50239 - Hébécrevon

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Hébécrevon
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 50 - Blason - Manche.png    Manche
Arrondissement Blason Saint-Lô-50502.png    Saint-Lô (Préf.)
Métropole
Canton

Blason Marigny-50292.png   50-21   Marigny (Ancien canton)

Code INSEE 50239
Code postal 50180
Population 1 136 habitants (2011)
Nom des habitants Les Hébécrevonnais
Superficie 1339 hectares
Densité 69 hab./km²
Altitude Mini:7 m
Point culminant 108 m
Coordonnées
géographiques
49.126944° / -1.165° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
50adm Hebecrevon.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Marianne.jpg Histoire administrative

Sous l'ancien régime, la paroisse relevait du bailliage secondaire de Saint-Lô et du grand bailliage du Cotentin ou de Coutances. Elle dépendait de l'élection de Saint-Lô, de la généralité de Caen. Elle appartenait à la sergenterie du Hommet.


Été 1944

les ruines du village le 27 juillet 1944[1]

Le 25 juillet, la commune s'est trouvée au centre du corridor de bombardement de l'opération Cobra (Montreuil-sur-Lozon, la Chapelle-Enjuger, Hébécrevon). Cette opération conçue par le général Omar Bradley, commandant de la 1re armée, devait détruire toute défense et ouvrir une brèche devant permettre aux unités de s'engouffrer et faire sauter le verrou qui bloquait la progression des armées américaines. Pour ce faire, la tactique du Carpet bombing ("tapis de bombes") fut employée. 4 000 tonnes de bombes seront lâchées ce jour là soit 60 000 bombes sur une surface de 12 kilomètres carrés. Le village est majoritairement détruit.

Sur les 165 maisons d’habitation, 80 sont détruites totalement et 85 partiellement dont un certain nombre seront abattues par la suite.

La Panzer Lehr allemande est mise hors de combat (2500 tués sur 5000) et ne possède plus que 7 chars en état de marche.

Aux premières heures du 26 juillet, le 119ème Régiment d'Infanterie s'empare définitivement des ruines de la commune. La brèche est ouverte, les unités peuvent s'élancer vers le sud.

Le 11 novembre 1948, la commune se voit attribuer la Croix de guerre.

Patrimoine.png Patrimoine

L'église

50239 - Hébécrevon eglise.jpg
50239 - Hébécrevon eglise2.jpg

Elle dépendait, sous l'ancien régime, du diocèse de Coutances, de l’archidiaconé du Val de Vire et du doyenné du Hommet.

L'église est sous le vocable de Saint-Martin et était de présentation laïque.

L'église fut totalement détruite en 1944 et entièrement reconstruite dans les années 1950. Le clocher est sur le côté de la nef à la manière des églises italiennes. Les murs utilisent des pierres récupérées dans les ruines et la toiture-terrasse est en voile de béton. Elle est significative de l'architecture de la reconstruction (XXe siècle).

Démographie.png Démographie

Année 1794 1800 1806 1820 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 040 823 1 100 1 082 1 099 1 133 1 104 1 093 1 114 1 010
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 990 1 001 868 828 809 842 824 752 667 674
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 639 561 587 574 543 582 615 660 604 640
Année 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2021 - - -
Population 813 921 969 1 082 1 136 1 792 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.


Repère géographique.png Repères géographiques

Communes limitrophes : Amigny, La Chapelle-en-Juger, Le Mesnil-Amey, Saint-Gilles, Agneaux, Rampan, Pont-Hébert


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Monument aux morts couleur france.png
Monument aux morts

Le monument aux morts

Morts des guerres 1914-1918 / 1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste

Familles notables.png Notables

Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
Henry de LA ROQUE An II  
- -  
- -  
- -  
Paul RAULINE 1928 - 1960  
Émile LETRIBOT 1960 - 1995  
Gilles QUINQUENEL 1995 - Ingénieur, réélu en 2014  


Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - 8h30 - 12h30 - 8h30 - 12h30 - 9h00 - 12h00 -
Après-midi - - 15h00 - 18h00 - 15h00 - 18h00 - -
50239 - Hébécrevon mairie.jpg

Mairie
Adresse : 13 rue Saint-Martin - 50180 Hébécrevon

Tél : 02 33 05 05 59 - Fax :

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : (5/2012)

Dépouillements des registres paroissiaux

Collections : de 1601 à aujourd'hui (lacunes entre 1601 et 1771)

Dépouillements du CG50

Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Annie et Roger Jouet, Une paroisse rurale au XVIIIe siècle : Hébécrevon, dans les publications multigraphiées de la Société d’Archéologie et d’Histoire de la Manche en 1966, fasc. 3.
  • Roger Jouet, Une famille de protestants ruraux au 18e siècle : les Hardelay, d'Hébécrevon, Revue du département de la Manche, n° 33, 1967.
  • Rémy Villand, Inventaire du chartrier du Chastel à Hébécrevon, 97 p., 1991.
  • Alfred Wild, Hébécrevon au XIXe siècle et au début du XXe siècle, Collection Études et documents de la Société d’Archéologie et d’Histoire de la Manche, 1996, 289 p..

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. crédit : Conseil Régional de Basse-Normandie / National Archives USA