67259 - Langensoultzbach

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Langensoultzbach
67259 - Blason - Langensoultzbach.jpg
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 67 - Blason - Bas-Rhin.png    Bas-Rhin
Arrondissement Blason Wissembourg-67544.png    Wissembourg (S-Préf.)
Métropole
Canton Blason Reichshoffent-67388.png   67-13   Reichshoffen

WOERTH-SUR-SAUER-blason.jpg   67-35   Wœrth (Ancien canton)

Code INSEE 67259
Code postal 67360
Population 969 habitants (2006)
Nom des habitants Les Langensoultzbagois, langensoultzbagoises
Superficie 1309 hectares
Densité 74,02 hab./km²
Altitude Mini: 177 m
Point culminant 411 m
Coordonnées
géographiques
48.9681° / 7.7356° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Topo.jpg Toponymie

Blason en attente.png Héraldique

D'argent au deux arcs de sable , sans corde , posés en pal et adossés à la bordure de gueules.

Marianne.jpg Histoire administrative

Époque romaine

Le site de Langensoultzbach était déjà habité à l'époque gallo-romaine. En témoignent des stèles représentant des dieux romains (Mercure, Maia, Tribans, Vogesus, Hercule, Junon et Minerve), découvertes au XVIIIe siècle et au XIXe siècle. Le site présentait en effet de bonnes conditions d'implantation : cours d'eau, sources, grès, calcaire, terres agricoles…

Un temple gallo-romain, "fanum", aurait existé à cette époque, à l'emplacement actuel de l'église. Mais, il pourrait s'agir également d'un domaine agricole ou d'un village…

Moyen-Âge

Au Moyen-Age : une appartenance territoriale complexe.

L'évêché est propriétaire du village en 1255. Puis, ce sont les seigneurs d'Ettendorf qui le donnent passagèrement en gage aux seigneurs de Lichtenberg et, en 1403, en bail aux seigneurs Ostertag de Windstein. Les seigneurs de Ochsenstein et le Couvent de Biblisheim possédaient aussi des terres à Langensoultzbach. D'ailleurs, la forêt porte encore aujourd'hui le nom de "Nonnenhardt" (forêt des Nonnes).

Le village était séparé en deux parties, l'Oberdorf et le Unterdorf, délimitées par une ruelle qui passait entre la poste et l'ancienne boucherie Stoeckel jusqu'à la rivière.

Le Unterdorf fut donné en gage en 1415 par les seigneurs de Windstein aux seigneurs Puller de Hohenburg, mais appartenait de nouveau entièrement aux Windstein en 1444.

Le Oberdorf appartenait en 1441 aux seigneurs de Uttenheim, en 1464 aux seigneurs Bach von Neustadt et les seigneurs Fülle de Geispolsheim.

Peu après, les deux parties du village sont devenues la propriété des seigneurs de Lichtenberg.

A la mort du dernier seigneur de Hanau-Lichtenberg, en 1480, la famille Eckbrecht de Dürckheim, qui avait reçu le Unterdorf en bail, en devient propriétaire jusqu'à la Révolution.

Le Oberdorf fut donné la même année aux seigneurs de Kurzplalz qui le cédèrent peu après aux seigneurs de Pfalz-Zweibrücken.

Ces derniers louèrent le village aux seigneurs de Dürckheim en 1535 qui devinrent ainsi les propriétaires de tout le village de 1602 à la Révolution. Les villageois se convertissent au protestantisme en 1554, quand Cuno Eckbrecht de Dürkheim rejoint la confession luthérienne.

Le château des Dürckheim était situé sur le pré entourant la maison actuelle de la famille Freddy FORRLER. Autour du château, se trouvait un beau parc avec des allées. Sur l'autre berge du Soultzbach, une allée conduisait au Schlossberg, à un beau pavillon d'été octogonal, d'après un plan de 1776.

Plan ancien : cliquez sur une des 4 zones pour agrandir le plan.

C'est là aussi que se situaient les vignes.

Les dépendances du château se trouvaient à l'emplacement actuel des maisons Henri GRALL père (écuries), Jean KLEIN (buanderie) et Oscar EBERLIN (cellier).

Le château fut détruit à la Révolution. Les Dürckheim fuirent et les révolutionnaires saccagèrent leur demeure qui tomba ensuite en ruines et dont les pierres servirent à édifier des maisons.

Guerre de 1870

En 1870, l'Alsace est attaquée par l'armée du Prince Royal de Prusse. Napoléon III forme alors une armée d'Alsace confiée à Mac Mahon.

Le 6 août 1870, Mac Mahon se fait attaquer par 140 000 prussiens, alors qu'il n'a pas terminé de rassembler ses 35 000 hommes. 5 000 français moururent, 10 000 furent faits prisonniers ou portés disparus.

Mac Mahon fut mis en déroute et se replia en Lorraine, ouvrant le passage du col de Saverne à l'ennemi, alors que la division des cuirassiers du général Bonnemain chargea héroïquement les prussiens à Morsbronn ; elle se fit décimer pour éviter à l'armée un plus grand désastre.

Le 6 août 1870, le régiment bavarois commandé par le général von Hartmann prend son départ à Langensoultzbach. Le village est épargné par les combats qui se déroulèrent à la lisière de la forêt vers Froeschwiller, à hauteur de la scierie.

La deuxième guerre mondiale

La ligne Maginot :

Des casemates et des blockhaus, et surtout une caserne à l'entrée de Langensoultzbach, sont construits à partir de 1932, lors de l'édification de la ligne Maginot. Les nombreux ouvriers du chantier, locaux mais aussi venus du reste du pays, sont logés chez les paysans ou dans des baraquements construits à la hâte.

La caserne sert alors à la logistique du régiment d'infanterie de forteresse. La cité des cadres héberge les militaires gradés. C'est ainsi que des milliers de militaires ont fait la connaissance de "Langen" (abréviation du nom de notre village). Une aubaine pour les commerçants et les artisans : 550 habitants de plus avec les militaires et leurs familles. En 1936, le village compte 1274 habitants.

Dès juin 1940, les allemands occupent la caserne, emploient les villageois au titre du travail obligatoire, ainsi que des prisonniers polonais. L'arrivée de familles venant de régions allemandes bombardées oblige les villageois à contribuer à l'hébergement.

Histoire religieuse.jpg Histoire religieuse

Patrimoine.png Patrimoine

Repère géographique.png Repères géographiques

Le village se situe dans les Vosges du Nord, dans le Parc naturel régional des Vosges du Nord, à moins de 10 km au sud de la frontière allemande.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 608 619 745 871 953 940 945 914 906 810
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 781 790 797 742 757 682 655 634 638 658
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 680 664 662 656 - 689 728 692 707 686
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 765 850 901 969 920 937 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2013.

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance et de décès de

Ville de naissance

Ville de décès

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Jacob MULLER 1800 - 1805  
Frédéric BENDER 1805 - 1806  
Jean-Jacques BOHLI 1806 - 1816  
Mathieu Guillaume GREINER 1816 - 1821  
Jacques Henri SUSS 1821 - 1830  
Jean Georges JACOBI 1830 - 1834  
Jean Daniel BALLIS 1835 - 1843  
Jean Martin SUSS 1843 - 1848  
Frédéric LOBSTEIN 1848 - 1852  
Henri Charles KUGLER 1852 - 1855  
Jean Martin SUSS 1855 - 1860  
Frédéric SUSS 1860 - 1877  
Frédéric LOBSTEIN 1877 - 1893  
Louis LOBSTEIN 1893 - 1910  
Frédéric MULLER 1910 - 1912  
Frédéric GRALL 1912 - 1941  
Georges SOMMER 1941 - 1945  
Henri GRALL 1945 - 1962  
Henri Jean MICHEL 1962 - 1977  
Albert KLEIN 1977 - 1995  
Gérard NEUHARD 1995 - 2008  
Jacques LOBSTEIN 2008 - 2014  
Évelyne LEDIG 2014 - (2020)  
- -  

Cf. : MairesGenWeb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les instituteurs

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les autres personnalités

Les titulaires de la Légion d'Honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
-  
-  
-  
-  

Émigration

Émigration en Algérie

Suivre ce lien

Émigration aux Etats-Unis d'Amérique

  • Frédéric WALTHER  : né le 14/05/1832 à Langensoultzbach, décédé en 1912 à Langensoultzbach, fils de Valentin (o 10/08/1789 Langensoultzbach, y + 20/07/1860), laboureur, et de Catherine FRITSCH (o 19/04/1806 Langensoultzbach, y + 25/08/1876).
    Il épouse à Langensoultzbach, le 01/06/1868, Marguerite BECKER, née le 27/03/1840 à Birlenbach, décédée après 1869, fille de Georges BECKER (o ca. 1811, + ap. 06/1868), laboureur à Birlenbach, et de Marguerite JUNG (o ca. 1818, + ap. 06/1868), dont :
- Elisabeth, née le 19/06/1869 à Langensoultzbach.
Frédéric WALTHER a été attiré vers 1850 en Californie par la ruée vers l'or. Mais son activité d'orpailleur n'étant pas rentable, il a rejoint sa localité d'origine où il s'est marié en 1868. Il y est décédé en 1912.

"L'émigration des Alsaciens et des Lorrains du XVIIIè au 20è siècle", tome II, "Au-delà des mers", Norman Laybourn, Strasbourg, 1986. Association des Publications près les Universités de Strasbourg, ISBN 2-86820-742-X (tome II), p.70.

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives


Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 08h00 - 12h00 08h00 - 12h00 - 08h00 - 12h00 08h00 - 12h00 - -
Après-midi - 14h00 - 17h00 - - 14h00 - 17h00 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 77, rue Principale - 67360 Langensoultzbach

Tél : 03 88 09 31 01 - Fax : 03 88 09 45 04

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : ()

(Source : Site - Mise à jour : 07/2009)

Dépouillements des registres paroissiaux

Les registres paroissiaux et l'état civil sont consultables en ligne sur le site Adeloch des Archives départementales : Adeloch

Les recensements sont également consultables en ligne sur le site Ellenbach : Ellenbach

Archives Départementales du Bas-Rhin :

Voici quelques unes des ressources conservées aux Archives Départementales et concernant Langensoultzbach.

REGISTRES PAROISSIAUX ET D'ÉTAT CIVIL

Registres paroissiaux et d'état civil microfilmés par les Mormons pour Langensoultzbach

Série 5 Mi 259 :

Paroisse protestante :
1
B 1674-1748
2
B 1740-1787
M 1689-1748
S 1689-1748
BMS 1788-1791
3
M 1749-1787
S 1749-1787
Paroisse catholique :
3
BMS 1788-1789
Voir Wœrth 5 Mi 550 :
3
B 1790-1793
M 1737-1792
S 1736-1787
BMS 1737, 1788
4
B 1722-1769
M 1730-1771
S 1732-1771
5
B 1770-1803
M 1772-1793
S 1772-1792
BMS 1788-1789
État civil :
5
N 1793-1827
N 1828-1862
M 1793-1862
7
PM 1807-1862
D 1793-1825
8
D 1826-1862
TD 1813-1852
9
N 1863-1872
M 1863-1872
D 1863-1872

État civil israélite ancien : déclarations des noms de famille adoptés par les juifs : 1808 5 Mi 179 n° 63.

Archives notariales

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Langensoultzbach - Baptêmes Paroisse Protestante de 1749 à 1791 (Guy Mori) AGAWE

Langensoultzbach - Sépultures Paroisse Protestante 1749 à 1791 (Guy Mori) AGAWE

Langensoultzbach - Mariages Paroisse protestante de 1689 à 1791 (Guy Mori) AGAWE

Langensoultzbach - Baptêmes Paroisse Protestante de 1674 à 1748 (Guy Mori) AGAWE

Langensoultzbach - Sépultures Paroisse Protestante de 1689 à 1748 (Guy Mori) AGAWE

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

  • L'AGAWE (Atelier Généalogique de l'Arrondissement de Wissembourg et Environs).

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


^ Sommaire

Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.