53143 - Maisoncelles-du-Maine

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Maisoncelles-du-Maine
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 53 - Blason - Mayenne.png    Mayenne
Métropole
Canton Blason en attente.png   53-22   Meslay-du-Maine
Code INSEE 53143
Code postal 53170
Population 485 habitants (2008)
Nom des habitants Maisoncellois, Maisoncelloises
Superficie 1 583 hectares
Densité 30 hab./km²
Altitude Mini: 38 m
Point culminant 112 m
Coordonnées
géographiques
47.965° / -0.651389° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
53143 - Maisoncelles-du-Maine carte administrative.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Les premières mentions du village de Maisoncelles « G. de Mesoncellis » et « M. de Masuncellis » datent des années 1200. L’église restaurée en 1804, comporte une nef du XIe siècle. Sainte Émerentienne, patronne de Maisoncelles-du-Maine est invoquée pour la guérison des douleurs d'entrailles.

Mathurin ROULLIN, curé de Maisoncelles, permutte sa cure avec Pierre LEMESLE, curé de Saint-Germain-le-Fouilloux qui arrive à Maisoncelles en décembre 1640, il résigne de son poste en 1659 et est inhumé dans l’église le 5 mars 1660 [Angot].

Maisoncelles a eu la chance d’avoir, à la fin du XIXe siècle un curé érudit, l'abbé Ch. MAILLARD, qui a réunit ses recherches dans un ouvrage Chroniques paroissiales de Maisoncelles que l'on peut consulter aux Archives de la Mayenne et à la BNF. L’auteur cite les noms des fermes avec qui y habitait, ce qui peut être précieux pour suppléer la perte des registres paroissiaux antérieurs à 1671.

En 1731 un procès oppose le curé de Maisoncelles, Jean BOULAY au duc de la Trémoille au sujet des réparations à effectuer sur l’église paroissiale.

Un autre procès entre le curé de Maisoncelles et le chapelain de la Jupellière porte sur le partage de la dîme, initialement réglé par une transaction du 7 juillet 1517 [AD53 163J2]. Parmi les pièces relative à ce long conflit on trouve mention d'une « Reconnaissance du Sieur Houllière par laquelle il est dit que le nommé Cribier a payé sur la ferme dudit Closeau de la Caroterie six livres au sieur Boulay curé en son acquit. ». D’autres pièces montrent l’importance prise par cette affaire qui remonte jusqu’au Parlement de Paris et au roi. Jean BOULAY fut curé de 1694 à 1739.

Il y avait encore de la vigne en 1779 : « En pays vignoble comme était autrefois Maisoncelles » disait le curé en 1759. Le château de la Jupellière, résidence de la famille d’Houllières, est dans le style Louis XIV. Un notaire royal au Maine, demeurait aux Bigottières à Maisoncelles : Jacques GOUGEON pour la résidence de Parné. Jehan DORCEMAINE est cité également comme notaire.

En 1830, Maisoncelles comporte une proportion de grandes propriétés de plus de 50 hectares particulièrement importante comme le souligne G. MACÉ [Mac82], ainsi quatre familles contrôlent 52 % de la surface de la commune, ce sont les BERSET à Vaufleury, les FOUCAULT des Bigottières, les LEMONNIER de Lorrière et les HARDAS. À coté ne subsiste que des biens de moins de 10 hectares.

Histoire administrative

  • Département - 1801-2019 : Mayenne
  • Arrondissement - 1801-2019 : Laval
  • Canton - 1801-2019 : Meslay (Meslay-du-Maine)
  • Commune - 1801-1919 : Maisoncelles, 1919-2019 : Maisoncelles-du-Maine

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :

Héraldique

Patrimoine.png Patrimoine

Quelques fermes

  • LA COUDRAIE

Il y avait un étang au bas de la ferme de la Coudraie. Les Chroniques paroissiales de Maisoncelles signale le décès d'un CRIBIER à la Coudraie en 1649, ferme proche de la Pâquerie, à l'ouest du bourg où décèdera Michel CRIBIER (SOSA n°256) en 1691. Son fils Julien (1665-1741) lui succède ainsi que nous le montre son bail de ferme, signé le même jour (mais juste avant) son contrat de mariage chez Mme X…

  • LA LUVINIÈRE

Curieusement on ne la trouve pas sur la carte de Cassini, alors qu’elle existe sur les cartes récentes de l’IGN, et qu’elle existait bien avant le XVIIIe siècle. Elle est située au bord du ruisseau des Bigottières qui coule sous le manoir du même nom. L’abbé ANGOT y consacre une note individuelle où l’on apprend que cette ferme est mentionnée en 1410 et 1453 dans les titres du chateau de la Bigottière. On y édifie un manoir et une chapelle, puis un moulin barrant le petit ruisseau qui existe toujours en 1685 malgré les inconvénients causés par les inondations des prairies provoquées par la retenue du barrage.

  • LA MOTTE

Cette métairie, située au sud-est du bourg, a procuré le plus gros revenu de la paroisse de Maisoncelles pendant tout le XVIIe siècle, environ 5 % de la taille totale de la paroisse. Elle appartenait en 1743 au seigneur de la Jupellière [Ang00].

  • LA PASQUERIE

L’abbé ANGOT nous apprend que cette ferme appartenait en 1410 au seigneur des Bigottières et à Jean de CORDON en 1562 ; cette famille de CORDON fait l’objet de plusieurs notices dans l’ouvrage de l’abbé ANGOT. La carte de Cassini la signale avec le symbole du hameau, juste à gauche du château de la Bigottière (alors que les noms sont indiqués dans l’autre sens). Les autres fermes ont un symbole différent distinguant les fermes ou les métairies. Cette métairie a été habitée par des CRIBIER au moins de 1630 à 1770 vérifier les dates. Elle est aussi habitée aussi par des SIMON jusque vers 1710.

Autres patrimoines

  • Chapelle des Bigottières du XVIIe siècle
  • Châteaux
  • Église d'origine romane du XIe siècle, remaniée

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

Les recensensements systématiques ne débutent qu’en 1836, toutefois, avant la Révolution, il était procédé à des relevés périodiques des feux, c’est à dire des familles habitant un lieu donné. Suivant ANGOT on relève 475 habitants en 1726 et 496 en (103).

Popul Maisoncelles.jpg

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 488 440 504 494 527 536 552 584 584 590
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 569 547 506 525 505 489 502 440 444 445
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 429 404 405 406 394 378 377 348 327 291
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 350 365 400 453 530 523 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Source : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2013

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

L’église paroissiale de Maisoncelles, dédiée à saint Pierre, est au centre du bourg, isolée sur une légère butte.

Familles notables.png Notables

La famille d’Houllière était en possesion de la seigneurie de Maisoncelles, plusieurs membres se rencontrent au détour des baux des métairies ou des procès de l’époque. Les titres de la famille d’Houllière sont conservés aux Archives du Maine-et-Loire (E 2.876).

Une pierre tombale existait dans l’église [Ang85] :

DCCCCXXXIX – 1705
CY GIST LE CORPS DE DEFFUNT MESSIRE
LOUIS DE HOULLIÈRES, ÉCUYER, CHEVALIER,
SEIGNEUR DE MAISONCELLES, DU BIGNON, DE
BOISBUREAU, DE LA JUPELLIÈRE, DÉCÉDÉ LE 9 JUIN
1705, AGÉ DE 59 ANS, REGRETTÉ DE TOUT LE
MONDE. PRIEZ DIEU POUR LE REPOS DE SON AME.
Insignis miles lodoicus, moribus æquis,
nobilis atque potens de Houllières jacet hic.
Hoc primogenitus monumentum condere jussit.
Patris ad… hic vivat et…

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Pierre BEAUVAIS 1792 -  
J. BRILLET (19 pluviôse an II) 7/02/1794 -  
R. BRILLET (An IV) 1796 - Agent national  
Louis BEAUVAIS 1802 - 1821  
René CHARTIER 1821 - 1825  
François BEAUVAIS 1826 - 1833  
Louis GUY 1833 - 1837  
François BEAUVAIS 1837 - 1839  
Louis BEAUVAIS 1840 - 1852  
François Xavier Jules de QUATREBARBES 1852 - 1874 Propriétaire des Bigottières  
Christian de QUATREBARBES 1874 - 1882  
Edouard O'MADDEN 1883 - 1884  
De VAUGUYON 1884 - 1886  
PELLOUIN 1886 - Avocat à Château-Gontier  
LECLERC 1905 -  
PAUMARD 1906 -  
- -  
- -  
Bernard NISON 1983 - 2001  
Marie-Christine RÉAUTÉ 2001 -  
Didier GENDRON 2008 - (2020) Réélu en 2008  
- -  

Source : MairesGenWeb

Les notaires

Notaires à Maisoncelles sous l'ancien régime

À ma connaissance, il n'y a eu qu'un seul notaire local, Jean DORCEMAINE dont on ne connait que 2 seuls actes du XVIIe siècle.
Il existe au XVIIe siècle des actes chez les notaires de Parné (3 E 21) dont voici les cotes aux Archives de la Mayenne :

3E1/1287, 1659-1673, notaire à Parné : Michel BOURDAIS
3E1/1288-302, 1677-1720, notaire à Parné : René BOURDAIS
3E1/1303, 1721-1738, notaire à Parné : Ceneré BOURDAIS
3E1/1304, 1739-1746, notaire à Parné : Jacques GOUGEON
3E1/1305, 1753-1764, notaire : Jacques GOUGEON
3E1/1306, 1765-1778, notaire : Jacques GOUGEON
Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Jean BOULAY 1694 - 1739  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h30-12h 8h30-12h 9h-12h 8h30-12h 8h30-12h - -
Après-midi - 13h30-18h - - 13h30-18h30 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 9, place de l'Église - 53170 MAISONCELLES-DU-MAINE

Tél : 02 43 98 42 74 - Fax : 02 43 98 78 28

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr (07/2011)

Dépouillements des registres paroissiaux

La collection connue des registres de baptèmes, mariages & sépultures commençaient en 1621, car les registres antérieurs avaient déjà disparu du temps de l’abbé ANGOT au début du XXe siècle.

Depuis ce sont tous les registres de la collection communale qui ont aussi disparu et ce assez récemment, entre 1935 et 1965 aux dires du directeur des archives de la Mayenne M. SURCOUF. Ainsi, il ne reste plus que la "copie du greffe" qui ne débute qu’en 1671, privant ainsi les généalogistes de 2 à 3 générations.

Bien que les registres de la Mayenne soient aisement accessibles par internet (c'est même le département pionnier), et assez aisement lisibles, les dépouillements systématiques des mariages ont été effectués par le Cercle généalogique de Maine et Perche et son accessible par Geneabank. Ils comportent toutefois quelques oublis hélas.

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • [Ang09] Abbé Angot, Dictionnaire de la Mayenne, Imprimerie de la Manutention, Mayenne, 1990. Incontournable référence en Mayenne, avec une notice très fournie non seulement sur chaque paroisse, mais aussi sur de très nombreux lieux, fermes,etc.
  • [Ang85] Abbé Angot, Épigraphie de la Mayenne, Imprimerie de la Manutention 1985.
  • [Mai87] Abbé Ch. Maillard, Chroniques paroissiales de Maisoncelles, Chailland, imprimeur à Laval 1887. Aux Archives de la Mayenne sous la cote AC808.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.