59375 - Marchiennes

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Marchiennes
Blason Marchiennes-59375.png
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 59 - Blason - Nord.png    Nord
Métropole
Canton Blason Sin-le-Noble-59569.png   59-35   Sin-le-Noble

Blason Marchiennes-59375.png   59-42   Marchiennes (Ancien canton)

Code INSEE 59375
Code postal 59870
Population 4813 habitants (2011)
Nom des habitants Marchiennois(es)
Superficie 2144 hectares
Densité 224.49 hab./km²
Altitude Mini=15 m
Point culminant 21 m
Coordonnées
géographiques
3°16'56" E/50°24'29" N
Localisation (avant 2015)
59375 - Marchiennes carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Au VIIe siècle, Marchiennes n'était qu'une petite émergence de terre sablonneuse, assise au bord de la Scarpe, au milieu des marais et des joncs; ce domaine appartenait à Sainte Rictrude; il passa ensuite aux religieuses qu'elle y avait établies; à la fin du IXe siècle, cette localité n'avait guère changé, car le diplôme impérial de 877 ne nous montre autour du monastère, que des terres, des eaux et des bois. Vers 883, il est détruit par les Normands; il demeure longtemps en ruines.

  • En 1046, il est parlé de la "villa" de Marchiennes, avec ses dépendances sur les deux rives en bois, eaux et marais, s'étendant depuis la terre des églises voisines (Saint-Amand et Cysoing), jusqu'à celle des hommes, vassaux du comte de Flandre. Enfin, la bulle de 1123 mentionne, dans le lieu où est situé le monastère, des habitations et des manses, des vergers et des jardins.
  • En août 1340, l'abbaye et la ville sont prises d'assaut par le comte de Hainaut, allié des Anglais. Massacre de la garnison, ainsi que de beaucoup de moines et de bourgeois; pillage et incendie.
  • En 1477, les Français de la garnison de Tournai pillent et brûlent Marchiennes.
  • Fin octobre 1521, tentative infructueuse du roi François 1er pour y passer la Scarpe, afin d'aller secourir Tournai.
  • En 1561, la foudre tombe sur la tour de l'abbaye et met le feu dans l'église.
  • En 1563, feu de "meschef" qui brûle la ville et une partie du monastère.
  • Le 25 août 1566, brisement des images et pillage de l'abbaye par 400 sectaires; la brave Ferry de Guyon, bailli d'Anchin,à la tête des paysans voisins, fond sur eux à leur sortie de Marchiennes et en tue un grand nombre, tandis que le reste se noie dans la rivière.
  • En 1645, prise de Marchiennes par les maréchaux de Gussion et de Rantzau.
  • En 1712, les Hautes-Puissances fortifient la ville et y renferment leurs munitions pour toute la campagne. Elle est prise par Villars, le 30 juillet, après trois jours de siège.

La loi de la ville et mairie de Marchiennes fut consignée par écrit vers 1324 : les actes de la vie civile ne pouvaient se faire et solenniser que "dedans les portes de l'abbaye"; la loi contient aussi des règlements touchant les métiers de la draperie et de la tannerie, qui étaient, semble-t-il, les plus importants de la ville. Un tombeau construit en tuiles romaines et contenant un vase de terre a été trouvé en 1801 dans le Marais du Vivier. La ville était fortifiée et munie de deux portes (celles de Douai et de Saint-Amand), de trois ponts-levis dont un sur la Scarpe et deux autres avec parapets, d'une haute tour carrée sur le bord de la rivière, à l'est.

Marchiennes Campagne :

  • Sous le rapport religieux, ce village dépendait de la cure de Marchiennes.
  • En 1475, les religieux, qui en avaient la seigneurie, arrentent au profit du sire de Rieulay, vingt bonniers de prés, au Marais des Onze-Villes, proche Clémenchiennes (territoire de Rieulay), à charge de deux chapons de rente et de l' hommage : c'était pour terminer des difficultés que l'abbaye avait eues avec Jean de Lannoy, seigneur de Maingoval et de Rieulay.
  • En 1277 et 1574, les abbesses de Marchiennes et de Cysoing s' accordent au sujet de la limitation de leurs seigneuries de Marchiennes et Fenain, d'une part, et de Somain, d'autre part; des bornes furent alors plantées dans le marais des Onze-Villes.


Sources : Bulletin de la Commission historique du Nord de 1863


Topo.jpg Toponymie

Connue depuis le VIIe siècle, lorsquAdalbald, frère dErchenwald, maire du palais de Neustrie, y fit construire en 643 un monastère qui devint célèbre, et compta les rois de France au nombre de ses avoués ou protecteurs.
  • -  877 : MARCIANAE, cartulaire de l'abbaye de Marchiennes
  • -1130 : MARCENNES, cartulaire de Notre-Dame de Bourbourg, n°165
  • -1139 : MARCENIIS, titre du chapitre de Sainte-Croix
  • -1142 : MARCINELE, cartulaire de l'abbaye de Marchiennes
  • -1146 : MARCINEIIS, id
  • -1184 : MARCHIANIS, id
  • -1284 : MARCIENNES, inf. judic. du comte de Flandre
documents divers : MARTIANAE,(chronique de Balderic), MARTIANAE, (Meyer, Buzelin), MARCIANAE, (Ad. de Valois), MARTIENNES, (d'Oultreman, Histoire de Valenciennes)
Nom qui pourrait provenir du celtique et signifierait alors à la courbure d'une rivière dans le marais, mais vient plus vraisemblablement du nom du 1er possesseur de ces lieux.
Marchiennes en 1635.jpg


extrait d'un plan de Marchiennes en 1635


Anciens hameaux et lieux-dits

  • L'Écluse de Scarp,
  • l'Écluse de Donc,
  • le Vivier,
  • la Planke et le Vivier des Mohies,
  • la Cour des Hommes (1246),
  • le Faux-Vivier,
  • le Vivier de Bouvignies,
  • le Sec-Marais, la Pliche,
  • la Cour Billechen (1246),
  • la Justice,
  • la Motte,
  • l'Arbre,
  • les Orés Sainte-Eusébie,
  • la Couture des Moulins,
  • l'Ange-gardien,
  • le Clos,
  • les Rocquiaux,
  • la Cargnoye,
  • Elpret,
  • le Pont des Malcontents,
  • le faubourg du Calvaire,
  • les Bois-Noyés,
  • le Bois de Faux,
  • les Soulandes,
  • Quélesne,
  • le Patoulis,
  • Prédille,
  • les Inderlins,
  • Germignies,
  • la Croix-ou-Pile

Blason en attente.png Héraldique

D'or à une escarboucle de sable, chargée en coeur d'un rubis de gueules. Armoiries communes à la ville et à l'abbaye, enregistrées à l'Armorial de Flandre, p.9 n°11, p.130,n°51, et figurant dans les sceaux. De fait l'abbaye avait été la véritable fondatrice de la ville; elle y possédait toute justice dans l'enceinte et dans la banlieue.

Repère géographique.png Repères géographiques

Située sur la Scarpe canalisée, le Décours et la Coutiche, à 14,7 km de Douai et à 29 km de Lille
-Extrait de la carte de Cassini (1750)
Carte Cassini - Marchiennes.jpg


Patrimoine.png Patrimoine bâti

Colombier Marchiennes
Forêt Marchiennes


  • Église Sainte-Rictrude (1807),avec gisant de Sainte-Rictrude du 16e siècle et puits Saint-Maurand de 1520. Inscrite aux monuments historiques en 1992/
  • Chapelle Notre-Dame-d'Elpret de 1930
  • Restes de l'ancienne abbaye de 1748
  • Musée d'histoire locale, avec plan en relief de la ville (place Gambetta). Classé monument historique en 1974.
  • Colombier de 1754 (Photo de gauche)
  • Forêt Marchiennes (Photo de droite)

Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

  • Marie-Louis Hercule Hubert CORBINEAU, militaire (10 avril 1780 - 5 avril 1823 à Châlons-sur-Marne (Marne))
Juvénal Corbineau.jpg

  • Alain DELOEIL, coureur cycliste puis directeur sportif né le 24/10/1954
  • Jean-Baptiste JUVENAL, comte de CORBINEAU (1er août 1776 - 17/12/1848 à Paris), général
  • Félix LABISSE (9 mars 1905 - 19 janvier 1982 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine)), peintre
Félix Labisse.jpg

  • Jacques LESSABÉ (15e siècle - 1/7/1557 à Tournai, Belgique), poète et historien
  • Jean MORAL, photographe (7/6/1906-décembre 1999)

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 2 500 2 209 2 355 2 456 2 505 2 614 2 848 2 965 3 047 3 066
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 3 180 3 274 3 335 3 432 3 388 3 295 3 258 3 246 3 436 3 580
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 3 623 3 546 3 638 3 526 3 390 3 157 3 393 3 417 3 375 3 267
Année 1982 1990 1999 2006 2010 2016 2021 - - -
Population 3 564 4 164 4 641 4 690 4 742 4 593 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini & INSEE

Classements statistiques

classement 1999 population superficie densité
en France 2.026e 7.132e 3.524e
dans le département 116e - -

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Pierre Joseph COUTEAU 1790 -  
- -  
- -  
LHERBIER ca 1806 - Maire de Marchiennes-Ville en fonction en 1806 - VILLAIN maire de Marchiennes-Campagne en fonction en 1806  
- -  
- -  
- -  
PIEDANNA ca 1870 - Maire de Marchiennes-Ville en fonction en 1870, encore en 1876 - DUSSART maire de Marchiennes-Campagne en fonction en 1870  
- -  
- -  
- -  
Félix MATON ca 1905 - En fonction en 1905  
- -  
- -  
- -  
- -  
Moïse DUFOUR 1983 - 1989  
Jean-Pierre LEMAIRE 1989 - 1995  
Serge GAILLOT 1995 - 2006  
Claude MERLY 2006 - (2020) Réélu en 2008 et 2014  

Cfr : MairesGenWeb

Liste des curés avant la Révolution (d' après BONTEMPS) :

-Déjà paroisse en 1139

Prénom(s) NOM Période Observations
REGNIER ....-.... déjà en 1222  
- -  
Robert LE VALIERE 6 février 1282-....  
- -  
Nicolas DU CASTEL ....-....  
- -  
Dom Pierre MANNART ....-....  
- -  
Dom Jean Baptiste VINCHENT ....-janvier 1759 déjà au 31 décembre 1736  
Dom Romain DRAPIEZ 23 janvier 1759-30 janvier 1768  
Dom Amand DE LIBESSART 8 février 1768-30 août 1784  
Dom Bernard GOSSE 18 septembre 1784-28 juin 1794 originaire de Saint-Omer (Pas-de-Calais) ou d'Arras (Pas-de-Calais)  

-Note :

(1) : Mais un curé apparaît dès le 18 mai 1791

Les notaires

  • LESUR Jean-Luc et PLUQUET Emmanuel (SCP), 2 place Charles de Gaulle
tél : 03 27 99? 77 00
  • PARIS Stéphan, 25 place Charles de Gaulle
tél : 03 27 08 14 14


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h30-12h 8h30-12h 8h30-12h 8h30-12h 8h30-12h 9h-12h -
Après-midi 13h30-17h 13h30-17h 14h30-17h 13h30-17h 13h30-17h - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Place Gambetta - 59870 MARCHIENNES

Tél : 03 27 94 45 00 - Fax : 03 27 94 45 01

Courriel : secretariat@marchiennes.fr

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr (février 2012)

  • Adresse Sybdicat d'Initiative :
1 rue Corbineau
tél : 03 27 90 58 54

Associations d'histoire locale

  • fête des Cucurbitades le 1er dimanche d'octobre
  • Marché le samedi matin
  • "Géants de la ville:
-Marquis Georges de NEDONCHEL (1984), hauteur 3,64 m
-GASPARD le Chat (2002)
-PELOTIN (baptisé le 1er mai 2010), joueur de balle au gant, hauteur 3,60 m, poids 70 kg

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Marchiennes (Histoire de)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.