50117 - Champeaux

De GeneaWiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Champeaux
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Région (+) Région - Blason - Normandie.png    Basse-Normandie
Département 50 - Blason - Manche.png    Manche
Arrondissement Blason Avranches-50025.png    Avranches (S-Préf.)
Métropole
Canton Blason Sartilly-50565.png   50-42   Sartilly
Code INSEE 50117
Code postal 50530
Population 357 hab. (2009)
Nom des habitants Champelais, Champelaises
Superficie 429 hectares
Densité 85 hab./km²
Altitude Mini: 0 m
Point culminant 103 m
Coordonnées
géographiques
48°44'20° / -1°31'43° (GoogleMaps) Cassini
Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)
Localisation (avant 2015)
50adm Champeaux.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Toponymie

Du point de vue étymologique, Champeaux formation dérivée de l’appellatif roman camp / champ, bien connu en toponymie dans le sens de plaine cultivée[1].

Attestations anciennes

1071-1085, Campelms, Cartulaire du Mont-Saint-Michel, f° 84[1]. 1155, de Campelis, Robert de Torigny[1].


Marianne.jpg Histoire administrative

Sous l'Ancien Régime, la paroisses dépendait de la sergenterie de Genêts ou de Herault, de l'élection d'Avranches, du bailliage secondaire d'Avranches.


La seigneurie

La seigneurie de Champeaux[2], est souvent citée dans les chartes depuis le XI° siècle. Le livre noir de l’abbaye de la Lucerne nous apprend que Roger de Champeaux donna à ce couvent le patronage de son église au XI° siècle. Roger, son fils, ratifia cette donation, que l’abbaye conserva jusqu’à la révolution, sauf quelques provisions obtenues en cour de Rome. La terre de Champeaux passa de ses premiers seigneurs dans la famille de Bréquigny, puis dans celle de la Hache. Pierre de La Hache, sieur de la Hague, la vendit le 11 décembre 1597 à Jean de Sainte-Marie sieur de Boisfrou pour la somme de 9000 livres. Elle fut ensuite cédée à Gilles de Chabert, dont le dernier descendant mâle fut Louis-Charles-François de Chabert de Champeaux, fils de Louis-Alexandre de Chabert et de Marie-Félix de Tesson. Jean-Baptiste de la Hache de Lisle, son héritier le plus proche par sa mère, ayant recueilli le fief de Champeaux, en prit le surnom.

Gilles de Chabert, écuyer, sieur du Pont au rat, demeurant à Donville, achète la seigneurie de Champeaux le 27 juin 1675.


Les États Généraux de 1789

La paroisse dépendait du bailliage secondaire d'Avranches. Les cahiers et procès-verbaux de ce ressort ont entièrement disparus et n'ont pas été retrouvés en 1907.

  • Noblesse : Député : Jean-Baptiste de la Hache, seigneur de Champeaux


Patrimoine.png Patrimoine

L'église Saint-Vigor

L'église

L'église est dédiée à Saint-Vigor. Elle fut donnée à l'abbaye de La Lucerne, en 1162, par Gilbert de Champeaux. La cure était estimée à six cents livres en 1648[3] ; l'estimation fut réduite à quatre cents livres en 1698. Sous l'ancien régime, c'est un prieuré-cure dépendant de l'abbaye de La Lucerne. Elle dépendait, à cette même période, du doyenné de Genêts.

L'église fut fondée au XIIe siècle. Elle a subi de nombreuses transformations liées à des dommages : guerre de 100 ans ou guerres de religion ; l'incendie du 2 janvier 1911 ; la foudre qui a détruit son clocher-campanile en octobre 2000 ou encore à l'usure du temps.

La léproserie Saint-Blaise

vestiges

Au bord de la lande de Beuvais, à la lisière de Champeaux, sur la terre de Saint-Blaise, il y avait une léproserie. Elle fut fondée au XIIe siècle, certainement vers 1130, par Henri II d'Angleterre et dotée ultérieurement par Guillaume de Saint-Jean. Dans cette Charte[4] Guillaume donne aux lépreux pour le repos de l'âme du Roi Henri et de ses fils, d'Oliva sa première femme et de Godeheude sa seconde femme tout le pressorage de la paroisse Saint-Jean, trois vergées de vignes, les chanteaux de tous les pains de sa maison et le mardi pour six lépreux une distribution de vivres égale à celle que recevaient six de ses domestiques pendant tout le temps qu'il résiderait à son château, 26 quartiers et demi de froment pour la nourriture du même nombre de lépreux...

La léproserie fut unie à l'hôtel-Dieu d'Avranches en 1696.


Repère géographique.png Repères géographiques

Les communes limitrophes de Champeaux sont : Carolles, Jullouville, Dragey-Ronthon, Saint-Jean-le-Thomas.


Démographie.png Démographie

Année 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 602 636 397 395 547 561 606 613 568 520
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 527 525 506 502 478 409 401 377 354 363
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 323 294 320 353 410 387 403 346 314 352
Année 1982 1990 1999 2009 - - - - - -
Population 324 330 320 357 - - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cassini


50117 Population graphe jtt.png


Sommaire


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Vers 1900

Années 1960


Familles notables.png Notables

Seigneurs et patrons de la paroisse

  • en 1463, Renaut La Hache[5]
  • de 1597 à 1675, famille de Sainte-Marie de Boisfrou
  • de 1675 à 17??, Famille de Chabert, seigneurs de Champeaux
Blason de Chabert[6]
  • de 17?? à 1789, Jean-Baptiste de la Hache



Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
- -  
Pierre COUPARD 1831 - 1837  
BEDOUIN 1837 -  
- -  
M. TANQUERAY - 1917  
A. TROCHU 1917 -  
- -  
Roger BALDASSARI - en 1978  
- -  
Gérard LETELLIER - 1995  
Claudine GIARD 1995 - Restauratrice, réélue en 2014  


Les curés

Prénom(s) NOM Période Observations
- -  
- -  
- -  


Morts des guerres 1914-1918 et 1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste ...


Liste des titulaires de la Légion d'Honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
François LE TELLIER 27/04/1828 10/04/1881 Garde maritime à Honfleur, chevalier en date du 13/8/1863  
Louis Charles LE BRETON 31/08/1835 - Proviseur du lycée de Laval, chevalier en date du 30/7/1894  

Source : Base Léonore


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

>> Voir la liste complète sur Geneanet

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin - - - - - 10h00-12h00 -
Après-midi - 14h00-16h00 - - - - -
50117 - Champeaux mairie.JPG

Mairie
Adresse : 2 route Bonneville - 50530 CHAMPEAUX

Tél : 02 33 61 90 38 - Fax : 02 33 61 75 77

Courriel : Contact

Site internet : Site officiel

GPS : ° / ° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : http://www.annuaire-mairie.fr (02/2011)


Dépouillements des registres paroissiaux

Registres : de 1571 à aujourd’hui

Aucun dépouillement n'a été effectué à ce jour (mise à jour septembre 2009)


Archives notariales

De 1756 à 1791, la commune a dépendu du notariat de Genêts.

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • Monseigneur Deschamps du Manoir, "Champeaux et ses seigneurs", dans Mémoires de la Société d’Archéologie d’Avranches, t. X 1892, p. 272
  • M. Le Tellier, Mille ans d'histoire. La Maison de La Hache de Champeaux, Revue Avranchin, déc. 1988, pp. 219-226.

Voir aussi.png Voir aussi (sur GeneaWiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)


Référence.png Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 F. de Beaurepaire "Les noms des communes et anciennes paroisses de la Manche", Paris 1986, p. 97.
  2. BOREL D’HAUTERIVE, Annuaire de la noblesse de France et des maisons souveraines d’Europe, Paris, 1863, p. 150 et suivantes.
  3. Abbé LECANU, « Histoire du diocèse de Coutances et d’Avranches » Coutances 1878, (t. 2).
  4. Charles de Beaurepaire donne la transcription en 1698 de cette charte, copie conservée aux archives de l'hospice d'Avranches dans Société d'archéologie, littérature, sciences & arts des arrondissements d'Avranches et de Mortain, tome 2, 1659, p. 393. Cette charte est postérieure à 1162 puisqu'il est fait référence à un échange conclu avec Angot, abbé de La Lucerne.
  5. Cf. recherche de Montfau, p. 47
  6. Blason, Armorial général de France. Vol. 20 : Normandie (Caen) (906 p.), dressé en vertu de l'édit de 1696 par Charles d'Hozier, Bibliothèque nationale de France, Mss fr.32247, Gallica.