50244 - Hérenguerville

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Hérenguerville
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 50 - Blason - Manche.png    Manche
Arrondissement Blason Coutances-50147.png    Coutances (S-Préf.)
Métropole
Canton Blason en attente.png   50-23   Montmartin-sur-Mer
Code INSEE 50244
Code postal 50660
Population 163 habitants (2009)
Nom des habitants Hérenguervillais
Superficie 271 hectares
Densité 47 hab./km²
Altitude Mini:25 m
Point culminant 56 m
Coordonnées
géographiques
-° / -° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
50adm Herenguerville.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Fragments d'histoires

En 1690, l'on voit encore quelques tombeaux dans le cimetière calviniste de Hérenguerville[1].


Découvertes archéologiques

En 1804, dans un champ situé au nord de cette commune, on a découvert, dans une fosse creusée pour y planter un pommier, un pot de terre contenant environ 2 litres de médailles romaines de moyen et petit bronze. Elles furent cédées à un marchand de Montmartin pour un mouchoir. Ce marchand les porta à Villedieu pour les livrer au fondeur. Celui-ci en conserva quelques-unes qu'il vendit à M. de Gerville. Elles étaient bien conservées. On y remarquait des Dioclétien, dess Probus, des Maximin et des Constance-Chlore[2]. Dépôt monétaire de la fin du III° siècle[3].


Topo.jpg Toponymie

La ville d'Erengardis, nom de personne féminin de type germanique[4].

Attestations anciennes :

  • 1022-1026, Erengartvilla, Donation de Richard II au Mont-Saint-Michel, (Cartulaire du Mont-Saint-Michel).
  • 1066, Herengardis villa, Convention conclue par le Mont-Saint-Michel, (Cartulaire du Mont-Saint-Michel)[5].


Marianne.jpg Histoire administrative

Sous l'Ancien Régime, la paroisse dépendait de la sergenterie du Pierres, de l'élection de Coutances, de la généralité de Caen.

La paroisse dépendait du bailliage de Coutances, du grand bailliage de Cotentin.

Les fiefs

Dans le cours du XVII° siècle, on comptait deux fiefs nobles à Hérenguerville : Le fief de Montaigu, un huitième de haubert, le fief de Hérenguerville, aussi un huitième de haubert.


le fief de Hérenguerville

Dénommé la Terre d’Hérenguerville en 1519. Sa mouvance est passablement embrouillée : En 1381, 1476, 1519, il relève de la baronnie de Coulonces en la vicomté de Vire ; en 1693, il relève du roi ; en 1749, il est considéré comme arrière-fief du fief du Bouillon lui même mouvant de l'ancienne baronnie de Say inclue dans le marquisat de Marigny.

Fief et seigneurie assis en la paroisse d’Hérenguerville, quart de fief de chevalier qui se transformera en huitième de fief après 1519 ; simple gage-plège, usage, manoir clos de douves, colombier. Ses possesseurs se confondent avec les seigneurs de la paroisse[6].

Pendant la guerre de Cent ans, la seigneurie est confisquée par les anglais En 1452, sa possession retourne à la famille Grosparmy : 1452, Raoul Grosparmy, écuyer, seigneur d’Hérenguerville, fils et héritier de feu Henry Grosparmy, en son vivant écuyer et seigneur dudit lieu, qui bien qu’il tienne sa dite terre en parage du sieur du Bouillon… aveu non fait… Au temps de l’occupation anglaise ledit feu Henry Grosparmy, son père, ne voulant pas demeurer en l’obéissance des anglais mais s’en alla demeurer en l’obéissance du roi, notre dit seigneur et même ledit Raoul Grosparmy son fils en laquelle obéissance il est depuis demeuré et ledit feu Henry Grosparmy allé de vie à trépassement. Le fief fut donné pour leur absence par le roi d’Angleterre à Thomas Browe, anglais qui en avait toujours joui jusque à certain temps que ladite terre avait été tenue par ledit roi d’Angleterre en sa main… En conséquence ordre est donné de restituer audit Raoul Grosparmy la seigneurie de Hérenguerville[7].

Patrimoine.png Patrimoine

L'église

l'église

L'église est sous le vocable de Saint-Martin. Elle avait appartenu pour un quart à l'abbaye de La Lucerne (charte confirmative de Innocent III en 1213). Le patronage : selon Toustain de Billy, en 1287, l'évêque Eustache régla le conflit entre les abbés du Mont-Saint-Michel et de la Luzerne et le seigneur de Hérenguerville, pour le patronage de cette paroisse que chacun prétendait lui appartenir ; il le rendit alternatif entre eux, ce qui nous est une preuve qu'on ne s'arrêtait pas trop dès lors aux décisions du pouillé ou Livre noir de l'évêque, car il attribuait sans exception le patronage de Hérenguerville à Nicolle de Hérenguerville, épouse de Raoul le Gros, au moins la moitié, avec un nommé Guillaume de Poterel « Ecclesia de Erenguervilla. Patrona, Nicholaa de Erengarvilla, uxor Radulphi Grossi, per medium, et Guillelmus de Poterel »[8]. En 1419, ce sont les religieux de l'abbaye Sainte-Trinité qui présentent à la cure. En 1572, le Mont-Saint-Michel était seul en possession du patronage[9].

La paroisse dépendait de l'évêché de Coutances, de l’archidiaconé de Coutances ou de la chrétienté et du doyenné de Cérences.

Démographie.png Démographie

Année 1794 1800 1806 1820 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 313 303 366 410 386 391 374 350 351 302
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 302 312 277 282 262 286 243 206 214 208
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 170 153 161 160 150 141 162 148 121 104
Année 1982 1990 1999 2009 2011 2016 2021 - - -
Population 109 141 128 163 188 205 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

50244 Population graphe jtt.png



Repère géographique.png Repères géographiques

Les communes limitrophes d'Hérenguerville sont : Annoville, Quettreville-sur-Sienne, Hyenville, Montmartin-sur-Mer, Hauteville-sur-Mer.


Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Familles notables.png Notables

Personnalités

Les seigneurs de la paroisse

  • 1381, Robert de Montagu, chevalier
  • 1419 - 1450 possession anglaise (guerre de Cent ans)
  • 1450 – 1458, Raoul Grosparmy
  • 1488 – 1496, Jacques de Grosparmy
  • 1519, Guillaume Le Cointe, écuyer
  • 1567, Jean Le Cointe, écuyer
  • 1597 – 1627, Jacques Le Cointe, écuyer
  • 1642, Jacques de Bérenger, écuyer
  • 1696, Jacques Jean de Bérenger, écuyer
  • 1729, Henri-Scipion de Bérenger, écuyer
  • 1764, Charles-François-Louis de Béranger
  • 1789, Louis -Charles-François de Béranger[10]


Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
Théophile LEFEBVRE - en 1862  
- -  
Jean-François DELALANDE - (1821-1891)  
- -  
DELALANDE - entre 1914 et 1918  
- -  
QUINETTE - 1983 en 1978  
Ramond LHULLIER 1983 - 2001  
Ghislaine BUSNEL 2001 - Comptable, réélue en 2008  


Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - - -
Après-midi - 15h00 - 18h00 - - 15h00 - 18h00 - -
50244 - Hérenguerville Mairie-ecole.JPG

Mairie
Adresse : - 50660 Hérenguerville

Tél : 02 33 47 05 07 - Fax :

Courriel : mairie-herenguerville@wanadoo.fr

Site internet : Office du tourisme du canton

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : (11/2011)


Dépouillements des registres paroissiaux

Collection : 1670-1671, 1685-1690, 1693-1697, 1699-1717, 1721-1730, 1732-1769, 1771 à aujourd’hui

Dépouillements du CG50 : 1668 - 1802 (BMS)

(mise à jour octobre 2009)


Les dispenses de consanguinité

Pictos recherche.png La liste concernant la commune ...


Les recherches de noblesse

Pictos recherche.png voir ...


Archives notariales

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • RENAULT, "Revue monumentale et historique de l’arrondissement de Coutances," in Annuaire du département de la Manche, 1853.
Pictos recherche.png Lire la notice ...
  • Réédition des notices de l'abbé Hulmel et de Renault dans les publications multigraphiées de la Société d’Archéologie et d’Histoire de la Manche en 1966, fasc. 2.


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Page personnelle sur le manoir


Référence.png Notes et références

  1. J. DESCHAMPS du MANOIR, "Les élections en 1697 d'après les mémoires de M. Foucault", Mémoires de l'Avranchin, T. 4, 1873, p. 126;
  2. Léopold QUENAULT, Nouvelles études archéologiques sur l'arrondissement de Coutances, in Mémoires de la Société Académique du Cotentin, tome I, 1875, p. 71.
  3. Dominique BERTIN. Introduction à une étude de l'époque gallo-romaine en Basse-Normandie : carte de répartition des voies et des sites gallo-romains de Basse-Normandie. In: Annales de Normandie, 25e année n°2, 1975. pp. 67-74.
  4. F. de Beaurepaire, "Les noms des communes et anciennes paroisses de la Manche", Paris 1986, p. 137.
  5. Jean Adigard des Gautries, Les noms de lieux de la Manche attestés entre 911 et 1066, In: Annales de Normandie, 1e année, n°1, 1951. pp. 9-44.
  6. Fonds Michel Lepesant (AD50 284 J 39, fiches par fiefs).
  7. Fonds Michel Lepesant, op. cit. : Bibl. Nat., Pièces originales 1416, dossier 32025, no 12.
  8. Toustain de Billy (1643-1709), Histoire ecclésiastique du diocèse de Coutances, réédition 1880, t. 2, p. 72.
  9. Abbé LECANU, « Histoire du diocèse de Coutances et d’Avranches », Coutances, 1878, (t. 2).
  10. Liste constituée à partir des aveux présents dans le Fonds Michel Lepesant (AD50 284 J 39, fiches par fiefs).