51519 - Saint-Thomas-en-Argonne

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Saint-Thomas-en-Argonne
Croix de guerre 1914-1918
Croix de guerre 1914-1918
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 51 - Blason - Marne.png    Marne
Arrondissement Blason de Sainte-Menehould    Sainte-Menehould (S-Préf.)
Métropole
Canton Blason de Ville-sur-Tourbe   51-32   Ville-sur-Tourbe
Code INSEE 51519
Code postal 51800
Population 53 habitants (1999)
Nom des habitants
Superficie hectares
Densité 12 hab./km²
Altitude Mini:
Point culminant
Coordonnées
géographiques
-° / -° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Repères historiques

La paroisse sous l'ancien régime

  • Intendance ou généralité :
  • Election ou diocèse civil :
  • Subdélégation :
  • Parlement :
  • Coutume :
  • Bailliage ou sénéchaussée :
  • Diocèse religieux :
  • Vocable ou paroisse :

Marianne.jpg Histoire administrative

  • 1793 : Bel Air Sur Aisne
  • 1801 : Saint-Thomas
  • 1921 : Saint Thomas en Argonne

Patrimoine.png Patrimoine

La chapelle des poilus

51519 Saint Thomas en Argonne la chapelle des poilus.jpg

Monument modeste mais émouvant, la chapelle des poilus de Saint-Thomas- en-Argonne est sortie de l'oubli grâce à une restauration conduite par le Comité franco-allemand.

L'ÉDIFICE est modeste et caché dans le creux d'un vallon. Une situation qui n'a pas été choisie par hasard. Construite en 1917, en pleine guerre, la chapelle des poilus était conçue comme un abri. Elle ne devait pas être visible par l'ennemi et ainsi représenter une cible comme l'avait été l'église du village de Saint-Thomas-en-Argonne. C'est d'ailleurs avec certains matériaux tirés de l'édifice ruiné que les soldats ont aménagé cette sobre chapelle. Mobilisé le 3 août 1914, le 132e Régiment d'Infanterie territoriale était stationné à Montauban. Il était constitué de deux bataillons des classes 1890 à 1897. Au début de l'année 1917, l'unité a été affectée en Argonne dans le secteur de Saint-Thomas. Ses lignes ne seront jamais prises par l'ennemi. De nombreux lieux de culte ont été érigés par les soldats durant la Première guerre. Rares toutefois sont ceux qui sont encore visibles. Avant sa restauration, la chapelle était en partie ensevelie sous la terre qui s'était écroulée du coteau. Protégée par son toit en tôle ondulée, caractéristique des matériaux utilisés pour réaliser les abris, la chapelle ne contenait guère qu'un autel en pierre. Mais chaque élément était finement sculpté. Un sculpteur sous l'uniforme Ces décors, on les doit au soldat Joseph Linden. Sous l'uniforme, l'homme était en effet sculpteur. Originaire de Dijon, il avait 35 ans en 1917. C'est lui qui signe les piliers et leurs chapiteaux qui supportent la couverture en arc. Dans un style simple mais harmonieux, il décore également l'autel et sculpte une croix qui surmonte l'édifice. Celle-ci semble protéger le blason de Montauban, sous lequel Joseph Linden a inscrit la date, 1917, et le département, le Tarn-et-Garonne. Placée sur un chemin conduisant directement au front depuis les lignes arrières, la chapelle n'était pas d'un accès facile. En la restaurant, les bénévoles du Comité franco-allemand ont également aplani le petit tertre sur laquelle elle s'élève et auquel on accède par une volée de marches. En juin dernier, une foule compacte s'y pressait pour admirer la chapelle restaurée et rendre hommage aux poilus qui l'ont construite. Le fils du soldat Linden était présent parmi les officiels et contemplait, non sans émotion, l'œuvre de son père. Plus qu'un lieu de culte, la chapelle constituait sans doute pour les soldats un point de repère, le symbole qu'ils étaient encore vivants au milieu de la boucherie que fut la Grande Guerre. Elle n'était d'ailleurs pas située à Saint-Thomas par hasard. Dans un article publié par nos confrères de La Dépêche du Midi, le président de Mémoire 82, association qui a lancé une souscription pour la rénovation du monument, rappelait qu'elle était placée « à un endroit stratégique. A la croisée des chemins que les poilus empruntaient pour monter au front ou pour retourner au repos dans les lignes arrières, harassés par les offensives, les attaques allemandes et les bombardements incessants. » L'envie de vivre Croyants ou non, Michel Florens est certain que « l'ensemble des soldats exténués par les longs combats de première ligne s'inclinait devant ce lieu de culte en remerciant je ne sais qui, d'avoir pu survivre. Les autres, ceux qui repartaient pour le front, devaient également réagir de la sorte en espérant en revenir… » Aujourd'hui, la chapelle rend hommage à leur envie de vivre, à leur espoir et veille sur la mémoire de ceux qui ont disparu au combat

  • Source : journal l'union

Repère géographique.png Repères géographiques


Démographie.png Démographie

le pic maximal
le pic minimal

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 187 194 210 197 193 198 197 197 203 208
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 212 187 185 184 184 157 154 135 129 120
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population -96 76 87 78 84 60 70 83 84 78
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 59 53 51 44 40 38 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : cassini

51519 Saint Thomas en Argonne courbe population.jpg

Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
- -  
- -  
- -  
André DIDIER 2001 - 2008  
Henri JACQUES 2008-(2014)  

Cfr [ Mairesgenweb]


Les Notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - ? - ? - ? - ? - ? - ? - ?
Après-midi - ? - ? - ? - ? - ? - ? - ?

Adresse de la Mairie
rue
Ville
Tél. : & Fax :
Pictos contact.png Courriel  : [mailto: ]
( Source : )

NDLR http://www.annuairemairie.com

Dépouillements des registres paroissiaux

Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références