52093 - Ecole de la Gare - Chalindrey

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

< Retour au patrimoine de Chalindrey - < Retour aux photos de Chalindrey


Patrimoine.png L'école de la Gare (Groupe HENRIOT)

Le 2 novembre 1908, considérant qu’il existe dans le quartier de la gare environ une centaine d’enfant de 2 à 7 ans, le Conseil demande la création d’une école maternelle avec classe enfantine. Cette proposition est rejetée par l’administration. Pourtant le Conseil maintient sa demande en précisant que ces enfants pourraient rester jusqu’à 7 ans à la maternelle. Le ministre propose alors la création d’une école mixte qui pourrait se transformer en maternelle le jour où Chalindrey comptera une population de 2 000 habitants dont 1 200 agglomérés.

Le 19 juin 1911, le Maire donne lecture d’une lettre du Préfet faisant connaître que d’après le recensement de l’année, la commune peut avoir son école maternelle. Il invite le conseil à décider la transformation des classes mixtes prévues par décision ministérielle du 26 mai 1910 en maternelle. M. MOITON ( ?), architecte, pressenti, établit un projet dont le devis s’élève à 56 356,69 francs. Son collègue, M. MÉOT, en présente un autre se montant à 41 930 francs et qui est préféré au premier (29 décembre 1913).

La guerre de 1914-1918 interrompt naturellement toute réalisation.

En 1919 le ministre déclare qu’il n’est pas possible d’approuver les propositions faites antérieurement aux hostilités sans une mise au point des plans et devis. De son coté la Municipalité estime qu’il y a lieu de poursuivre le plus rapidement possible l’édification d’une école en gare, car le besoin s’en fait réellement sentir.

Le 7 février 1925, le Maire donne lecture d’une lettre de l’Inspecteur d’Académie qui signale qu’il y a lieu de prévoir la construction d’un groupe scolaire de trois ou quatre classes et même d’étudier la possibilité de la création d’un cours complémentaire mixte, les dépenses s’élevant à 500 ou 600 000 francs.

Le Conseil, tout en reconnaissant que les locaux scolaires du moment ne répondent pas à toutes les exigences des règlements, admet qu’ils peuvent être encore utilisés longtemps sans inconvénients graves. De plus, la Commune a des charges considérables ; adduction d’eau du Cognelot et électrification.

En 1927, l’idée d’un groupe unique pour toute la commune se fait jour. Il serait édifié vers le carrefour du monument aux morts, la dépense serait approximativement de 1 300 000 francs. Ce prix élevé et le fait que les enfants du village auraient un trajet plus long à effectuer, font rejeter le projet.

Une deuxième conception est présentée : on établira seulement une écoles de filles à 3 classes, dont une enfantine, 2 classes de garçons et un cours complémentaire dans le quartier de la Gare. Maintenant une telle construction devient une nécessité car la population scolaire qui croît oblige à organiser des salles de classe dans la Salle des fêtes. L’emplacement convenant le mieux pour cette construction est un terrain appartenant à M. CHERREY qui le cède d’abord au prix de 260 francs l’are puis revient sur sa décision.

52093 - Carte postale - Chalindrey - Ecole de Garçons - Quartier Gare.jpg 52093 - Carte postale - Chalindrey - 014 - Ecole des garçons.jpg
L'école de la gare au premier plan ; l'avenue de la République à gauche ; la rue Jean Jaurès à droite.

Les bâtiments seront alors édifiés sur un terrain communal sis au lieu dit le « Tafon » : c’est l’emplacement actuel. Les plans et devis d’un montant de 710 670 francs sont acceptés le 23 septembre 1928. La construction s’effectue en 1929 et l’ouverture du groupe a lieu le mercredi 1er octobre 1930. M. HENRIOT étant Maire de Chalindrey, M. GILBERT directeur de l’école de Garçons et du cours complémentaire et Mme LAVOCAT directrice de l’école de Filles. Mme RAMEY occupa ce dernier poste depuis que l’age de la retraite atteignit Mme LAVOCAT.

Il serait souhaitable de prévoir le regroupement des écoles dans les locaux adaptés à cet usage, éloignés des lieux trop bruyants (cafés), ne donnant pas directement sur la route mais dont les fenêtres s’ouvriraient sur de la verdure. Les conditions de travail seraient bien améliorées, surtout pour des enfants dont la majorité se révèle déjà fort nerveux.

La cours actuelle de l’école des garçons du village, étroite, se révèle difficile à surveiller. L’équipement sanitaire est pour le moins qu’on en puisse dire, désuet. Le bâtiment de l’école de filles est déjà vieux et la cours, prise sur la place, gène la visibilité au croisement de deux rues fréquentées. Quant au groupe scolaire de la gare, bien que récent, il se révèle peu moderne et déjà trop petit (d’après M. l’architecte urbaniste).

En 1944, la population scolaire de Chalindrey était de 363 enfants. Avec le nouveau dépôt, elle ne fera qu’augmenter et la question des locaux va à nouveau se poser.

En 1948, aménagement dans la salle des fêtes d’une salle de classe pour 6e du Cours Complémentaire et une classe de filles en Gare.

En octobre 1949, installation d’une classe de 5e dans le bâtiment de la mairie, et une classe de filles et une de garçons en gare, puis en 1950 dans 2 parties de la salle des fêtes.

En novembre 1950, installation d’une classe de 5e dans la salle des fêtes à la place de la police, en attendant la construction d’un groupe en 1951.

En octobre 1952, mise en service d’un groupe scolaire, place du marché, comprenant l’école de filles de Chalindrey gare et une école maternelle à 3 classes sous la direction de Mme MASSON.

Le Cours Complémentaire est regroupé au groupe Henriot, libérant la salle des fêtes.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Blason de Chalindrey
Portail de la commune de Chalindrey
Blason de la Haute-Marne
Portail du département de la Haute-Marne