67066 - La Broque - Légion d'honneur

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour à la page de La Broque

Les titulaires de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Paul François BOURAS 13 Mai 1851 à Vipucelle (La Broque) 19 février 1901 Chevalier de la Légion d'Honneur le 5 juillet 1893. Lancier et hussard, puis lieutenant à la 19e légion de gendarmerie. Campagnes en Afrique (1877, 1879 et 1886, 1893). Médaille d'honneur en argent de 2e classe du Ministère de l'Intérieur le 10 janvier 1881. Fils de Jean Claude, peintre en miniatures, domicilié à Vipucelle, et de Marie Anne SALMON.  
Paul Joseph CHAUDRE 23 août 1883 à La Broque - Dossier non communicable.  
Eugène Georges Chrétien HOFFMANN 3 mars 1876 à La Broque - Chevalier de la Légion d'Honneur le 22 novembre 1937. Ingénieur des travaux publics de l'Etat à Saverne (Bas-Rhin). De confession protestante. Fils de Georges, garde douanier, et de Catherine HORN.  
Marie Paul MALAPERT 11 juillet 1853 à La Broque - Chevalier de la Légion d'Honneur le 9 juillet 1921. Lieutenant à l'escadron territorial de cavalerie légère de la 21e région. Rayé des cadres le 11 février 1919. Fils de Jean Camille, fabricant à La Broque, et de Marie Barbe Eugénie BERT.  
Alfred MARCHAL 4 décembre 1869 à La Broque 30 septembre 1954 à Dijon Chevalier de la Légion d'Honneur le 8 février 1927. Industriel à Trouhans. Président de conseils d'administration, administrateur, organisateur de nombreuses œuvres sociales. Père de six enfants. Fils de Gédéon, fabricant à La Claquette, et de Frédérique WINDENMANN.  
Ernest MARCHAL 12 janvier 1865 à La Broque - Chevalier de la Légion d'Honneur le 29 décembre 1924. Frère de Alfred ci-dessus. Industriel, filateur et tisseur. Maire de La Broque. Crée des œuvres sociales au profit de son personnel, des coopératives ouvrières et des centrales d'achats. Lutte contre la tuberculose (à ses frais). Arrêté en octobre 1914, emprisonné pendant cinq mois, et expulsé en Allemagne jusqu'à l'Armistice. Le 9 avril 1915, le Conseil de guerre à Strasbourg le condamne à un mois de prison pour infraction à la surveillance de la correspondance. Il a contribué, au péril de sa tranquillité, à maintenir dans l'esprit et le cœur des populations alsaciennes le culte et l'amour de la France. Croix de guerre, médaille des Proscrits, médaille de la Reconnaissance. Fils de Gédéor, fabricant à La Claquette, et de Frédérique WIDENMANN.  
Augustin MARCHAL 27 octobre 1843 à La Broque 21 juillet 1897 Chevalier de la Légion d'Honneur le 10 juillet 1894. Garde principal de 2e classe d'artillerie à la Direction de Vincennes. Campagne contre l'Allemagne. Prisonnier de guerre. Fils de Jean-Baptiste, teinturier à La Broque, et de Marie Joseph WOLFF.  
Auguste MASSON 6 mars 1844 à La Broque 01 mars 1906 à Orléans Chevalier de la Légion d'Honneur le 10 juillet 1899. Ouvrier d'état de première classe à l'Ecole d'artillerie du 5e corps d'armée. Campagne contre l'Allemagne (1870,1871). Médaille militaire le 7 juillet 1884. Fils de Placide, sagard, domicilié à La Broque, et de Marie Odile SALMON. Il épouse à Rennes, le 28 août 1875, Anne BRUN.  
Charles Auguste MASSON 10 juillet 1858 à La Broque 6 mars 1929 à Cannes Officier de la Légion d'Honneur le 25 mars 1928. Chevalier le 20 octobre 1911. Négociant à Nancy. Administrateur de sociétés. Membre de la Chambre de Commerce de Nancy. Conseiller du commerce extérieur de la France. Grand Prix de Turin (1911) et de Bruxelles (1910). Chevalier du Mérite Agricole. Il épouse à Nancy, le 15 février 1881, Léonie Marie Joseph CORBIN.  
Jean-Baptiste MULLER 5 décembre 1869 à Malplaquet (La Broque) - Chevalier de la Légion d'Honneur le 5 juillet 1925. Contrôleur d'armes de 2e classe, parc d'artillerie régional de Douai, annexe de Dunkerque (1925). Fils de Jean-Baptiste, ouvrier armurier, domicilié à Malplaquet, et de Joséphine MASSON. Cité au B.O. du 26 février 1908 pour s'être fait remarquer par son zèle et par sa capacité dans son service de chef armurier en 1908. Médaille commémorative de la Grande Guerre. Médaille Militaire le 6 août 1915 avec mention : "Fait preuve du plus grand zèle et d'une réelle compétence dans l'entretien de l'armement. A assuré son service malgré les difficultés et les contre temps de la campagne avec un dévouement digne d'éloge3 (J.O. du 07/08/1915). Médaille interalliée dite de la Victoire. Il épouse à Belfort, le 15 septembre 1900, Pauline Lucie DANJOUDIN.  
Paul Ernest PAQUET 28 avril 1900 à La Broque - Dossier non communicable.  
Paul Eugène PFISTER 7 janvier 1855 à La Broque 24 septembre 1917 à Paris Chevalier de la Légion d'Honneur le 15 janvier 1908. Officier de Paix de la ville de Paris (encore en 01/1908). Auparavant au 12e régiment de Chasseurs, puis au 4e régiment de Dragons (de 1871 à 1884) où il avait obtenu le grade d'adjudant. Entré à la Préfecture de police de Paris le 1er juin 1884. Fils naturel de père inconnu et de Marguerite Antoinette PFISTER, elle même fille de Jean Georges, fabricant de harnais à La Broque, et de Maguerite WOLFF. Il épousera Rose RICHARD (décédée avant 09/1917).  
Marie Alexandre SCHIEBER 13 août 1900 à La Broque - Dossier non communicable.  
Charles Georges SPACH 4 novembre 1874 à La Claquette (La Broque) - Chevalier de la Légion d'Honneur le 1er août 1938. Ingénieur. Directeur des chemins de fer d'Alsace et de Lorraine à Strasbourg. Fils de Charles Jean, fabricant à La Claquette, et de SCHIEILLEIN Fanny Marie Stéphanie.  
Paul Modeste SPILMANN 9 août 1843 à La Broque 2 décembre 1896 Chevalier de la Légion d'Honneur le 2 septembre 1871. Lieutenant au 12e régiment d'artillerie. Blessé deux fois au siège de Belfort en décembre 1870. Témoignage de satisfaction du Ministre de la Guerre en juillet 1871. Fils de Joseph, serrurier à La Broque, et de Marguerite VALENTIN.  
Jean Joseph WOLFF 4 janvier 1838 à La Broque 22 mars 1914 à Saint-Seine-l'Abbaye Officier de la Légion d'Honneur le 29 décembre 1910. Chevalier le 9 juillet 1892. Officier d'administration principal de l'artillerie territoriale. Campagne contre l'Allemagne (1870,1871), campagne en Afrique. A déclaré le 6 juin 1872 à Constantine (Algérie) opter pour la nationalité française. Fils de Joseph, serrurier à La Broque, et de Marie Agathe FERRY. Il épouse le 3 mars 1873 Marie Catherine KARCHERT.  
-  
-  

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Visuel sources.png Sources

Source : La Légion d'honneur

Référence.png Notes et références