53 - Cigné

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Cigné
(Ancienne commune)
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 53 - Blason - Mayenne.png    Mayenne
Métropole -
Canton Blason Ambrières-les-Vallées-53003.png   53-01   Ambrières-les-Vallées
Code INSEE 53070
Code postal 53300
Population habitants ()
Nom des habitants
Superficie 1 709 hectares
Densité hab./km²
Altitude
Point culminant 134 m
Coordonnées
géographiques
Localisation (avant 2015)
Localisation 53070 Cigné.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Moyen Âge

Vue de l'église. Elle est dédiée à Saint-Martin. Sa nef est du XIe siècle ou XIIe siècle, son chœur fut reconstruit au XIVe siècle ou XVe siècle. Les deux chapelles latérales donnent, à l'église, une forme de croix.

En 989, Robert de Blois concède des droits dans les landes de Baugé à son abbaye restaurée d'Évron. Mais les moines, qui ne fondèrent pas de prieuré, se contentèrent d'attribuer les revenus, qu'ils possèdaient à Cigné, à leur prieur de Berne. Ils n'eurent pas le patronage de l'église, puisque Henri II d'Angleterre confirmait, au milieu du XIIe siècle, l'attribution faite à l'abbaye de Lonlay. Dès le XIIIe siècle, la seignerie de paroisse fut attaché à la terre de Torcé. Mais en 1472, lors d'un partage, on attribua le manoir et la terre de Torcé à Pierre du Bailleul, mari de Jeanne de Torcé (dite la Jeune) et la seignerie paroissiale à René de Sallaines, qui l'attacha à sa terre de la Haie. Lors de la guerre de Cent-Ans, sous le règne de Jean II le bon, un paroissien de Cigné, nommé Jean Duchemin, passa au parti des anglais et vit ses bien confisqués. La paroisse paya, en Janvier 1434 à la garnison, anglaise de Mayenne, un appatis.

Ancien Régime

En 1606, Michel de Montreuil, seigneur de Torcé, rendant aveu à René de Sallaines, seigneur de la Haie, son suzerain, s'attribua le droit de fondation en l'église de Cigné.

Vu du château de Torcé

Il y eu revendication et procés, puis, le 20 janvier 1609, sentence arbitrale rendue par Jean de Mégaudais, curé de Charné (Ernée), reconnaissant au seigneur de Torcé « les prérogatives, préséances et dignités en l'église et à la condition de les rendre par aveu au seigneur de la Haie ». Le 11 septembre 1614, François de la Cigogne, alors seigneur de Torcé, obtint du juge de Mayenne de mettre dans l'église une litre armoriée à ses armes. Ayant protesté, René de Sallaines fut battu et excédé dans l'église même par les gens de son riva, à tel point qu'il en mourut le 26 mai 1616. Il fut enterré dans le chanceau, tout près de l'autel. Louise Achard, sa veuve, reprant le procés et le porte en parlement, où il fut prononcé en sa faveur le 10 juillet 1627. Charles de Lonlay, seigneur de la Corbelière, et Pierre de Logé, sieur de Cigné, furent aussi condamnés à retirer leur banc du chœur de l'église. De 1706 à 1708, la dysenterie sevit : « on amenoit les morts avec charrette et harnois, d'autres, de travers sur un cheval; on n'entroit même pas à l'église ». Mais, c'est en 1709, que l'hiver mit le comble à la misère : « le froid commença la vigile des Rois, et fut si excessif pendant cinq à six jours qu'on n'en a jamais vu de parail ; non seulement le cidre glaçoit dans les tasses, mais aussi le vin, même jusques à l'eau-de-vie ». Louis XIV imposa une taxe d'un sol par livre de revenu, « autrement plus de la moitié ou pour mieux dire tout le peuple aurait pery par la faim, et il en est encore bien mort ».

En 1762, les rivalités entre les nombreux gentilhommes de la paroisse arrêtèrent après que Françoise de Logé, dame de la Haie, veuve d'Alexandre-René de Vaucelles,seigneur de Ravigny eût acquis la terre et le manoir de Torcé, ce qui supprima toutes les causes de contestations. De nouvelles épidémies en 1772 et 1786 oblige l'intendant de Tours à envoyé M. Autin, médecin, qui fit un rapport (le 20 septembre 1786) « sur la maladie qui règne à Cigné et sur une autre, beaucoup plus longue, qui avait désolé le canton, cinq lieues à la ronde autour de Lassay »

Château de Torcé au début du XXe siècle

Période révolutionnaire

Le cahier de 1789 demande des prix pour les meilleurs laboureurs, les soldats de la milice, et ceux qui rendaient service à la communauté ; l'établissement d'écoles là où elles n'éxistent pas ; des sauvegardes pour les officiers municipaux. Le 28 septembre 1793, on brûla sur la place des halles, à Ambrières-les-Vallées, 8 liasses de titres féodaux de la seigneurie de Cigné. Depuis 1795, les troupes de Frotté parurent souvent à Cigné. Le 21 brumaire an IV, 300 à 400 hommes y passèrent la nuit, réquisitionnant des vivres et faisant démonter les voitures. Les chefs, obéis et respectés, empêchèrent tout pillage et parurent munis d'or et d'argent. Vers le 15 avril 1799, les chouans saisissent les agents nationaux Louis Bonneau, Jean-Baptiste Le Héricé et Jean-Baptiste Gallery et les fusillent au moulin de la Vallette.

Cigné au XXe siècle et aujourd'hui

En 1906, l'inventaire eût lieu le samedi 10 février. C'est en 1972, que Cigné est rattaché administrativement à Ambrières-les-Vallées.

Patrimoine.png Patrimoine

Repère géographique.png Repères géographiques

Situation

[[Image:Cigné_53070_cassini.jpg|150px|left|thumb|Carte de Cassini], INSEE 2006, 2011 & 2015.]


La commune est située entre la Mayenne, qui la limite à l'Est, et la Varenne qu'elle atteint à sa pointe nord-ouest. Elle est située à la limite nord du département et de 1674 à 1836 possédait Placé, Lignières et la Croulardière. Les deux premiers lieux furent attribués à Ambrières-les-Vallées et Lignières au Pas qui eut en compensation Gerbeux, le Mériais et le Breil.


On peut dire également que Cigné est à une distance de 3 km d'Ambrières-les-Vallées, de 14 km de Mayenne et de 45 km de Laval.


Noms anciens

  • Parrochia de Cigneio, 1123 (Cart. d'Évron)
  • Ecclesia de Cignayo, XIIe siècle (Neustria Pia, d'après Cauvin)
  • Parrochia de Cigneio, 1225 (Cart. d'Évron)
  • Signi, 1312 (Bibl. nat., f.fr.8.736)
  • Cygné, 1434 (Arch. nat., KK. 324)
  • Le bourg de Signé, 1494 (Arch. nat., X/2a. 61)
  • Ecclesia de Cignayo, XVe siècle (Pouillé)
  • Ecclesia parrochialis S. Martini de Cigneyo, 1549 (Insin. eccl.)
  • Signé, 1715 (Carte cénom.)

Démographie.png Démographie

Démographies Cigné.png

Année 1794 1801 1806 1820 1831 1841 1851 1861 1872 1876
Population - - - 1 247 1 439 - 1 425 1 510 1 469 -
Année 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931
Population 1 412 1 390 1 400 1 444 1 361 1 270 1 184 1 151 1 072 996
Année 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004
Population 955 820 775 744 685 672 686 639 436 -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Sources : Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015.

Familles notables.png Notables

Les nobles

Il y eut plusieur familles nobles ou vivant noblement à Cigné, on peut citer :

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jean-Baptiste LE HERICE 1791 -  
LEMARCHAND 1798 -  
Jean-Baptiste GALLERY 1799 -  
LEBASTARD 1800 - 1821  
Jean-François RETOUX 1821 - 1827  
VOLCLAIR 1827 - 1850  
BOTTU-des-MORTIERS 1850 - 1855  
BOURDAIS 1855 - 1865  
BONNEAU 1865 - 1870  
POLLET 1870 - 1895  
POLLET 1895 -  
- -  

Depuis le ratachement administratif à Ambrières-les-Vallées en 1972, il n'y a plus de maires à Cigné. Un maire délégué est désigné car les habitants de CIGNÉ votent simplement pour les élus de CIGNÉ.

  • LEROY Daniel 1995 à 2008
  • TRONCHOT Laurent 2008 à

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
André CORDIER 1739-1763 Notaire seigneurial - Duché-pairie de Mayenne - Cote du registre : 3E15/211-214  
Jacques DUBREIL 1689-1717 Notaire Royal - Cotes des registres : 3E1/403 - 3E70/1-2  
Charles/François LE HERICE 1763-1789 Notaire seigneurial - Duché-pairie de Mayenne - Cotes des registres : 3E15/215-223, 3E1/404  
Jean-Baptiste LE HERICE 1730-1739 Notaire seigneurial - Duché-pairie de Mayenne - Cotes des registres : 3E15/209-210  
Baptiste LE MESNAGER 1669-1675 Notaire seigneurial - Baronnie d'Ambrières - Cotes des registres : 3E1/405  
Julien ROBTON 1710-1729 Notaire seigneurial - Baronnie d'Ambrières - Cotes des registres : 3E15/224-225  

Les curés

La cure est à la présentation de l'abbé de Lonlay. Le temporel se composait de la métairie de la Vienne et de la moitié du moulin de Bellay

Pictos recherche.png Liste en détail - Les curés de Cigné ...

Morts pour la France

Pictos recherche.png Liste en détail - Morts pour la France ...

Recherches généalogiques.png À savoir pour vos recherches généalogiques

Horaires d'ouverture de la mairie

  • Adresse : 66, rue Bocage 53300 Cigné
  • Permanence : Lundi, de 10h00 à 12h00 et jeudi, de 15h30 à 17h30.

Dépouillements des registres paroissiaux

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Abbé ANGOT A. : Dictionnaire de la Mayenne (Tome 1 à 4)
Pour connaître l'histoire des communes du département.
  • Abbé ANGOT A. : Armorial Monumental de la Mayenne
Toutes les armoiries ressencées au XIXe siècles dans les églises et châteaux.

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.