60193 - Daméraucourt

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Daméraucourt
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 60 - Blason - Oise.png    Oise
Métropole
Canton Grandvilliers (Canton 60 11)

Blason Grandvilliers-60286.png   60-17   Grandvilliers (Ancien canton)

Code INSEE 60193
Code postal 60210
Population 231 habitants (2016)
Nom des habitants Daméraucourtois et Daméraucourtoises
Superficie 857 hectares
Densité 25,2 hab./km²
Altitude Mini: 128 m
Point culminant 197 m
Coordonnées
géographiques
49.7089° / 1.9283° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
60193 - Daméraucourt carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Château de Daméraucourt (source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France)
  • Toponymie

Damalescort, Damelescort en 1211, Damenoiscourt en 1219, Dameroiscort en 1328 et 1341 puis Daméraucourt. 1
Les habitants s'appellent les "Daméraucourtois" et les "Daméraucourtoises", et leur sobriquet en patois picard "chés Nagas ed'Daméraucourt". 2

  • Histoire du château et de son domaine

Daméraucourt est une terre ancienne qui relevait en partie de la seigneurie de Breteuil et en partie de la principauté de Poix. La famille de LANNOY, originaire de l'Artois, pris possession du domaine dès la seconde moitié du XVe siècle et vint habiter le château aujourd'hui disparu.
Le château de Daméraucourt était une jolie forteresse à l'architecture du XIVe siècle. Il était bâti sur la colline, non loin de la mairie actuelle, dominant la vallée des Évoissons et le bois de Viefville. Ce donjon carré était ceinturé de 4 tours cylindriques hautes de 33 mètres. L'ensemble était composé de 6 niveaux du côté du village et 7 vers le Parc et la vallée.
Autrefois, on pouvait lire la devise redoutable de ses premiers seigneurs gravée dans un marbre au sommet de la porte principale : "Craignons Lannoy, mieux en aurons". Il ne reste plus de ce remarquable château que quelques ruines des murs d'enceinte et sa position au cadastre de Daméraucourt : section AD, Le Château.
Pour la visite virtuelle du château, cliquez ICI.

  • Jean-François DEMAUX, natif remarquable de la commune

Il est né le 14 février 1746 à Daméraucourt. Ses parents, Nicolas DEMAUX (dit « Canda ») et Catherine BONNIÈRE, sont de modestes cultivateurs.
À douze ans, il est confié aux bons soins d'une famille honorable d'Amiens pour y parfaire son instruction. Jean-François DEMAUX démontre des compétences pour la géométrie, la physique et l'algèbre et il obtient bientôt l'avantage d'être admis parmi les disciples de Jacques SELLIER (1724-1808), directeur-fondateur de l'Ecole des Arts d'Amiens. En 1763 il remporte un prix de géométrie. En 1765, à dix-neuf ans, il est à nouveau récompensé lors d'un concours en réalisant une étude du plan de la ville d'Amiens : il reçoit une prime exceptionnelle de 130 francs, ce qui lui vaut déjà l'estime et l'intérêt de son entourage.
Sollicité pour différents emplois, il choisit de conduire des travaux aux Ponts et Chaussée en plusieurs secteurs du département, puis il collabore avec Pierre Etienne Antoine Benoit DODEREL (1714-1780), Président de l'Élection d'Amiens. Sa notoriété croissante au service de l'Élection d'Amiens le conduira jusqu'à la fonction de Secrétaire général de l'Intendance de Picardie sous l'Ancien Régime, puis celle de Secrétaire général de la Préfecture de la Somme après la Révolution sous le Consulat, et enfin le collège électoral le nommera candidat pour le Corps législatif.
En même temps qu'il gère ses responsabilités administratives, il continue d’acquérir différents savoirs (architecture, latin, textes anciens), et notamment en littérature qui fait une partie essentielle de ses travaux. Il est couronné le 25 août 1778 par le Prix de l'Académie d'Amiens pour son « Eloge sur Jean-Baptiste ROUSSEAU ». Le 7 décembre 1782 il devient membre de l'Académie des Sciences, Agriculture, Lettres et Arts de Picardie, et le 7 janvier 1804 il en est élu le secrétaire perpétuel. Après une vie active, laborieuse et savante, il décède le 29 décembre 1805 à Amiens. 7

Seigneurs du château de Daméraucourt (de la Renaissance à la Révolution)

Blason Seigneur Épouse Blason Notes
Zoom
Thomas Flameng DE LANNOY, Chevalier, Seigneur de Daméraucourt, Chambellan du Duc de Bourgogne (Charles dit "Le Téméraire", dynastie des Valois-Bourgogne), Gouverneur d'Hesdin. Blasonnement: "échiqueté d'or et d'azur de 25 pièces". Marie Marguerite DE NEUVILLE, Demoiselle de MARTINGHEN. Blasonnement: "d'or fretté de gueules"
Zoom
Contrat de mariage le 28/07/1440. Enfants : Jean, Raoul et Porrus de LANNOY.
Jean DE LANNOY, Chevalier, Seigneur de Daméraucourt, Chambellan du duc de Bourgogne, Gouverneur de Montreuil-sur-Mer. (même blasonnement). Marguerite DE ROCHEFAY. Blasonnement: "échiqueté d'or et de gueules de cinq tires brisé d'une branche de ronces de sinople mise en bande brochant sur le tout"
Zoom
Mariés le 03/03/1468. Enfants : Antoine et Jacqueline de LANNOY. Par testament du 24/03/1501, Jean DE LANNOY ordonne qu'on l’inhume dans l'église St-Denis de Daméraucourt.
Antoine DE LANNOY, Chevalier, Seigneur de Daméraucourt. (même blasonnement). Jacqueline DE RASSE DE LA HARGERIE. Blasonnement: "d'or à 3 chevrons de gueules". (Cimier: un cygne au naturel, le vol levé. Supports : 2 lions d'or).
Zoom
Mariés le 22/03/1510. Enfants : Jean et Marie de LANNOY. Par testament du 14/04/1535, Antoine DE LANNOY ordonne qu'on l’inhume dans la chapelle Notre-Dame de la Pitié de l'église de Daméraucourt.
Jean DE LANNOY (✝07/06/1601 et inhumé dans l'église de Daméraucourt), Chevalier, Seigneur de Daméraucourt, Gouverneur du Comté d'Eu. (même blasonnement). Anne D'HERBELOT (✝21/03/1606 et inhumée dans l'église de Daméraucourt). Blasonnement: "d'argent à douze losanges de gueules posés en pal 4,4 et 4, au chef d'azur chargé de trois étoiles d'or"
Zoom
Mariés le 15/09/1538. Enfants : Nicolas, Claude et Suzanne de LANNOY.
Nicolas DE LANNOY (✝21/05/1631 et inhumé dans l'église de Daméraucourt), Chevalier, Seigneur de Daméraucourt, Baron et Connétable Héréditaire du Boulonnais. (même blasonnement). Madeleine LE MUTEREL(✝02/03/1647 à Daméraucourt et inhumée dans l'église), Dame de Fauville, de St-Germain-lès-Evreux, de la Salle et de la Haye-St-Sylvestre. Blasonnement : "d'argent à l'aigle éployée de sable"
Zoom
Mariés en 1594. Enfant unique : Françoise de LANNOY qui fit profession de Foi au couvent de Grandvilliers. L'héritier des charges et des titres fût son neveu François (fils de Claude) qui s'installe au château de Daméraucourt en 1631.
Zoom
François DE LANNOY (✝24/01/1674 à Daméraucourt), Chevalier, Seigneur de Daméraucourt, Baron de Lannoy, Auxi-Le-Château, Houdenc et Brétizel, Maréchal de camp et Gouverneur du Comté d'Eu. Blasonnement: "écartelé au 1 et 4 d'argent à trois lions de sinople couronnés d'or, armés et lampassés de gueules posés 2 et 1, au 2 et 3 échiqueté d'or et d'azur" Louise DE TORCY (✝26/01/1704 à Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly), Dame de La Motte, Croix-au-Bailli et Boscorocourt. Blasonnement: "écartelé au 1 et 4 de sable à la bande d'or, au 2 et 3 losangé d'or et de gueules, à la bande d'or brochante sur l'écartelé"
Zoom
Mariés le 25/08/1632. Enfants : Charles, Françoise et Madeleine de LANNOY.
Charles DE LANNOY (✝14/07/1720 à Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly), Chevalier, Seigneur de Daméraucourt, de La Motte, Croix-au-Bailli et Boscorocourt. (même blasonnement). Jeanne Antoinette DE BELLOY (✝17/01/1733 à Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly). Blasonnement: "écartelé au 1 et 4 d'argent à quatre bandes de gueules ; au 2 et 3 contre-écartelé au 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or posés 2 et 1 à la bordure engrêlée de gueules, au 2 et 3 d'or à trois tourteaux de gueules posés 2 et 1"
Zoom
Mariés le 17/08/1675. Enfants : Louis Auguste, Madeleine, Françoise, Louise-Angélique et Barbe-Catherine de LANNOY (ces deux dernières furent religieuses au couvent de Grandvilliers)
Zoom
Charles-Michel DE MONTHOMER, Seigneur de Daméraucourt, de Frucourt, de Doudelainville, de Warcheville et de St-Martin. Blasonnement: "d'azur à la fasce d'or, accompagnée de dix besants du même, 4 en chef, et 3, 2 et 1 en pointe." Madeleine DE VASSÉ. Blasonnement: "d'or à trois fasces d'azur."
Zoom
Enfant unique, Marie-Anne de MONTHOMER, qui reçoit en 1695 la terre de Daméraucourt.
Zoom
Louis IV DE ROUVROY (°06/10/1639_✝??/05/1718 à Paris), Seigneur de Daméraucourt, de Sandricourt, d'Amblainville, d'Outrevoisin et de Hamecourt en partie. Blasonnement: "de sable à la croix d'argent chargée de cinq coquilles de gueules" Marie-Anne DE MONTHOMER (✝14/02/1727). Blasonnement: "d'azur à la fasce d'or, accompagnée de dix besants du même, 4 en chef, et 3, 2 et 1 en pointe."
Zoom
Mariés le 15/09/1678. Enfants : Louis-François et Marie-Charlotte DE ROUVROY DE SAINT-SIMON. Louis-François, à l'occasion de son mariage en 1717, reçoit la terre de Daméraucourt.
Louis-François DE ROUVROY (✝15/08/1749 à Paris), Seigneur de Daméraucourt, de Sandricourt et d'Amblainville, Colonel de cavalerie, Lieutenant général. (même blasonnement). Gabrielle-Louise-Marie DE GOURGUES (°1698_✝1753). Blasonnement: "d'azur au lion d'or armé et lampassé de gueules"
Zoom
Mariés le 20/10/1717. Enfants : Maximilien, Louis et Balthazar de SAINT-SIMON. Le 15/03/1759, un des fils vend la terre de Daméraucourt pour 216.000 livres à Louis-Charles de LAMETH.
Zoom
Louis-Charles DE LAMETH, Marquis de LAMETH, Maréchal de camp. Blasonnement: "de gueules à la bande d'argent accompagnée de six croix recroisettées du même rangées en orle." Marie-Thérèse DE BROGLIE. Blasonnement: "d'or au sautoir ancré d'azur."
Zoom
Mariés le 13/12/1751. Enfants : Henri, Marie-Louis, Augustin, Théodore, Charles et Alexandre de LAMETH. Le domaine de Daméraucourt reste peu de temps dans la maison de LAMETH : François DE GRASSE l'achète 300.000 livres le 15/12/1780.
Zoom
François DE GRASSE, Marquis de Sarcus, Seigneur de Daméraucourt et autres lieux, Capitaine des Gardes Françaises, Chevalier de Saint-Louis, Maréchal de camp. Blasonnement: "écartelé : au 1 contre-écartelé de Foix et de Béarn ; au 2 de Navarre ; au 3 écartelé en sautoir d'Aragon et de Sicile ; au 4 d'Évreux qui est de France, à la bande componnée d'argent et de gueules ; sur le tout d'or au lion de sable couronné à l'antique du même, armé et lampassé de gueules." Marie-Anne-Louise-Françoise LE SÉNESCHAL DE KERCADO. Blasonnement: "d'azur à neuf macles d'or."
Zoom
Mariés le 03/07/1763. Enfants : Jacques-François, Innocente-Catherine-Gabrielle-Françoise, Antoinette-Rosalie-Françoise, Bertrand-Louis-Agathe, Jacques-Pierre-François-Gabriel, Corentin-Louis-Joseph et Louis-Vespasien-Augustin-Xavier-César DE GRASSE. Jacques-Pierre-François-Gabriel hérite des terres de Sarcus. Corentin-Louis-Joseph reçoit la seigneurie de Daméraucourt : il s'installe dans le château en 1796.
Zoom
Corentin Louis Joseph DE GRASSE, Chevalier de l'Ordre de Malte (reçu le 05/12/1775), dit "Chevalier de Pleuville", Comte de Grasse. Blasonnement: "d'or au lion de sable couronné à l'antique du même, armé et lampassé de gueules." Marie Henriette Thérèse Gabrielle DE SADE. Blasonnement: "de gueules à l'étoile à huit rais d'or chargée d'une aigle à deux têtes de sable, onglée, pattée, becquée et diadémée de gueules."
Zoom
Mariés le 22/08/1796 à Marseille-en-Beauvaisis. Enfants : Marie-Françoise Éléonore Prospère et Joseph François Henry Véran Charles DE GRASSE. Corentin décède le 23/04/1810. Sa veuve fait démolir le château en 1815 et vend jusqu'en 1828 les dernières propriétés qu'elle possédait dans la commune.


Marianne.jpg Histoire administrative

  • Grenier à sel (établi en 1413) : Grandvilliers.
  • Évêché : Ancien Régime à 1822 : Amiens. A partir de 1822 : Beauvais.
  • Doyenné : jusque 1639 : Poix (Somme). 1639 à aujourd'hui : Grandvilliers
  • Sous l'Ancien Régime, l'Élection et la Généralité d'Amiens exerçaient le pouvoir royal. Quand au pouvoir judiciaire, il relevait du Baillage d'Amiens et localement d'une juridiction spéciale nommée "Prévôté Royale du Beauvaisis" dont le siège était à Grandvilliers.
  • Département - 1790-1802 : Somme. À partir de 1802 : Oise.
  • Arrondissement - À partir de 1802 : Beauvais.
  • Canton - 1790-1802 : Sarcus. À partir de 1802 : Grandvilliers.

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Histoire Judiciaire.jpg Histoire judiciaire

  • Octobre 1421, Justice clémente : "Rémission en faveur de Fremin LANGLOIS agé de XXXII ans ou environ de Daménaucourt (=Daméraucourt) en la Prévosté de Beauvoisis, qui par une nuit obscure avait tué à Grandvillers (=Grandvilliers) le nommé ESTOQUET (...) en l'ostel (=hôtel) de Michiel COSTIN" sous réserve de payer 2 écus d'or à l'Hôtel Dieu de Paris. 3
  • 31/08/1859, Justice rétroactive (au profit du dernier propriétaire du château et de son épouse) : le tribunal de première instance de Beauvais décide que les noms DEGRASSE, DESADE doivent s'écrire de GRASSE, de SADE. 4

Catastrophes naturelles.jpg Catastrophes naturelles

  • 20 juillet 1751 : une abondante chute de grêle ravage le territoire de Daméraucourt et fait monter le prix du blé.
  • 17 mai 1806 : un orage violent éclate dans le secteur et recouvre de cailloux les prairies de Daméraucourt, Élancourt et Saint Thibault.
  • 1819 : le moulin de Daméraucourt (ainsi nommé malgré sa construction sur le territoire de la butte de Saint Martin) est détruit par la foudre.

Patrimoine.png Patrimoine

Église Saint-Denis

Église Saint-Denis

- Le monument, dédié à l'évêque-martyr Saint-Denis, est du XIIIe siècle avec un chœur polygone de l'époque des ogives à rayon orné d'une corniche de feuilles entablées. La nef est en briques et pierres sur soubassement de grès avec de gros contreforts et un seul transept à pignon vers le nord accueillant la chapelle Notre-Dame de la Pitié.
- 1239 : dans le cartulaire de l'abbaye cistercienne de Lannoy (dépendance de Roy-Boissy près de Marseille-en-Beauvaisis) il est fait état de la nécessité de reconstruire le chœur et le clocher de Daméraucourt qui menaçaient ruine (5 p.465). L'abbaye de Lannoy, percevant déjà depuis 1219 la moitié des dîmes de la paroisse de Daméraucourt, était dans l'obligation de faire les travaux à ses frais (5 p.621). C'était l'usage et le droit d'alors. Un acte fut scellé en juillet 1239 entre Robert de Poix (chevalier, vicomte et seigneur de Daméraucourt) et l'abbé Pierre 1er représentant l'abbaye : les religieux s'engageaient à ce que la construction soit terminée dans le délai d'un an à compter du jour de la Saint-Rémi de l'an 1239 (5 p.465-466).
- 9 mai 1733 : l'archidiacre Jean-Charles BIGORGNE (prestre docteur en Sorbonne et chanoine) rédige pour l'évêché d'Amiens le procès-verbal de visite de la paroisse et de l'église de Daméraucourt : "Il y a plusieurs comptes à rendre" (autrement dit : la comptabilité du marguillier n'est pas à jour). "Plusieurs personnes n'ont pas fait leurs Pâques. Réparations à la couverture du chœur et au pavé."
- 1757 : la voûte de ce chœur est refaite par Louis MOTTE, maçon à Pissy (Somme).
- 1768 : une chaire en bois, sculptée par Pierre BOCQUET (°vers1712 - ✝24/05/1789), menuisier à Daméraucourt, est installée dans la nef, près du chœur, à l'intention du curé Jacques BERNAVILLE sous le contrôle de Jean MATHON, marguillier en chef. (source : inscription gravée sur une face de la chaire)
- 1785 : la nef est prolongée et ornée du portail actuel. Ses fondations sont consolidées et ses fenêtres agrandies.
- 1855 : le côté sud-est est entièrement restauré par les frères Nicolas BERTOUX (1809-1895) et Jean-Baptiste BERTOUX (1816-1888), maçons à Daméraucourt. Le pavé actuel date aussi de cette période.


Chapelle cimetériale Saint-Denis

(1) Datée du XVIe siècle, elle est située hors du village, au creux de la vallée des Évoissons, dans l'enceinte du cimetière. Couverte en tuile avant la Révolution, les habitants soucieux de la conserver pendant la période de la Terreur la couvrirent en paille et ce n'est qu'en 1845 qu'elle reçut une couverture plus pérenne en ardoise qui a été remplacée vers 2006.
(2) A gauche de la porte d'entrée de la chapelle se trouvait le tombeau de Corentin Louis Joseph de GRASSE. La pierre de marbre noir qui le recouvrait est gravée d'une épitaphe. La pierre a été enlevée et fixée dans le mur quelques années après sa mort. En 2012, une nouvelle a été gravée à l'identique et apposée sur l'ancienne.
(3) À l'intérieur, on observe des motifs sculptés dans la sablière de la charpente : 2 têtes (l'une tire la langue, l'autre est celle d'un singe) et 2 écussons (l'un est de LANNOY-DAMÉRAUCOURT, l'autre est parti échiqueté d'or et d'azur de 25 pièces, qui est de LANNOY-DAMÉRAUCOURT, et parti d'or à 3 chevrons de sable, qui est de RASSE). 4
L'autel à été apposé en 1854 financé par un don de Louis Joseph GALLOCHAT (°01/07/1796 à Esternay, Marne - ✝21/02/1862 à Daméraucourt), ancien bijoutier et propriétaire dans la commune.
(4) À coté de l'épitre, une épitaphe est dédiée à Jules François DABAUVAL, curé de Daméraucourt de 1787 à 1824. Arrêté le 10 floréal an II (29 avril 1794), J.F.DABAUVAL est emprisonné à Chantilly, puis transféré à Liancourt le 6 thermidor (24 juillet 1794). Il est libéré à la chute de ROBESPIERRE et demeure quelques temps dans son pays natal avant de revenir à Daméraucourt dans le cours de l'an III pour y reprendre ses fonctions curiales et en attendant que le Concordat régularise sa situation. Jules François DABAUVAL avait rédigé en 1805 des notes manuscrites dont s'est servi notamment un de ses successeurs l'abbé Léonard DHÉRY pour une notice sur l'histoire de Daméraucourt qu'il a rédigée en 1858. 4

Chapelle Saint-François

Chapelle Notre-Dame de la Miséricorde

Le château de Daméraucourt

Pictos recherche.png Le château ...

Calvaires

Les calvaires de Daméraucourt ont été étudiés, décrits et référencés en 2002 par l'association Croix et Calvaires de l'Oise.

(1) Calvaire de l’école : ce calvaire en bois est placé face à l'école communale, au croisement de la rue de Grandvilliers et de la rue du Bois. La croix est surmontée de l'inscription INRI (Iesvs Nazarenvs, Rex Ivdæorvm « Jésus le Nazaréen, roi des Juifs). Il était anciennement plus grand (selon une photographie de 1908) et a été raccourci de 1,50 mètre vers les années 1950. Sa dernière restauration a été faite en 2012.
(2) Calvaire du CARREFOUR : ainsi appelé par sa position au croisement de la rue de Grandvilliers et de la rue Saint-Denis. Lors des travaux d'élargissement de ce carrefour dans les années 1990, il a été déplacé d'une dizaine de mètres et se trouve aujourd'hui quasiment au même emplacement que l'ancien Arbre de la Liberté, planté en 1848, et que l'on voyait encore en 1936.6 L'ouvrage, réalisé en fonte et fer forgé, est fixé sur un piédestal carré par 3 étriers de fer forgé dont 2 en façade formant ensembles un cœur renversé.
(3) Calvaire de la RUE DU BOIS : situé en bout de rue, à la sortie du village, vers le chemin qui mène à Éramecourt et Équennes par le bois de Posières. Cette croix de fer à rayons est de grande taille (plus de six mètres) et a la particularité de porter un ange sur chacun des deux bras. Sous le christ on remarque une statuette de Sainte-Marie.
(4) Calvaire CRIGNON : parmi les quatre calvaires de la commune, c'est le seul dont l'histoire est connue. Situé au bout de la rue Saint-Denis, il a été érigé en 1908 à la mémoire d'Adolphe Fernand CRIGNON (°04/06/1846 Amiens, +12/01/1908), propriétaire exploitant à Daméraucourt. Le calvaire est composé d'un piédestal sur lequel on observe des enluminures et l'inscription latine "O CRUX AVE SPES UNICA" (Salut ô Croix, unique espérance) ainsi que "WARNIER", nom de son auteur, et d'une croix de fer à rayons dont chacun des fleurons se termine par une pomme de cèdre.

Repère géographique.png Repères géographiques


Daméraucourt est une commune rurale située à 33 km au Nord-Ouest de Beauvais dans l'Oise, en région de Picardie.
Le village fait partie des 23 communes composant le canton de Grandvilliers et dépend de l'arrondissement de Beauvais. Il est associé à la communauté de communes de la Picardie Verte.
La commune avoisine au nord Agnières (dépendant d'Hescamps) et Méréaucourt ; à l'est Éramecourt (dépendant d'Équennes depuis 1973) et Dargies ; au sud Réderie (dépendant de Dargies), Grandvilliers et Sarnois ; à l'ouest Élancourt, Sarcus et Handicourt (dépendant d'Hescamps).

Démographie.png Démographie

Année 1720 1791 1793 1800 1806 1821 1826 1831 1836 1841
Population 479(*) 445(*) 454 510 539 484 472(*) 521 502 479
Année 1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
Population 470 449 451 426 427 361 323 320 299 266
Année 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 256 234 231 210 180 162 166 185 210 187
Année 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2012 2016
Population 220 203 163 171 186 199 200 216 220(**) 231(**)

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2014.
(*)Louis Graves "Précis statistique sur le canton de Grandvilliers" - (**)source Mairie de Daméraucourt

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

(source : les dates des mandats à partir de 1904 ont été aimablement fournies en 2013 par Monsieur Gérard MICHEL, ancien Maire de Daméraucourt, à partir des archives électorales de la commune.)

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Charles MALOT avant 10/07/1792 - après 31/01/1796 °03/03/1737 Daméraucourt. †06/04/1811 Daméraucourt. Le 12/11/1789 l'Assemblée nationale constituante crée une municipalité dans chaque commune dont le maire est élu au suffrage direct pour 2 ans.  
Municipalité cantonale de Sarcus avant 02/03/1796 - après 30/04/1800 La Constitution de l'an III revient sur la notion de maire et instaure les municipalités de canton : le préfet nomme un agent municipal par commune de moins de 5000 habitants. Au gré de ces nominations vont se succéder : Alexis MATHON - Nicolas SENANTE - Alexandre ROUSSEL - Nicolas SENANTE (à nouveau) - Nicolas Victor BOISDARD - Jacques DUCHAUSSOY.  
Charles MALOT avant 10/06/1800 - 1804 La loi du 28 Pluviose an VIII supprime les municipalités cantonales : le maire est à nouveau élu  
Corentin Louis Joseph DE GRASSE 1804 - 1810 Comte de Grasse des Princes d'Antibes, propriétaire, Chevalier de l'Ordre de Malte. °24/09/1775 Sarcus. †23/04/1810 en son château à Daméraucourt.  
Alexandre Hilaire ROUSSEL 1810 - 1824 Propriétaire, ancien fermier du château. °21/06/1761 Roubaix (Nord). †24/03/1839 Sarnois. Adjoint : Jacques DEMAUX (Propriétaire cultivateur °09/08/1748 Daméraucourt †23/08/1822 Daméraucourt).  
Joseph François Henri Véran DE GRASSE 1824 - 1828 Marquis de Grasse des Princes d'Antibes, propriétaire, fils de Corentin Louis Joseph DE GRASSE. °09/05/1799 Daméraucourt. †16/02/1871 Le Mesnil-Théribus. 1er adjoint : Jean Baptiste Denis Hercule DARGENT.  
Jean Baptiste Denis Hercule DARGENT 1828 - 1833 Propriétaire. °14/02/1791 Digeon (dépendance de Morvillers-Saint-Saturnin). †14/06/1866 Daméraucourt.  
Théodore Hippolite MARIELLE 1833 - 1837 °1785 Formerie.  
Antoine Célestin BOISDART 1837 - 1848 Propriétaire. °17/06/1789 Daméraucourt. †16/03/1874 Daméraucourt.  
Casimir DEMAUX 1848 - 1850 Propriétaire. °10 Floréal An VII Daméraucourt. †28/10/1866 Daméraucourt.  
Antoine Célestin BOISDART 1850 - 1865 à nouveau élu  
Nicolas Edouard SENANTE 1865 - 1871 Cultivateur. °09/05/1821 Daméraucourt. †01/08/1871 Daméraucourt. 1er adjoint : Paul Nicolas DESGROUX.  
Paul Nicolas DESGROUX 1871 - 1892 Cultivateur. °25/01/1817 Daméraucourt. †28/12/1892 Daméraucourt.  
Charles Nicolas Floribert MATHON 1892 - 1900 Cultivateur. °29/04/1828 Daméraucourt. †17/03/1902 Daméraucourt.  
Maximilien Alphonse MARTIN 1900 - 15/05/1904 Menuisier. °06/09/1829 Réderie (dépendance de Dargies).  
Elphège Edouard Arthur CRIGNON 15/05/1904 - 19/05/1912 Propriétaire, cultivateur. °02/11/1872 Amiens. 1er adjoint : Hippolite Jean-Baptiste Thomas Eloy BOYE.  
Hippolite Jean-Baptiste Thomas Eloy BOYE 19/05/1912 - 12/08/1940 Cultivateur. °27/11/1871 Fourcigny, décédé le 12/08/1940 lors de son 5ème mandat successif. (Voir ci-dessus Tableau Légion d'Honneur). 1er adjoint : Daniel Elie Fortuné BLIQUE puis Laurent Joseph Marius DEMAUX.  
Laurent Joseph Marius DEMAUX 08/09/1940 - 17/05/1945 Cultivateur. °21/10/1873 Daméraucourt. Fonction de Maire en tant que 1er adjoint suite au décès de son prédécesseur.  
Paul Hippolyte Gustave BOYE 17/05/1945 - 20/03/1959 Cultivateur. °10/08/1902 Daméraucourt. †08/06/1965 Grandvilliers. 3 mandats successifs. 1er adjoint : Georges JUMEL puis Charles MATHON.  
Jean-Pierre JORDAN 20/03/1959 - 12/03/1983 4 mandats successifs. 1er adjoint : Jean GAMAIN puis Jean JUMEL. Conseiller général du canton de Grandvilliers (1952-1976).  
Jean JUMEL 12/03/1983 - 16/06/1995 Cultivateur, éleveur. °1928. †23/09/2012 Beauvais. 2 mandats successifs. 1er adjoint : Albert VASSEUR.  
Albert VASSEUR 16/06/1995 - 21/03/2008 Cultivateur, éleveur. 2 mandats successifs. 1er adjoint : Annie DUTRY puis Hugues CRIGNON.  
Gérard MICHEL 21/03/2008 - 31/03/2014 1er adjoint : Hugues CRIGNON.  
Hugues CRIGNON 31/03/2014 - (2020) Agriculteur. 1ère adjointe : Michèle JUMEL.  

Cf. [ MairesGenweb]

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Gilles DE LA SALLE avant décembre 1602 - février 1612  
Jean FILLESOIE 01/04/1613 - 15/10/1620  
Nicolas FILLESOIE 22/01/1660 - 1669 En 1669, il bénit avec François PIAT la cloche (nommée "Louise") de l'église paroissiale Saint-Denis de Daméraucourt. Il est inhumé le 08/01/1670 dans le cimetière Saint-Denis de Daméraucourt.  
François PIAT avant le 03/01/1670 - 1671  
Claude CAUSTIER 16/07/1671 - février 1676  
LEMERCYER mai 1676 - 10/10/1678  
DEROSSY 28/10/1679 - 1684  
Pierre BERNAVILLE mai 1684 - après 1703 (a) Oncle de son successeur Charles Bernaville  
Charles BERNAVILLE Noël 1717 (b) - octobre 1752 Neveu de Pierre Bernaville. Décédé le 29/03/1757 à Daméraucourt, "...et le jour suivant a été inhumé en l'église proche les marches pieds du grand autel proche son oncle..." (selon acte d'inhumation rédigé par son neveu Jacques Bernaville)  
Jacques BERNAVILLE décembre 1752 - septembre 1785 Neveu de Charles Bernaville. Décédé le 10/01/1788 à Daméraucourt, inhumé le lendemain dans le cœur de l'église Saint-Denis.  
Jules François DABAUVAL 1787 - 1824 Né le 4/10/1761 à Doullens (Somme), décédé le 19/07/1824 à Daméraucourt (Oise).
Sépulture et épitaphe dans la chapelle du cimetière de Daméraucourt  
Jean Baptiste Barnabé DUPONCHEL /1831 - 1846/ Né vers 1801  
Timothée ROQUET /1851/ Né le 05/05/1823 à Campeaux (Oise)  
François Génord Léonard DHERY 1853 - 1865 Né le 10/06/1827 à Glatigny (Oise), curé de Villers-sur-Trie (1850), Daméraucourt (1853), Cuvilly (1865),
Crillon (1878) où il exerce encore en 1907.  
Maximilien Prosper GARET 1866 - 1901/ Né le 05/12/1812 à Broyes (Oise), curé de Rothois (1839), Brombos (1849), Daméraucourt (1866),
Chanoine honoraire de Beauvais (1895), décédé le 02/05/1904 à Domfront (Oise)  
Etienne Jean BRAI 15/09/1902 - 19/08/1908 °02/10/1876 Paris (17e).  
Ferdinand Amand LEBARBIER 21/01/1910 - 25/09/1912 °19/03/1869 Cretteville (Manche).  

(a) archives manquantes de 1704 à 1717
(b) début de ses fonctions curiales mentionnées par lui-même dans un acte de baptême du 23/12/1720 (archives départementales de l'Oise - cote 3E193/3 - an 1720 - vue 105)

Les magisters et instituteurs

(source : recensements de population, registres matricules militaires, archives départementales numérisées)

Prénom(s) NOM Période Observations
Nicolas LEVASSEUR /06/09/1721 - 1767 Magister. °vers 1687. †19/09/1767 Daméraucourt. Marié à Anne BLIQUE (°vers 1690. †16/07/1770 Daméraucourt).  
François PETIT /14/05/1769/ Magister. Marié à Catherine SEGAULT.  
Fuscien MOREL 21/05/1779 - 1809/ °09/09/1752 Sains-en-Amiénois (Somme), †13/02/1830 Daméraucourt. Marié le 07/05/1776 à Sains-en-Amiénois (Somme) avec Marie DE PARCY. Notable de la commune, il est cité de nombreuses fois dans les actes d'état civil, successivement comme clerc-laïc, magister, maître d'école, instituteur, greffier, membre du Conseil Municipal en 1806.  
Louis Timoléon SAUMON /1831 - 13/10/1852/ °01/03/1802 Thieulloy-l'Abbaye (Somme).  
Cyril Célestin Zacharie COTRET /05/02/1853 - 31/08/1872 °19/03/1824 Hallivillers (Somme). Marié le 02/08/1848 à Equennes-Eramecourt (Somme) avec Adélaïde Césarine MAGNEZ.  
François Isidore Timothée VAUQUIER 01/09/1872 - 1876/ °11/05/1830 Le Crocq (Oise). Marié le 25/06/1873 à Daméraucourt avec Thérèse Caroline BLIQUE. †11/04/1891 à Daméraucourt.  
Hector Gustave HEU /1881 - 1886/ °10/02/1856 Cempuis (Oise).  
Charles Amédée BRUNO /1891/ °03/01/1866 Pont-Sainte-Maxence.  
Henri Eugène SIMON 06/06/1893 - 05/09/1896 °18/10/1869 Liancourt.  
Isaï Albert DELADREUX 05/10/1897 - 08/03/1903 °08/02/1872 Thieuloy-Saint-Antoine. Marié avec Zélonie Blanche Julia LEBLANC.  
Edouard Félicien BOULAIS 13/10/1902 - 29/09/1908 °12/06/1878 Sommereux. Marié le 15/09/1900 à Liancourt avec Charlotte MÉLIQUE. †13/02/1926 Crèvecoeur-le-Grand  
Parfait Léon HUET /1910 - 1911 °27/04/1885 Échouboulains (Seine-et-Marne).  
Marie Louis Auguste Léon FROMENT avril 1911 - juillet 1914 °02/10/1887 Crèvecoeur-le-Grand. Marié le 14/10/1919 à Roy-Boissy avec Marie Françoise Hélène DELAMARRE. †23/11/1966 Crèvecoeur-le-Grand.  
Lucain Xavier PETIT /1922/ °01/02/1861 Sarnois. Marié le 11/05/1881 à Daméraucourt avec Marie Bathilde Eudora MATHON. Reçoit le prix de la Fondation Léopol Bellan le 12/06/1922. Est promu "Officier de l'instruction publique" (JO de la RF n°8789 du 24/08/1922).  

Les médaillés de la Légion d'honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Jean François JACQUET 29/05/1796
Daméraucourt
9 août 1868
Revelles (Somme)
Dossier N°LH/1344/14 - Gendarme à la Compagnie de Gendarmerie de la Somme 3e Légion - Chevalier de la Légion d'honneur le 10 décembre 1851  
Noël (Natalis) François BLIQUE 24/12/1798
Daméraucourt
22 janvier 1849
Grandfresnoy
Dossier n°LH/258/10 Curé de Grandfresnoy, desservant d'Houdencourt de juillet 1832 à 1849. Le 27/06/1834, un incendie menace d'anéantir le village d'Houdencourt. Noël François BLIQUE "accourt avec les pompiers de sa paroisse et fait des prodiges de dévouement". (source : Gallica, "La Paroisse d'Houdencourt" par l'abbé MOREL, Bulletin de la Société Historique de Compiègne, Tome V, 1882) - Chevalier de la Légion d'honneur le 2 mai 1839  
Nicolas Victor Romain SENENTE 24/10/1806
Daméraucourt
5 mars 1889
Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire)
Dossier N°LH/2500/60 - Brigadier de Gendarmerie à la Compagnie de Maine et Loire - Chevalier de la Légion d'honneur par décret du 29 décembre 1860.  
(Marquis) Henri Marie de GRASSE 17/03/1825
Daméraucourt
28 mai 1882
Chateaudun (Eure-et-Loir)
Dossier N°LH/1191/91- fils de Joseph François Henri Véran de GRASSE et petit fils de Corentin Louis Joseph DE GRASSE, anciens maires - Colonel du 20e régiments de Chasseurs - Chevalier de la Légion d'honneur le 11 août 1869 puis Officier le 8 juillet 1881 - Médaille d'Italie - Médaille de la valeur Militaire de Sardaigne  
Eusèbe Louis Elfege MARTIN 24/10/1851
Daméraucourt
18 mars 1886
Kouang Sri (Annam)
Dossier N°LH/1758/68 et N°LH/1763/61 - Adjudant sous-officier au 3e Régiment de Zouaves - Entre 1872 et 1885, il est engagé volontaire pendant 4 campagnes en Afrique et 2 campagnes en Tunisie, et il participe au corps expéditionnaire du 13 avril 1885 au Tonkin pendant lequel il est blessé par brûlure à la face et à la main le 5 juillet 1885 à Hué - Décoré de la Médaille Militaire le 7 juillet 1884 - Chevalier de la Légion d'honneur par décret du 28 août 1885  
Hippolyte Jean Baptiste Eloy BOYE 27 novembre 1871
Fourcigny (Somme)
12 août 1940
Daméraucourt
Dossier N°LH/345/74 - Chevalier de la Légion d'honneur 28 juillet 1938 - Cultivateur - Maire de Daméraucourt - Chevalier du mérite Agricole du 30 mai 1929 - 38 ans de fonctions électives ininterrompues dont 30 en qualité de maire ; il a fait réaliser un projet d'électrification de la commune  
Léopold Achille ELOY 02/10/1886
Daméraucourt
26/10/1968
Daméraucourt
Dossier N°19800035/936/9025  
Clodomir Eugène DEMAUX 04/12/1888
Daméraucourt
26 août 1953
Grandvilliers
Dossier N°19800035/138/17446. Soldat de 2e classe au 51e Régiment d'Infanterie. Blessé à l'épaule par un coup de feu le 30/10/1914 à Vienne Le Château (Marne), il sera amputé du bras droit et déclaré mutilé de guerre à 100%. Citation à l'Honneur du 51e Régiment, Médaille Militaire et Croix de Guerre avec Palme le 7/07/1915. Il est promu Chevalier de la Légion d'honneur par décret du 15 septembre 1932.  
Marcel Paul Alphonse DESJU 06/11/1894
Daméraucourt
4 décembre 1976
Grandvilliers
Dossier N°19800035/1360/57382 "Soldat à la 22e section (commis et ouvriers d’administration à l’Intendance), 8 ans de service, 5 campagnes, blessé et cité". Chevalier de la Légion d’honneur, nomination au Journal Officiel de la République Française n°88 du 30/03/1923  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - 10h00 - 12h30 - - - 10h00 - 11h30 -
Après-midi - - - - - - -
Mairie Daméraucourt.jpg

Mairie
Adresse : 1, rue Neuve - 60210 DAMÉRAUCOURT

Tél : 03 44 13 00 53 - Fax : 03 44 13 00 53

Courriel : Contact

Site internet : www.dameraucourt.fr

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire : La mairie est maintenant installée dans l'ancien presbytère au fond de la place communale, en face de l'église et du monument aux Morts.
Les permanences de la mairie sont fixées depuis le 01/01/2010.

Source : Annuaire-mairie Communauté de Communes de la Picardie Verte (mis à jour le 17/02/2016)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Sur Gallica :

1. Notes pour le nobiliaire du Beauvaisis, d'après un manuscrit inédit du XVIIe siècle et autres documents originaux. Partie 3, page 1026 / par le Dr Victor LEBLOND (1862-1930). Édité en 1910-1913 par Impr. Départementale de l'Oise (Beauvais).

2. Dictons et sobriquets populaires des départements de l'Aisne, de l'Oise et de la Somme. Auteur : Dutailly. Édité en 1887 par J. Tugaut à Noyon.

3. Notices et extraits des documents manuscrits conservés dans les dépôts publics de Paris et relatifs à l'histoire de la Picardie. Hippolyte Cocheris (1829-1882) - Ed. Durand (Paris) - 1854-1858 - Tome 2, Page 455 et 456

4. Epigraphie du canton de Grandvilliers, inscriptions relatives au XIXe siècle par l'abbé Louis MEISTER. Edité en 1907 par l'Imprimerie Départementale de l'Oise à BEAUVAIS dans le tome XX des Mémoires de la Société Académique d'Archéologie, Sciences et Arts du Département de l'Oise.

5. Histoire de l'Abbaye de Lannoy, ordre de Citeaux par l'abbé Louis Eudore DELADREUX, dans Mémoires de la Société Académique d'Archéologie, Sciences & Arts du Département de l'Oise, Tome X, impr. D. Père à Beauvais, 1877.

6. Le culte de l'Arbre et de la Forêt en Picardie, essai sur le folklore picard par M. Maurice CRAMPON, dans la revue Mémoires de la Société des Antiquaires de Picardie tome XLVI, Imp. Yvert & Cie à Amiens, édité en 1936 par A. Picard à Paris.

7. Eloges d'Académiciens depuis 1804 jusqu'à 1835 par MM. DEMAUX, LIMONAS et Nathalis DELAMORLIÈRE dans Mémoires de l'Académie des Sciences, des Lettres et des Arts d'Amiens, Tome LI, année 1904, édité en 1905 par Imprimerie Yvert et Tellier, Amiens (pages 212-213 et 230 à 238).

  • Epigraphie du canton de Grandvilliers, inscriptions antérieures au XIXe siècle par l'abbé Louis MEISTER (curé de Halloy, membre de la Société Académique de l'Oise, du Comité Archéologique de Senlis et de la Société Historique de Compiègne, associé correspondant du Comité archéologique et historique de Noyon). Edité en 1905 par l'imprimerie AVONDE et BACHELIER à BEAUVAIS.
  • Description du Département de l'Oise par le Citoyen CAMBRY (1749-1807), administrateur et fondateur de la Société des Antiquaires de France, tome I. Edité en 1803 par l'imprimerie P.DIDOT L'AINÉ à PARIS.
  • Guide pittoresque du voyageur en France : contenant la statistique et la description complète des quatre-vingt-six départements, orné de 740 vignettes et portraits gravés sur acier, de quatre-vingt-six cartes de départements et d'une grande carte routière de la France. Tome 2 / par une Société de gens de lettres, de géographes et d'artistes ; par Girault de Saint-Fargeau. Auteur : Girault de Saint-Fargeau, Eusèbe (1799-1855). Edité en 1838 par F. Didot frères (Paris).
  • Répertoire archéologique du département de l'Oise / rédigé sous les auspices de la Société académique d'archéologie, sciences et arts de ce département par M. Emmanuel Woillez. Édité en 1862 par impr. impériale (Paris)
  • Excursion dans le canton de Grandvilliers (page 236) par MM. le chanoine Marsaux et Thorel-Perrin, dans Mémoires de la Société Académique d'Archéologie, Sciences & Arts du Département de l'Oise, Tome XVII, 1ère partie. Edité en 1898. Impr. AVONDE et BACHELIER à Beauvais.

Ouvrages :

  • Précis statistiques du département de l'Oise, cantons de Formerie, Grandvilliers, Marseille-en-Beauvaisis, volume III par Louis graves, paru en 1833-1840-1850 dans l'annuaire du département de l'Oise, réimprimé en 1991, collection M.-G. Micberth.

Manuscrits :

  • Transcription manuscrite du 15/05/2002 de M. Albert VASSEUR (ancien maire de Daméraucourt) des notes manuscrites (signées par Marie Louis Auguste Léon FROMENT, instituteur public à Daméraucourt d'avril 1911 à juillet 1914) sur l'Histoire de Daméraucourt (Archives municipales).
  • Transcription manuscrite du 20/12/1993 de M. Henri PERSONNE (ancien conseiller municipal) des notes manuscrites (signées par Maximilien Prosper GARET, curé de Daméraucourt de 1866 à 1901) sur l'Histoire de Daméraucourt (Archives municipales).

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.