67210 - Le Hohwald

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Le Hohwald
Blason Le Hohwald-67210.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 67 - Blason - Bas-Rhin.png    Bas-Rhin
Métropole
Canton Blason Obernay-67348.png   67-12   Obernai

Blason Barr-67021.png   67-01   Barr (Ancien canton)

Code INSEE 67210
Code postal 67140
Population 386 habitants (1999)
Nom des habitants Hohwaldois, hohwaldoises
Superficie 2084 hectares
Densité 18,52 hab./km²
Altitude Mini: 450 m
Point culminant 1091 m
Coordonnées
géographiques
48.405° / 7.3303° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
67210 - Le Hohwald carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Administrativement, la commune du Hohwald est récente : elle fut créee par décret du 10 avril 1867 au détriment des bans de Barr [1], Breitenbach et Albé . Cependant, ces collectivités défendent âprement leurs droits forestiers, si bien qu’aujourd’hui encore la commune du Hohwald se plaint de n’être pas propriétaire des bois situés sur son territoire.

En réalité, nous sommes en plein dans les bois, les limites sont incertaines. Si bien qu'une famille habitant ce qui est aujourd'hui le Hohwald pourra voir son état civil enregistré à Barr, avec la mention "la Scierie" (en allemand : die Saegemühle) ; ou bien au Ban de la Roche, avec des mentions telles que "bois de Barr", "Scierie de Barr" (pour les protestants); les catholiques dépendent de la paroisse de Breitenbach (le Hohwald ayant cependant son propre registre paroissial), cependant que les anabaptistes réussiront en général à échapper à l'enregistrement.

Les termes « Le Hohwald » existent avant la commune ; ils désignent le lieudit, ainsi que la paroisse catholique.

L’on trouvera ci-après quelques indications données par l’abbé Nartz sur la genèse du lieu. Il montre bien la façon dont un village a fini par se constituer par addition de petits établissements divers. Cependant, aux petites implantations catholiques et "suisses" (en fait anabaptistes) signalées par l’abbé Nartz, il convient d’ajouter les implantations protestantes dont la plus importante est la scierie de Barr. De plus, il semble que les seigneurs du Ban de la Roche y aient eu des droits de chasse, car ils y avaient un chasseur du nom de Didier Marchal, décédé en 1761 d’un accident de chasse. Voici ce qu’écrit l’abbé Nartz :

« Depuis le XVe siècle, le fief de Villé possédait une métairie au Hohwald, comme l’atteste la « Waldordnung » de 1512; Andlau de son côté y avait une vacherie, que l’abbaye tenait des archiducs. Mais ce ne fut réellement que sous les Zurlauben que le pays commença à être peuplé. L’Altmelkerei fut établie par eux et développée par l’intendant du Comte de Meuse , J. Cassaigne.

Louée en 1722 au suisse Michel GERBER à raison de 30 écus d’Empire, la ferme, maison avec étable pour 40 bestiaux, l’était en 1757 moyennant 60 livres d’argent français, que le preneur s’engageait à « livrer à Villé, au château de la seigneurie, pour le 11 novembre, plus un quintal de beurre ».

De 1729 à 1739, la seigneurie y établit une nouvelle cense, dite la Neumelkerey, qui fut encore d’un meilleur rapport, louée en 1761 à Thiebaut Guth pour 1400 livres, cours de France, à livrer en deux termes à l’Hôtel seigneurial de Villé.

De son côté, l’Evêché eut sa cense également, la Weidenthalhoff, établie sur ces terres en 1708 par les suisses Daniel Jost et Christian Gerber; la ville de Strasbourg en fonda une en 1730; les 27 communes eurent la Zundelhutte, le Sperberbüchelhof et le Foerstergut. Des cabanes s’y ajoutèrent, jusqu’à ce qu’un décret du Conseil Souverain les fît raser, et elles furent rasée, avec la maison forestière de la dame de Meuse (26), en dépit de ses réclamations.

Or, les colons qui s’établirent ainsi ne furent ni des bourgeois ni des paroissiens proprement dits; la plupart, cependant, se rattachaient à Breitenbach, où le curé Franck tenait un registre spécial pour le Hohwald. »

En 1861, a lieu un recensement qui conduit Anne Marie Hickel, historienne de Barr, à décrire, pour cette date, la Scierie en ces termes :

"De la ville de Barr, dépendait aussi, "à trois lieus de là", le hameau de la Scierie, dans la forêt du Hohwald : 24 maisons, 44 ménages, 183 habitants, qui vivaient essentiellement de la forêt ; 22 bûcherons, des gardes forestiers, des garde coupe, des sagards, cinq voituriers. Seuls faisiant exception un agriculteur, le curé et sa gouvernante, la sœur institutrice, et Dorothée Kuntz, qui avait créé au Hohwald une auberge vouée à un bel avenir. Le hameau s'était constitué par immigration de bucherons et de charbonniers, surtout à partir du Val de Villé et du Ban de la Roche, au cours du XVIIIème et du XIXème siècles. Par ses origines et ses activités, par son éloignement aussi, il différait fortement de Barr et aspirait à l'indépendance."

Du fait de ces difficultés, on n'en appréciera que plus la liste détaillée d'individus, pour la période 1867-1892, établie par Elisabeth SAUQUET (lien plus loin).

Héraldique

D'argent au mont de trois coupeaux de gueules, chacun sommé d'un sapin de sinople.

Patrimoine.png Patrimoine

Repère géographique.png Repères géographiques

Le Hohwald au sein de la vallée de la Bruche

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population - - - - - - - - - -
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population - - - - - - - - - -
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population - - - - 599 655 588 465 480 461
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 402 360 386 469 505 503 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : INSEE & Cassini

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
- -  
- -  
Gérard HAZEMANN 1977 - 2008  
Michel GEWWINNER 2008 - (2014)  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives


Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - 11h00 - 12h00 - 11h00 - 12h00 - - -
Après-midi - 15h00 - 18h00 - 15h00 - 18h00 13h00 - 15h00 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 6, rue de la Mairie - 67140 LE HOHWALD

Tél : 03 88 08 30 19 - Fax : 03 88 08 30 25

Courriel : Contact

Site internet : Site

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Dépouillements des registres paroissiaux

Le Hohwald, liste détaillée d'individus, NMD 1867-1892, sur ce lien.


Paul HOSTETTLER Taüferwanderung 1580-1750 ; 2002 ; en allemand ; sur l'émigration des anabaptistes-mennonites de Suisse vers, entre autres, le territoire qui est aujourd'hui celui du Hohwald ; permet de prolonger ses lignées anabaptistes ; contient des relevés de registres paroissiaux des paroisses suisses de départ, ainsi que de nombreux éléments biographiques ; peut être consulté (référence : CD ROM n° 8) au Cercle généalogique d'Alsace, 5 rue Fischart 67000 Strasbourg.

Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Abbé NARTZ Val de Villé (Strasbourg, Bauer, 1887 ; référence M 15.075 au catalogue de la BNU

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références