50378 - Notre-Dame-de-Cenilly

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Notre-Dame-de-Cenilly
Blason de Notre-Dame-de-Cenilly
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 50 - Blason - Manche.png    Manche
Arrondissement Blason Coutances-50147.png    Coutances (S-Préf.)
Métropole
Canton Blason Cerisy-la-Salle-50111.png   50-10   Cerisy-la-Salle
Code INSEE 50378
Code postal 50210
Population 694 habitants (2009)
Nom des habitants Les Cenillais (es)
Superficie 2523 hectares
Densité 26 hab./km²
Altitude Mini:50 m
Point culminant 141 m
Coordonnées
géographiques
-° / -° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
50adm NDamedeCenilly.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Marianne.jpg Histoire administrative

Sous l'ancien Régime, la paroisse relevait du bailliage principal du Cotentin ou de Coutances. Elle dépendait de l'élection de Coutances, de la généralité de Caen. Elle appartenait à la sergenterie Maufras.


Les fiefs

La paroisse de Notre-Dame-de-Cenilly, en 1722, comptait onze fiefs nobles :

  • La Baronnie. En 1098, elle appartenait à Jourdain de Say et à Luce, sa femme, qui fondèrent les deux églises de Notre-Dame et de Saint-Martin. Elle comprenait, d'après le Journal de 1785, onze arrière-fiefs (non nobles) : Le fief ou vavassorie de la basse-Marcambie  ; le fief de la Viardière ; le fief de Lemondière ; le fief de la Leticière ; le fief de la Viguerie ; les fiefs de la Bachelerie ; le fief de la Fosse ; le fief du Taillis ; le fief de la Cormière ; le fief de Belval ; le fief ou Vavassorie du Vaast.
  • Breuilly, quart de fief de haubert. En 1674, il avait une volière établie sur une porte cochère, et un moulin. Le 31 août 1681, sur le consentement d'Anne de Rohan, le fief de Breuilly fut réuni au fief du Tot, qui appartenait alors à Gilles Dancel.
  • Lengronne
  • Marcambye. Le Bourgage semble avoir été réuni au fief de Marcambye. Michel d'Estouteville, seigneur de Hambye, en rend aveu en 1457, en 1499, ce sont les hoirs de feu Jacques d'Estouteville. En 1517, les biens d'Adrienne d'Estoutevile, fille de Jean (mort en 1517), sont mis en garde noble : l'hôtel, manoir, moulin, bois et domaine de Marquembye en la paroisse de Cenilly sont fieffés à Jean Lengronne[1]. Le 5 juillet 1586, Robert Le Roux, écuyer, fils et héritier de Marie de La Haye, dame de la Haye-Comtesse et de Marcambie, rend aveu du fief à Louis de Rohan[2]. En 1632, Louis Philippe est sieur de Marcambie, en 1677 c'est René Philippe, ce dernier rend aveu, en 1694, à Charles de Rohan, marquis de Marigny.
  • Le Mesnil-Normand, quart de fief de haubert sur lequel il y avait un moulin à blé, un colombier à pied
  • Le Mesnil-Lambert, quart de fief de haubert sur lequel il y avait un moulin à blé et un colombier à pied. Il devait 9 hommes pour faire le guet et garde à la foire de Montmartin. Dans les temps les plus anciens, il appartenait à la famille de Thieuville, seigneurs de Guéhébert puis ensuite au Le Trésor qui le vendirent, vers 1740, à Jacques Brohon, sieur de Courbeville.
  • La Cour d'Ouville, quart de fief de haubert, sur lequel il y avait un colombier à pied au bas de la cour du manoir d'Ouville et un moulin. Il devait 6 hommes pour faire le guet et garde à la foire de Montmartin.

Ces fiefs étaient mouvants de l'ancienne baronnie de Say[3].

  • Bouillon, au XVe siècle il appartenait à une branche de la famille de La Haye, seigneurs de la Haye-Hue (la Haye-Bellefond) et de Villebaudon.
  • Mortain
  • La Retoure ou la Ritoure, fief mouvant de la baronnie de Gouville, huitième de fief assis en la paroisse de Cenilly. Il appartenait en 1399 aux hoirs de Guillaume de Huchon ; en 1420 à Guy de Raez (ou de Renes), maréchal ; en 1535 au baron de Saint-Pair ; en 1611 et 1685 aux Le Bachelier.
  • Varcanville.


Le doyenné de Cenilly

A la veille de la révolution, le doyenné de Cenilly[4] comptait 17 paroisses : Notre-Dame-de-Cenilly, Cerisy, Saint-Martin-de-Cenilly, Pont-Brocard, Montpinchon, Carantilly, Dangy, Cametours, Soulles, Belval, Marigny, Saint-Denis-le-Vetu, Contrières, Roncey, Savigny, Saint-Sauveur-de-Bonfossé, Ouville.

Ce doyenné appartenait au diocèse de Coutances, à l’archidiaconé de Coutances (ou de la Chrétienté) ainsi que les doyennés (de Coutances [ou de la Chrétienté], de Cérences, de Périers, de Saint-Pair).


Patrimoine.png Patrimoine

L'église

L'église


L'église est sous le vocable de Notre-Dame. Elle fut donnée, ainsi que celle de Saint-Martin, avec les aumônes et les dîmes à l'abbaye d'Aunay en 1131 par Jourdan de Say et Luce, sa femme.


Démographie.png Démographie

Année 1794 1800 1806 1820 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 966 2 121 2 219 2 247 1 988 2 166 2 087 2 084 2 028 1 970
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 893 1 817 1 708 1 721 1 550 1 517 1 452 1 345 1 363 1 260
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 204 1 047 1 069 1 023 1 020 1 126 1 083 955 919 743
Année 1982 1990 1999 2009 2011 2016 2021 - - -
Population 690 660 690 694 693 661 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Sources : Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.


Repère géographique.png Repères géographiques

Communes limitrophes : Montpinchon, Roncey, Saint-Martin-de-Cenilly, Hambye, Le Guislain, Soulles, Dangy, Cerisy-la-Salle.


Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Familles notables.png Notables

  • Famille LEMENGNONNET (voir en page Granville).

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
Jean LEVILLY 1799 - 1808  
Louis François LARSONNEUR 1808 - 1814  
Auguste de TOURNEBU 1814 - 1830  
Pierre Louis GUILLARD 1830 - 1831  
Jean Baptiste HOREL 1831 - 1835  
Jean Pierre François PIGNET 1835 - 1848  
A. FEUILLET 1848 - 1854  
Pierre VASTEL 1854 - 1865  
Charles VARIN de LA BRUNELIERE 1865 - 1878  
Victor Isidor ERNAULT 1878 - 1881  
- -  
- -  
Paul VARIN de LA BRUNELIERE - En 1907, conseiller général.  
- -  
DELAVAL - Avant 1937, conseiller général.  
- -  
Raoul HAMEL 1971 - 1979  
Xavier MASSON 1979 - 1983  
Raoul HAMEL 1983 - 1995  
Denis QUESNEL 1995 - 2014 Technicien France Telecom.  
Florent DELIVERT 2014 -  

Les notaires

Coutances, siège de Cenilly

Prénom(s) NOM Période Observations
Gilles LEMOYNE 1628-1633  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - 9h00 - 12h00 - 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 - -
Après-midi - 13h30 - 18h00 - - - - -
Commune.png

Mairie
Adresse : le Bourg - 50210 Notre-Dame-de-Cenilly

Tél : 02 33 46 92 10 - Fax :

Courriel :

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : (11/2011)

Dépouillements des registres paroissiaux

Collection : 1671 à aujourd’hui.

Dépouillements du CG50

Archives notariales

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Renault, Revue monumentale et historique de l'arrondissement de Coutances. Canton de Cerisy-le-Salle, Annuaire de la Manche, 1855, p. 30-45 et additif de 1861.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Dom Lenoir, t. 11, p. 217-225.
  2. Bibliothèque de Coutances, Ms 11, p. 1542.
  3. Charles FIERVILLE, Étude historique sur le marquisat de Marigny, Imp. Daireaux, Coutances, 1874, p. 68 et s.
  4. Abbé LECANU, « Histoire du diocèse de Coutances et d’Avranches », Coutances, 1878, t. 2, p. 96.