67300 - Molsheim

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Molsheim
Blason Molsheim- 67300.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 67 - Blason - Bas-Rhin.png    Bas-Rhin
Métropole
Canton Blason Molsheim- 67300.png   67-10   Molsheim

Blason Molsheim- 67300.png   67-14   Molsheim (Ancien canton)

Code INSEE 67300
Code postal 67 120
Population 9 335 habitants (1999)
Nom des habitants Molshémiens, molshémiennes
ou molsheimois, molsheimoises
Superficie 1085 hectares
Densité 860,36 hab./km²
Altitude Mini: 165 m
Point culminant 371 m
Coordonnées
géographiques
48.543611° / 7.493056° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
67300 - Molsheim carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

La Contre-Réforme

Strasbourg étant largement acquise aux idées protestantes, c'est à partir de Molsheim que l'Eglise catholique structure la contre-réforme.


Les procès de sorcellerie

Molsheim connait une vague de procès de sorcellerie hors du commun, même selon les normes alsaciennes.

Les victimes

(il s'agit de victimes à des degrés divers, certaines brûlées, d'autres "seulement" mises en cause)

Apolonia, épouse de Lorentz SCHAEFFER, alter Stettmeister ; Margaretha, épouse de Bartholomaeus HENNING, die alt Welckerin ; Anna, dite Wurzel Anna ; la vieille EICHARDIN ; Aurelia, veuve de Hans EBER, boucher ; Ursula MUNTZER, veuve d'Erhardt ENTZBERGER, cordonnier ; Elisabeth, veuve de Melchior EINHORN ; Barbe, épouse de Michel MUCKENSTURM ; die blinde Walpurg ; Othilia, épouse de Jerg SCHWAB ; Othilia, veuve d'Anthoni TRESCH ; l'épouse de Hans SEYFRIDT ; l'épouse de Jerg FRIDERICH, soldat ; Hans SEYFRIDT ; Joannes BOCK ; Apolonia HENCK, die Haffnerin ; Mickael GERBIN, von Pfortzheim ; Sibilla, épouse de Hans ZIMMERMANN, berger ; Maria SCHWART ; Symphorianis (Sindel) STUMPF ; Aurelia (Trillig) WEBER, die Hertenbeinin ; Melchior KERTZ ; Apolonia SICK ; Aurelia KIEFFER, née REISS, die Goldschmittin ; Margaretha STOETZEL ; Jacob BOCK, Gastgeber in der Herberg zum Bock ; Ursula REISS, veuve de Diebolt REISS ; Eva ENGEL ; Catherin SCHEER, dite die Schacherin ou die Kopffschneidere ; Catharina SEYFRID ; Margaretha STOECKEL : Ursula SCHERER, née MONSCHEIM ; Anna MOSER ; Anna DRIESS ; Barbara BLANCK ; Othilia MULLER ;Maria BLAW, dite die Kremerin ; Apolonia, des Sawhieters fraw ; Othilia DEUBEL ; Othilia FENDER ; Michel HAMMERER ; N (prénom non indiqué ; affaire connue uniquement parce que le bourreau réclame son paiement) ZIMMERMANN ; N. HALTER ; Maria Eva HERZOG, née LAURIN ; enfant, nom et prénom inconnus (affaire connue uniquement parce que le bourreau réclame son paiement) ; basche (Sébastien) RAUSCHER ; Joannes ANDREAE ; Joannes KLEINSBERGER ; Daniel MOLITOR ; Anastasius LEBER ; François BURGER ; Margaretha SCHERER ; Jacob BRUCKER ; Georg SCHULTZ (ou SCHULTHEISS) ; Hans ZIMMERMANN ; Adam GOTTGEB ; Heinrich WALTER ; Conrad RINCK ; Catharina HALTER ; Christina LICHTENAUER ; Sebastien GEISS ; Peter LICHTENAUER ; Lorentz KECK ; Joannes JOESSEL ; Anna DIETRICH, alias SIRCK ; Cecilia MEYER ; Hans GUNTHER ; Anna KURSSNER ; Maria N, 8 ans, petite fille de Adam ENCKELIN ; Christian FABER (SCHMITT) ; Anna FUHRER (FIERRER) ; Barbara LICHTENAUER ; Joannes KOENIG ; Veltin MUNCH ; Wolff KUGEL ; Bartholomaeus PFEIFFER ; Diebolt KLEIN ; N KLEIN, fils de Caspar KLEIN, gardien aux portes de la ville ; Joannes REISS ; Diebolt II REISS ; Salomé FIX ou VIX ; Martin BECHTEL ; Catherine KLEIN ; Irme BUOCHHOFFER ; Claire MONSCHEIM ; Othilia SCHERER ; Catharina JAECKEL, née BOEHLER ; Maria née SCHERER, épouse MEYER, puis HAUCK ; Jean Guillaume ROUSSEL

Les juges

Certains juges sont pères ou maris de victimes, ce qui ne les empêche pas de continuer à siéger après l'execution.

Sébastien ADAM, 1620-1621 ; Heinrich BAUER, 1623-1630, vitrier, membre du Rath ; Hans BEYER, 1620-1625, gérant de la léproserie ; Diebolt BOEHLER, 1620-1621, avocat au Malefitzgericht ; Mathis BOSCH, 1620-1621 ; Andreas BROHM, 1623-1630 ; Jacob CONRAD, 1621,aubergiste à la Couronne ; Christophe DESSINGER, 1630, membre du Gericht, tisserand et commerçant ; Ulrich DESSINGER, 1620-1625, drapier, Stettmeister ; hans DIETRICH, 1621 ; Hieronymus DIELGER, 1625, membre du Gericht, instituteur ; Hans ECKEL, 1621 ; Marx HELCKER, 1625-1630, membre du Gericht, puis du Rath ; Cillox ENGELMANN, 1620-1625, marchand, gérant de la léproserie ; Christoph ESSLINGER, 1620-1630, membre du Ratt, Stettmeister ; Sebastian FENDER, 1620-1630, Settmeister (continue à siéger après l'execution de son épouse Othilia) ; Caspar GERHARDT, 1630 ; Friedrich GRESS (1620-1621) ; Hans HAGER, 1623-1625 ; Caspar HERTENBEIN, 1620-1630, tanneur ; Mathis JAECKLIN, 1623-1624 (sa veuve Catherine BOEHLER sera brûlée); Diebolt JOESEL, 1630, marchand, membre du Gericht, Stettmeister ; Lorentz JOESEL, 1620-1630, prévot ; Marx KLEIN, 1620-1625, tonnelier, sa veuve Catherine sera executée ; Martin KNAP, 1620 ; Peter KOENIG, 1621, boucher ; jerg KUELMANN, 1620-1621 ; Hans KUENTZEL, 1620-1625, aubergiste à l'Ours, Stettmeister, prévôt ; Diebolt LICHTENAUER, 1625 drapier, membre du Gericht, sa fille Christina sera executée en 1630 ; Hans MEDER, 1621-1623, vitrier ; Diebolt MINICUS, 1630, Stettmeister ; Andreas MOCHEL, tonnelier ; Jacob MOCHEL, 1620, chirurgien, membre du Gericht ; Martin MULLER, 1620-1621 aubergiste à l'Epée ; Jerg NUSSEL, 1620-1624, membre du Rath ; Abraham OBRECHT, 1620-1625, chirurgien, Stettmeister ; Jacob OETTEL, 1630, cordonnier ; Simon PETERLIN , 1620 ; Jacob REISS, 1621-1625 ; Sebastien RETTICH, 1620 ; Jacob SCHMITT, 1620-1625, membre du Rath ; Lorentz SEYFRIDT, 1620-1621, boulanger ; après l'execution de son épouse Catherine, il ne vient plus siéger ; Sébastien SIGEL, 1620-1621 ; Adam SOLER, 1625, boulanger, membre du Gericht ; Baltzer SPEITEL, 1621, bedeau du Prévôt ; Wilhelm Heinrich SPRENGER, 1625 ; Conrad STOECKEL, 1620-1625, forgeron, membre du Rath, gérant de la léproserie, continue de venir siéger après l'execution de son épouse Marguerite ; Matthaeus STOECLIN, 1623 ; Hans TRESCH, 1623-1625, membre du Gericht ; Caspar VOLMAR, 1620-1630, tonnelier, membre du rath, receveur de la fabrique de l'Eglise ; Philip VOLTZ, 1620-1621, marchand drapier, son fils Johannes sera executé en 1630 ; Diebolt WALTER, 1621, son fils Henri, 10 ans, sera brulé en 1630 ; Florian WISCHART, 1623-1625, boucher, membre du Gericht ; Jerg ZIERLING, 1621-1625, pharmacien, membre du Rath.

Avocats et procureurs

HAFFNER Joachim ; 1620-1625 ; cordonnier ; n'a plaidé que pour des accusés

HAUSER (HUSER) Wolff ; 1630 ; tanneur ; avocat "de la seigneurie" (c'est à dire procureur, en termes modernes)

KNOLL Matthis ; 1620-1630 ; menuisier ; d'abord procureur, puis avocat d'accusés

"Sibener"

Les "Sibener" sont une institution spécifiquement alsacienne ; indépendants du tribunal, ils constatent les aveux de l'accusé(e) et se portent garants du fait que ceux-ci ont été passés "librement", c'est à dire que la séance de torture n'était pas concommitante avec le moment des aveux.

ARTZ Mathis, 1625 ; BAUMANN hans, 1625, vitrier ; BECK Jorg, 1630, Hosenstricker ; BECKER Peter, 1625, tailleur ; BERNOLD Mathis, 1620-1624, charron ; FASION Hans, 1625-1630, fondeur d'étain ; FIX Daniel, 1621-1624, orfèvre et directeur de la monnaie, son épouse Saloméa est executée en 1630 ; FUHRMANN Conrad, 1620-1623 ; GINTER Jacob, 1623-1625, serrurier ; HELLINGER ou SELLINGER Jacob, 1620 ; HELLMER Jacob, 1620-1625 ; HOCKIOS Hans, 1620-1630, cordonnier ; JAECKLIN Hans, 1623 ; KATZ Andreas, 1624-1625, bedeau du magistrat ; KRANICH Diebolt, 1620 ; LAMP Claus, 1623-1625, menuisier ; LEBER Mathis, boucher, son fils Anastase est executé en 1630 ; LIECHTENSPAN Reinhardt, 1620-1630, marchand ; MONSCH Hans, 1620-1621 ; NOHL Lienhardt, 1620-1630, tonnelier ; SCHWEITZER Georg, 1620-1630, sellier, son épouse passe en procès en 1630 ; STRAHLER Samuel, 1620-1623, relieur ; TEUFFEL Georg, 1623-1625 ; TRESCH Jacob, 1625 ; von VALFF Lorentz, 1620-1625 ; WIDENMAN Martin, 1620-1630 ; ZIEGLER Hans, 1620-1621

Bourreaux

1589-1604 ... Jacob (BIRLINGER ? JEDINGER ? BIETINGER ?)

1598-1614 : Veltin LILLER

1614-1624 : Ulrich WEES

... 1628 ... ? Jean-Georges I WEES

... 1651-1687 : Jean Georges II WEES

1687-1717 : Hans Veltin WEES

Données généalogiques sur le bourreaux de Molsheim

Histoire administrative

  • Département - 1801-.... : ....
  • Arrondissement - 1801-.... : ....
  • Canton - 1801-.... : ....
  • Commune - 1801-.... : ....

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Patrimoine.png Patrimoine

Église Saint-Georges

L'église paroissiale - Photo J-P GALICHON
Vue d'ensemble - Photo J-P GALICHON


La grande église des Jésuites de Molsheim est le plus ancien et un des plus importants monuments religieux de l'Alsace postérieurs au Concile de Trente.

L'église des Jésuites, actuellement paroissiale, de Molsheim fut construite de 1609 à 1618 par Christophe Wamser, architecte ordinaire de l'archiduc Léopold d'Autriche, prince-évêque de Strasbourg. Après son achèvement, cet architecte devait construire, dans le même style, l'autre grande église jésuite des régions rhénanes, celle de Cologne. Contrairement aux habitudes des Jésuites qui, en France et en Allemagne comme en Italie, se faisaient les propagateurs de l'art baroque, les églises de Molsheim et de Cologne présentent un curieux mélange de styles gothique et Renaissance, avec un sentiment de l'espace et de la lumière qui n'a plus rien de médiéval. Au XVIIIe siècle, on parlait encore du "somptueux et magnifique bâtiment, l'auguste temple qui après la cathédrale de Strasbourg ne trouve point son pareil dans la province".

L'agencement des vastes tribunes qui surélèvent d'un étage les bas-côtés et règnent également à l'intérieur de la façade occidentale rappellent ces cours de tournois chères à l'architecture princière de la Renaissance.

Dans le transept, une riche décoration stuquée est l'oeuvre du Strasbourgeois Jean Kuhn, qui semble l'avoir achevée en 1632. La menuiserie, d'un style Renaissance très riche, est datée 1618 sur les portes et 1630 sur la chaire à prêcher.

(source : l'Art en Alsace, Hans Haug, Arthaud 1962)


Les portes


La nef

Croix, statues et stèle


Caveau Jean de Durbheim


Chapelles


Fonds baptismaux

Autres

Église de la confession d'Augsbourg

Vue extérieure - Photo J-P GALICHON
Vue intérieure - Photo J-P GALICHON


Édifice pour le culte protestant de Molsheim et de ses environs.


Chapelle des Enfants-de-Marie

Chapelle des Enfants-de-Marie - Photo J-P GALICHON


Édifice de style néo-gothique construit vers 1860 en grès rose. C'est l'ancienne chapelle du cimetière des chanoinesses.
En 1955, les corps des religieuses décédées à Molsheim entre 1841 et 1954 ont été transférés au cimetière communal.

La Metzig

La Metzig - Photo.png C. Angsthelm


La Metzig, ancienne boucherie, est un bâtiment de style renaissance, construit en 1554 par la corporation des bouchers.
Le rez-de-chaussée percée d'arcades servait d'abattoir.
Au centre de la façade principale, un double escalier droit aboutit à un balcon surmonté d'un clocheton
qui abrite une horloge richement décorée (La Vierge, angelots, cloches)

La Metzig est un bâtiment emblématique de la ville de Molsheim.


Le mont des oliviers

Le mont des oliviers
Photo.png Christiane Angsthelm


Le mont des oliviers a été construit dans la première moitié du 18e siècle.

Localisation : Place de l'église.


La tour des forgerons

La tour des forgerons
Photo J-P GALICHON



Des anciennes fortifications de la ville du 15e siècle, le Schmiedtor ou Porte des Forgerons arbore une silhouette majestueuse. En 1783, un violent incendie a détruit des habitations et la partie supérieure du Schmiedtor qui fut reconstruite.

La tour fait partie d'un ensemble remarquable qui abrite également le corps de garde datant du 17e siècle.


Repère géographique.png Repères géographiques

Carte de la vallée de la Bruche du Climont à Molsheim

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 2 519 2 534 2 608 3 060 3 225 3 284 3 333 3 460 3 531 3 371
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 3 367 3 560 3 222 3 085 3 217 3 094 3 103 3 101 3 081 3 162
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 3 163 2 816 3 190 3 474 3 584 3 699 4 018 4 955 5 739 6 649
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 6 928 7 973 9 335 9 382 9 142 9 286 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Laurent FURST -  
Jean-Baptiste FISCHER 1800 - 1804  
Maurice WERNERT 1804 - 1812  
Jean-François BARBIER 1812 - 1813  
Xavier GUTMANN 1813 - 1815  
Charles Léonor BELLING 1815 - 1818  
Joseph Pierre WEBER 1818 - 1827  
François-Ignace MATHIS 1827 - 1829  
Jean-Pierre CARL 1829 - 1848  
Joseph GUTZEIT 1848 - 1851  
Jacques BAUER 1851 - 1865  
Charles PROST 1865 - 1870  
Camille WERNERT 1870 - 1886  
Ernest FUCHS 1886 - 1909  
Paul JEHL 1909 - 1933  
Henri MECK 1933 - 1940  
Richard MANZ 1941 - 1944  
Henri MECK 1945 - 1966  
Joseph HOSSENLOPP 1967 - 1969  
Gérard LEHN 1969 - 1971  
Pierre KLINGENFUSS 1971 - 1995  
Laurent FURST 1995 - (2020)  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
Maître WESCHER - Notaire en 1838.  
- -  
Maître Ernest FUCHS - Notaire en 1881.  
- -  
- -  
Maître ECKEL - Notaire en 1927.  
- -  
- -  
Maître Gérard LEHN - Notaire en 1980.  
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Joseph PHILIPPI 1854 - 1882 Anciennement curé de Blodelsheim. Nommé curé missionnaire et grand prédicateur.  
- -  
Robert METZGER - Voir Les curés de la paroisse Saint-Antoine de Strasbourg.  
- -  

Les titulaires de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
 
François Charles SCHWEISGUTH 19 Juillet 1769 10 Mars 1849 Dossier Chevalier de la Légion d'Honneur le 14 Juin 1804
Chef de bataillon (1811)
Il s'illustra à Sélestat. Fils de Pierre Frédéric (Délégué aux Etats-Généraux de 1789, collecteur des bénéfices de la Commanderie de Saint-Jean à Dorlisheim) et de Catherine SCHWEND (1736-1809) Il se marie le 12 Juin 1798 avec Rosalie DUFOUR qui lui donnera trois enfants.
Nommé le 19 Septembre 1813 commandant d'armes de la ville, il subit le siège de celle-ci, et se fit remarquer, entre autres, durant ce blocus, pour avoir refusé de livrer la place aux ennemis. Une plaque est scellée en son honneur sur la Porte de Strasbourg à Sélestat.  
 

Les citoyens d'honneur

Général Maurice SCHOTT : Chevalier de la Légion d'honneur, officier de l'Ordre national du Mérite, Citoyen d'honneur de la ville de Molsheim.
Né vers 1930, décédé le 09/10/2017. La cérémonie religieuse des obsèques a été célébrée en l'église Saint-Jean-de-Malte d'Aix-en-Provence le 16/10/2017. Une messe à son intention a été célébrée en l'église Saint-Georges de Molsheim le 04/11/2017 [1].

Personnages divers

  • Ettore BUGATTI pour l'état civil Ettore Arco Isidoro BUGATTI, né le 15 septembre 1881 à Milan et décédé le 21 août 1947 à Neuilly-sur-Seine. Pour célébrer le centenaire en 2009 de l'installation de Bugatti à Molsheim-Dorloisheim, la commune a fait réaliser une statue en bronze par l'artiste Marièle GISSINGER.


  • Jean HAUPTMANN - Bagne de Toulon - Matricule n°27426. Journalier, grenadier au 3e régiment de ligne, fils de père inconnu et de Catherine HAUPTMANN. Natif de Molsheim, célibataire. Condamné le 13/05/1835 à 5 ans, motif : faux en écriture pour s'approprier l'argent appartenant à un de ses camarades.
Décédé le 25/07/1836 à l'hôpital du bagne (hôpital maritime), par suite de fièvre. Registre : 10.157. Acte de décès : Toulon, D, état civil num., 7h, hôpital maritime, acte n°1005, p.304/503. A.D.V.

Émigration

Émigration en Algérie

Pictos recherche.png Article détaillé : Molsheim - Émigration en Algérie

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 08h15 - 12h00 08h15 - 12h00 08h15 - 12h00 08h15 - 12h00 08h15 - 12h00 - -
Après-midi 14h00 - 17h15 14h00 - 17h15 14h00 - 17h15 14h00 - 17h15 14h00 - 17h15 - -
67300 - Molsheim Hôtel de ville.JPG

Mairie
Adresse : 17, place de l'Hôtel de Ville - 67120 MOLSHEIM

Tél : 03 88 49 58 58 - Fax : 03 88 49 58 59

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Dépouillements des registres paroissiaux et d'état civil

Les registres paroissiaux et l'état civil sont consultables en ligne sur le site Adeloch des Archives départementales : Adeloch

Les recensements sont également consultables en ligne sur le site Ellenbach : Ellenbach

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • La sorcellerie à Molsheim ( 1589-1697), de Louis Schlaefli ; 1993 ; édité par la Société d'histoire et d'archéologie de Molsheim et environs ; nombreuses données nominatives et biographiques sur tous les acteurs des procès de sorcellerie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Source : faire-part de décès - Dernières Nouvelles d'Alsace