50352 - Montreuil-sur-Lozon

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Montreuil-sur-Lozon
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 50 - Blason - Manche.png    Manche
Arrondissement Blason Saint-Lô-50502.png    Saint-Lô (Préf.)
Métropole
Canton Blason Marigny-50292.png   50-21   Marigny
Code INSEE 50352
Code postal 50570
Population 289 habitants (2009)
Nom des habitants Les Montreuillais
Superficie 645 hectares
Densité 38 hab./km²
Altitude Mini:15 m
Point culminant 107 m
Coordonnées
géographiques
-° / -° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
50adm MontreuilSLozon.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Marianne.jpg Histoire administrative

Le suffixe sur-Lozon date de 1962.

Sous l'ancien régime, la paroisse relevait du bailliage secondaire de Saint-Lô et du grand bailliage du Cotentin ou de Coutances. Elle dépendait de l'élection de Saint-Lô, de la généralité de Caen. Elle appartenait à la sergenterie du Hommet.


Été 1944

Le 25 juillet, la commune s'est trouvée au centre du corridor de bombardement de l'opération Cobra (Montreuil-sur-Lozon, la Chapelle-Enjuger, Hébécrevon). Cette opération conçue par le général Omar Bradley, commandant de la 1re armée, devait détruire toute défense et ouvrir une brèche devant permettre aux unités de s'engouffrer et faire sauter le verrou qui bloquait la progression des armées américaines. Pour ce faire, la tactique du Carpet bombing ("tapis de bombes") fut employée. 4 000 tonnes de bombes seront lâchées ce jour là soit 60 000 bombes sur une surface de 12 kilomètres carrés. Le village est majoritairement détruit.

Une brèche de cinq kilomètres de large est ouverte permettant ainsi le Percée vers Avranches.

Le 11 novembre 1948, la commune se voit attribuer la Croix de guerre.


Patrimoine.png Patrimoine

L'église

50352 - Montreuil-sur-Lozon eglise1.jpg

L'église est sous le vocable de Notre-Dame. Elle dépendait, sous l'ancien régime, du diocèse de Coutances, de l’archidiaconé du Val de Vire et du doyenné du Hommet.

Eglise datant des XVIe et XVIIe siècles, à l'intérieur retable en pierre du XVe, des Anges adorateurs du XVIIe, Vierge et Saint-Jean de la fin du XVIe, statuaire des des XVIIe et XVIIIe siècles[1].

Le château

50352 - Montreuil-sur-Lozon chateau.jpg

Château rasé et reconstruit vers 1956

Démographie.png Démographie

Année 1794 1800 1806 1820 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 645 518 679 658 642 665 667 619 645 607
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 556 567 502 532 475 456 404 401 403 418
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 354 340 334 354 349 295 307 294 278 237
Année 1982 1990 1999 2009 2011 2016 2021 - - -
Population 265 242 239 289 305 328 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.


Repère géographique.png Repères géographiques

Communes limitrophes : Lozon, Marigny, La Chapelle-en-Juger, Le Mesnil-Eury.


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Les seigneurs de la paroisse

  • 1512, Richard du MESNILDOT
  • 1544, Marin du MESNILDOT, seigneur de la Selle, Saint-Floxel, Montreuil et Anctoville
  • 1634, Jacques de CARBONNEL[2],(-après 1640), seigneur de Montreuil, de Tessel, d'Anctoville, fils de Thomas et de Marguerite de Saint-Gilles, époux de Françoise LE ROUX, fille de Guillaume, sieur du Buisson, vicomte de Saint-Sauveur-Lendelin de de Madeleine Michel[3].

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
- -  
- -  
Claude LEBRETON - 1995 en 1978  
Joël LENOIR 1995 - 2001  
Jean AUVRAY 2001 - Commercial, réélu en 2014  

Les notaires

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  

Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 10h00-12h30 - - - - - -
Après-midi - - - 16h00-18h30 - - -
50352 - Montreuil-sur-Lozon mairie.jpg

Mairie
Adresse : 8 route de Potiers - 50570 Montreuil-sur-Lozon

Tél : 02 33 56 20 61 - Fax :

Courriel : mairie-montreuil-sur-lozon@wanadoo.fr

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : (10/2012)

Dépouillements des registres paroissiaux

Collections : de 1780 à aujourd'hui

Collection du diocèse : 1695-1700, 1702-1710, 1713-1725, 1750-1759 (microfilm aux AD : 5 MI 2178)

Dépouillements du CG50

Archives notariales

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Claude Bouhier, Les poteries mérovingiennes de Montreuil-sur-Lozon, Revue du département de la Manche, n° 5, janvier 1960

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Panneau d'information à l'entrée du cimetière.
  2. I - Guillaume de Carbonnel, écuyer, seigneur de Tessel en 1549, fils puiné de Robert de Carbonnel, seigneur de Canisy, de Malloué et de Tessel, et de Catherine de Silly, épousa Jeanne du Mesnildot, fille et héritière de Marin du Mesnildot, seigneur de la Selle, Saint-Floxel et Montreuil ; il vivait encore le 30 juin 1574. Sa veuve remariée à Michel de Montreuil, seigneur de Lachamp, lieutenant du roi au gouvernement de Cherbourg, mourut en 1585 d’où II - Thomas de Carbonnel, seigneur de Tessel, demeurant à Montreuil, épousa par contrat du 23 juillet 1583 Marguerite de Saint-Gilles, fille de Jacques de Saint-Gilles, seigneur de Saint-Gilles et de Marguerite de Pierrepont, encore vivant le 1er août 1585, il fut tué au service du roi avant le 23 août 1590, d’où III – Jacques de Carbonnel, seigneur de Montreuil, Tessel et Anctoville. Ref : Bibl. Nationale. Chérin 44, dossier 944, fol. 24
  3. Recherche d'Aligre, 1634, Jacques Carbonnel, écuyer, sieur de Montreuil et d'Anctoville, demeurant paroisse de Montreuil, fils Thomas, fils Guillaume, fils Robert, fils Jean, écuyer, seigneur de Canisy.