50341 - Montebourg

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Montebourg
Blason de Montebourg
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 50 - Blason - Manche.png    Manche
Métropole
Canton Blason Montebourg-50341.png   50-22   Montebourg
Code INSEE 50341
Code postal 50310
Population 2 112 habitants (2009)
Nom des habitants Les Montebourgeois
Superficie 589 hectares
Densité 348 hab./km²
Altitude Mini:21 m
Point culminant 116 m
Coordonnées
géographiques
-° / -° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
50adm Montebourg.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

Histoire.png Histoire de la commune

Marianne.jpg Histoire administrative

Sous l'ancien Régime, la paroisse relevait du bailliage de Valognes secondaire du bailliage de Cotentin. Elle dépendait de l'élection de Valognes, de la généralité de Caen. Elle dépendait de la sergenterie de Valognes.

La sergenterie de Montebourg

Siège d'une sergenterie[1] qui comprenait, en 1735, 2 paroisses :


Été 1944

rue Paul Lecacheux[2]

Du 8 au 19 juin, l'armée américaine butte devant la résistance allemande. Bombes au phosphore, artillerie de marine, la ville flambe.

Montebourg est libérée le 19 juin 1944, partout ce ne sont que ruines. Les premiers soldats américains à pénétrer dans la ville sont ceux du 3ème bataillon du 22ème Régiment d'Infanterie de la 4ème Division.

Le 2 juin 1948, la commune se voit attribuer la Croix de guerre avec la palme de bronze.



Blason de Montebourg Héraldique

De gueules à la croix ancrée d'or.


Patrimoine.png Patrimoine bâti

L'église

L'église est sous le vocable de saint Jacques-le-Mineur. Construite par Pierre Ozenne, dix-huitième abbé, elle fut dédiée en 1319 par l'évêque Guillaume de Thieuville[3].

La paroisse dépendait, sous l'ancien régime, du diocèse de Coutances, de l’archidiaconé du Cotentin et du doyenné de Valognes.

L'abbaye

Guillaume-le-Conquérant en ébaucha la fondation en 1075. De cette abbaye, il reste le palais abbatial, racheté pour le compte du diocèse pendant l'administration de Monseigneur Robiou, et occupé par les Frères de la Miséricorde. L'église totalement détruite, était une des plus belles de la province. Sa construction était mélangée de plein-cintre et d'ogive. Elle avait deux cents pieds de longueur, trente-cinq pieds de largeur à la croisée, cent-vingt-cinq pieds de longueur de nef, un clocher de cent six pieds de hauteur entre chœur et nef[4].

L'église a toutefois été reconstruite en style néo-roman entre 1892 et 1933. Elle abrite aujourd'hui un lycée-collège agricole privé.

Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 2 134 2 391 2 427 2 534 2 523 2 535 2 502 2 494 2 471 2 261
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 2 214 2 304 2 172 2 234 2 233 2 149 2 049 2 161 2 175 1 957
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 831 1 647 1 614 1 567 1 542 1 212 1 577 1 827 2 026 2 039
Année 1982 1990 1999 2009 2011 2016 2021 - - -
Population 1 956 2 052 2 022 2 112 2 098 2 085 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Un rapport a été demandé par le Préfet à Auguste Davodet sur la dépopulation de la Manche entre 1831 et 1931. Celui-ci a interrogé plusieurs maires dont le maire de Montebourg[5].

En 1831 : 2 523 habitants
En 1931 : 1 567 habitants
Diminution 956 habitants
Soit plus de 38 %

Voici un important chef-lieu de canton, très commerçant, avec des foires et des marchés réputés, dont la population en un siècle, a diminué de près d’un millier d’habitants.

Les causes de cette diminution considérable n’apparaissent pas au premier abord. Elles ont été fort clairement indiquées par M. le Maire, dans son rapport reproduit ci-après :

« En 1831, Montebourg possédait :

1° Une filature qui occupait environ 50 ouvriers ;

2° Une tannerie-corroierie qui occupait environ 40 ouvriers ;

3° Une tannerie qui occupait environ 30 personnes ;

4° Des carrières à ciel ouvert qui occupaient environ 50 personnes au cassage de pierres à la massette.

Tous ces ouvriers habitaient Montebourg et étaient en grande partie pères de famille.

En outre, il y avait quantité de petits artisans, tisserands, cordonniers, menuisiers.

La filature a été détruite, ainsi que les tanneries.

Les concasseurs de pierre ont supprimé les casseurs à la massette.

Les machines-outils ont supprimé le travail des petits artisans.

Il y avait en outre quantité d’ouvriers agricoles qui, chaque matin, se louaient sur la place pour les travaux des champs, et surtout au moment des récoltes. Les machines agricoles (faucheuses, râteleuses, faneuses) les ont remplacés.

Tous ces ouvriers sans travail ont quitté Montebourg pour grossir les villes à l’instar de Argenteuil, qui comptait en 1889 11849 habitants et qui en compte actuellement 70 657 ; Meudon, qui comptait en 1889 6080 habitants et qui en compte actuellement 20 870. De plus, l’abbaye de Montebourg comptait environ 400 personnes (frères, pensionnaires, etc.). Actuellement l’établissement compte 70 personnes environ. »


Repère géographique.png Repères géographiques

Communes limitrophes : Saint-Germain-de-Tournebut, Saint-Cyr, Éroudeville, Saint-Floxel, Vaudreville.


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste du monument aux morts

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jean-Baptiste DELAMACHE 1792 - 1792 Notaire  
Robert-Vincent FRERET 1792 - 1793 Curé constitutionnel  
Louis DESPLANQUES 1793 -  
- -  
DELAPORTE - 1810  
Jean-Charles Étienne HAMELIN des BOISARDS 1810 - 1816  
Placide LEMOR 1816 - 1835  
Jean-Charles-Melchior LEMOR 1835 - 1881  
François LEMOR 1881 - 1895  
Gonzalve FRÉMIN 1895 - 1904  
Eugène VRAC 1904 -  
- -  
- -  
Albert PELERIN 1944 - 1959 (1900-1970), mécanicien, Conseiller général.  
Raymond ELIARD 1959 - 1965  
Henri Le CACHEUX 1965 - 1989 (1916-), négociant, Conseiller général.  
Alain HURAUX 1989 - 1995  
Louis Le CACHEUX 1995 - 2001  
Jean-Pierre MAUQUEST 2001 - Réélu en 2008, en 2014.  
- -  

Cf. [ MairesGenweb]

Les notaires

Montebourg 1 L’étude a été détruite en 1944

Prénom(s) NOM Période Observations
Louis-Étienne TARDIF 1806-  
Jean-Guillaume-Honoré DUHAMEL 1807-1829  
Hervé-Joseph CUQUEMELLE 1830-1855  
Henri-Marie-Ferdinand LEFRANC 1855-1868  
Marie-Charles-Édouard LEPELLETIER 1868-1882  
Alcide-Ludolphe GUIFFARD 1882-1907  
Georges-Eugène-Paul CARDET 1907-1932  
Lucien-Auguste-François HEBERT 1932-1961  
Gilles-Maurice PLESSE 1961-1980  
Marcel FOUCHER 1980-  
Thierry DELAY 1998-  
- -  

Montebourg 2 L’étude a été détruite en 1944

Prénom(s) NOM Période Observations
Louis-Charles DELAPORTE an VIII-1812  
Frédéric LEBELLIER 1812-1817  
Jean-Baptiste-Pierre GUERIN 1817-1834  
Nicolas LECONTE 1834-1853  
Édouard-Louis-Michel LEROUX 1853-1859  
Victor-Alexandre LEMARESQUIER 1859-1870  
Jean-Charles-Julien BLANDAMOUR 1870-1876  
Henri-Victor HOMMEST 1876-1882  
Hippolyte-Louis LECHEVALLIER 1882-1903  
Denis DESIRE-GOSSET 1903-1923  
René-Léon FRANÇOIS 1923-1935  
HEUVET 1935-1946  
Charles-Auguste-Bienaimé ENAULT 1946-  
- -  
- -  

Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 9h00 - 12h00 - -
Après-midi 14h00 - 17h00 14h00 - 17h00 14h00 - 17h00 14h00 - 17h00 14h00 - 17h00 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : Place du Général de Gaulle - 50310 MONTEBOURG

Tél : 02 33 95 40 50 - Fax :

Courriel : ville-montebourg@wanadoo.fr

Site internet :

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : (10/2011)

Dépouillements des registres paroissiaux

Collections : 1786 à aujourd'hui

Dépouillements du CG50

Archives notariales

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  Montebourg dans la bataille

  • "Notes pratiques pour une histoire de l'abbaye de Montebourg", dans les publications multigraphiées de la Société d’Archéologie et d’Histoire de la Manche en 1968, fasc. 5.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

  Montebourg dans la bataille

Référence.png Notes et références

  1. Claude-Martin Saugrain, Nouveau dénombrement du royaume, par généralitez, élections, paroisses et feux, 1735.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 crédit : Conseil Régional de Basse-Normandie / National Archives USA
  3. Abbé LECANU, « Histoire du diocèse de Coutances et d’Avranches », Coutances, 1878, page 423 (t. 2).
  4. ibid.
  5. Auguste DAVODET, "La dépopulation de la Manche de 1831 à 1931", 1934, pages 28.