50601 - Torigni-sur-Vire

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Torigni-sur-Vire
Blason de Torigni-sur-Vire
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 50 - Blason - Manche.png    Manche
Arrondissement Blason Saint-Lô-50502.png    Saint-Lô (Préf.)
Métropole
Canton Blason en attente.png   50-46   Torigni-sur-Vire
Code INSEE 50601
Code postal 50160
Population 2393 habitants (2009)
Nom des habitants Les Torignais
Superficie 301 hectares
Densité 883 hab./km²
Altitude Mini:53 m
Point culminant 139 m
Coordonnées
géographiques
-° / -° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
50adm TorigniSurVire.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Le 11 novembre 1948, la commune se voit attribuer la Croix de guerre.

Marianne.jpg Histoire administrative

Le déterminatif date de 1849.

Sous l'ancien régime, les paroisses de Saint-Laurent et Notre-Dame relevaient du bailliage secondaire de Torigny et du grand bailliage de Caen. Elles dépendaient de l'élection de Saint-Lô, de la généralité de Caen. Elles appartenaient à la sergenterie de Torigny.

La sergenterie

Siège d'une sergenterie[1] qui comprenait, en 1735, 51 paroisses :


Le doyenné

A la veille de la révolution, le doyenné de Torigny[2] comptait 51 paroisses  : Balleroy, la Bazoque, Bérigny, Beuvrigny, Biéville, Brectouville , Bures, Cahagnolles , Castillon (deux portions réunies), Caumont, La Chapelle-du-Fest, la Chapelle-Heuzebroc, Condé-sur-Vire (trois portions), Cormolain, Domjean, Sainte-Honorine-de-Ducy, Foulognes, Fourneaux, Saint-Georges d’Elle, Saint-Germain d’Elle (prieuré-cure), Giéville, Guilberville (prieuré-cure), Saint-Jean des Baisants, Lamberville, la Lande-sur-Dromme, Litteau , Saint-Louet-sur-Vire , Saint-Martin-le-Vieux, Montaigu, Montfiquet, Montrabot, Parfouru-l'Éclin, Le Perron, Placy, Pleinesœuvres, Planquery (prieuré-cure), Précorbin (prieuré-cure), Saint-Quentin-d'Elle, le Quesnay-Guesnon, Rouxeville, Sallen, Sainte-Suzanne, Notre-Dame de Thorigny, Saint-Amand de Thorigny, Saint-Laurent (succursale de Saint-Amand), Saint-Symphorien, Trungy (prieuré-cure), Vaubadon, La Vacquerie (deux portions), le Vernay, Vidouville.

Ce doyenné appartenait au diocèse de Bayeux, à l’archidiaconé des Veys ainsi que les doyennés de Campigny, de Trévières et de Couvains.


Blason en attente.png Héraldique

Patrimoine.png Patrimoine

Les églises

Saint-Laurent-de-Torigny parait avoir été la paroisse la moins importante du lieu, quoique la principale à présent. Elle n'est pas taxée au Livre-Pelu du diocèse de Bayeux, rédigé en 1356, mais bien Notre-Dame et Saint-Amand. L'église peu ancienne, était une chapelle du château, et le choeur une seconde chapelle appuyée à celle-ci comme monument funéraire, élevée en 1601 par Françoise de Daillon du Lude, veuve de Jacques II de Matignon. Elle était remplie en effet de beaux tombeaux de marbre, qui furent brisés en 1792.

Ce qui ne veut pas dire, toutefois, que la paroisse était de récente création : le duc Robert-le-Magnifique donna, en 1033, l'église Saint-Laurent à l'abbaye de Cerisy.

Une abbaye de Cisterciens, fondée en 1307 par Robert Le Fèvre, archidiacre d'Avranches, sous le vocable de saint Pierre, et la dépendance de l'abbaye d'Aunay. Philippe-le-Bel confirma la fondation par lettres patentes datées de Milan en 1308, et y ajouta le patronage et les dîmes de la paroisse de Notre-Dame, sur le territoire de laquelle la maison était établie. Ce monastère eut vingt-trois abbés, dont les six derniers, à commencer en 1618 par Léonor de Matignon, plus tard évêque de Coutances, furent commendataires. Le somptueux hôtel de la Varignière est construit sur son emplacement.

Un prieuré de Cisterciennes, fondé en 1631 par Guillaume Le Mière, curé de Notre-Dame. Les bâtiments subsistent, l'église n'est qu'en partie détruite, le tout est employé à des usages séculiers. La maison eut douze prieures, dont la dernière fut flore-Victoire Salbert de Baujage, installée en 1778.

Notre-Dame-de-Torigny, dite vulgairement du Grand-Vivier, est ainsi recensée au Livre-Pelu du diocèse de Bayeux : "Taxe, vingt livres. L'église de la Bienheureuse-Marie-de-Torigny ; revenu, cent livres. Patron présentateur, l'abbé de Torigny". L'église était un des rares monuments de roman à plein-cintre du Xe siècle, élevé probablement par Hamon-aux-Dents ; on l'a reconstruite, en majeure partie, pour la faire plus belle, de 1868 à 1874[3].


Démographie.png Démographie

Année 1794 1800 1806 1820 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 2 290 2 227 2 226 2 133 2 184 2 311 2 186 2 175 2 206 2 098
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 2 082 2 116 2 008 2 021 1 998 2 013 2 020 1 992 1 931 2 029
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 964 1 764 1 847 1 855 1 852 1 755 1 900 2 100 2 557 2 796
Année 1982 1990 1999 2009 2011 2016 2021 - - -
Population 2 905 2 659 2 578 2 393 2 362 4 352 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.


Repère géographique.png Repères géographiques

Communes limitrophes : Condé-sur-Vire, Brectouville, Giéville, Saint-Amand.


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Ville de naissance de.jpg Ville de naissance et de décès de

  • Annie LEMOINE, écrivaine, journaliste, animatrice télé, née le 22 décembre 1957


Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
Aimé DUFOUR 1887 - 1888  
Jules POMMIER 1888 - 1890 Médecin  
Aimé DUFOUR 1890 - 1902  
Jules POMMIER 1902 - 1908  
- -  
M. LEBOUCHER - entre 1914 et 1918  
Alphonse DUVAL 1922 - 1925  
- -  
Paul BUCAILLE 1935 - 1945 Médecin  
- -  
Gustave LE BRETON 1960 - 1977  
Pierre DUPONT 1977 - 1994  
Anne-Marie COUSIN 1994 - réélue en 2014  
- -  
- -  


Les notaires

Pictos recherche.png Les études notariales

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 - -
Après-midi 14h00 - 18h00 14h00 - 18h00 14h00 - 18h00 14h00 - 18h00 14h00 - 18h00 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Rue du Château - 50160 Torigni-sur-Vire

Tél : 02 33 56 71 44 - Fax :

Courriel : mairie.torigni@wanadoo.fr

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : (7/2011)

Dépouillements des registres paroissiaux

Collections : de 1851 à aujourd'hui

Dépouillements du CG50

Archives notariales

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Torigni (Histoire de)

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Claude-Martin Saugrain, Nouveau dénombrement du royaume, par généralités, élections, paroisses et feux, 1735.
  2. Jacques Laffetay, "Histoire de diocèse de Bayeux", Delarue, Bayeux, 1855.
  3. Abbé LECANU, « Histoire du diocèse de Coutances et d’Avranches », Coutances, 1878, pp. 406-407 (t. 2).