52 - Blaise

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Blaise
(Ancienne commune)
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 52 - Blason - Haute-Marne.png    Haute-Marne
Arrondissement Blason de Chaumont    Chaumont (Préfect.)
Métropole
Canton Blason de Juzennecourt   52-14   Juzennecourt
Code INSEE 52140
Code postal 52330
Population habitants ()
Nom des habitants
Superficie 1669 hectares
Densité hab./km²
Altitude Mini: 240 m
Point culminant 375 m
Coordonnées
géographiques
48.2811° / 4.9703° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
Colombey-les-deux-églises
Colombey-les-deux-églises
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Blaise.jpg


Blaise, anciennement nommé Blaise-le-Château car autrefois on pouvait y voir un château aujourd'hui disparu. Ce village qui tire son nom de la rivière de Blaise, est mentionné au commencement du XIIIe siècle. La seigneurie était laïque et appartenait aux seigneurs de Vignory qui y construisirent un château-fort vers l'an 1200. Les religieux de Clairvaux possédaient jadis sur les moulins de Blaise certains droits qui leur avaient été cédés en 1216 par Godefroid, prince d'Achaïe et sénéchal de l'empire romain.

La seigneurie fut érigée en baronnie, en faveur de la maison de Baudricourt à qui elle échut en 1407 par droit de succession. C'est dans son château de Blaise, que Jean de Baudricourt, maréchal de France, reçut en 1482 saint François de Paule qu'il conduisit à Tours auprès du roi Louis XI mourant qui l'avait fait quérir par le biais du pape Sixte IV. Il lui offrit le domaine de Bracancourt, situé sur la commune, pour y ériger un couvent de son ordre. La seigneurie passa ensuite successivement aux familles de Saint-Blin et de Clermont-Tonnerre et enfin aux marquis de Reynel.


Histoire administrative

Administration ancienne (1789-1999)
  • souveraineté : 1789, royaume de France puis 1790, Haute Marne
  • département : 1793, Haute Marne puis 1801, Haute-Marne
  • district : 1793, Chaumont
  • arrondissement : 1801, Chaumont
  • canton : 1793, Blaise puis 1801, Vignory et 1976, Juzencourt
  • municipalité : 1793, Blaise
Administration actuelle (à partir de 1999)



^ Sommaire

Patrimoine.png Patrimoine

Bracancourt

Bracancourt, devenu depuis un château, était autrefois un couvent de Minimes de l'ordre mendiant institué en 1435 à Cosenza en Italie par Saint François de Paule. Jean de Baudricourt, maréchal de France, seigneur de Baudricourt, Choiseul, Lafauche, Vignory, Blaise et Sexfontaines, fils de Robert de Baudricourt amena en 1482 saint François de Paule d'Italie en France, pour le conduire à tours auprès du roi Louis XI. Il reçut le saint dans son château de Blaise. Il lui offrit de bâtir un couvent de son ordre dans le lieu qui lui plairait le plus. François choisit Bracancourt, où était une ancienne chapelle. Mais l'acte de donation ne fut passé que le 16 octobre 1496. Le couvent fut aussitôt élevé au frais du maréchal et d'Anne de Beaujeu, sa femme, pour treize religieux avec une rente de 25 livres tournois pour chacun. Six ans plus tard, Marguerite de Baudrecourt, sœur du Maréchal, fonda la rente d'un quatorzième religieux. Certains ont prétendu que le couvent de Brancancourt était le premier établissement des Minimes en France. Cette assertion n'est vrai que dans le sens où la maison de Brancancourt a été la première qui ait été donnée aux Minimes en 1482 mais le couvent n'a été bâti et habité que quatorze ans plus tard, après ceux du Plessis-les-Tours, d'Amboise et de Nijon. Toutefois, le couvent de Bracancourt fut l'un des premiers créés en France pour les Minimes, du vivant du saint fondateur, lequel mourut qu'en 1508, âgé de 91 ans. Le monastère de Bracancourt qui était magnifique, fut brulé en 1563 par les Calvinistes. Dès l'année précédente, les religieux avaient été conduits prisonniers au château de Blaise, pour y être pendu mais ils furent heureusement délivrés par le duc de Guise. Ils ne purent néanmoins rentrer à Brancancourt qu'en 1580, où ils se mirent à réparer peu à peu les ruines de leur couvent. Bracancourt fut encore dévasté en 1636, lors du passage des Suédois. L'année suivante dix religieux y moururent de la peste. En 1639, l'évêque de Châlons-sur-Marne vint, au nom de l'évêque de Langres, consacrer la nouvelle église de Brancancourt, dédiée à Notre-Dame comme la chapelle primitive, et ayant pour patron secondaire, saint Jean-Baptiste, sainte Anne et sainte Marie-Madelaine. On y remarquait plusieurs tombes, entre autres celles d'Anne de Beaujeu et de Marguerite de Baudricourt, sa belle-sœur, et celle du célèbre et pieux guerrier, Juste de Clermont d'Amboise, fils de Louis Marquis de Reynel, lequel mourut à Brancancourt en 1702, après y avoir vécut dans une sainte retraite durant 25 ans environ. Le 23 août 1700, Bracancourt fut encore la proie des flammes, et quelques années après on le rétablit tel qu'on le voit aujourd'hui.

L'empereur Napoléon 1er qui a fait ses études à l'école militaire de Brienne-le-Château tenue également par les Minimes, se rendit plusieurs fois par récréation au couvent de Bracancourt.

Pictos recherche.pngDeux anciens couvents de Minimes dans le pays Blaisois par l'abbé C. Didier

L'église

Photo : S. Massé

L'église est dédiée à Saint-Michel.


^ Sommaire

Repère géographique.png Repères géographiques

Blaise-vue générale.jpg
Vue générale de Blaise (Photo : S. Massé)

Blaise est situé dans la haute vallée de la Blaise, rivière du même nom prenant sa source à Gillancourt et longue de 85 km qui se jette dans la Marne.

Le long de la Blaise, il se situe en amont des villages de Guindrecourt-sur-Blaise, Daillancourt, Bouzancourt, de Cirey-sur-Blaise, d' Arnancourt et de Doulevant-le-Château.


^ Sommaire

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 306 326 278 328 370 394 368 368 377 337
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 335 315 296 290 289 262 249 200 192 210
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 -
Population 184 159 151 128 122 150 111 108 110 -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015.


^ Sommaire

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Hier
Aujourd'hui

Photo : S. Massé

Le cadastre napoléon


^ Sommaire

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  


^ Sommaire

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
Étienne 1385  
Tristan ou Chrétien -  
Simon MAGNIEN 1476 Notaire apostolique.  
Nicolas MOUSSARD 1496 Notaire ou Tabellion.  
Adrien BOUVINET 1535  
Pierre MOUSSARD 1558 Où il meurt.  
René CAILLET 1558 Évincé.  
Vulfrand SAMIN 1558  
Claude CASSARD 1564 Religieux.  
Léonard MATHIEU 1565 Où il meurt.  
Jean de BEAUNYAIS 1573 Où il résigne.  
Hugues CHANTENEL 1577  
PIOT 1624  
Pierre PAQUOT 1564 Dut résigner.  
Arnoul BAUDOIN 1677 Où il meurt.  
François BERTIN 1698  
Joseph JACQUINOT 1714 Où il meurt.  
Hubert JEANSON 1735 Où il meurt.  
Louis-Nicolas ROBERT 1758 Fidèle et prisonnier sous la Révolution.  
Henri ESPRIT 1791 Où il meurt.  
Théodore PHULPIN 1819 Où il se retire.  
Jules TOUSSAINT 1869  
Jules-Marie-Albert CHÉRIN 1871 Où il meurt.  
Antoinette-Joseph MINOT 1873  
- -  
- -  
- -  
- -  

Sources jusqu'en 1873 : le tome 2 de la monographie des villages de Haute-Marne de l'abbé ROUSSEL.


^ Sommaire

Les soldats morts pour la France

Blaise-Monument aux morts.jpg
Monument aux morts
Photo : S. Massé

Liste des soldats morts pour la France à la guerre de 1914 - 1918

Blaise-Monument aux morts-2.jpg
Photo : S. Massé
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Henri MAIGROT 30/03/1882 28/08/1914 Soldat au 279e Régiment d'Infanterie.  
Georges CHEVALIER 20/01/1887 25/09/1914 Brigadier au 5e Hussards.  
Ernest MIDROUET 28/04/1881 25/09/1914 Sergent au 79e Régiment d'Infanterie.  
Pierre FRANÇOIS 26/06/1885 17/10/1914 Caporal au 25e Brigade de Chasseurs.  
Louis THÉE 26/07/1875 28/05/1915 Soldat au 360e Régiment d'Infanterie.  
Lucien CHAPUT 16/05/1897 25/04/1916 Sapeur au 10e Régiment du Génie.  
Jehan de MAUD'HUY 20/10/1895 4/07/1918 Maréchal des Logis Pilote au 3e Groupe d'Aviadisir.  
Marcel BULARD 26/02/1898 29/08/1918 Soldat au 162e Régiment d'Infanterie.
Informations et photo sur Mémorial-GenWeb.  


^ Sommaire


^ Sommaire

Soldat mort pour la France à la guerre de 1939 - 1945

Blaise-Monument aux morts-3.jpg
Photo : S. Massé
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Jean GIRARDOT 1927 14/11/1944 Informations et photo sur Mémorial-GenWeb.  


^ Sommaire


Autres liens : Mémorial-genweb.org


^ Sommaire


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives


Documents numérisés


Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - - - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 68 rue du Général de Gaulle - 52330 Colombey-les-deux-églises

Tél : 03 25 01 50 79 - Fax : 03 25 01 15 62

Courriel : info@colombey-les-deux-eglises.com

Site internet :

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr ()


^ Sommaire

Associations d'histoire locale

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie



  • Mémoires de la Société des lettres, des sciences, des arts, de l'agriculture et de l'industrie de Saint-Dizier Tome 8 paru en 1880
Deux anciens couvents de Minimes dans le pays Blaisois par l'abbé C. Didier

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références



^ Sommaire

Blason de la Haute-Marne
Portail du département de la Haute-Marne
Blason de la région Champagne-Ardenne
Portail de la région Champagne-Ardenne
Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.