50262 - La Lande-d'Airou

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

La Lande-d'Airou
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 50 - Blason - Manche.png    Manche
Métropole
Canton Blason Villedieu-les-Poêles-50639.png   50-48   Villedieu-les-Poêles
Code INSEE 50262
Code postal 50800
Population 509 habitants (2009)
Nom des habitants Les Landais
Superficie 1510 hectares
Densité 30 hab./km²
Altitude Mini:75 m
Point culminant 215 m
Coordonnées
géographiques
-° / -° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
50adm LandedAirou.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Topo.jpg Toponymie

Le terme Lande, d'origine gauloise, est toujours employé avec l'article et ne parait pas avoir été utilisé en toponymie avant le second millénaire de l'ère chrétienne. Sa signification en toponymie semble voisine de celle du mot actuel[1].

Attestations anciennes : 1162, La Lande, Cartulaire de La Lucerne


Marianne.jpg Histoire administrative

Sous l'ancien régime, la paroisse relevait du bailliage de Coutances ou de Cotentin. Elle dépendait de l'élection de Coutances, de la généralité de Caen. Elle appartenait à la sergenterie Couraye.

Notices

En 1605

Tout aupres de Ville-Dieu, est la Lande d'Herould ou d'Airou, qui n'est maintenant qu'une simple paroisse. Anciennement y avoit un bourg contenant environ demie lieue de long, fort superbement basti sur le grand chemin tendant à Avranches, mais il est ruiné, & n'en reste plus que fort peu d'enseignemens. Il y avoit aussi un beau chasteau, dont on apperçoit encor quelques vestiges, le champ voisin est proche d'iceluy, s'appelle encor le pré du chasteau.

Environ deux traicts d'arbalestre du bourg susdict est sur le grand chemin une chapelle des plus anciennes, où il y avoit autresfois un monastere de religieux qu'on appeloit S. Leonard des bois à cause qu'il estoit situé en un bout du bois de la Lande d'Herould.

L'an de grace mil cent cinquante & huict, un samedy de la semaine de Pasques environ midy s'esleva de terre à la Lande d'Airou un grand tourbillon qui enlevoit avec luy tout ce qu'il rencontroit, & en fin se haussant en l'air, s'apparut une forme de colombe montant avec le tourbillon, laquelle estoit couloree de bleu & rouge & s'arresta en l'air. Cependant on voyoit des fleches & dards qui s'eslançoient contre colombe : sans qu'on veiste ceux qui tiroient ces coups : & au haut du tourbillon qui estoit sur la colombe, on voyoit crier & voltiger un grand nombre d'oyseaux de diverses sortes. Bien tost après ce prodige advint une estrange mortalité au peuple de ce lieu (dont le seigneur mourut des premiers) & s'espandit ceste cruelle maladie par toute la Normandie & régions circonvoisine"[2].


En 1727

A main gauche du château, sur un terrain plus élevé, on trouve l’église paroissiale toute bâtie de pierre de taille, d’une raisonnable grandeur & d’une structure plus ancienne que celle du château. La cure est d’un bon revenu à la nomination du seigneur.

Le bourg de la Lande en est assez éloigné ; on dit que c’étoit anciennement une ville qui a été ruinée par le feu du ciel, & il y a encore des marchés établis & des foires franches, sans parler de la justice qu’un sénéchal y rend pour le seigneur en de certains jours.

Les curieux en méchanique vont voir, en passant, les moulins de la Lande à 200 pas du bourg. Pictos recherche.png La suite ...


En 1838

La lande d’Airou était autrefois un bourg étendu et très peuplé ; aujourd’hui ce n’est plus qu’un village. Il y existait un château fort, probablement antérieur aux croisades. Avant la révolution, on en voyait un dont la construction était du XVI° siècle ; il avait été bâti par un Grimouville.

Il y avait jadis dans cette paroisse, près du bourg, un petit couvent de religieux. Ce monastère portait le nom de Saint-Léonard-des-Bois, parce qu’il était situé à l’extrémité de la profonde forêt qui couvrait les environs et s’étendait jusqu’à la mer.

La Lande d’Airou est la patrie de François des Rues, auteur d’une Description de la France, publiée à Rouen, format in-12, sous le règne de Henri IV[3].


Patrimoine.png Patrimoine

L'église

50262 LaLandeAirou eglise2.JPG



L'église est sous le vocable de Saint-Martin. La paroisse était de patronage laïque.
Cette paroisse dépendait du diocèse de Coutances, de l’archidiaconé du Val de Vire et du doyenné de Gavray.

Le chateau

Ce château est un grand bâtiment orné de tours, & édifié entre une grande cour & une vaste prairie, ayant sur sa droite un bois de haute futaye, & sur le bord du bois une longue suite d’étangs... En mil cinq cens soixante & neuf, Fût fait ce Bâtiment tout neuf. Et au-dessus de l’inscription est l’écu des armes de la maison de Grimouville, qui sont de Gueules à trois étoiles d’or. L’écu est penché, comme on voit des plus anciennes & des plus grandes maisons du royaume, surmonté seulement d’un casque de côté ; pour supports deux sauvages, un genou à terre (Le mercure de France). Il fut l’œuvre selon toute vraisemblance de Geffroy de Grimouville.

Il n'y a, dans le canton de Villedieu, qu'un seul château. Il est situé dans la commune de la Lande-d'Airou, et a été construit, depuis soixante à quatre-vingts ans, par un M. Loquet de la Lande, à la place d'un ancien, très vaste, qui, suivant M. de Gerville, avait été bâti, dans le XVIe siècle, par un Grimouville. Ce nouveau château appartient présentement aux héritiers de M. Roger-Sorrière, de Vire, qui continuent les embellissements et les augmentations que M. Roger avait commencées[4].


Industrie.jpg L'activité économique

Les foires

Pierre II de Grimouville, baron de la Lande-d’Airou, seigneur de Montmartin et Hyenville, etc., obtint du Roi, Henri III, des lettres de confirmation, du 12 mai 1584, du droit de marché et de trois foires, par an, pour la Lande-d’Airou, droit que Jean de Grimouville, son aïeul, avait obtenu du Roi François 1er[5].


Démographie.png Démographie

Année 1794 1800 1806 1820 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 153 1 204 1 173 1 006 1 070 1 047 1 034 1 046 1 008 965
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 937 953 965 983 991 949 814 713 770 750
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 709 622 647 656 654 667 612 580 535 472
Année 1982 1990 1999 2009 2011 2016 2021 - - -
Population 455 458 482 509 497 514 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

Repère géographique.png Repères géographiques

Les communes limitrophes de La Lande-d'Airou sont : Champrepus, Fleury, Villedieu-les-Poêles, Rouffigny, Bourguenolles, Le Tanu.

Hydrographie

L'Airou, la Douquette, L'écluse et le Courion.


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Personnalités

François Desrues : né à La Lande-d'Airou en 1554, mort aux environs de 1620. Il peut être considéré comme l'auteur du premier guide touristique. Il est l'auteur "Les Antiquités, fondations et singularités des plus célèbres villes, châteaux et places remarquables du Royaume de France", Le Cartel, Coutances, 1605.


Familles notables.png Notables

Les seigneurs de la paroisse

  • La famille de Grimouville
Pictos recherche.png Lire la suite...
  • Malo-Auguste Locquet de Granville, seigneur et patron de la Lande-d’Airou, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, époux de Jeanne-Céleste de Robiou.
  • Jean-Julien-Malo Loquet de Granville, seigneur et patron de la Lande-d’Airou, époux de Thérèse-Françoise Picquelin.


Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Jean-Malo-Julien LOQUET 1790 - 1792 membre du corps administratif du département en 1790  
Charles François MORIN 1792 - 1795  
Julien DESRUES 1796 - 1802  
Charles-François MORIN 1802 - 1815  
Louis-François LEMOINE 1815 - 1828  
Guillaume-François LE CHARTIER 1828 - 1832  
Georges SERVAIN 1832 - 1848  
Pascal COUPARD 1848 - 1856  
Louis-François BOURDON 1856 - 1865  
François-Félix POTREL 1865 - 1895 Instituteur (1849-1865)  
Auguste RENAULT 1895 - 1914  
Auguste LEPELTIER 1914 - 1918  
François JOSSEAUME 1918 - 1945  
Auguste DURFORT 1945 - 1946  
Edouard JOSSEAUME 1946 - 1971  
Roger SALIOT 1971 - 1989  
Jean LEPELTIER 1989 - 2001  
René MABILLE 2001 - Retraité, réélu en 2014  
- -  


Les notaires

Minutier de la Lande d'Airou

Prénom(s) NOM Période Observations
Raullin DASTIN 1591 - 1594  
Julien FOUCHER 1602 à 1604  
Thomas FOUCHER 1604 - 1618  
Guillaume DREY 1635 - 1676  
Matthieu GODEFROY 1641 - 1668  
Christophe DESFONTAINES 1651 - 1666  
François CHAUVEL 1658 - 1671  
Guillaume HAMEL 1676 - 1687  
Louis DREY 1689 - 1717  
Jean-Baptiste DREY 1718 - 1741  
Guillaume CHAUVET 1742 - 1768  
Gilles MANSON 1761 - 1762  
Charles-Antoine DURONSEUR 1762 - 1766  
André JOURDAN- 1768 - 1775  
Jean-François CHAUVEL 1775 - 1812 tabellion à Sainte-Cécile  


Liste des titulaires de la Légion d'Honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Jean BLIN 06/09/1812 - Major au 56ème de Ligne, promu officier le 21 décembre 1866  
- - -  


Morts des guerres 1914-1918/1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 9h00 - 12h30 - - - 9h00 - 12h30 - -
Après-midi - - - - - - -
50262 - La Lande-dAirou mairie.JPG

Mairie
Adresse : Le Bourg - 50800 La Lande-d'Airou

Tél : 02 33 90 09 63 - Fax :

Courriel :

Site internet : site de la communauté de communes

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : ()

Dépouillements des registres paroissiaux

Collections : de 1700 à aujourd'hui.

Dépouillements du CG50 : 1700 - 1892 (M), 1700 - 1899 (BS)

(mise à jour janvier 2010)


Les dispenses de consanguinité

Elles sont disponibles aux archives départementales de la Manche à Saint-Lô ou encore aux archives diocésaines de Coutances (sur rendez-vous).

Pictos recherche.png La liste concernant la commune ...


Les recherches de noblesse

Pictos recherche.png voir ...


Archives notariales

Dépouillements des Contrats de Mariage du CG50 : 1591 - 1791 (CM)

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • "Monument aux morts de la Lande d'Airou", in La voix du patrimoine de Sienne, 2010, No 26

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. F. de Beaurepaire "Les noms des communes et anciennes paroisses de la Manche", Paris 1986, p. 144.
  2. François Desrues, Les Antiquités, fondations et singularités des plus célèbres villes, châteaux et places remarquables du Royaume de France, Le Cartel, Coutances, 1605.
  3. Guide pittoresque du voyageur en France, tome V, 1838, Firmin-Didot frères, Paris, p. 17.
  4. M Boudent-Godeliniére, Essai historique et statistique sur l'Avranchin, 1844, p.129.
  5. Charles-Siméon de Grimouville-Larchant, Généalogie de la maison de Grimouville, faite sur titres originaux et autres pièces authentiques, en l'an 1788, Saint-Malo, Imprimerie de L. Valais, 1818, p. 51.