52093 - Prêtre - Louis HALLE - Chalindrey

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour aux familles notables de Chalindrey - < Retour aux prêtres de Chalindrey

Louis HALLÉ ( - 1748)

Pendant la maladie de M. Claude BERNARD, M. Louis HALLÉ exerce en son nom, puis il fait quelques actes sans prendre aucun titre, enfin le 28 octobre 1708, il signe curé de Chalindrey.

Le 6 janvier 1709 commence un froid excessif qui se soutient pendant trois semaines et fait périr les blés, les arbres et les vignes. La famine, les maladies, et la mortalité sont les effets de ce désastre. Il n’est donc pas étonnant de voir M. HALLÉ tomber gravement malade. Sur la fin de 1710, jusqu’au mois de mars 1711 sa paroisse est desservie soit par MM. les curés du Pailly et des Loges, soit par les capucins de Langres.

M. HALLÉ avait avec lui sa sœur nommée Claude HALLÉ, mais le 4 juin 1716 cette demoiselle mourut et fut enterrée dans l’église, devant la balustrade. M. le curé fut lui-même assez sérieusement malade et la paroisse fut confiée aux soins de M. F. N. DÉCHANET (ou Frère Nicolas DESCHANET ?) missionnaire apostolique (et prêtre dominicain ?) depuis le 10 juin jusqu’à la fin de juillet.

En 1727, la paroisse de Chalindrey reçut la visite de Mgr Pierre de PARDAILLAN, évêque de Langres c’est la première visite épiscopale dont-il soit fait mention depuis l’année 1611.

Le vicaire de M. HALLÉ en 1730 portait le nom de MORIS. C’était son parent, il devient curé de Verseilles en 1742.

Nous croyons que M. HALLÉ était originaire de Langres, il avait conservé des relations avec plusieurs prêtres de cette ville, son intime ami était M. RICHARD, curé de Saint-Amâtre. Celui-ci ayant bâti une chapelle dans son église, ce fut M. HALLÉ qui en bénit la première pierre, puis lorsqu’elle fut achevée, le 6 octobre 1733, elle fut bénite par M. MARTENET, chanoine, et la messe fut dite par M. HALLÉ.

Alors existait un M. Edmé TESTEVUIDE de Chalindrey, prêtre chapelain de Violot.

Il y avait aussi dans la paroisse un prêtre habitué nommé Jean Nicolas RICHARD, il était curé de Passavant et habitait une maison située au milieu du pré de Naucenay au lieu dit Varinot.

Cette maison possédait un oratoire particulier où M. RICHARD disait la messe. Le 25 novembre 1742 ce monsieur fut trouvé mort sur le grand chemin, au bas du pré de Naucenay et le 27 il fut enterré au cimetière de la paroisse.

Dans le courant du mois de mars 1748, M. HALLÉ eut une sérieuse maladie pendant laquelle M. MORIS, curé de Verseilles, remplaça son parent et fit toutes les fonctions de curé.

Le 14 avril 1748 M. HALLÉ rendit son âme à Dieu à l’age de 70 ans. Il fut enterré le lendemain à l’église aux pieds du grand crucifix, par M. JACHIER curé de Torcenay, en présence de MM. BARTHÉLÉMY prieur de Saint-Vallier, TRÉCOURT, vicaire de Saint-Maurice, LAGRESSE, curé du Pailly, PEIGNEY, curé de Montlandon, MONNIOT, vicaire de Palaiseul, PERRIQUET, vicaire de Noidant et MORIS, curé de Verseilles.

La paroisse fut administrée jusqu’au 27 avril par M. MORIS ; puis les capucins de Langres en prirent la direction jusqu’au commencement de juin 1749.

Blason de Chalindrey
Portail de la commune de Chalindrey
Blason de la Haute-Marne
Portail du département de la Haute-Marne