52017 - Arc-en-Barrois

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Arc-en-Barrois
Blason d'Arc-en-Barrois
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 52 - Blason - Haute-Marne.png    Haute-Marne
Métropole
Canton Canton de Châteauvillain (Canton 52 04)

Blason d'Arc-en-Barrois   52-02   Arc-en-Barrois (Ancien canton)

Code INSEE 52017
Code postal 52210
Population 766 habitants (2016)
Nom des habitants Arcquois, Arcquoises
Superficie 5044 hectares
Densité 15,18 hab./km²
Altitude Mini: 262 m
Point culminant 401 m
Coordonnées
géographiques
47.948611° / 5.009444° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
52017 - Carte administrative - Arc-en-Barrois.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Une importante voie romaine (de Langres à Sens et Orléans) passait à l'emplacement actuel d'Arc-en-Barrois. Un forteresse romaine, ou Arx, situé sur la hauteur de Lamotte au-dessus d’Arc-en-Barrois servait à protéger la voie. A l’abri de cette forteresse, quelques fermiers groupèrent leurs habitations pour être protégés par la garnison et l’on bâtit à proximité un hospitium (refuge ou abri pour les voyageurs). Le site fut fortifié jusqu'au XIIIe siècle, puis abandonné lors de la construction d'un nouveau château plus bas, au bord de l'Aujon.

Le village a été un temps un marquisat du duché de Châteauvillain. Le château, occupé par les Bourguignons au XVe siècle a été remanié au XVIIe siècle. Il fut finalement détruit à la Révolution. En 1629, le village connu un début d'épidémie de peste qui fut déclenché, dit-on, à l'occasion du passage de voyageurs qui logèrent dans une hôtellerie du village. Au XVIIe siècle, le village d'Arc-en-Barrois était fortifié et entouré de fossés alimentés par l'Aujon. Les fossés furent comblés sous le comte de Toulouse et les murs abattus au commencement de la Révolution.

Le domaine d'Arc-en-Barrois appartenait en 1622 à Nicolas de L'Hospital, duc de Vitry [1] , il fut acheté en 1679 à son fils par le comte de Morstein qui le céda en 1693 à Louis Alexandre de Bourbon, comte de Toulouse. Son fils Louis Jean Marie de Bourbon, duc de Penthièvre hérita du domaine. Passées les affres de la Révolution, le domaine fut restitué en 1814 à la fille du duc de Penthièvre, Louise Marie Adélaïde de Bourbon, qui avait épousé en 1769 Louis Philippe, duc d’Orléans. La fille de ces derniers, Adélaïde d'Orléans (sœur de Louis-Philippe Ier), en hérita et reconstruisit le château actuel à l'emplacement de l'ancien. Elle et le légua par testament à son filleul le prince de Joinville.

Pendant la Première Guerre mondiale, le château est mis à la disposition des blessés du front de Verdun.

Héraldique

D'azur à la fasce cousue de gueules chargée de trois fleurs de lys d'or, accompagnée en chef d'une couronne fermée et en pointe d'un arc couché à la flèche ajustée, le tout du même

Histoire administrative

  • Département - 1801-2019 : Haute-Marne
  • Arrondissement - 1801-2019 : Chaumont
  • Canton - 1801-2015 : Arc-en-Barrois --> 2015-2019 : Châteauvillain
  • Commune - 1801-2019 : Arc-en-Barrois

Résumé chronologique :

  • 1801-.... :
  • La commune est jumelée avec celle de Samone en Italie depuis le 17/05/2004

Patrimoine.png Patrimoine

Château

Le château d'Arc-en-Barrois actuel a été construit vers 1845 par la princesse Adélaïde d'Orléans, sœur cadette du roi des Français Louis-Philippe Ier.
A la mort de celle-ci, en 1847, le château revint à son filleul le prince de Joinville.

Le château est aujourd'hui un domaine privé.

Il est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques depuis le 2 juillet 2015 [2]

Pictos recherche.png Article détaillé : Château de Arc-en-Barrois ...


Église Saint-Martin

Eglise gothique du XIIIe siècle. Sépulcre de 1672 avec 7 personnages.

Elle est inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques depuis le 13 février 1928 [3] .


Pictos recherche.png Article détaillé : Église Saint-Martin de Arc-en-Barrois ...


Chapelle Sainte-Anne et Calvaire

Elle est édifiée à la sortie Nord-Ouest du bourg, à proximité du cimetière communal et à l'emplacement d'un ancien cimetière improvisé où furent enterrés les victimes de la peste qui sévit à Arc-en-Barrois en 1629.
Une procession s'y déroula tous les ans jusqu'à la Révolution.
Elle fut restaurée et réaménagée en 1853 [4] .

Un calvaire érigé à proximité en 1868 porte, sur une face de son socle, les inscriptions :

« A LA DÉVOTION DE MONSIEUR S.M.J. GUILLAUME, GREFFIER DE LA JUSTICE DE PAIX, ET DE DAME M. LOUISE BÉGUINOT, SON ÉPOUSE - 1868 » (*) .

(* Simon Marie Jean GUILLAUME, né le 05/12/1829 à Arc-en-Barrois, fils de Simon Marie et de Reine MONIOT, et Marie Louise BÉGUINOT, née le 11/12/1837 à Arc-en-Barrois, fille de Edmé et de Jeanne Eugénie LAMARRE, se sont mariés à Arc-en-Barrois le 23/10/1853)

Maison Renaissance

Située derrière l'hôtel de ville, près de la rue du Moulin, maison à ordres superposés construite en 1550.
Cette habitation est inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques depuis le 6 juillet 1925 [5] .

Maison Gazin

Cette maison est implantée rue de l'Espérance.

Les bâtiments encore visibles datent de 1671. Ils accueillaient les sœurs de la congrégation des Ursulines, dévouées à l'instruction des jeunes filles.
L'église du couvent et le caveau des sœurs furent détruits à la Révolution. Le bâtiment fut divisé en deux. Une partie fut destinée au logement des gardes à cheval.

En 1914, Monsieur GAZIN, administrateur du domaine princier, qui y habitait avec sa famille, hébergea des infirmières qui soignaient au château les soldats français blessés.


Source : Panneau informatif

Glacière

La glacière a été construite en 1873 par le prince de Joinville. De forme ovoïdale, enterrée et d'une hauteur de 8,5 m de haut, elle servait à stocker la glace prélevée sur l’étang du château.

Machine à vapeur

C'est également sous l'impulsion du prince de Joinville qu'une machine à vapeur fut construite en 1896. Celle-ci servait au fonctionnement d’une ancienne scierie ; sur 3 étages, avec foyer, chaudière tubulaire de 9 m³, machine à vapeur 80 CV avec volant de 3,5 m. Elle fonctionnera jusqu'en 1963.

Elle est inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1977 [6] .

Moulins


Ancien moulin du centre du bourg à proximité de l'île de Samone.

  • Autre ancien moulin d'Arc-en-Barrois
Pictos recherche.png Article détaillé : Moulin d'Arc-en-Barrois ...


Île de Samone

Sur la rivière Aujon, des tanneries étaient anciennement implantées sur cette île.

Elle a été entièrement réhabilitée en parc.
Elle a été inaugurée le 7 juin 2008 par Monsieur Paolo GIORDANO, Maire de Samone en Italie et Monsieur Philippe FREQUELIN, Maire d'Arc-en-Barrois, les deux communes étant jumelées depuis le 17/05/2004.

Pont


Cet ancien pont enjambe la rivière Aujon. Il permet toute circulation par la route d'Aubepierre.

Lavoirs

Dolmens ferme de Sautreuil

Forêt

Partagée avec Aubepierre notamment, la forêt d'Arc-en Barrois est une des plus étendues de France (15 210 hectares). Elle est principalement composée de chênes, de charmes et de hêtres.

Elle est considéré comme le plus grand domaine de chasse au gros gibier de France (sangliers, cerfs et chevreuils).

Repère géographique.png Repères géographiques

Le village d’Arc-en-Barrois est situé dans la vallée de l'Aujon sur le plateau de Langres et le finage limitrophe de la Côte-d'Or. L'Aujon traverse Rochetaillée, Saint-Loup-sur-Aujon, Courcelles-sur-Aujon, Giey-sur-Aujon, Arc-en-Barrois et va en direction de Cour-l'Évêque pour se jeter dans l'Aube. Le long de l’Aujon, sur la rive gauche au bas d’Arc-en-Barrois, s’étend une contrée de terres labourables appelée les Éleux.

La forêt domaniale d'Arc-en-Barrois, partagée avec Aubepierre notamment, est une des plus étendues de France (environ 11000 hectares). La forêt est considéré comme l’une des plus belles chasses au grand gibier de France (sangliers, cerfs et chevreuils).

  • Carte routière d'accès à Arc-en-Barrois, sur le site ViaMichelin.
  • Coordonnées et cartes géographiques de Arc-en-Barrois, sur le site de l'IGN.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 166 1 768 1 261 1 204 1 487 1 526 1 536 1 557 1 545 1 302
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 349 1 348 1 253 1 282 1 193 1 124 1 082 1 055 970 933
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 864 730 719 690 803 930 932 824 801 1 033
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 1 033 874 898 789 779 766 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

52017 - Démographie - Arc-en-Barrois.png



Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2016.


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

  • Sur des façades d'habitations...

Familles notables.png Notables

Les maires

  • Depuis son affranchissement en 1326, Arc-en-Barrois avait été gouverné par quatre échevins. Jusqu’en 1692, époque où un édit royal constitua une mairie, les noms des échevins suivants ont été relevés :
- 1513 : Odot YVENEL, Estienne PERRIN, Simon GAULTHEROT et Nicolas MOSAIRE
- 1569 : Jehan DELASTRE, Pierre ROUYER, Didier ROBERT et François CARDINAL
- 1587 : Jean GUYOT
- 1629 : Isaac BECQUET, Pierre DENIS, Marcel REGNAUDIN
  • A partir de 1692, création de la première mairie, le maire comme tous ceux des villes de Bourgogne, fut nommé par le roi. Les maires perpétuels d’Arc-en-Barrois étaient :
Prénom(s) NOM Mandat Observations
François LAMBERT 1692 - 1706 -  
Charles MORTET 1707 - 1725 -  
Bernard BECQUET 1726 - -  
- - -  
Pierre THOMASSIN 1770 - 1783 -  
Thomas BOUCHU 1787 - 1789 -  
  • A la Révolution, les maires d’Arc-en-Barrois perdirent la perpétuité de leur dignité.
Prénom(s) NOM Mandat Observations
Thomas BOUCHU 1789 - 1791 -  
René Victor BOUCHU 1791 - 1803 -  
François BELGRAND 1803 - An X -  
François Joseph PRUVOST 1812 - 1815 Révoqué  
Romain ROBERT 1815 - 1819 Chevalier dans l'ordre royal et militaire de Saint-Louis  
Pierre LIÉBEAUX 1819 - 1823 Juge de Paix  
Claude MARÉCHAL 1823 - 1830 Notaire - Né le 21/08/1794 (4 Fructidor An 2) à Arc-en-Barrois - Fils de Claude, huissier, et de Antoinette Eléonore CRENET  
Jean-Baptiste Nicolas PIERRE 1830 - 1831 -  
Pierre Etienne POULLAIN 1831 - 1834 -  
François Nicolas GODOT 1835 - 1847 Notaire - Né le 01/12/1802 (10 Frimaire An 11) à Arcis-sur-Aube (10) - Fils de Nicolas et de Marie CHAMPAGNE - Décédé le 10/10/1857 à Arc-en-Barrois  
Jean NICOLAS 1848 - 1854 -  
Pierre Etienne POULLAIN 1855 - 1857 Médecin  
Adrien Félix HENRYOT 1858 - 1869 -  
Jean NICOLAS 1869 - 1870 -  
Jean Amédée PIERRE 1870 - 1880 Né vers 1816  
Constant CHATELAIN 1880 - 1895 -  
Jean Amédée PIERRE 1895 - 1896 Né vers 1816  
Nicolas MORISOT 1896 - 1900 -  
André WALTER 1900 - 1903 -  
Marcel MARIOT 1903 - 1904 -  
Jules CORNEUX 1904 - 1919 -  
Georges GUENIN 1919 - 1920 -  
Henri ROSSIGNOL 1920 - 1932 -  
Joseph BRALET 1932 - 1940 Né le 02/09/1863 à Arc-en-Barrois - Fils de Nicolas Gustave et de Marie Valentine MIGNIARD - Colonel - Chevalier de la Légion d'Honneur par décret du 12/07/1904, Officier par décret du 25/12/1916 puis Commandeur par décret du 29/12/1922 [7] - Décédé le 23/10/1940  
Auguste HUVIG 1942 - 1971 -  
Jacques APAP 1971 - 1977 -  
Charles FÈVRE 1977-1995 1977 - 1995 -  
Philippe FRÉQUELIN 1995 - (2020) -  
- -  

Cf. : Site de la commune de Arc-en-Barrois + Site des Archives Départementales de la Haute-Marne (A.D. 52) + MairesGenweb

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
Claude MARÉCHAL - 1836/.... Né le 21/08/1794 (4 Fructidor An 2) à Arc-en-Barrois - Fils de Claude, huissier, et de Antoinette Eléonore CRENET - Recensement 1936  
François Nicolas GODOT ..../1836 - 1851/.... Dit François - Né le 01/12/1802 (10 Frimaire An 11) à Arcis-sur-Aube (10) - Fils de Nicolas et de Marie CHAMPAGNE - Recensements 1836, 1841, 1846, 1851 - Décédé le 10/10/1857 à Arc-en-Barrois  
Nicolas Gabriel VERPY ..../1841 - 1872/.... Né le 09/05/1809 à Boudreville - Fils de Pierre Alexandre, maître de forge, et de Adélaïde LEREUIL - Recensements 1841, 1846, 1851, 1866, 1872  
Constant CHATELAIN ..../1856 - 1861/.... Né le 16/11/1824 à Chaumont (52) - Fils de Urbain, marchand, et de Anne MICHEL - Recensements 1856, 1861  
Auguste BARROIS ..../1876 - 1883 Né le 23/04/1848 à Semilly (52) - Fils de Jean Baptiste, cultivateur, et de Marie Reine THOMAS - Recensements 1876, 1881 - Décédé le 31/05/1883 à Arc-en-Barrois  
Albert BALANCHE 1883 - 1891/.... Né le 03/05/1852 à Besançon (25) - Fils de Gabriel Stanislas Paul et de Jeanne Cécile Euphémie ROCHET - Marié le 29/12/1884 à Champagnole (39) avec Joséphine Hypolite Marie CIVARD - Recensements 1886, 1891 puis domicile à Neuilly-sur-Seine (92)  
Auguste Joseph Isidore Victor GUILLIN ..../1896 - 1906/.... Dit Victor - Né le 01/01/1869 à Asquins (89) - Fils de Charles Auguste et de Joséphine Adolphine TIRCUIT - Recensements 1896, 1901, 1906  
Georges Pierre Denys RALLET ..../1911 - 1921/.... Dit Georges - Né le 01/08/1862 à Suizy-le-Franc (51) - Fils de Pierre Denys, instituteur, et de Victorine Hortense FETAUX - Recensements 1911, 1921  
Robert BOURDIN ..../1926 - 1931/.... Dit Robert - Né le 06/09/1889 à Anizy-le-Château (02) - Fils de Henri, notaire, et de Marthe Emilienne dite Emma MENNESSON - Recensements 1926, 1931 - Décédé à Rosny-sous-Bois (93) le 17/04/1962  
Louis LEGAY ..../1936 - 1936/.... Né en 1904 à Saint-Marc - Recensement 1936  
- - -  

Cf. : Site des Archives Départementales de la Haute-Marne (A.D. 52)

Les curés

Voir la page consacrée à l'église :

Pictos recherche.png Article détaillé : Église Saint-Martin de Arc-en-Barrois ...

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance ou de décès de

Naissance de :

  • Guy Armand ROMANO, né le 11 juin 1937, évêque émérite de Niamey (Niger) depuis 2003.

Décès de :

  • Etienne Jean BOUCHU [8] , né à Langres (52) le 23 mai 1714. Sidérurgiste, il collabora à l’Encyclopédie de Diderot, en particulier aux articles liés à la Sidérurgie et à la Description des Arts et Métiers. Décédé à Arc-en-Barrois le 5 septembre 1773, il fut inhumé le lendemain au caveau de la chapelle Saint-Hubert de l'Église Saint-Martin de Arc-en-Barrois.

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts aux guerres

Le monument aux morts de Arc-en-Barrois
Photo C. PIEMINOT
Pictos recherche.png Article détaillé : Consulter les listes de Arc-en-Barrois ...

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières

Patronymes

Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h30 à 12h00 8h30 à 12h00 8h30 à 12h00 8h30 à 12h00 8h30 à 12h00 - -
Après-midi 14h00 à 18h00 14h00 à 18h00 14h00 à 18h00 14h00 à 18h00 14h00 à 18h00 - -
52017 - Arc-en-Barrois - Mairie - 2019.JPG

Mairie
Adresse : 2 place Moreau - 52210 ARC-EN-BARROIS

Tél : 03 25 02 51 33 - Fax : 09 70 06 11 06

Courriel : Contact

Site internet : Site de la commune de Arc-en-Barrois

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : ()

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  La famille paternelle de Jeanne d'Arc
  Arc-en-Barrois et son canton

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. DE L'HOSPITAL dans les « Notes généalogiques du Baron de l'Horme (noblesse) » sur le site des A.D. 52
  2. Base Mérimée
  3. Base Mérimée
  4. Chapelle Sainte-Anne sur le site « Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne »
  5. Base Mérimée
  6. Base Mérimée
  7. Base Léonore - Dr LH/350/79
  8. Étienne-Jean Bouchu dans le Bulletin de la Société historique et archéologique de Langres sur le site « Gallica »


Blason de la Haute-Marne
Portail du département de la Haute-Marne
Blason de la région Champagne-Ardenne
Portail de la région Champagne-Ardenne