50197 - Gavray églises et doyenné

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

< Retour à la page Gavray

Les églises de Gavray

Gavray

Église de la Sainte-Trinité

50197 Gavray eglise.JPG
Face avant de l'église Sainte-Trinité de Gavray


L'église est sous le vocable de la Sainte-Trinité. Elle fut donnée à l'église de Bayeux par le duc-roi Henri II, avec celles de Ver et de Mesnil-Bonant. Cette donation est inscrite dans la charte de Falaise. Le chapitre de Bayeux forma une prébende des trois églises. Le chanoine de Gavray était le curé primitif et nommait des vicaires perpétuels dans les paroisses de Ver et de Mesnil-Bonant[1].

L'église actuelle est une construction de la fin du XIXème en lieu et place d'une ancienne église (voir sa description dans l'article de Renault). La nef et le chœur de cette ancienne église furent détruits vers 1870 et sa tour abattue en 1896.
L'église de la Sainte-Trinité avait pour annexe la chapelle Saint-Jean, qui est enclose dans le cimetière actuel.

Logo internet.png Site en ligne : Pour en savoir plus....



La paroisse de Saint-André-du-Valjouais est annexée à Gavray depuis 1803. Saint-André était sous la dépendance de l'abbaye d'Ardenne (près de Caen). L'église a été convertie à usage profane avant 1877.


Chapelle Saint-Jean (cimetière)

50197 Gavray Chapelle.JPG

L'église de la Sainte-Trinité avait pour annexe la chapelle Saint-Jean-Baptiste, qui est enclose dans le cimetière actuel. A la révolution, elle servit de maison du peuple pour Gavray-village.

Logo internet.png Site en ligne : Pour en savoir plus....


Mesnil-Bonant

Église Saint-Jean-Baptiste

50197 MesnilBonant eglise.JPG



L'église est sous le vocable de Saint-Jean-Baptiste. Elle fut donnée en 1210 à l'abbaye de Hambye par Raoul de Grosfart sous le consentement de l'évêque Hugues de Morville.


Logo internet.png Site en ligne : Pour en savoir plus....



Mesnil-Hue

Église Saint-Étienne

50197 MesnilHue eglise.JPG


L'église est sous le vocable de Saint-Etienne. La présentation à la cure était laïque.
Cette paroisse eut une lèproserie du même vocable de Saint-Etienne dont il ne reste nul souvenir dans le lieu.

Le doyenné

A la veille de la Révolution, le doyenné de Gavray dépendait de l'évêché de Coutances, de l’archidiaconé du Val de Vire, ainsi que les doyennés du Hommet, de Landelles [devenu Tallevende puis du Val de Vire], de Montbray, de Percy, de Saint-Lô.

Le doyenné de Gavray comptait 29 paroisses[2] : Le Mesnil-Garnier, Gavray, Ver, La Meurdraquière, Le Mesnil-Rogues, Villedieu, Saultchevreuil, Le Valjouais, Saint-Denis-le-Gast, La Baleine, Le Mesnil-Hue, Le Mesnil-Villeman, Montaigu-les-Bois, Lorbehaye, La Haye-Comtesse, Sourdeval, Champrepus, Fleury, La Bloutière, Hambye, La Lande-d’Airou, Le Mesnil-Bonant, La Haye-Pesnel, Folligny, Le Tanu, Équilly, Le Mesnil-Amand, Dracqueville, Beauchamps.

Note : Le Valjouais, Mesnil-Hue, Mesnil-Bonant font maintenant partie de Gavray

1270, le polyptique du diocèse de Coutances[3]

  • Ecclesia de Sancti Andreae[4] juxta Gavreium, Patronus, abbas de Ardenna
  • Ecclesia de Gavreio, Patronus, dominus de Sancto Adriano, cononicus Baiocensis
  • Ecclesia de Balena, Patronus, abbas de Savigneio
  • Ecclesia de Sancti Dyonisii le Gast, dominus Philippus Murdac pro toto, 2 portions
  • Ecclesia de Haya Comitissae, Patronus, Jourdanus de Haya Comitissae
  • Ecclesia de Sordeval, Patronus, Hugo Carbonnel
  • Ecclesia de Orba Haya, Patronus, dominus de Monte Acuto
  • Ecclesia de Monte Acuto, Patronus, filius domini Petri de Monte Acuto, qui vocatur Charbonnel
  • Ecclesia de Mesnillo Borlenc, Patronus, abbas de Hambeia
  • Ecclesia de Mesnillo Hugonis. Patronus, magister Radulfus de Tyevilla
  • Ecclesia de Mesnillo Garnerii, Patronus, magister Radulfus de Tyevilla
  • Ecclesia de Mesnillo Vineman, Patronus, abbas de Bella Stella
  • Ecclesia de Flourie, Patronus, prior de Bloeteria
  • Ecclesia de Saltu Capri, Patrona, abbatissa Lexoviensis
  • Ecclesia de Landa d’Arou, Patronus, diminus de Landa
  • Ecclesia de Tanuto. Patronus, dominus Radulfus de Sancta Maria
  • Ecclesia de Hambeia, Patronus, abbas de Hambeia
  • Ecclesia de Campo Repulso, Patronus, quondam abbas de Sancti Laudo, nunc episcopus, et deservit per canonicos suos
  • Ecclesia de Mesnillo Rogres, Patronus, domina Agnès de Bello Campo
  • Ecclesia de Bello Campo, Patronus, heres de Murdaqueria
  • Ecclesia de Draguevilla, Patronus, Robertus de Perceyo
  • Ecclesia de Mesnillo Amant, Patronus, Stephanus de Sancto Adriano cannonicus de Baiocensis
  • Ecclesia de Ver, Patronus, dictus cardinalis
  • Ecclesia de Repasto, Patronus, Domus Dei de Haya Paganelli (Hôtel-Dieu de Hocquigny)
  • Ecclesia de la Murdaquière. Patronus, Radulfus de Bello Campo, pro mediatate. Robertus Murdac, patronus, pro altera medietate
  • Ecclesia de Aquilie Patronus, Decanus de Moretonio (Collégiale de Mortain)
  • Ecclesia de Haia Paganelli, Patronus, Abbas de Sancto Severo


Référence.png Notes et références

  1. Abbé LECANU, « Histoire du diocèse de Coutances et d’Avranches », Coutances, 1878, page 329 et suivante (t. 2).
  2. Abbé LECANU, « Histoire du diocèse de Coutances et d’Avranches », Coutances, 1878, page 96 et suivante (t. 2).
  3. Le polyptique du diocèse de Coutances, in Recueil des Historiens de France, tome 23, p. 503-504.
  4. Saint-André-du-Valjouais, Gavray, la Baleine, Saint-Denis-le-Gast, la Haye-Comtesse, Sourdeval, Orbehaye, Montaigu-les-Bois, Mesnil-Bonant, Mesnil-Hue, Mesnil-Garnier, Mesnil-Villeman, Fleury, Saultchevreuil, la Lande d’Airou, le Tanu, Hambie, Champrepus, Mesnil-Rogue, Beauchamps, Dracqueville, Mesnil-Amant, Ver, Le Repas à la Meurdraquière, La Meurdraquière, Equilly, la Haye-Pesnel