57751 - Woippy

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Woippy
WOIPPY-blason.jpg
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 57 - Blason - Moselle.png    Moselle
Métropole
Canton WOIPPY-blason.jpg   57-37   Woippy
Code INSEE 57751
Code postal 57140
Population 14325 habitants (2016)
Nom des habitants
Superficie 1659 hectares
Densité 982 hab./km²
Altitude Mini: 154 m
Point culminant 304 m
Coordonnées
géographiques
49.151944° / 6.152222° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Repères historiques

Des origines incertaines

- Époque du Bronze final (1050-1000 av. J-C.) : Quelques traces d'habitat retrouvées à proximité du Fort Gambetta (zone du Barreau de La Maxe).

- VIIIe-Ve siècle av. J-C. : Traces d'habitat d'une population du premier âge du Fer (Hallstatt).

- Ier-IIe siècle ( ?) : existence probable mais non encore prouvée d'un domaine gallo-romain (villa), appartenant à un certain Wapus (?).

- Avant l'an Mil : Woippy devient terre d'Eglise, dont les revenus sont affectés au Trésorier de la cathédrale de Metz.

- 1123 : première mention écrite de Woippy (Guapeio ou Guepeio), dans un bref du pape Calixte II.


Du XIVe au XVIIe siècle : les malheurs de Woippy

- XIIIe-XIVe s. : construction du château (rue de Briey), propriété du Chapitre de la cathédrale de Metz.

- XIVe-XVe siècle : construction de la Haute Maison (rue de l’Église) par le Chapitre.

- 1324 : Guerre dite des Quatre Seigneurs : Woippy en partie brûlé (30 septembre).

- 1443 : Woippy, Lorry et Tignomont sont incendiés par les soldats de Robert de Commercy, en guerre contre Metz (12 avril).

- 1444 : Les Écorcheurs, à la solde du roi Charles VII et du duc de Lorraine René d'Anjou en guerre contre Metz, ravagent le Pays messin. Combats autour du château de Woippy.

- 1475 : les troupes du duc de Lorraine René II de Vaudémont séjournent à Woippy, Semécourt, Marange et Rombas (15-23 juin).

- 1511 : Woippy passe sous la tutelle du Chapitre de la cathédrale de Metz.

- 1552 : Siège de Metz par l'empereur Charles-Quint, dont Woippy eut vraisemblablement à souffrir.

- 1554 : Le maréchal de Vieilleville, gouverneur de Metz, bat le comte de Mesgue, gouverneur du Luxembourg, qui à la tête des troupes de la garnison de Thionville s'était avancé jusqu'à Ladonchamps.

- 1635 : Le 6 décembre, des soldats espagnols venus de Thionville pillent Lorry et s'emparent de vaches à Woippy.

- 1636 : Le jour de Pâques, Woippy est attaqué par une bande de Croates menés par le capitaine Huaux. Le 5 juin, son lieutenant Gaspard de Mercy s'empare des chevaux de la ferme de Saint-Eloy et de Woippy, mais les habitants chassent les agresseurs et ramènent les animaux. Durant cette année, de nombreux habitants fuient la peste en se réfugiant à Metz.

- 1639 : Les Espagnols attaquent à nouveau Woippy et enlèvent le bétail (24 octobre).

- 1642 : Le 20 août, nouvelle incursion des Espagnols, qui massacrent des paysans entre Woippy et Lorry.

- 1643 : Le 2 février, les Espagnols pillent plusieurs maisons et emportent une partie du bétail.

- 1668 : Le 29 mars, des cavaliers espagnols se jettent sur Woippy et y mettent le feu, détruisant 27 maisons. Sous la conduite de Woirin Lapied, les habitants restés au village se retranchent au sommet de la Haute Maison et font le coup de feu sur les agresseurs, tuant une quarantaine de soldats, dont leur chef.

- 1677 : Durant le guerre de Hollande, les troupes du maréchal de Créqui campent entre Woippy et Maizières, y commettant de nombreuses exactions.

- 1696-1697 : Construction de l'auberge de la Maison Rouge.

- 1750 : Construction de l'auberge de la Maison Neuve.


De la Révolution à l'annexion

- 9 mars 1789 : Les habitants de Woippy, " pauvres habitants de campagne ", rédigent leurs Cahiers de doléances.

- 13 mai 1790 : Woippy adhère à la Fédération du Longeau, qui réunit 387 gardes nationaux des villages du Saint-Quentin.

- 6 février 1791 : Sommé de se déterminer, le curé de Woippy François Husson refuse de prêter le serment constitutionnel. Il est remplacé par un prêtre jureur, Nicolas Mathieu.

- 1791-1792 : Vente des biens du clergé à Woippy.

- 1792 : plantation d'un arbre de la liberté devant la maison commune.

- 9 février 1810 : Un décret impérial réunit à la commune de Woippy les hameaux et fermes de Ladonchamps et de Thury (La Maxe).

- 1814-1815 : Des troupes ennemies, assiégeant Metz à deux reprises, stationnent à Woippy (notamment des troupes russes).

- Vers 1820-1825 : Construction d'une brasserie à la Maison Neuve. Une autre brasserie existe à la Maison Rouge, construite entre 1806 et 1826.

- 1832 : Le choléra fait 34 morts (sur 131 personnes touchées).

- 1842 : Création d'un atelier de galvanisation du fer à la Maison Neuve.

- 16 avril 1848 : Plantation d'un arbre de la liberté devant la mairie (alors située dans l'ancienne chapelle à proximité de l'actuel Monument aux morts).

- 1er mai 1850 : consécration de la nouvelle église de Woippy, construite grâce à la générosité de Marie Rose Marcus.

- 1852 : par 309 oui sur 309 votants et 381 électeurs, Woippy se rallie à Napoléon III.

- 1854 : Construction de la voie ferrée Metz-Thionville, passant par Woippy.

- 1867 : La Maxe retrouve son autonomie municipale, tandis que Ladonchamps (St-Rémy) demeure rattaché à Woippy.

- 1868 : Introduction de la culture de la fraise à Woippy, grâce à Dominique et Jacques Vion, qui en rapportent des plants de Bretagne.

- 12 juillet 1868 : Comice agricole à Woippy.

- 18 août 1870 : Les troupes françaises battues à Saint-Privat refluent vers Metz en traversant Woippy.

- 2-3 octobre 1870 : Le général Gibon s'empare du château de Ladonchamps et de la ferme de Sainte-Agathe.

- 7 octobre 1870 : Bataille de Ladonchamps (ou combat de Bellevue), au cours de laquelle le général Gibon est grièvement blessé (il meurt le 19 octobre).


D'une annexion à l'autre

- 10 mai 1871 : Traité de Francfort, annexant l'Alsace et la Moselle.

- Juillet 1872 : Ouverture d'une agence postale à Woippy.

- 1876 : Création d'une fabrique de cigares et d'allumettes à la Maison Neuve.

- 1875-1880 : Construction du fort Kameke (actuel fort Déroulède).

- 1879-1882 : Construction du fort Hindersin (actuel fort Gambetta).

- 1883 : Construction de l'actuelle école Jacques Prévert.

- 1891 : Nomination d'un maire allemand, Kalau von Hofe.

- 1898-1899 : Grève des producteurs de fraises. Création, à l'initiative de l'abbé Laurent, curé de Woippy, du Syndicat des Producteurs de Fraises et autres Fruits.

- 1895 : Construction d'une fabrique de couleurs et vernis à la Maison Rouge, par Alfred Traus, droguiste à Metz.

- Avant 1900 : Construction d'une conserverie à la Maison Rouge (Lothringer Conserven Fabrik), par le même Alfred Traus.

- Janvier 1900 : L'agence postale de Woippy est reliée au réseau téléphonique de Metz.

- 1901 : Construction de la première gare de Woippy (station de la Maison Rouge).

- 1903 : Création d'une raffinerie d'essence (Benzinfabrik) à la Maison Rouge, par Alfred Traus.

- 1908 : Mise en service de la nouvelle gare, spécialement conçue pour l'expédition des fraises.

- 1908 : Création de l'établissement d'horticulture " Au Cyclamen " par Ernest Kempnich.

- 1910 : Création de la Fabrique de Conserves Woippy-Metz à la Maison Rouge.

- 2 janvier 1914 : Catastrophe ferroviaire en gare de Woippy : 7 soldats allemands tués.

- 1921 : Inauguration du premier monument aux morts de Woippy, encore existant dans la cour de l'église.

- 1925-1926 : Création de l'Union de Woippy, par fusion de La Lyre et de l'Union Saint Etienne.

- 1926 : Création de la Fête des Fraises.

- 1930 : Henry de Ladonchamps crée l'Union des Syndicats des Producteurs de Fraises et Autres Fruits de la Moselle.

- 1934 : Début de l'activité de l'entreprise métallurgique Tréfilor.

- 1936 : Création du Football-Club de Woippy.

- 17 juin 1940 : Woippy occupé par les troupes allemandes.

- Novembre 1940 : Expulsion d'environ 500 habitants de Woippy dans les départements du sud-ouest.

- 1941 : Construction de l'usine Hobus Werke, travaillant pour la Luftwaffe.

- Septembre 1943 : Construction d'un camp de prisonniers, qui sera assimilé après la guerre à un lieu de déportation.

- 27 mai et 18 août 1944 : Bombardement de l'usine Hobus Werke. Plusieurs maisons de Woippy sont détruites.

- 31 août-1er septembre 1944 : Libération du camp de Woippy.

- 1er septembre 1944 : Évacuation des habitants de Woippy.

- 16 novembre 1944 : Libération de Woippy par le 377e Régiment d'Infanterie des États-Unis.


Du village à la ville

- 1945 : Les établissements Scholtès s'installent à Woippy (route de Thionville).

- 1947-1959 : Ferdinand Jungling, maire de Woippy.

- 1947 : Transformation du Syndicat des Producteurs en Coopérative Agricole des Producteurs de Fraises et autres Fruits de Woippy.

- 1948 : Commencée sous l'occupation allemande, la cité Hobus Werke prend le nom de cité des Quatre Bornes.

- 1950 : Création de l'Union des Coopératives Agricoles des Producteurs de Fraises et autres fruits de Woippy et Environs.

- 1951 : Le Laboratoire Métallurgique s'implante à Woippy.

- 1953 : Construction de l'entreprise Rolanfer.

- 1955 : Construction de la cité Le Martet par l'armée canadienne.

- 1957 : Création des Etablissements Pierre Dumas, route de Thionville.

- 1959-1976 : André Debs, maire de Woippy (décédé en cours de mandat).

- 1959-1964 : Construction de la gare de triage de Woippy.

- 1961-1963 : Construction du Quartier du Roi.

- 1961-1966 : Construction du quartier Saint-Eloy.

- 1962 : Début de l'activité de l'usine Claas de Saint-Rémy (matériel agricole).

- 1969 : Fusion de l'Union des Coopératives et de la Coopérative des Coteaux de Moselle, et naissance de la Coopérative Agricole des Producteurs de Fraises, Fruits et Légumes du Val de Moselle.

- 1970 : Inauguration du complexe sportif et culturel Saint-Exupéry. - Création du Groupement de Producteurs du Val de Moselle.

- 1970-1980 : Construction du quartier Boileau - Pré Génie.

- 1971 : Au recensement de la population, Woippy dépasse les 12 000 habitants.

- 1973-1974 : Construction des deux collèges d'enseignement secondaire : Pierre Mendès-France et Jules Ferry.

- Mars 1977 : Victoire de la liste d'union de la gauche aux élections municipales : Sébastien Cansell élu maire de Woippy.

- 1978-1979 : Opération Habitat et Vie Sociale (H.V.S.) sur Saint-Eloy.

- 1978 : Mise en service de la nouvelle mairie de Woippy.

- Implantation du Républicain Lorrain à Woippy.

- 1988 : Début de la construction du quartier (ZAC) de l'Hôtel de ville.

- 1989 : L'Etablissement Régional du Matériel (E.R.M.) est installé à Woippy (il deviendra le 9e Régiment du Matériel).

- 1998 : Démission de Sébastien Cansell. Jérôme Prache devient maire de Woippy.

- Mars 2001 : Elections municipales : François Grosdidier (RPR) élu maire de Woippy.

- 2002 : Woippy entre dans la Communauté d'Agglomération Metz Métropole.


Etymologie du mot Woippy


Le nom de Woippy apparaît pour la première fois dans la bulle du pape Calixte II datée du 5 avril 1123.

Cette bulle indique les biens que le Chapitre de la cathédrale de Metz possédait à Woippy en cette année 1123 : « ... l’église de Woippy avec toute sa cour et avec toutes les dépendances de cette cour, à savoir les manses, les terres cultivées et incultes, les prés, les pâtures, les bois, les forêts, les cens, les sources, les rivières et leurs cours et les dépendants, les champs, les vignes... ».

D’après l’écriture, Woippy peut indifféremment être transcrit Guapeio ou Guepeio.


Dans son « Histoire du village de Woippy » (1878), René Paquet cite les interprétations proposées par des historiens de son temps, MM. Abel pour « via-pia » et Terquem pour l’origine latine « Guapeyum ».

Mais selon l’auteur, Woippy dérive tout simplement du vieux mot patois « ouépi », qui signifie guêpier ; les différentes formes par lesquelles a passé le nom de ce village ne sont que des transformations faciles à suivre de la forme primitive « ouépi ».

Soit : Wapey : 1300 (Cité par de Bouteiller) ; Waipey : 1343 (Chapitre de la cathédrale) ; Waippey : 1385 (id) ; Wauppey, Wauppei : XVe siècle (Chronique de Jacomin Husson) ; Voipy : Acte de 1411 (Archives départementales) ; Vapy : Acte de 1455 (id) ; Wappy : Acte de 1458 (id) ; Voippey : Acte du 25 septembres 1418 (id) ; Waippy : Acte du 25 septembre 1460 (id) ; Weppy : Acte du 21 septembre 1460 (id) ; Wappy : 1500 (Journal de Jehan Aubrion) ; Woipez : - - - ; Waipy, Woipi : 1513 (Mémoires de Philippe de Vigneulles) ; Woipy : 1518 (id) ; Wapi, Wappy : 1544 (Pouillé du diocèse de Metz) ; Houeppy : Mémoire du maréchal de Vieilleville ; Vuoypy : 1617 ; Vuoipi : XVIIe siècle (carte Tass) ; Vuoepy : XVIIe siècle (carte Beaul) ; Woipy : XVIIIe siècle (Archives de Woippy) ; Woippy : XIXe siècle, orthographe actuelle.


Toujours d'après René Paquet, à Woippy la prononciation n’a jamais varié ; on a toujours prononcé et on prononce encore « ouépi » et non Woippy, comme l’exigerait l’orthographe actuelle.


Cette dénomination de « ouépi » (guêpier) convient, au reste, parfaitement à cette localité où la configuration des lieux, la richesse de la flore sauvage et les arbres fruitiers ont de tout temps attiré une grande quantité de guêpes, de frelons et autres mouches du même genre. En patois, guêpe se dit « ouépe », d’où provient « ouépi », locution peu employée actuellement.


Nota : Sans intention de rappeler de mauvais souvenirs aux anciens Woippyciens, mais Histoire oblige, lors de l’annexion de 1871-1918, par décret impérial du 2 septembre 1915, les noms de 241 communes de la Moselle furent germanisés, Woippy devint « Wappingen ».

Cette appellation reprit cours pendant de la Seconde Guerre mondiale.

Héraldique

Parti au 1 de gueules au dextrochère de carnation vêtu d 'azur mouvant d 'un nuage d 'argent , tenant une épée d'argent garnie d 'or accostée de deux cailloux d 'or au 2 d 'or au dragon ou Graouilly de sable allumé d 'or.

La paroisse sous l'ancien régime

  • Intendance ou généralité :
  • Election ou diocèse civil :
  • Subdélégation :
  • Parlement :
  • Coutume :
  • Bailliage ou sénéchaussée :
  • Diocèse religieux :
  • Vocable ou paroisse :

Patrimoine.png Patrimoine

Repère géographique.png Repères géographiques

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population - - - - - - - - - -
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population - - - - - - - - - -
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population - - - - - - - 4 073 9 142 13 393
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 13 816 14 325 13 755 13 242 13 079 14 103 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2013


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
Kalau VON HOFE 1891 - Nomination d'un maire allemand  
Alfred MANGENOT 1917 - 1931  
Paul SECHEHAYE 1931 - 1947  
Ferdinand JUNGLING 1947 - 1959  
André DEBS 1959 - 1976 Décédé en cours de mandat, le 3 avril 1976  
Sébastien CANSELL 1977 - 1998 Elu en mars 1977 (PS)  
Jérôme PRACHE 1998 - 2001 Suite à la démission de Sébastien CANSELL  
François GROSDIDIER 2001 - (2020) (RPR)  
- -  

Cfr Mairesgenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
J.B.GAUTIEZ 1858 - 1890 Décédé le 14 juillet 1892 à l'âge de 70 ans. Il a été le curé de la paroisse durant 32 ans. Il était le dernier survivant d'une famille de 10 enfants.  
Louis Auguste LAURENT 1890 - 1901 L'abbé Louis-Auguste LAURENT est né le 14 janvier 1855 à Hinckange, près de Boulay. Après des études au Petit Séminaire et au Grand Séminaire de Metz, puis à Saint-Sulpice à Paris, il est ordonné prêtre à Metz le 20 décembre 1879 par Mgr Dupont des Loges à la chapelle de Sainte-Glossinde. Après avoir chanté sa première messe à Servigny, le jour de Noël, il retourne à Paris continuer ses études. Fin juin 1880, il revient à Metz comme bachelier en théologie, et le 19 juillet, il reçoit sa nomination de vicaire à Notre-Dame à Metz. Il a 25 ans. En 1885, après Pâques, nommé directeur de l'Institution Saint-Arnould, rue Poncelet, il quitte Notre-Dame. Deux ans plus tard, en octobre 1887, l'abbé Laurent est nommé directeur de la Maîtrise Saint-Arnould, rempart Serpenoise. Sa présence à Saint-Arnould étant à l'Evêché une source de difficultés avec le gouvernement il est nommé curé à Woippy en août 1890. A la fin 1901, il est nommé archiprêtre à Gorze et quitte Woippy à regret. Il est décédé le 29 mai 1914 à Gorze et repose au cimetière communal.  
Louis Paul L'HUILLIER 1901 - 1912 L’abbé Paul L’Huillier est né en 1867. Ordonné prêtre en 1891, il est tout d’abord vicaire à Saint-Martin de Metz, puis curé de Kerprich-lès-Dieuze. En janvier 1902, il est nommé à Woippy en remplacement de l’abbé Laurent transféré à Gorze. Cette même année, il fonde le cercle Saint-Etienne (qui, avec la Lyre, deviendra l’Union de Woippy en 1925). Nommé archiprêtre à Dieuze, il quitte Woippy en octobre 1912. En novembre 1928, alors âgé de 61 ans, l’abbé L’Huillier est nommé supérieur du petit Séminaire de Montigny-lès-Metz. A cette même date, il est aussi nommé chanoine honoraire de la cathédrale de Metz. A la fin de l’année scolaire 1938-39, le chanoine L’Huillier, âgé de 71 ans, aussi directeur de l’Œuvre des vocations sacerdotales cesse ses fonctions. Nommé chanoine titulaire de la cathédrale, il se retire à la Sainte-Famille. Il y décède le 29 septembre 1940.  
Henri Auguste Joseph BIGEREL 1912 - 1925 L'abbé Henri Bigerel est né à Marthille le 8 mars 1869. Ordonné prêtre le 14 juillet 1895, il est nommé vicaire à Sainte-Ségolène à Metz. Ensuite curé de Gandrange-Amnéville de 1899 à 1912, il arrive à Woippy en octobre 1912. Il est décédé à Woippy le 27 février 1925 et repose au cimetière communal.  
Jules GUENOT 1925 - 1952 L’abbé Jules GUÉNOT est né à Gandrange le 16 août 1875. Il est ordonné prêtre le 13 juillet 1902 et est nommé vicaire à Thionville. Successivement curé de Bassing et de Vallières, il est nommé à Woippy en 1925. Sa première signature sur le registre de fabrique apparaît le 9 août. Expulsé à la mi-septembre 1940 à Chazelles-sur-Lyon, dans la Loire, il est de retour dans la cité en mai 1945. Il y célébrera sa dernière messe le dimanche 27 juillet 1952. Ancien aumônier de la maison de retraite de Marly, il est décédé à Gandrange le 9 novembre 1968 à l’âge de 93 ans.  
Joseph BEMER 1952 - 1968 L'abbé Joseph Bémer est né à Metzervisse, le 24 mars 1898. Ordonné prêtre le 13 juillet 1924, il est nommé vicaire à Metz Sainte-Ségolène quelques jours plus tard. La paroisse de Nébing lui est confiée en 1930 puis celle de Vitry-sur-Orne en 1936. En novembre 1940, il est expulsé et trouve refuge à Nérac dans le Lot-et-Garonne. Sitôt la Libération, il est de retour à Vitry et arrive à Woippy en juillet 1952 lors du départ à la retraite de l'abbé Guénot. L'abbé Bémer prend sa retraite en août 1968 et décède le 12 février 1977. Il est inhumé à Vitry-sur-Orne  
François SCOTTO 1964 - 1968 Vicaire-résident de la paroisse Saint-Eloi  
L'équipe sacerdotale 1968 - 2000 Joseph SCHWARTZ (29 ans de sacerdoce), responsable prêtre au travail ; REVEILLE ; André SPANG ; Gervais VACCHERO (33 ans)  
Jean CORSO 2001 - 2009 Il sera aidé dans sa tâche par Pierre LUONG et Benjamin AKOTIA, vicaires puis Pierre LAMIABLE et Damien DEPREZ  
Jean POIRE 2010 - 2014 Il sera aidé dans sa tâche par Pierre LUONG et Benjamin AKOTIA, vicaires puis Pierre LAMIABLE et Damien DEPREZ  

Monument aux morts

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
- - -  
- - -  


^ Sommaire


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : - 57140 WOIPPY

Tél : - Fax :

Courriel :

Site internet :

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Histoire de Woippy

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références