50281 - l'abbaye de La Lucerne

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour à la page La Lucerne d'Outremer


L'abbaye de la Luzerne ou de la Lucerne (depuis 1853) est située sur le territoire de la commune de la Lucerne-d'Outremer.

Chronologie

1140 - 1790

50281 LaLucerne abbaye.jpg


En 1143, Hasculph de Subligny, sur les conseils de Hughes archevêque de Rouen et de son frère Richard évêque d'Avranches, permet l'établissement d'un prieuré, au lieu-dit Courbefosse à La Lucerne, pour deux religieux prémontrés de l'abbaye de Saint-Josse-au-Bois dans le diocèse d'Amiens.

Il accompagne cet établissement de diverses donations.

En 1162, la communauté migre sur l'emplacement actuel après une seconde migration dans un lieu inconnu. es de Subligny abandonnent le titre de fondateur de l'abbaye. Dans une nouvelle charte de fondation, Guillaume de Saint-Jean, Olive sa femme, et Robert son frère, concédèrent le terrain où le monastère fut définitivement bâti ; ils confirmèrent les donations faites antérieurement par Hasculph de Subligny, et y ajoutèrent la donation de l’église de Saint-Jean-le-Thomas, avec différents autres revenus dans les diocèses d’Avranches, de Coutances et même en Angleterre.

Commence alors la construction de l'abbaye. En 1164, Hasculph de Subligny et Guillaume de Saint-Jean présentèrent la première pierre qui fut posée par Achard, évêque d’Avranches, et par Ansgot alors abbé. Le 18 juillet 1170, le Maitre-autel est consacré à la Sainte-Trinité. Au mois de décembre 1178, le jour Saint-Thomas, Richard, évêque d’Avranches, successeur d’Achard, consacra la nouvelle église et y introduisit les religieux. La construction de l'église abbatiale (1164-1178) appartient entièrement au règne de Henry II. Ensuite furent construits les bâtiments conventuels et domestiques.

La période 1290 - 1326 est marquée par de nombreux aménagements architecturaux : grande baie du chevet de l'église, élargissement des chapelles latérales et la construction du premier logis abbatial.

La guerre de Cent ans (1345 - 1370) fera subir de nombreux dommages à l'abbaye.

C'est à partir de 1390 que l'on s'attellera à la reconstruction de l'église, du cloitre, du réfectoire et de la porterie. Celle-ci s'étalera pendant près d'un siècle jusque vers l'année 1496.

Les guerre de religion seront funestes à l'abbaye qui subira de nombreux dommages (1562 - 1564).

Il faudra une cinquantaine d'années de restaurations, celles-ci s'étendront sur la période 1590 - 1656.

Vers 1665, l'abbaye adhère à la réforme de l'antique rigueur de l'ordre des Prémontrés réforme instituée dans la suite du concile de Trente : la lumière doit pénétrer le temple et éclairer d'une lumière physique et spirituelle ; les fidèles alphabétisés suivent la messe sur le missel ; l'église redevient le lieu public, le lieu de tous tel qu'il est décrit dans la bible !


1790 - 1959

En 1790, du fait de la suppression des ordres religieux, l'abbaye est fermée et vendue comme bien national à M. Carbonnel de Canisy.

En 1799, celle-ci est vendue à Louis Gallien, négociant et armateur à Granville qui la transforme en filature. Un aqueduc sera construit afin de pouvoir installer une roue à aube. Quelques bâtiments seront détruits (les quatre chapelles, le bas coté sud de la nef, les galeries nord et sud du cloître). La filature fonctionnera de 1800 à 1834.

A partir de 1834, Victor Bunel, gendre de Louis Gallien mais aussi propriétaire de carrière de pierre de Montmartin y fait installer une marbrerie (scierie de calcaire de Montmartin). Cette scierie fonctionnera jusqu'en 1870.

Dans le même temps, il fait démolir les bâtiments conventuels est (sacristie, chapitre, salle commune, dortoir) et sud ainsi que la nef. L'abbaye servira de carrière de pierre jusqu'en 1869.

En 1928, L'abbaye est classée Monument historique.

En 1947, chute des voûtes du chœur.


1959 - ...

Depuis 1959, l'ancienne abbaye de La Lucerne est en restauration.


Éléments d'histoire

La Lucerne appartient à l'ordre de Prémontrés. L'abbaye a fondé quatre autres abbayes : Ardenne (Calvados), Beauport (Côtes d'Armor), Cerisy-Belle-Étoile (Orne) et Mondaye (Calvados).

Elle possédait sept prieurés-cure :

Dans le diocèse d'Avranches : Angey, Champeaux, Reffuveille, La Rochelle-Normande, Saint-Jean-le-Thomas
Dans le diocèse de Coutances : Tourville, Tribehou (Cette dernière est déclarée, au début du XIIIe siècle, placée sous le patronage de l'abbaye de Hambye).

L'abbaye abrite cinq gisants (sculpture funéraire couchée), celles des évêques d'Avranches Richard de Subligny (décédé entre 1142 et 1153) et Achard (décédé entre 1164 et 1171) ; celles d'Hasculphe de Subligny, fondateur du premier prieuré en 1143, seigneur d'Avranches et frère de Richard, évêque précédemment cité ; de Guillaume de Saint-Jean, second et principal fondateur de l'abbaye en 1162, seigneur de Saint-Jean-le-Thomas ; de Jean de La Mouche, écuyer, décédé en 1302 et père de Jean de La Mouche, évêque d'Avranches décédé entre 1313 et 1327.


Le blason en 16961



Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • M. Dubosc, «Cartulaire de la Luzerne», éditions Jacqueline, Saint-Lô, 1878
  • P. de Gibon, «Quelques notes sur l’abbaye de la Lucerne», Le Pays de Granville, 1910.
  • Emile Vivier, La Haye-Pesnel et ses environs : l'abbaye de La Lucerne, 1942
  • Rodolphe de MONS, «Inventaire des notables de l’avranchin et du Cotentin cités dans le livre noir de l’abbaye de la Lucerne (1143 – 1309)», Société d’Archéologie de la Manche, 1992
  • Bernard Cléreaux, «La Lucerne d'Outremer à travers les siècles et notes sur son abbaye», 1993
  • Danièle Ducoeur, « Les pêcheries et viviers de l'abbaye de la Lucerne », Revue de l'Avranchin, t.80, p.301, sept. 2003.
  • Danièle Ducoeur, « Les colombiers de l'abbaye de la Lucerne », Revue de l'Avranchin, t.83, p.389, décembre 2006.
  • Danièle Ducoeur, « Les moulins de l'abbaye de la Lucerne », Revue de l'Avranchin, t.84, p.221, sept. 2007.
  • Danièle Ducoeur, « Les abbés commendataires de l'abbaye de la Lucerne », Revue de l'Avranchin, t.85, p.337, déc. 2008.
  • Danièle Ducoeur, « La restitution du bâtiment conventuel sud - cellier et réfectoire - de l'abbaye de la Lucerne », Revue de l'Avranchin, t.87, p.279, sept. 2010.
  • Danièle Ducoeur, « Les anciennes possessions de l'abbaye de la Lucerne en Angleterre », Revue de l'Avranchin, t.88, pp.329-379, sept. 2011.


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)


Référence.png Notes et références

1. Blason, Armorial général de France. Vol. 20 : Normandie (Caen) (906 p.), dressé en vertu de l'édit de 1696 par Charles d'Hozier, Bibliothèque nationale de France, Mss fr.32247, Gallica permalien