60057 - Beauvais

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Beauvais
Blason Beauvais-60057.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 60 - Blason - Oise.png    Oise
Métropole
Canton Canton de Beauvais-1 (Canton 60 01)
Canton de Beauvais-2 (Canton 60 02)

Anciens cantons
Blason Beauvais-60057.png   60-03   Beauvais-Nord-Est
Blason Beauvais-60057.png   60-04   Beauvais-Sud-Ouest
Blason Beauvais-60057.png   60-40   Beauvais-Nord-Ouest

Code INSEE 60057
Code postal 60000
Population 55 392 hab. (1999)
Nom des habitants Beauvaisiens
Superficie 3331 hectares
Densité 1662,92 hab./km²
Altitude Mini: 57 m
Point culminant 170 m
Coordonnées
géographiques
49.430278° / 2.0952° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

  • Beauvais était la capitale du Beauvoisis, contrée de la Picardie, qui était bordé par l'Amiénois et le Santerre, par le Valois et le Noyonnois, par l'Ile de France et par le Vexin Français.
  • 1114 : eut lieu un concile célèbre, l'excommunion de l'Empereur Henri V. Ce concile vu aussi la dégradation de noblesse de Thomas de Marle, seigneur de Coucy, parce qu'il avait porté atteinte aux biens du clergé.
  • 1443 : la ville fut assiégée par les Anglais
  • 1472 : échec cuisant de l'assaut de Charles Le Téméraire, duc de Bourgogne, qui dû battre retraite avec ses 80000 hommes, parce que les femmes de Beauvais, des illustres amazones qui avaient à leur tête Jeanne Laisné dit "Hachette", parce qu'elle tenait une hachette à la main dans la bagarre, réunies dans la garnison, avaient secondé leurs compagnons d'armes
  • 1623-1625-1637 : Peste violence qui se manifesta dans la ville

Topo.jpg Toponymie

  • Le nom de BEAUVAIS remonte au nom de la tribu des BELLOVAQUES dont l'étymologie est à ce jour inconnue.

On sait que la capitale des BELLOVAQUES se nommait BRATUSPANTION qui pourrait avoir le sens de BRATU "jugement" SPANTION "source". Certains voient dans le nom du village de GRATTEPANCHE une évolution de ce BRATUSPANTION.

Histoire religieuse.jpg Histoire religieuse

  • Beauvais était le siège d'un évêché qui remonte jusqu'au 3ème siècle
  • L'évêque de Beauvais avait le titre de comte de Beauvais, pair de France, il avait le droit de sacrer les rois et porter le manteau royal.
  • Son chapitre était composé de :
  • de 41 chanoines, 37 chapelains, 12 enfants de chœur,
  • 5 églises collégiales qui dépendaient de l'évêché de Beauvais :
  • Saint Nicolas,
  • Saint Michel,
  • Saint Barthelemy
  • Notre Dame du Chatel
  • Saint Sauveur
  • 8 abbayes :
  • Saint Lucien,
  • Saint Quentin,
  • Saint Symphorien,
  • Les Cordeliers,
  • Les Jacobins,
  • Minimes,
  • Les Capucins,
  • Les Cordelières,
12 paroisses
  • Collège gouverné par des prêtres séculiers qui enseignaient les humanités


Industrie.jpg Histoire industrielle

Il y avait de nombreuses manufactures de toile de lin et de chanvre, de bonneterie, de mousseline, tapisserie de basse et de haute lisse qui rivalisaient avec celles des gobelins


Blason en attente.png Héraldique

De gueules au pal d'argent.

Repère géographique.png Repères géographiques

Patrimoine.png Patrimoine

Édifices religieux

Pictos recherche.png Voir la page dédiée aux édifices religieux

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance et de décès de

  • Jacques Bruhier d'ABLAINCOURT, médecin et auteur du journal des savants (†1756)
  • Jean-Claude BOURMILIEN, chanteur auteur compositeur sous le nom de Jean-Claude ANNOUX né le 15 mai 1939, décédé à Martigues (Bouches-du-Rhône) le 2 octobre 2004
  • Odet de COLIGN, cardinal de Châtillon, archevêque de Toulouse, évêque de Beauvais (né en 1515-14 Février 1571 (Angleterre, empoisonné), il choisit la religion protestante et fut excommunié et privé de ses droits ecclésiastiques par le pape pie IV et le Concile de Trente
  • Jean-Pierre DANJOU Membre de la Convention et député au Conseil des Cinq-Cents, né à Paris, le 10 janvier 1760, mort à Notre-Dame-du-Thil ancienne commune absorbée en 1943 par Beauvais, le 18 juin 1832, il était avocat. Il devint, à la Révolution, procureur général syndic du district de Beauvais, et fut désigné, le 6 septembre 1792, comme 3e député suppléant à la Convention, par le département de l'Oise avec 232 voix sur 279 votants. En remplacement de Clootz, condamné à mort, Danjou fut admis à siéger comme titulaire, le 29 pluviôse an II. Membre et secrétaire de la commission des dépêches, il rendit à l'Assemblée un compte détaillé de la correspondance, en la faisant précéder « d'une analyse suivie », destinée, dans la pensée de Danjou, à « servir un jour de thermomètre pour juger l'esprit public. » Il passa successivement en revue les adresses de félicitations, les dons patriotiques, l'abandon de l'ancien culte, la vente des biens des émigrés. Ces communications occupèrent plusieurs séances du mois de prairial an II (V. le Moniteur officiel). Danjou vota la Constitution de l'an III et en fit connaître à l'Assemblée l'acceptation presque unanime. Député de l'Oise au Conseil des Cinq-Cents (24 germinal an VI), il se montra favorable au 18 brumaire, devint, le 12 messidor an VIII, commissaire du gouvernement près le tribunal criminel de l'Oise, fut fait, le 25 prairial an XII, membre de la Légion d'honneur, et se maintint sous l'Empire, dans les fonctions judiciaires : il fut nommé, le 2 avril 1811, substitut du procureur général de la Somme.1
  • Jean Charles DANSE-RENAULT Député de 1822 à 1824, né et décédé à Beauvais les 17 juillet 1761 et 4 novembre 1831, père du précédent, il appartenait à la magistrature. Conseiller du roi au bailliage de Beauvais sous l'ancien régime, puis président du tribunal civil de Beauvais sous la Restauration, il fut élu, le 9 mai 1822, député du 1er arrondissement de l'Oise (Beauvais) par 204 voix (402 votants, 440 inscrits), contre 196 à M. Borel de Bretizel, député sortant. M. Danse-Renault vota généralement avec les royalistes constitutionnels, Il échoua au renouvellement du 25 février 1824, avec 143 voix contre 281 accordées à M. Borel de Bretizel, élu. 1
  • Jean-Claude DECAUX, publicitaire né le 15 septembre 1937
  • Jean Baptiste DUBOS, abbé historien, secrétaire perpétuel de l'Académie Française (°1670-† 1742 Paris)
  • Jean-Baptiste, Hilarion DUBOURG député aux Anciens et au Corps législatif, né à Beauvais(Oise)en 1749, mort à Amiens (Somme) le 5 juin 1840, suivit la carrière judiciaire. Il était accusateur public près le tribunal criminel de Beauvais, quand il fut élu, le 26 germinal an VII, députe de l'Oise au Conseil. des Anciens, à la pluralité des voix. Il prêta son concours au coup d'Etat de brumaire, et fut choisi, le 4 nivôse an VIII, par le Sénat conservateur comme député de l'Oise au nouveau Corps législatif. Son rôle politique, si modeste qu'il fut, ne nuisit pas à son avancement dans la magistrature. Le 11 germinal an XI, il fut nommé juge au tribunal d'appel d'Amiens, et obtint plus tard la présidence de cette cour. Il en était président honoraire, quand il mourut. 1
  • Hubert de GIVENCHY, couturier né le 21 février 1927
  • Guy GROSSO, acteur humoriste, né le 19 août 1933, décédé à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) le 14 février 2001
  • Jeanne LAISNÉ, héroïne française sous le nom de Jeanne HACHETTE, née le 14/11/1454 (décès : ?)
  • Antoine LEMAIRE-DARION député au Corps législatif de l'an XI à 1811, né à Beauvais le 26 juin 1759, mort à Nivillers le 12 juillet 1833, fils de messire Antoine Lemaire, seigneur de Lamarre, de Comprencé, Saint-Lunevis, d'Avron, Bois-Bailly, et Haye-Bocquelot, avocat au parlement et notaire à Beauvais, et de demoiselle Marie-Suzanne-Thérèse-Ursule Ricard , était avocat au parlement. La Révolution le fit juge au tribunal de district de Beauvais. Devenu juge au tribunal civil du département en l'an VIII, puis juge au tribunal criminel, il fut élu, le 8 frimaire au XII, par le Sénat conservateur, député de l'Oise au Corps législatif. Confirmé dans ce mandat le 2 mai 1809, il siégea jusqu'en 1811. Chevalier de l'empire le 2 juillet 1808, et baron le 26 avril 1811, il fut, comme magistrat, promu, le 2 avril 1811, conseiller impérial à la cour d'Amiens, et admis à la retraite, en cette qualité, le 18 juillet 1816.1
  • Pierre ROCHE, musicien auteur compositeur né le 27 mars 1919, décédé au Québec le 28 janvier 2001
  • Philippe de VILLIERS, grand-maître de l'Ordre de St-Jean de Jérusalem en 1521 (°1464-†1534)
  • Jean de VILLIERS de l'ISLE ADAM, maréchal de France (†1437)

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 12 449 12 392 13 183 12 798 12 867 13 082 13 925 14 527 14 216 14 286
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 15 364 13 609 13 541 16 600 17 525 18 441 19 382 19 906 20 300 20 248
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 19 841 19 270 19 387 18 738 18 869 23 156 26 756 33 995 46 777 54 089
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 52 365 54 190 55 392 55 581 54 189 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2014.

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
Charles DESGROUX 1935 - 1944  
Amédé BOURDON 1944 - 1945  
Henri de RIDDER 1945 - 1947  
Robert SENE 1947 - 1954  
Pierre JACOBY 1954 - 1972  
Edouard GROSPIRON 1972 - 1977 -  
Walter AMSALLEM 1977 - 2001 Conseiller général  
Caroline CAYEUX 2001 - (2014) - [ Photo]  
- - -  
- -  

Cf. : Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  


Les médaillés :

Les titulaires de la Légion d'Honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
 
 

Voir les 355 notices (en renseignant simplement le nom de la ville).

Les médaillés de Sainte-Hélène

La médaille de Sainte Hélène, créée par Napoléon III, récompense les 405000 soldats encore vivants en 1857, qui ont combattu aux côtés de Napoléon 1er pendant les guerres de 1792-1815.

Medaille st helene 2.jpg
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
 
 
 
 

Voir les 12 fiches (en renseignant simplement le nom de la ville).

Émigration en Algérie

  • RUF Frédéric Guillaume, né le 22/05/1813 à Beauvais, décédé le 24/11/1850 à l'hôpital civil de Bône (Constantine), ex-soldat au bataillon d'ouvriers d'administration, demeurant à Bône.
Fils de Frédéric Guillaume et de Jeanne Euphrasie VARENGOT.
Acte de décès n° 357, 23h, à l'hôpital civil. Témoins au décès : CLAUDEL Jean Joseph, 28 ans, et BERGEREAU Pierre, 32 ans, les deux infirmiers à l'hôpital civil, y demeurant.
Sans autres renseignements.



Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 08h30-12h30 08h30-12h30 08h30-12h30 08h30-12h30 08h30-12h30 08h30-12h30 -
Après-midi 13h30-17h30 13h30-17h30 13h30-17h30 13h30-17h30 13h30-17h30 13h30-16h15 -
Commune.png

Mairie
Adresse : Hôtel de Ville, 1 rue desgroux, - 60000 BEAUVAIS

Tél : 03 44 79 40 00 - Fax : 03 44 45 63 02

Courriel : [1]

Site internet : Mairie de Beauvais

GPS : ° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : Mairie de Beauvais (Décembre 2010)

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Beauvais et les environs
  Beauvais - Rues d'hier et d'aujourd'hui
  Beauvais - Le commerce d'hier et d'aujourd'hui

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)


Visuel sources.png Sources

  • 1 Assemblée Nationale (site officiel)

Référence.png Notes et références