50215 - Gouville-sur-Mer

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Gouville-sur-Mer
Blason de Gouville-sur-Mer
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 50 - Blason - Manche.png    Manche
Arrondissement Blason Coutances-50147.png    Coutances (S-Préf.)
Métropole
Canton Blason en attente.png   50-36   Saint-Malo-de-la-Lande
Code INSEE 50215
Code postal 50560
Population 2 061 habitants (2009)
Nom des habitants Les Gouvillais (es)
Superficie 1324 hectares
Densité 100 hab./km²
Altitude Mini:0 m
Point culminant 46 m
Coordonnées
géographiques
-° / -° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
50adm gouville.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Découvertes archéologiques

Vers 1920, un cultivateur a découvert une cache de 147 haches de bronze, enterrées en profondeur.


Marianne.jpg Histoire administrative

En l'an III, Gouville a été augmentée des paroisses de Linverville et de Montcarville. Le déterminatif sur-Mer date de 1925.

Gouville, Linverville, Montcarville furent rattachées au canton de Blainville pendant la période révolutionnaire.

Sous l'Ancien Régime, la paroisse de Gouville relevait du bailliage principal du Cotentin ou de Coutances. Linverville relevait du bailliage de Saint-Sauveur-Lendelin secondaire du bailliage de Cotentin.

Les trois paroisses dépendaient de l'élection de Coutances, de la généralité de Caen.

Gouville appartenait à la sergenterie Maufras. Les paroisses de Linverville et Montcartville appartenaient à la sergenterie de la Halle.

Les fiefs

Gouville : ne possédait qu'un seul fief, relevé pour demi-fief de haubert, qui s'étendait dans toute la paroisse. La mouvance de ce fief a donné lieu à bien des contestations. Il appartenait primitivement à la famille de Say. Gervaise de Say, femme de Geoffroy de Montfort, avait donné le patronage de l'église à l'abbaye de Savigny, dans une charte confirmée par Henri II. D'après deux aveux de 1420 et de 1431, rendus par Jean de Grimouville de la baronnie de Say en Gouville, ce fief aurait dépendu de l'ancien comté de Mortain, et devait 40 jours de service de chevalier à la barre de Montfautrel, une fois en la vie du roi, et 17 hommes pour garder les foires de Montmartin (dans celui de 1420, c'est 53 hommes). La contestation était réglée le 7 novembre 1612 , Louis d'Argouges, écuyer, rend aveu au baron de Marigny pour le fief de Gouville tenu par 1/4 de fief de baronnie[1]. Toutefois ce qui est vrai pour le fief de Gouville, ne l'est pas pour la baronnie qui relevait de la vicomté de Coutances, les arrières fiefs ne relevaient pas eux du marquisat de Marigny, ainsi en est-il du fief de la Ritoure à Notre-Dame-de-Cenilly ou encore du fief de Quettreville. Nous pouvons émettre l'hypothèse que cette situation embrouillée est le résultat de partages de la baronnie de Say dont faisait primitivement partie Gouville.


Pictos recherche.pngla Baronnie de Gouville


Patrimoine.png Patrimoine

L'église

L'église de Gouville est sous le vocable de saint Malo. Elle fut donnée à l'abbaye de Savigny par Gervaise de Say, femme de Geoffroi de Montfort ; la donation fut confirmée par le duc-roi Henri II, par acte délivré à Valognes ; les chartes sont sans date. Jeanne de Montfort, dame du lieu, fonda en 1358 une chapelle au manoir sous le vocable de Notre-Dame, à la desserte des deux chapelains, lesquels seraient à la nomination du seigneur. Gouville était partagé en deux portions curiales au XIVe siècle ; le seigneur du lieu présentait à la première, l'abbé de Savigny à la seconde[2].

L'église de Linverville est sous le vocable de saint Ouen et était de présentation laïque.

L'église de Montcarville est sous le vocable de Notre-Dame et était de présentation laïque.

Elle dépendait, sous l'ancien régime, du diocèse de Coutances, de l’archidiaconé de Coutances (ou de la Chrétienté) et du doyenné de la Chrétienté.

Démographie.png Démographie

Année 1794 1800 1806 1820 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 547 1 601 1 545 1 664 1 597 1 668 1 668 1 685 1 689 1 631
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 629 1 696 1 668 1 762 1 734 1 733 1 709 1 671 1 585 1 507
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 430 1 260 1 168 1 068 1 026 1 101 1 098 1 036 1 007 1 071
Année 1982 1990 1999 2009 2011 2016 2021 - - -
Population 1 174 1 324 1 686 2 061 2 023 2 268 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.


Repère géographique.png Repères géographiques

Communes limitrophes : Blainville-sur-Mer, Boisroger, Geffosses, Anneville-sur-Mer

Localisation sur ViaMichelin

Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Familles notables.png Notables

Les seigneurs de la paroisse

Gouville

  • La famille famille de Grimouville
  • 1504, 1523, Jehan du Saussey († 15/8/1523), seigneur et baron de Gouville, du Mesnil-Aubert et de Lengronne, gentilhomme des rois LouisXI, Charles VIII, Louis XII et François Ier, armé chevalier à la bataille de Fornone, ambassadeur à Venise, mourut en sa soixantième année le 15 août 1523[3].
  • 1535, Anne de Saint-Martin, veuve de Jean du Saussey
  • 1542, Antoine du Saussey, seigneur du Mesnil-Aubert, fils de <Jean et de Anne de Saint-Martin, époux de Madeleine du Homméel.
  • 1549, le 30 septembre, Jean du Saussey, seigneur de Claids, demoiselle Marie de Thieuville son épouse et Jacques du Saussey, seigneur de Montchaton et Virandeville, demoiselle Isabeau de Grimouville son épouse, vendent à Gilles d’Argouges, seigneur de Gratot, la terre et seigneurie de Gouville avec ses dépendances moyennant la somme de 11 225 livres de principal et 150 livres pour pot de vin[4].
  • 1549 - ... Famille d'Argouges


Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
- -  
- -  
- -  
Jules FESNIEN - en 1978  
- -  
Erick BEAUFILS 1990 - (1945-), né à Quettreville-sur-Sienne, commerçant, Conseiller Général (1998-...), réélu en 2014  

Le notariat de Linverville

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 10h00 - 12h00 10h00 - 12h00 10h00 - 12h00 10h00 - 12h00 10h00 - 12h00 - -
Après-midi 15h00 - 17h00 15h00 - 17h00 15h00 - 17h00 15h00 - 17h00 15h00 - 17h00 - -
Commune.png

Mairie
Adresse : 1 rue du 28 Juillet 1944 - 50560 Gouville-sur-Mer

Tél : 02 33 47 82 59 - Fax :

Courriel : mairie-de-gouville@wanadoo.fr

Site internet : Site officiel

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : (2/2013)

Dépouillements des registres paroissiaux

Collections :

  • Gouville : 1604 à aujourd’hui (lacunes : 1605, 1606, 1610-1614, 1622, 1623, 1625-1627, 1629-1670, 1673-1679, 1691)
  • Linverville : 1683-1688, 1690, 1694-1717, 1732-1793
  • Montcarville : 1715-1776, 1778-1793

Dépouillements du CG50 :

  • Gouville : 1607-1800 (BS) 1607-1895 (M)
  • Linverville : 1683-1794 (BMS)
  • Montcarville : 1715-1795 (BMS)

(mise à jour avril 2010)

Archives notariales

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Renault, Revue monumentale et historique de l’arrondissement de Coutances, « Annuaire du département de la Manche » 1852, p. 665 et s., et additifs de 1861.


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. Charles FIERVILLE, Étude historique sur le marquisat de Marigny, Imp. Daireaux, Coutances, 1874, p. 67.
  2. Abbé LECANU, « Histoire du diocèse de Coutances et d’Avranches », Coutances, 1878, page 356 (t. 2).
  3. Bulletin Société Historique de Normandie, t. VIII, p. 369-370.
  4. Fonds Michel Lepesant (AD50 284 J 39, fiches par fiefs), Histoire de la famille d'Argouges, p. 318.