Ammerzwiller, puis à Kingersheim.  
Antoine ZOEPFEL 1805-1806 Il exerce à Muttersholtz, puis à Nothalten, puis à Dambach-la-Ville  
Jean Baptiste HERRMANN 1806 - 1812 Il exerce à Muttersholtz, puis à Dieffenbach-au-Val  
François Xavier GEISSER 1812 - 1813  
Eloi MILTER 1813 - 1816  
Simon MARTZ 1816 - 1821  
Jean-Baptiste TAMPSON 1821 - 1822 décédé en 1828  
Barthélemi BERNOU 1822 - 1824 Né à Soultz vers 1768, décédé à Muttersholtz le 29/051824.
Acte de décès.
Fils de Antoine BERNOU et de Régine EBLINE.  
Benoit STREICHER 1824 - 1830  
Georges HOMMEL 1830 - 1834  
Charles RAUL 1834 - 1836  
Florent RESCH 1836 - 1841  
Thiébaut BRODBECK 1841 - 1844  
Valentin MEYER 1844 - 1845  
Antoine OBERLÉ 1845 - 1850  
Joseph GILTWILLER 1850 - 1853  
Léonard KÜGEL 1853 - 1860  
Jacques LIENHARD 1860 - 1868  
Michel SCHAETZEL 1868 - 1875  
Georges WEBER 1875 - 1880  
Louis KIEFFER 1880 - 1887  
Charles KLIPFEL 1887 - 1895  
Georges BERGANTS 1895 - 1904  
Jean KIRSCHNER 1904 - 1909  
Joseph MULLER 1909 - 1924 décédé en 1924.  
Joseph BRUDER 1924 -  
- -  
- -  
- -  
- -  

Les pasteurs

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Jean-Jacques BRION avant 1760 Pasteur. Exercera ensuite à Sessenheim. Père de Frédérique BRION, amie de Goethe.  
- -  
Frédéric KELLER ...1836, 1839... Pasteur. (1795-1867). Exercera pendant 44 ans à Muttersholtz.  
 
- -  

Les maîtres d'école et instituteurs

Prénom(s) NOM Période Observations
Mathias ADAM 1758 - ... Maître de l'école. Epoux de Marie Dorothée MEYER. Ils sont les parents de Louis ADAM, (1758-1848), professeur de piano au Conservatoire de Paris et compositeur de talent, chevalier de la Légion d'Honneur.(voir ci-dessus)  
 

Les autres personnalités

  • Gilbert SCHNEIDER : Conseiller municipal (1989-2001), responsable associatif.
    Né vers 1934, décédé en 2017. La cérémonie religieuse des obsèques a été célébrée au temps de Muttersholtz le 17/01/2017.
    Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace.
  • Alfred SITTLER : Conseiller municipal (1971-1989). Né vers 1938, décédé le 15/12/2017. La cérémonie religieuse des obsèques a été célébrée en l'église protestante de Muttersholtz le 20/12/2017.
    Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace.

Les titulaires de la Légion d'Honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Jean Louis ADAM 3 décembre 1758
Muttersholtz
8 avril 1848
Paris
Chevalier de la Légion d'Honneur le 02/11/1829. A été lieutenant au 16e régiment de Chasseurs.

Musicien, compositeur, professeur à l'Ecole royale de musique à Paris.
Fils de Mathias, maître d'école à Muttersholtz, et de Marie Dorothée MEYER.

Il aura un fils, Adolphe Charles (1803-1856), musicien.  

Henri WELSCHINGER 2 février 1846
Muttersholtz
3 novembre 1919
Viroflay
(Yvelines)
28, rue Dailly
Officier de la Légion d'honneur le 10/01/1894. Chevalier de la Légion d'Honneur le 16/08/1874. Archiviste de l'Assemblée Nationale et du Sénat, Chef du service des procès-verbaux (1894), Membre de l'Académie des Sciences morales et politiques (1907), historien, auteur.

Fils de Louis, employé des contributions indirectes à Muttersholtz, et de Adélaïde Christine DAC (d'origine lorraine).  

- -  

Voir : Site de la Légion d'Honneur (voir les 12 notices en renseignant simplement le nom de la ville)

Les citoyens d'honneur

Prénom(s) NOM Période Observations
 
Jean-Louis LOOS Directeur de l'école élémentaire de Muttersholtz (1987-1998).
Vice-président du syndicat des eaux de Sundhouse-Wittisheim (2001-2008).
Citoyen d'honneur.
Conseiller Municipal (1989-1995).
Adjoint au Maire ( (1983-1989) - (1995-2008) )
Délégué de la commune de Wittisheim.
Vice-président de la communauté de communes du Grand Ried (1997-2008).

Né vers 1942, décédé le 09/03/2017. La cérémonie religieuse des obsèques ont été célébrées en l'église Saint-Blaise de Wittisheim le 13/03/2017.
Source : Faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace.  
 

Émigration

Émigration en Algérie

Quelques personnes natives de Muttersholtz ont émigré en Algérie :

  • Frédéric FISCHER , né le 20/04/1854, décédé après 1883, employé au chemin de fer de l'Est Algérien, demeurant (03/1883) à Rouffach, canton de Milah (Constantine). Fils de Frédéric (Henri) et de Caroline WOELFEL (o 1834 Ostheim, + ap. 06/1868).
    Il épouse à Rouffach (Constantine), le 07/03/1883, Marie GIGAX, née le 17/04/1864 à Boofzheim, décédée le 21/07/1902 à Collo (Constantine), fille de Jean (o 23/09/1833 Boofzheim, + 30/07/1887 Béni-Mansour, Algérie), tisserand (1864,1866) à Boofzheim, puis domicilié (1883) à Rouffach), et de Barbe Dorothée MACK (o 05/02/1831 Obenheim, + 30/10/1884 Medjana, Algérie), dont :
- Pas de postérité établie à ce jour.
  • Frédéric GROB , né le 08/08/1814, décédé après 1854, musicien, caporal-chef au bataillon des Tirailleurs indigènes, domicilié (11/1852) à la Porte El-Kantara à Constantine. Fils de Chrétien (o ca. 1787, + 05/04/1847 Muttersholtz), musicien en ce lieu, et de Barbe STAHL (+ ap. 01/1853).
    Il épouse à Constantine, le 27/01/1853, Salomé HEIDMANN, née le 30/08/1830 à Hoenheim, décédée au même lieu, couturière à Constantine. Fille de Jacques (o ca. 1786 Hoenheim, y + 06/05/1851), chanvrier, et de Salomé LEHR (o ca. 1794, + ap. 06/1853) qui demeure à Constantine en 1853, et est présente au mariage de sa fille Salomé.
    Le couple aura un enfant :
- Barbe Elisabeth GROB , née le 19/11/1852 à Constantine, y décédée le 05/05/1854, sans postérité.
  • Michel STAHL , né le 28/10/1831, décédé le 07/08/1857 à l'hôpital du Dey à Alger, caporal au 56e de ligne. Fils de Michel (o ca. 1806), tisserand à Muttersholtz, et de Salomé RESS (o ca. 1806). Sans autres renseignements.
  • Jacques STAHL , né le 13/01/1851, décédé le 01/07/1893 à Batna (Constantine), cultivateur, domicilié (1886,1889) à Biskra (Constantine), garçon d'hôtel (1893). Fils de Mathias STAHL (o 26/11/1819 Muttersholtz, + ap. 10/1893), tisserand (1851) à Muttersholtz, cultivateur (1886,1893) à Rouffach (Constantine), et de Catherine SCHIRCK (o 17/08/1820, + 20/02/1859 Mutttersholtz).
    Il épouse à Rouffach (Constantine), le 23/10/1886, Marie SCHUBERT, née le 19/07/1868 à Obenheim, décédée le 08/08/1955 à Ménerville (Alger), fille de Georges (o ca. 1840, + 31/12/1876 Rouffach, Constantine), journalier agricole, et de Françoise KUHNER (o ca. 1836, + ap. 10/1886, probablement en Algérie), dont :
- Georges STAHL , o 16/08/1889 Rouffach (Constantine), sans autres renseignements.
- Marie Emilie STAHL , o 06/10/1893 Rouffach , qui épouse à Haussonvillers (Alger), le 28/10/1922, Augustin Albert RICHARD, sans autres renseignements.
  • Jacques Frédéric WOELFFEL , né le 16/08/1824, non à Muttersholtz, mais à Ostheim, et venu tout jeune avec ses parents dans le village, décédé avant 09/1894 en Algérie, tisserand (1853,1865) à Muttersholtz, cantonnier (1880,1882) à Rouffach (Constantine). Fils de Jacques Frédéric (o Ostheim, + 27/03/1835 Muttersholtz), ferblantier en ce lieu, et de Anne Marie BICKEL (+ 11/02/1852 Muttersholtz).
    Il épouse à Muttersholtz, le 19/05/1853, Catherine WOLFENSPERGER, née le 16/08/1830 à Horbourg, décédée avant 09/1894, fille de Jacques (+ 23/04/1852 Horbourg), tailleur d'habits, et de Anne Marie GISSELBRECHT (o ca. 1797, + ap. 05/1853), dont :
- Jacques Frédéric WOELFFEL , né à Muttersholtz le 10/11/1853, décédé le 10/12/1899 à Rouffach (Constantine), cultivateur.
- Madeleine WOELFFEL , née à Muttersholtz le 09/09/1855, décédée le 03/08/1898 à Rouffach, qui épouse en 1880 à Rouffach, Thomas BORG, né le 25/01/1851 à Notabile, île de Malte, commerçant à Rouffach.
- Catherine WOELFFEL , née à Muttersholtz le 30/05/1860, décédée après 1882, qui épouse à Rouffach le 01/08/1882, Michel SCHUBERT, né le 04/01/1856 à Obenheim.
- Philippe WOELFFEL , né à Muttersholtz le 10/09/1861, décédé le 07/02/1897 au Col des Oliviers (Constantine), journalier, domicilié (02/1897) à El-Ataya, célibataire.
- Jean Frédéric WOELFFEL , né à Muttersholtz le 10/01/1865, décédé après 1894, instituteur adjoint (09/1894), qui épouse à Rouffach, le 29/09/1894, Adèle BIEHLER, née le 26/06/1877 à Rouffach (Constantine), fille de Laurent et de Marie Louise BELZUNG.

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Les informations ci-dessous sont données à titre indicatif et ne sauraient remplacer un contact direct avec la mairie pour les connaître.

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 08h00 - 12h00 08h00 - 12h00 08h00 - 12h00 08h00 - 12h00 08h00 - 12h00 - -
Après-midi 14h00 - 18h00 14h00 - 18h00 14h00 - 18h00 14h00 - 18h00 14h00 - 18h00 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 39, rue Welschinger - 67600 MUTTERSHOLTZ

Tél : 03 88 85 10 13 - Fax : 03 88 85 17 40

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Dépouillements des registres paroissiaux et d'état civil

Les registres paroissiaux et l'état civil sont consultables en ligne sur le site Adeloch des Archives départementales : Adeloch

Les recensements sont également consultables en ligne sur le site Ellenbach : Ellenbach

Archives notariales

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

François BASCH : Muttersholtz, nos racines

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


^ Sommaire