50165 - Donville-les-Bains

De Geneawiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour

Donville-les-Bains
Blason de Donville-les-Bains
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 50 - Blason - Manche.png    Manche
Arrondissement Blason Avranches-50025.png    Avranches (S-Préf.)
Métropole
Canton Blason Granville-50218.png   50-15   Granville
Code INSEE 50165
Code postal 50350
Population 3269 habitants (2009)
Nom des habitants Donvillais(e)
Superficie 275 hectares
Densité 1218 hab./km²
Altitude Mini:0 m
Point culminant 68 m
Coordonnées
géographiques
-° / -° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
50adm Donville.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Topo.jpg Toponymie

« le domaine du seigneur », du latin villa, domaine rural, précédé du latin dominus, seigneur[1].


Marianne.jpg Histoire administrative

Son territoire à l'origine correspond à celui de la paroisse. Toutefois en 1859, son territoire est amputé au profit de Granville.

Le 1er janvier 1997, la commune est fondatrice, avec Granville, Saint-Planchers et Saint-Pair-sur-Mer, de la Communauté de Communes du Pays Granvillais.

Le déterminatif date de 1907.

Sous l'ancien régime, la paroisse dépendait de la sergenterie du Saint-Pair, de l'élection de Coutances, de la généralité de Caen.

La paroisse dépendait du bailliage de Coutances, du grand bailliage de Cotentin.

Les fiefs

Un aveu, du 12 mai 1372, de Raoul d'Argouges reconnaissait pour le fief de Donville, une franche vavassorie assise en la paroisse de Donville[2]. En 1457, son possesseur est Jean d'Argouges, en 1502, Pierre d'Argouges.

Un autre arrière-fief est tenu par les moniales de Mortain.


Les États Généraux de 1789

Députés : Guillaume CAMBERNON, laboureur ; Jean HELAINE, laboureur ; Jacques HUBERT, laboureur

Pictos recherche.png Lire le cahier ...


Blason de Donville-les-Bains Héraldique

De gueules au cheval mariné d'or surmonté d'un soleil de huit rais droits du même

Patrimoine.png Patrimoine

Les églises

L'église

L'ancienne église est placée sous le vocable de Saint-Clair. L'église primitive a été construite sur l'emplacement d'une villa romaine. Les différentes découvertes dans le cimetière étayent cette hypothèse (amphores, murs en brique). Son édification remonterait au XIIe siècle. C'est une des rares églises de la Manche "désorientée". Le plus souvent l'édifice est dirigé vers le Levant, où le soleil se lève. Là, l'église est orientée Nord-Sud.

L'église actuelle a été profondément remaniée au XIXe siècle. Le chœur a été édifié en 1829, le haut du clocher en 1834 et la nef en 1836. Les bancs dûs, en 1836, à un artisan local sont à découvrir pour les leur ornementation sur l'allée centrale. Outre le retable du XVIIe siècle, l'ornementation la plus intéressante est la présence de quatre vitraux (1883) représentant Saint-Michel sur fond de Merveille, Saint-Augustin, Saint-Pierre sur fond de Palestine et Sainte-Emerentienne. Ils sont l'œuvre de l'atelier DUHAMELLE-MARETTE d'Evreux et sont classés à l'inventaire des monuments historiques.

L’église fut donnée au commencement du XIIIème siècle à l’abbaye Blanche de Mortain, par Thomasse, fille de Geoffroi Meurdrac, pour sa dot, du consentement de ses deux frères, Robert et Foulques. Mais la donation ne fut pas profitable à long terme : les religieuses de la Blanche étaient éloignées, peu riches, souvent mal gouvernées ou mal protégées, parfois ruinées par les guerres dont la ville de Mortain fut tant de fois la victime. Elles possédèrent à Donville un fief noble, sept pêcheries, les droits de grevage, c’est-à-dire les épaves rejetées par la mer, le varech des rochers, les tangues… Après maintes avanies, maints procès avec l’abbaye du Mont-Saint-Michel, les pauvres religieuses perdirent tout, jusqu’au patronage de l’église. Le seigneur du lieu devint patron présentateur[3]. Dans les années 1270-1280, le patron est Nicolaus Mala Herba, Nicolas Malherbe.[4]

Cette paroisse dépendait de l’archidiaconé de Coutances ou de la chrétienté et du doyenné de Saint-Pair.

Industrie.jpg L'activité économique

En 1842

La commune possédait une corderie, Granville en possédait deux. Ces trois fabriques emploient 55 hommes et 40 enfants[5].


Des usines Dior à la SOFERTI

C'est en 1832 que fut fondée la maison DIOR. Elle fut d'abord spécialisée dans la fabrication et le commerce du noir animal, qui fut le premier engrais phosphaté employé par l'agriculture française, et dans l'industrie des os. Une des premières, elle s'adonna à l'importation des guanos du Pérou et à la fabrication du guano dissout avant de s'occuper de l'exploitation des phosphates et de leur transformation en superphosphates. De même elle fut une des premières à vulgariser en France l'emploi des scories de déphosphoration, dont elle fut également la première à faire la mouture en France.

L'entreprise sera vendue par la famille, après la crise de 1929. Elle se dénommera par la suite SOFO puis enfin SOFERTI.

L'usine de Donville compta jusqu'à 500 ouvriers. Après l'arrêt de l'atelier de granulation (engrais) en 1994 et celui de la fabrication d'acide sulfurique en 1996, l'usine a conservé la formulation et l'ensachage de produits. Elle a cessé toute activité le 13 février 2007 après 175 ans d'activité.


Démographie.png Démographie

Année 1794 1800 1806 1820 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 582 461 696 580 715 795 907 1 049 1 095 1 244
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 836 820 893 806 887 846 797 839 990 956
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 115 1 256 1 357 1 434 1 582 2 460 2 356 3 029 3 419 3 495
Année 1982 1990 1999 2009 2011 2016 2021 - - -
Population 3 215 3 199 3 351 3 269 3 253 3 164 - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cf. : Cassini, INSEE 2006, 2011 & 2015 & 2016.

50165 Donville Population graphe jtt.png


Pictos recherche.png analyse de l'évolution démographique du Canton ...

Sommaire


Repère géographique.png Repères géographiques

Les communes limitrophes de Donville sont : Granville, Yquelon, Bréville-sur-Mer.


Illustrations - Photos anciennes.png En photos


Ville de naissance de.jpg Ville de naissance et de décès de

  • Bernard CHENEZ, écrivain dessinateur né le 2 avril 1946


Familles notables.png Notables

Personnalités


Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Gilles FISSADAME 1808 - 1816  
BOULMER - en 1830  
ALLIX - en 1843  
Olivier FISSADAME 1848 - 1880  
- -  
Auguste MEQUIN - en 1890  
- -  
Alfred BELIN - entre 1914 et 1918  
Joseph LEBAILLY - entre 1914 et 1918  
- -  
Camille LEROY 1932 - 1945  
- -  
Jacques MAÇON - en 1978  
René MÜLLER -  
Robert PICHON - Inspecteur des Impôts  
Mme Micheline LECOSTEY 1989 - 1995  
Domnique DURAND 1995 - 1997  
Jean-Michel LEGENDRE 1997 - 2008 Architecte  
Jean-Paul LAUNAY 2008 - réélu en 2014  
- -  
- -  


Liste des titulaires de la Légion d'Honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Claude Adrien TRISTAN-BRISION 29/12/1754 -  
Jacques GRANDJEAN 06/01/1789 29/12/1842 Granville Chevalier en 1842, 1° Maitre d'équipage  
Jean Julien LE GALLAIS 03/06/1796 21/3/1835 Brest Chevalier en date du 13/2/1828, Premier-Maitre canonnier  
Ernest Jacques ALLIX 20/09/1841 - Chevalier en date du 29/12/1884, Officier en date du 22/1/1896, Chef de bureau de l'administration centrale des Finances  
Pierre LE BRETON 18/09/1843 06/04/1913 Chevalier en date du 16/3/1898, Conseiller privé et président de la Chambre de commerce de Saint-Pierre-et-Miquelon  
Maurice Arthur MEQUIN 22/09/1854 - Chevalier en date du 20/2/1923, Capitaine du vapeur-baliseur des Ponts-et-Chaussées à Granville  
Eugène Armand DAVY 28/07/1855 17/08/1926 Chevalier en date du 11/1/1902, Capitaine au 71° Régiment d'Infanterie  
Emmanuel Eugène DUPAS 10/07/1857 30/12/1901 Chevalier en date du 11/1/1902, Officier en date du 10/7/1918, Sous-intendant militaire de 3° classe  
Georges Raoul GUERARD 10/11/1873 -  
Charles Jules BIDEL 26/07/1890 29/12/1962 Chevalier en date du 10/9/1925, Officier en date du 31/5/1937, Soldat au 2° Régiment d'Infanterie  

Source : Base Léonore


Morts des guerres 1914-1918/1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 8h30-12h00 8h30-12h00 8h30-12h00 8h30-12h00 8h30-12h00 - -
Après-midi 14h00-17h00 14h00-17h00 14h00-17h00 14h00-17h00 14h00-17h00 - -
50165 - Donville-les-Bains mairie.JPG

Mairie
Adresse : 97 route de Coutances - 50350 Donville-les-Bains

Tél : 02 33 91 28 50 - Fax :

Courriel : mairie.donville.les.bains@wanadoo.fr

Site internet : Site de la Mairie

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : (5/2011)

Dépouillements des registres paroissiaux

Registres : an XI à aujourd'hui.

Aucun dépouillement n'a été effectué.

(mise à jour octobre 2009)

Les dispenses de consanguinité

Elles sont disponibles aux archives départementales de la Manche à Saint-Lô ou encore aux archives diocésaines de Coutances (sur rendez-vous).

Pictos recherche.png La liste concernant la commune ...

Anoblissements et Recherches

Pictos recherche.png Lire la page

Archives notariales

Donville ne possède pas de notariat. Ses habitants utilisaient les services des notaires de Granville ou de Bréhal.

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • F. JOURDAN DE LA PASSARDIERE, «Le fief de Donville», Le Pays de Granville 1909
  • « Dix églises de la Mer », 2002
  • Michel HEBERT, «Donville les Bains, images et traditions du passé»,
  • Revue de l'Avranchin, t.84, mars 2007 : « Les noms des maisons de Donville-les-Bains » p.45.
  • Revue de l'Avranchin, t. 86 fasc. 420, 2009, : « L'église Saint-Clair de Donville-les-Bains », page 368.

Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. René LEPELLEY, « Dictionnaire étymologique des noms de commune en Normandie ».
  2. F. JOURDAN DE LA PASSARDIERE, «Le fief de Donville», Le Pays de Granville 1909, p. 50
  3. Abbé LECANU, « Histoire du diocèse de Coutances et d’Avranches » Coutances 1878, (t. 2), p. 275.
  4. Le polyptique du diocèse de Coutances, in Recueil des Historiens de France, tome 23, p. 499.
  5. Annuaire du département de la Manche 1842, p. 208.