50076 - Bréhal

De Geneawiki
Aller à : navigation, rechercher

Retour

Bréhal
Blason de Bréhal
Informations
Pays Portail-regionalisme-FRA.png    France
Département 50 - Blason - Manche.png    Manche
Arrondissement Blason Coutances-50147.png    Coutances (S-Préf.)
Métropole
Canton Blason Bréhal-50076.png   50-06   Bréhal
Code INSEE 50076
Code postal 50290
Population 3 017 hab. (2009)
Nom des habitants Bréhalais

Bréhalaises

Superficie 1271 hectares
Densité 204 hab./km²
Altitude Mini:4 m
Point culminant 71 m
Coordonnées
géographiques
-01°30'38"E/48°53'57"N
Localisation (avant 2015)
50adm Brehal.png - Carte administrative - Brehal.png
          Arrondissement                 Canton                 Commune      ?
Section Tableau : Modifier

HHistoire.pngistoire de la commune

Brèves

En 1823, dans la nuit du 2 au 3 juillet un incendie ravagea tout le bourg de Bréhal.

En 1870, une terrible épidémie de variole sévit. Les registres de catholicité enregistrent une centaine d'inhumations.


Topo.jpg Toponymie

Du point de vue étymologique, l'origine du nom reste obscure.

Attestations anciennes vers 1100, Ilgerius de Brehelio[1]


Marianne.jpg Histoire administrative

En l'an III, la paroisse de Saint-Martin-le-Vieux a été rattachée à Bréhal. Pendant la période révolutionnaire cette dernière paroisse était appelée Martin-le-Vieux.

Sous l'Ancien Régime, les deux paroisses relevaient du bailliage principal du Cotentin ou de Coutances. Elles dépendaient de l'élection de Coutances, de la généralité de Caen.

Bréhal dépendait de la sergenterie de la Halle.

Saint-Martin-le-Vieux dépendait de la baronnie de Saint-Pair ; de la sergenterie de Saint-Pair.

La paroisse de Saint-Martin-le-Vieux dépendait de la châtellenie de Chanteloup. La paroisse de Bréhal à la châtellenie de Hambye[2].


La baronnie de Bréhal

Bréhal était le siège d'une baronnie qui s'étendait sur toutes les paroisses de Bréhal, Bourey et de Hautteville-sur-Mer et en partie seulement sur celles de Hudimesnil, Le Loreur et de Cérences.

Au XVIe siècle, la baronnie appartenait à la famille d'Orléans-Longueville. En 1596, Eléonore d'Orléans-Longueville épousa Charles de Matignon, comte de Thorigny, Lieutenant général du Roi en Normandie. Cette union fit passer Bréhal aux Matignon.

Au XVIIIe, Louise-Hippolyte de Grimaldi épousa Jacques de Goyon Matignon. Son oncle, l'archevêque Honoré-François, lui survécu jusqu'en 1748 et avec lui s'éteignit la branche des Grimaldi de Monaco. En dépit de la Règle de succession et avec l'aval du roi de France, Jacques de Goyon Matignon succéda à son beau-père et devint Jacques I Grimaldi, abandonnant son nom et ses armes.

Ainsi la Baronnie de Bréhal se trouva en la possession des Grimaldi, Princes de Monaco.

Les fiefs

  • extension de la vavassorie de la Causserie ou Torsavatte dont le chef est assis à Coudeville sur les paroisses de Saint-Martin-le-Vieil et Bréhal.

Les cahiers de doléances en 1789

Bréhal

Députés : Paul François Gratien Lemonnier-Duparc, laboureur ; Jacques Thomas Lemonnier de Lorgerie, laboureur ; François Lemonnier, laboureur.

Extraits des cahiers :

... ils exposent que leur paroisse de Bréhal contient environ dix huit cents vergées dont moitié de mauvais fonds  ; qu’à raison de cette quantité la population y est très grande, et en partie par le nombre d’étrangers qui viennent annuellement s’y établir pour être à portée du Port de Granville où le commerce de cette place les attire, soit comme navigateurs ou journaliers... ... Elle fournit au Roi un grand nombre de marins ; il en a péri une quantité dans la guerre dernière, dont les veuves et les enfants méritent la commisération de tout patriote, ce qui fait encore un surcroît de charges pour la communauté. Le malheur de l’heure passée ne permet pas la demande légitime d’une diminution d’impôts ; l’espoir d’un avenir plus heureux dédommage pour le moment, et la perspective que le clergé et la noblesse participeront à la contribution des taxes indispensables fait renaitre dans tous les cœurs la tranquillité et nous invite à bénir à jamais la sagesse d’un gouvernement qui nous remémorise celui où ces rois bienfaisants dont Louis XVI est le modèle...

Pictos recherche.png Lire le cahier ...

Saint-Martin-le-Vieux

Députés : Pierre Marie RABASSE, chirurgien ; Louis André LE TOUQUERAND, laboureur.

Extraits des cahiers :

...Cette paroisse maritime extrêmement petite dans son territoire, puisqu’elle n’est habitée que par quatorze particuliers y possédant fonds, est relativement à son étendue, grevée d’une multiplicité d’impôts exorbitants , qui réduisent presque tous ses malheureux habitants à une affreuse indigence. Car outre que chacun d’eux n’y est propriétaire que de très peu de terrain, la majeure partie d’icelui étant possédé par des particuliers des paroisses circonvoisines, il est encore obligé de se constituer en des frais et en travail considérable pour faire fructifier son sol, qui étant élevé et très aride, ne produirait rien ou presque rien, si tous les ans il n’était engraissé de nouveau. Voilà cependant l’unique ressource de tous et chacun de ses habitants, n’y aient dans l’endroit aucune espèce de commerce...

...Cette communauté ne peut trop marquer son amertume du genre de violence qui tous les ans y ôte aux infortunés vieillards leur unique soutien et des bras à l’agriculture, dans les jeunes gens qu’on lève par la voie du sort, ou pour servir en tant que canonnier garde-côtes, ou pour être embarqués sur les vaisseaux de Sa Majesté. Car cette paroisse, comme celle des environs sur la côte, ne se trouve déjà que trop dépeuplée par le grand nombre de jeunes gens que leur goût naturel fait librement prendre le parti de la marine, sans y forcer outre leur inclination ceux qui ne paraissent pas nés pour être destinés à cet état. Et il est de remarque constante, que tous ceux levés par le sort pour la marine et qui ont été embarqués par force, il n’en est presque pas revenu, tandis que les paroisses du bocage beaucoup plus peuplées que celles de la côte, fournissent ou librement ou forcément infiniment moins d’hommes pour les services du Roy... ...Et pour borner aux représentations, elle a enfin l’honneur de remontrer qu’un marais d’une certaine étendue, lequel lui est commun avec les paroisses de Longueville, Donville, Bréville et Coudeville, n’est dans l’état où il est que de très médiocre utilité pour ces paroisses, par rapport aux eaux de la mer qui le couvrent en majeur partie dans les grandes marées... Ce marais serait cependant, au moyen d’une digue facile à établir pour en défendre l’entrée à la mer, d’un grand avantage aux habitants de ces paroisses y ayant droit, si à leur désir et selon leurs vœux, il se trouvait partagé entre eux en proportion des propriétés de chacun...

Pictos recherche.png Lire le cahier ...

Nobles possédant fiefs

  • Le Prince de Monaco, seigneur de Bréhal, des fiefs à Hambye, Bourey et au Loreur.

Notices sur la commune

En 1760

BREHAL, bourg & Baronnie, en Normandie Diocèse & Election de Coutances, Parlement de Rouen, Intendance de Caen, Sergenterie de la Halle. On y compte 167 feux. Ce bourg est à trois quarts de lieue de l'Océan, & à 3 1ieues & demie S.S.O. de Coutances[3].


Blason de Bréhal Héraldique

Coupé : au premier de gueules au léopard d'or accompagné de huit fleurs de lys du même, quatre rangées en chef et quatre rangées en pointe, au second d'azur aux trois coquilles d'or ordonnées 2 et 1.


Patrimoine.png Patrimoine

L'église

clocher de l'église de Bréhal


L'ancienne église, dédiée à Notre-Dame, datant du XIème siècle et de facture romane fut détruite en 1842. Selon le cartulaire de l'abbaye de Hambye, en 1145 Foulque Paisnel, fils du fondateur de la dite abbaye, donna à cette abbaye l'église de Bréhal ainsi que la paroisse. Cette abbaye nommait à la cure[4].

La chœur et la sacristie de la nouvelle église furent terminées en 1854. La tour avec sa flèche date de 1857.

Cette paroisse dépendait de l’archidiaconé de Coutances ou de la chrétienté et du doyenné de Saint-Pair.


L'église de Saint-Martin-le-Vieux

Saintmartinlevieuxeglise 2000jtt.jpg

Cette église est aujourd'hui en ruine. Les parties anciennes sont du XIe et XIIe siècle, de l'époque romane par conséquent. Elle est surmontée d'un double campanile, en granit de Chausey, du seizième siècle très rare dans la Manche.

Elle est construite sur un promontoire, qui présente toutes les caractéristiques d'un site paléochrétien. En effet, des fragments de sarcophages issus du cimetière sont toujours visibles sur la parcelle, tout comme est visible le réemploi de mêmes fragments comme linteaux des fenêtres pré-romanes.

On observe en de nombreux endroits des assises d'opus spicatum. Les matériaux utilisés sont d'une grande diversité : schiste, calcaire coquillier de Sainteny, poudingue rouge de l'arrière-pays granvillais et granit.

Pour en savoir plus : L'église romane de Saint-Martin-le-Vieux Un site très complet et très documenté sur l'art roman dans la baie du Mont-Saint-Michel.


Le manoir du Mesnil

50076 - Bréhal manoirduMesnil.png


En 1688, les fils de François Brohon, sieur de La Mare, conseiller du roi au bailliage et siège présidial de Coutances, vendent le Mesnil de Bas à leur cousin, Gilles Brohon, sieur du Coudray. Son fils Jacques Brohon, sieur de Courbeville, acquiert le Mesnil de Haut à Alexandre Morain, chevalier, seigneur de Villiers à Coudeville, en 1744.


Industrie.jpg L'activité économique

Les foires et marchés

En 1517, marché le mardi, foire le mardi et le mercredi de la Pentecôte[5].

Dans l'Annuaire du département de la Manche de 1833, on peut lire : Foire de 3 jours, le premier mardi après la Pentecôte. Foire de 1 jour, le premier mardi après la saint-Clair et le premier mardi de chaque mois. Elles datent du 31 juillet 1806. On y vend grains, bestiaux, mercerie, quincaillerie, ... Celles du premier mardi de chaque mois ne sont que de forts marchés.


Brasserie

Dans l'Annuaire du département de la Manche de 1842, on peut lire : Brasserie occupant 2 ouvriers. Cette brasserie a été établie par un anglais pendant la dernière cherté du cidre.


1895 : Les bains de mer

Le démarrage de la station balnéaire de Saint-Martin date de 1895. Dans les faits, le commencement peut être situé en 1898 avec la location de 112 lots pour construction de cabanes de bains sur le terrain communal (les mielles). Ensuite des arbres sont plantés de chaque coté des voies conduisant aux cabanes de bains. Des cafés servant des repas s'y installent en 1905. En 1914, la plage est riche d'une centaine de cabanes, une dizaine de villas et quelques commerces.

En 1982, Saint-Martin-plage compte 775 immeubles. C'est une station que l'on peut qualifier de familiale.


Démographie.png Démographie

Année 1794 1800 1806 1820 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 1 159 1 373 1 265 1 519 1 732 1 637 1 693 1 577 1 665 1 627
Année 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 1 538 1 494 1 439 1 517 1 504 1 450 1 400 1 352 1 299 1 294
Année 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 1 350 1 351 1 252 1 352 1 396 1 420 1 523 1 525 1 568 1 988
Année 1982 1990 1999 2009 2011 2016 - - - -
Population 2 390 2 351 2 599 3 017 - - - - - -

Sources : Cassini/EHESS : de 1962 à 1999, population sans doubles comptes, Insee : depuis 2006, population municipale référencée tous les 5 ans.

Cassini


50076 Brehal Population graphe jtt.png



Pictos recherche.png analyse de l'évolution démographique du Canton ...


Sommaire


Repère géographique.png Repères géographiques


Les communes limitrophes de Bréhal sont : Bricqueville-sur-Mer, Chanteloup, Coudeville-sur-Mer.

Bréhal est situé sur la route de Cherbourg à Saint Malo, par Bricquebec, La Haye du Puits, Coutances, Granville, Avranches, Pontorson, et Dol. Le rapport sur les travaux publics faits en 1787 à l’Assemblée Provinciales de Basse-Normandie constate que cette route « est ouverte au moins en partie, et suppléée ailleurs de manière à pouvoir être bientôt rendue praticable »


Lieux-dits, noms de villages

Le cadastre a été réalisé en 1827 par Le Pennetier, géomètre.

La section de la Rivière (A) :

La Mignoterie, le village Sauvage, le village au Guay, le Clos Challois, la Fontenelle, les Granges, le bois de Bréhal, la Croute-Folie, le Mesnage Picard, le Village Rabot, le Village Marigny, les Hayes, Le Village Pichard, le Val, le Village Tertre, la Commune, le Mesnage Fontaine, le Village Touquerant, le Manoir, le Pont Guyot, les Courtils Guyot, le Village Trotin, le Moulin de Saint-Martin, le Village Foucard, le Village Brugère, la Vignerie, la Sablonnière, le Village Gallien.

La section du Mesnil (B) :

La Bonne Vierge, la Fraserie, Briselance, la Droitière, la Lande, le Hameau Bois, la Gillardière, la Dioterie, la Haullerie, la Boucannerie, le Mesnil, le Mesnil de Bas, le village Tanqueray, les Naults, la Blinière.

La section de Saint-Martin (C) :

Le Village Butot, la Grande Route, la Galère, la Gachère, la Borie, la Maison Blanche, le Village Moine, la Porte, Blanquerie, le Village Herbert, les Ecluses, la Busnellerie, le Crouton.


Illustrations - Photos anciennes.png En photos

Familles notables.png Notables

Personnalités

Paul-Bernard BROHON

Baron, maire de Bréhal et Conseiller Général.

Pictos recherche.png Lire la biographie ...


Prosper MOQUET

Né le 06/01/1897 à Chanteloup (50), décédé le 31/07/1986 à Bréhal. Ce cheminot deviendra député de la Seine (du 17ème arrondissement de Paris) en 1936.

Son fils Guy MOQUET (1924-1941), lycéen agé de 17 ans, est fusillé le 22 octobre 1941 avec vingt-six de ses camarades communistes, trotskystes du camp de Châteaubriant.

La route de Coutances à Granville porte depuis 1947 le nom de Guy Moquet.

Pictos recherche.png Lire la biographie ...


Les maires

Prénom(s) NOM Mandat Observations
François LEMONYER-DUPARC 1789 - 1796  
Paul-Bernard BROHON 1796 - 1844 Conseiller général  
Gustave BROHON 1844 - 1871 Conseiller général  
Louis-François LEBRETON 1871 - 1876 Docteur en médecine  
Louis Jules COURAYE DU PARC 1876 - 1877  
Eugène Marie DELISLE 1878 - 1878  
César HEON 1879 - 1884 Pharmacien  
Vicomte Théogène de La BELLIERE 1884 - 1925 Docteur en médecine, conseiller général  
Georges DELALANDE 1925 - 1944 Propriétaire  
Léon BUTEUX 30/10/1944 - 05/1945  
René RAPILLY 20/05/1945 - 1953 Docteur en médecine, conseiller général  
Louis MAYEUX 10/05/1953 - 11/1956 Notaire honoraire  
Gabriel LEBRETON 19/08/1955 - 11/1956 Éleveur  
Maurice FOLLAIN 11/1956 - 1961 Assureur  
Michel CLERAUX 1961 - 1989 Assureur  
André CLEMENT 1989 - 1995 Professeur  
Jules PERIER 1995 - 2014 Professeur  
Daniel LÉCUREUIL 2014 -  

Les conseillers généraux

Pictos recherche.png Voir la liste des conseillers généraux


Les notaires

Coutances, Tabellionnage de Bréhal

Prénom(s) NOM Période Observations
Philippe LEMONNIER 1653-1673  
Jean LEBRETON 1653-1654  
Jacques GALLIEN 1660-1673  

Bréhal

Prénom(s) NOM Période Observations
Richard HAMEL - 1456  
- -  
Pierre PIMOR - 1732  
François Antoine BRULLEY 1732 -  
Nicolas HUE 1749 -  
Jacques-François DUMONT 1806 - 1833  
Aimable-Pierre DELISLE 1834 - 1865  
Eugène Marie DELISLE 1866 - 1877  
Pierre-Ferdinand-Charles DUPREY-BEUZEVILLE 1877 - 1909  
André-Julien HAMEL 1909 - 1923  
Louis-Albert MAYEUX 1923 - 1950  
Robert-Jules-Auguste LEPOITTEVIN 1950 - 1976  
Jean-Yves PACORY 1976 - 1985  
Serge THOUROUDE 1985 -  


Les curés[6]

Prénom(s) NOM Période Observations
M. FERAULT de GARSALLE - 1504  
Jacques de GARSALLE 1504 - 1510  
Jean JARRIEL 1510 - 1518  
Gabriel FERAULT de GARSALLE 1518-  
Jean PALIERRE - 1545  
Bertrand DU BREUIL 1546 - 1587  
Charles TURGOT 1587 - 1588  
Pierre DU COUESSEL 1588 -  
Raoul LELIEPVRE - 1595  
Charles MENARD - après 1636  
Nicolas de LANGLE - 1683 présent en 1643. A partir de 1646, doyen de Saint-Pair  
Michel HOUEL 1684 - 1701  
M. LEMOYNE 1703 - 1706  
François BERNARD de SAINT-MARTIN 1710 - 1738 Doyen de Saint-Pair  
François SCELLES 1741 - 1782  
Bon-Aimable-Julien SCELLES 1782 - neveu du précédent, prêta serment en 1791  
Félix CHAUVEL 1802 - 1825  
François NOEL 1825 - 1834 vicaire puis curé  
Jacques VAULTIER 1834 - 1872  
Bienaimé DESTREES 1876 - 1912  
Joseph MARIE 1912 - 1926  
Philippe LECAPLAIN 1926 - 1936  
Alphonse GOSSELIN 1937 - 1945  
PIERRE BEHIER 1945 - après 1969  
- -  


Liste des titulaires de la Légion d'Honneur

Médaille - Légion d'honneur.png
Prénom(s) NOM Naissance Décès Observations
Paul-Bernard BROHON 15/06/1767 à Cérences 12 décembre 1843 à Bréhal Baron, maire de Bréhal et Conseiller Général. Promu chevalier le 30 avril 1843  
Thomas LEGENDRE 21/02/1781 22/12/1842 Chevalier en date du 6/8/1811, Fusilier d'Infanterie de Ligne  
Eugène Athanais LOYER 09/06/1787 27/11/1863 Chevalier en date du 19/10/1831, Sous-lieutenant au 15° d'Infanterie de Ligne puis Capitaine dans la Garde Nationale de Paris  
Pierre-Joseph BAZIRE 15/01/1809 14/08/1879 Chevalier en date du 12/7/1849, Capitaine au 66° d'Infanterie de Ligne  
Philippe Marie LOUVEL 15/08/1814 02/08/1866 Chevalier en date du 23/9/1845, Enseigne de Vaisseau auxiliaire  
Emmanuel Marie DELVALLEE 21/06/1832 - Chevalier en date du 30/12/1898, Premier-maitre magasinier des Equipages de la Flotte  
Amédée Louis HAREL 26/11/1854 18/04/1918 à Pau (Basses-Pyrénées) Chevalier en date du 29/12/1887, Officier en date du 11/7/1909, Capitaine de frégate  
Ernest Marcel Joseph ROBINE 06/02/1878 -  
Théophile Georges Eugène DESMOULINS 26/09/1879 -  
Jules Gabriel DAVID 24/06/1897 -  
Louis Alphonse Armand ALLIAUME 10/09/1904 25/03/1960 à Fougères (Ille-et-Vilaine) Chevalier en date du 12/1/1954, Chef d'Escadron du Train  
Bernard Eugène Ernest YBERT 08/10/1906 -  


Morts des guerres 1914-1918/1939-1945

Pictos recherche.png Consulter la liste ...


Ressources généalogiques

Dépouillements d'archives

Documents numérisés

Cimetières


Informations pratiques

Horaires d'ouverture de la mairie

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Matin 08h00 - 12h00 08h00 - 12h30 08h00 - 12h00 08h00 - 12h00 08h00 - 12h00 - -
Après-midi 14h00 - 18h30 14h00 - 18h30 14h00 - 18h30 - 14h00 - 18h30 - -
50076 - Bréhal Mairie.JPG

Mairie
Adresse : 20 rue Général de Gaulle - 50290 Bréhal

Tél : 02 33 61 61 24 - Fax :

Courriel : mairie@ville-brehal.fr

Site internet : Site de la Mairie

GPS : -° / -° (GoogleMaps) ou Cassini / Satellite / IGN / Cadastre (Géoportail)

Commentaire :

Source : (10/2009)


Dépouillements des registres paroissiaux

Registres : 1641 à 1667, 1733 à aujourd'hui.

Dépouillements du CG50 : 1642-1671 1733-1790 (M)

(mise à jour octobre 2009)


Les dispenses de consanguinité

Elles sont disponibles aux archives départementales de la Manche à Saint-lô ou encore aux archives diocésaines de Coutances (sur rendez-vous).

Pictos recherche.png La liste concernant la commune ...


Les recherches de noblesse

Pictos recherche.png voir ...


Archives notariales

Patronymes

Remarques

Nuvola apps bookcase.png Bibliographie

  • RENAULT, Revue monumentale et historique de l’arrondissement de Coutances, « Annuaire du département de la Manche » 1854 et additifs de 1861.
Pictos recherche.png l'article sur Bréhal...
Pictos recherche.png l'article sur Saint-Martin-le-Vieux...
  • Pierre BEHIER, "Bréhal - Chanteloup, huit siècles d'histoire régionale", éditions OCEP Coutances, 1969


Voir aussi.png Voir aussi (sur Geneawiki)

Logo internet.png Liens utiles (externes)

Référence.png Notes et références

  1. F. de Beaurepaire, "Les noms des communes et anciennes paroisses de la Manche", Paris 1986, p. 86
  2. Ch. Fierville, Etude historique sur le marquisat de Marigny, extrait du premier volume des Mémoires de la Société Académique du Cotentin, 1874, Daireaux Imprimeur, Coutances, p.2. référence au recensement que Foucault, intendant de la généralité de Caen, fit faire à la fin du XVIIe siècle.
  3. Abbé Expilly, Dictionnaire géographique, historique et politique des Gaules et de la France, 1762, t. 1, p. 813.
  4. Abbé LECANU, « Histoire du diocèse de Coutances et d’Avranches », Coutances, 1878, page 322 et suivante (t. 2).
  5. Dom Lenoir, t. 11, p. 217-225.
  6. Pierre BEHIER, « Bréhal – Chanteloup », 1969, Ocep à Coutances.


Medaille geneawiki.png
Cet article a été mis en avant pour sa qualité dans la rubrique "Article de la semaine" sur l’encyclopédie Geneawiki.