50502 - Saint-Lô

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Saint-Lô
Blason de Saint-Lô
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 50 - Blason - Manche.png    Manche
Arrondissement Blason Saint-Lô-50502.png    Saint-Lô (Préf.)
Métropole
Canton Blason Saint-Lô-50502.png   50-52   Saint-Lô - Ouest
Blason Saint-Lô-50502.png   50-35   Saint-Lô - Est
Code INSEE 50502
Code postal 50000
Population 18 805 hab. (2009)
Nom des habitants Saint Lois(es) ou Laudiens(nes)
Superficie 2319 hectares
Densité 929 hab./km²
Altitude Mini:7 m
Point culminant 134 m
Coordonnées
géographiques
-° / -° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
50adm StLo.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Marianne.jpg Histoire administrative

En 1963, Sainte-Croix-de-Saint-Lô et Saint-Thomas-de-Saint-Lô sont réunies à Saint-Lô.


L'élection de Saint-Lô

Circonscription d'ancien régime. Cette circonscription appartenait à la généralité de Caen. En 1735, le recensement fait état de 100 paroisses dans son ressort et 14 252 feux. Ces paroisses appartenaient aux sergenteries suivantes :

L'élection de Saint-Lô fut créée par un édit d'avril 1639. Elle comprenait alors 101 paroisses. Supprimée en août 1661, l'élection de Saint-Lô fut rétablie par l'édit de mars 1691 (à partir de 41 paroisses détachées de l'élection de Bayeux, 29 de celle de Carentan, et 26 de l'élection de Coutances)"[1].


La sergenterie

"Siège d'une sergenterie[2] qui comprenait, en 1735, 6 paroisses : La ville et fauxbourg dudit lieu compris le village Notre-Dame (Vicomté, Traites foraines, 2 casernes), Saint-Thomas, Sainte-Croix, Saint-Georges de Montcoq, Saint-Ouen de Baude, le Mesnil-Rouxelin. Ces paroisses faisaient partie du ressort de l'élection de Saint-Lô, de la généralité de Caen."


Le bailliage secondaire

En 1789, le bailliage secondaire de Saint-Lô comprenait dans son ressort 35 paroisses. Au point de vue administratif, celles-ci appartenaient à l’élection de Saint-Lô et au point de vue ecclésiastique celles-ci appartenaient au diocèse de Coutances. Pour les droits du roi, elles relevaient des domaines de Saint-Lô et de Carentan ; pour les eaux et forêts de la maîtrise de Bayeux.


Le doyenné

"A la veille de la révolution, le doyenné comptait 15 paroisses : Notre-Dame-de-Saint-Lô, Sainte-Croix-de-Saint-Lô, Saint-Georges-Montcocq, Quibou, Baudre, Gourfaleur, Saint-Martin-de-Bonfossé, Saint-Samson-de-Bonfossé, Saint-Ebremond-de-Bonfossé, Agneaux, Canisy, Saint-Gilles, le Mesnil-Rouxelin, la Mancellière, Saint-Thomas.

Ce doyenné[3] appartenait au diocèse de Coutances, à l’archidiaconé du Val-de-Vire ainsi que les doyennés de Gavray, du Hommet, de Percy, de Montbray et du Val-de-Vire."


Été 1944

50502 - Saint-Lo p012877.jpg

Deux enfants regardent depuis les ruines le passage d'une jeep[4]

La ville fut bombardée dans la nuit 6 au 7 juin 1944. Il s'agissait de retarder les renforts allemands d'arriver sur le front. Des tracts d’avertissement furent largués la veille mais ils furent dispersés par le vent sur les communes voisines. On dénombra plus d'un millier de victimes dont plus de 200 prisonniers qui périrent enfermés dans la prison.

Selon les prévisions du haut Commandement allié, la prise de la ville devait intervenir neuf jours après le débarquement, la libération interviendra seulement le 17 juillet signe de l’âpreté des combats de la bataille de Normandie.

La ville fut déclarée sinistrée à 97%. Les opérations de déblaiement durèrent jusqu'au 15 octobre 1944. Samuel Beckett, écrivain irlandais et engagé volontaire affecté à l'hôpital irlandais de Saint-Lô, rédigea un texte The capital of ruins qui sera le le 10 juin 1946 à la Radio Eirean.

Soldats et jeeps parmi les ruines[4]


Le 2 juin 1948, la ville se voit attribuer la Croix de guerre avec palme de bronze, citation : "Chef-lieu du département de la Manche qui a su garder une entière confiance dans les destinées du pays. A subi dans la nuit du 6 au 7 juin, avec un calme héroïque, un bombardement aérien à un tel point massif que ses habitants ont pu se considérer comme citoyens de la capitale des ruines."

Le 11 novembre 1948, les communes de Sainte-Croix-de-Saint-Lô et Saint-Thomas-de-Saint-Lô se sont vues attribuer la Croix de guerre.

Patrimoine.png Patrimoine

Sainte-Croix de Saint-Lô

50502 - Saint-Lo SteCroixStLo.JPG


L’église Sainte-Croix a été reconstruite à la place de l’ancienne abbatiale entre 1860 et 1863 seuls seront conservés quelques éléments romans (portail et chapiteaux).


Monuments aux morts

50502 - Saint-Lô PortedelaPrison.JPG


Mémorial de la résistance, ancienne porte de la prison seul reste de la prison qui fut détruite lors des bombardements de 1944 et où périrent nombre de résistants.

Démographie.png Démographie

Année 1794 1800 1806 1820 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 7 304 6 987 7 601 8 271 8 421 9 065 8 951 9 185 9 682 9 768
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 9 810 9 693 9 287 9 706 10 121 10 580 11 445 11 121 11 604 12 181
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 11 855 10 661 10 718 10 985 11 814 6 010 11 778 15 388 18 615 23 221
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
Population 23 212 21 546 20 090 19 643 18 874 - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Sources : INSEE ; Cassini


Repère géographique.png Repères géographiques

Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Ville de naissance de.jpg Ville de naissance et de décès de

  • Hugues DUBOSCQ, nageur né le 29 août 1981
  • Octave FEUILLET, écrivain né le 11 août 1821, décédé à Paris le 29 décembre 1890
  • Urbain Jean-Joseph LE VERRIER, astronome né le 11 mars 1811, décédé à Paris le 23 septembre 1877


Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Antoine VIEILLARD BOISMARTIN 1792 - An II  
- -  
François LE JOLIS de VILLIERS 1799 - 1803  
Louis GUILLOT 1803 - 1811  
Antoine VIEILLARD BOISMARTIN 1811 - 1815 Avocat.  
Pierre Antoine Théodore PINEL de VAUVAL 1815 - 1818 Avocat.  
Pierre-Louis CLÉMENT 1818 - 1832 (1766-1852), Avocat au parlement de Paris , membre du Directoire (an II, an III), secrétaire général de préfecture (1800-1815), Membre de la chambre des représentants (1815, Cent jours), président du Conseil Général (1848), conseiller général (1833-1852).  
Gilles LE MENUET DE LA JUGANNIERE 1832 - 1840  
Pierre-Louis CLÉMENT 1840 - 1843  
Pierre-Philippe LECARDONNEL 1843 - 1848 (1792-1860), conseiller général de Marigny (1852-1860).  
Pierre-Louis CLÉMENT 1848 - 1849  
Ernest DUBOIS 1849 - 1868 Négociant en bois.  
Louis AUVRAY 1868 - 1870 (1808-1871), polytechnicien, négociant, député (1869-1870), conseiller général de Saint-Lô (1852-1864), maire de Saint-Lô (1868-1870), président du tribunal de commerce.  
Augustin HOUSSIN-DUMANOIR 1870 - 1874 (1808-1874), médecin, maire de Saint-Lô (1870-1874 ; 1878-1888), conseiller général de Marigny (1848-1852), conseiller général de Saint-Lô ( 1864-1870 ; 1874-1889).  
Gustave-Paul RAULINE 1874 - 1878 (1822-1904), propriétaire, conseiller général de Saint-Lô (1871-1874), conseiller général de Marigny (1875-1904), député (1876-1904), dernier député bonapartiste.  
Augustin HOUSSIN-DUMANOIR 1878 - 1888  
Henri AMIARD 1888 - 1896 (1841-1896), magistrat, sous-préfet de Cherbourg, préfet de la Creuse, conseiller général de Saint-Lô (1889-1896), maire de Saint-Lô (1888-1896).  
Alfred DUSSAUX 1896 - 1904 (1848-1915), avoué, conseiller général de Saint-Lô (1897-1904, 1910-1915), maire de Saint-Lô (1896-1904, 1908-1915).  
Jules DARY 1904 - 1907 Négociant.  
René THOMAS 1907 - 1908 (1856-1937), médecin, conseiller général de Saint-Lô (1904-1910), maire de Saint-Lô (1907-1908).  
Alfred DUSSAUX 1908 - 1915  
Auguste Leturc 1915 - 1919 Médecin.  
Ludger ANTOINE 1919 - 1925 (-1958), vétérinaire, conseiller général de Saint-Lô (1919-1922), maire de Saint-Lô (1919-1925).  
Émile ÉNAULT 1925 - 1926 Directeur du Journal de la Manche.  
Jules HEROUT 1927 - 1929 Fonctionnaire de préfecture.  
Onésime PERIER 1929 - 1944 Commerçant.  
Georges LAVALLEY 1944 - 1953 (1894-1959), négociant, conseiller général de Saint-Lô (1945-1959), maire de Saint-Lô (1944-1953).  
Henri LIÉBARD 1953 - 1971 (1909-1986), ingénieur TPE, conseiller général de Saint-Lô (1959-1967, 1973-1982), maire de Saint-Lô (1953-1971), conseiller régional (1979-1985).  
Jean PATOUNAS 1971 - 1977 (1916-), chirurgien, conseiller général de Saint-Lô-ouest (1985-1992), conseiller régional (1974-).  
Bernard DUPUIS 1977 - 1983 Ingénieur agricole.  
Jean PATOUNAS 1983 - 1989  
Bernard DUPUIS 1989 - 1995  
François DIGARD 1995 - 2014 Conseiller en publicité.  
François BRIERE 2014 -  
- -  


Les notaires

Pictos recherche.png La liste concernant la commune ...


Les titulaires de la Légion d'Honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
-  
-  
- -  
- -  
-  
- -  
- - - -  


Monument aux morts

Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
- - -  
- - -  
- - -  


^ Sommaire

Morts pour la Liberté

Guerre de Rio de la Plata (1845-1849)
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
- - -  
Alphonse Charlot 1827 12 Avril 1845 Légionnaire décédé à l'Hôpital Français suite à une balle dans le cou.  
- - -  


^ Sommaire


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h30 - 12h30 8h30 - 12h30 8h30 - 12h30 8h30 - 12h30 8h30 - 12h30 9h00 - 12h00 -
Après-midi 13h30 - 18h00 13h30 - 18h00 13h30 - 18h00 13h30 - 18h00 13h30 - 18h00 - -
50502 - Saint-Lô mairie.JPG

Mairie
Adresse : Place Général de Gaulle - 50000 Saint-Lô

Tél : 02 33 77 60 00 - Fax :

Courriel :

Site internet : Site officiel de la Ville

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : (10/2011)


Dépouillements des registres paroissiaux

Collections :

  • Saint-Lô : 1860 à aujourd’hui.
  • Saint-Thomas : 1680-1684, 1703, 1733-1963.
  • Sainte-Croix : 1733 à 1964.

Patronymes

Remarques

Les actes civils de Saint-Lô qui datent d'avant la seconde guerre mondiale ont été rétablis sur la présentation du livret de famille. Les informations qui y figurent sont généralement réduites au strict minimum (date de l'évènement, nom(s) prénom(s), et avec un peu de chance, noms et prénoms des parents). L'idéal dans ces cas là est de se tourner vers les archives paroissiales.


La presse locale

Pictos recherche.png Le Messager de la Manche (1844-1944)

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

Sur Geneanet

  Saint-Lo (Les châteaux de la Manche)
  Saint-Lô
  Quand Saint-Lô voulait revivre
  Je vous parle du Saint-Lô d'avant-guerre
  Saint-Lô

Sur Google books

  • Rapport ...: sur la question de la Plata - Edmond Drouyn de Lhuys, Joseph-Romain Desfossés, Gregoire-Gaspard-Félix Coffinières - Ed : Imprimerie D'E. Duverger - 1851
  • Notice sur l’église Notre-Dame de Saint-Lô (Notices, Mémoires et documents publiés par la Société d’Agriculture, d’Archéologie et d’Histoire Naturelle du Département de la Manche), Vol 1, première partie, 1851, pp. 23-31 - Ed. Elie & Fils

En Librairie

  • Histoire de la ville de Saint-Lô et de ses environs- Abbé Bernard - Ed. Imprimerie Jacqueline, Saint-Lô, 1953.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Claude-Martin Saugrain, Nouveau dénombrement du royaume, par généralitez, élections, paroisses et feux, 1735
  2. ibid.
  3. Abbé LECANU, « Histoire du diocèse de Coutances et d’Avranches », Coutances, 1878, page 97 (t. 2).
  4. 4,0 et 4,1 Crédit : Conseil Régional de Basse-Normandie / National Archives USA